Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

17 janvier 2021 à 04:19:23
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux (Modérateur: Claudius) » Poème collectif

Auteur Sujet: Poème collectif  (Lu 39303 fois)

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 041
Re : Poème collectif
« Réponse #75 le: 14 août 2015 à 14:40:49 »
dans tes yeux déversés les risettes malignes


 :)
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

Hors ligne lepion

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 754
Re : Poème collectif
« Réponse #76 le: 14 août 2015 à 14:48:49 »
je me suis permis de ponctuer un peu...
on perçoit aussi un léger bug entre le 3° et Le 4° vers, non ?
sinon on peut faire ça :

De la rivière d'or ; sur ses reflets je lis,
tout comme dans tes yeux, la risette maligne
(au singulier c'est plus joli  :)).




J'ai accroché un vers tout au bout de ma ligne,
Pour espérer pêcher des mots du fond du lit
De la rivière d'or ; sur ses reflets je lis
dans tes yeux déversés les risettes malignes.

La douce volupté d'une feuille de vigne
rien ne sert de partir à point, il faudra courir.

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 041
Re : Poème collectif
« Réponse #77 le: 14 août 2015 à 15:11:04 »
déversés c'était parce que ça rappelait le "vers" du 1, et je suis d'accord avec le singulier  :P
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 715
Re : Poème collectif
« Réponse #78 le: 26 août 2015 à 19:07:53 »
J'ai accroché un vers tout au bout de ma ligne,
Pour espérer pêcher des mots du fond du lit
De la rivière d'or ; sur ses reflets je lis
dans tes yeux déversés la risette maligne.

La douce volupté d'une feuille de vigne,
à travers le rideau la lumière pâlie

:-[ :-[ :-[


Hors ligne Vivi

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 691
  • Pouponnière de Posts
Re : Re : Poème collectif
« Réponse #79 le: 28 août 2015 à 06:29:57 »
J'ai accroché un vers tout au bout de ma ligne,
Pour espérer pêcher des mots du fond du lit
De la rivière d'or ; sur ses reflets je lis
dans tes yeux déversés la risette maligne.

La douce volupté d'une feuille de vigne,
à travers le rideau la lumière pâlie,
Fait frétiller ma sœur à l'instar d'une vélie. :P
« Modifié: 28 août 2015 à 06:38:27 par Viviane »
Je suis capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire que je suis le meilleur (^.^)v

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 545
Re : Poème collectif
« Réponse #80 le: 30 août 2015 à 19:24:03 »
J'ai accroché un vers tout au bout de ma ligne,
Pour espérer pêcher des mots du fond du lit
De la rivière d'or ; sur ses reflets je lis
dans tes yeux déversés la risette maligne.

La douce volupté d'une feuille de vigne,
à travers le rideau la lumière pâlie,
Fait frétiller ma sœur à l'instar d'une vélie.
Viens courber mon roseau, de ma proie suis-je digne ?  ;)
Oh oui youpi !

Hors ligne Vivi

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 691
  • Pouponnière de Posts
Re : Poème collectif
« Réponse #81 le: 31 août 2015 à 02:57:27 »
joli :)
Je suis capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire que je suis le meilleur (^.^)v

Elodie18

  • Invité
Re : Poème collectif
« Réponse #82 le: 31 août 2015 à 14:05:51 »
J'ai accroché un vers tout au bout de ma ligne,
Pour espérer pêcher des mots du fond du lit
De la rivière d'or ; sur ses reflets je lis
dans tes yeux déversés la risette maligne.

La douce volupté d'une feuille de vigne,
à travers le rideau la lumière pâlie,      quel est le rapport avec le vers du dessus ?
Fait frétiller ma sœur à l'instar d'une vélie     . 13 syllabes
Viens courber mon roseau, de ma proie suis-je digne ?  ;)      (et que des rimes féminines dans ce deuxième quatrain)

Cet inceste insidieux me faisant transpirer
« Modifié: 31 août 2015 à 14:07:42 par Elodie18 »

Hors ligne Vivi

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 691
  • Pouponnière de Posts
Re : Re : Poème collectif
« Réponse #83 le: 01 septembre 2015 à 13:11:44 »
Fait frétiller ma sœur à l'instar d'une vélie     . 13 syllabes
VDM :'( (faut que je trouve autre chose ><)
Je suis capable du pire comme du meilleur, mais c'est dans le pire que je suis le meilleur (^.^)v

joseph dunelie

  • Invité
Re : Poème collectif
« Réponse #84 le: 30 novembre 2018 à 02:38:20 »
J'ai accroché un vers tout au bout de ma ligne,
Pour espérer pêcher des mots du fond du lit
De la rivière d'or ; sur ses reflets je lis
dans tes yeux déversés la risette maligne.

La douce volupté d'une feuille de vigne,
à travers le rideau la lumière pâlie,
Fait frétiller ma sœur à l'instar d'une vélie
Viens courber mon roseau, de ma proie suis-je digne ?

Cet inceste insidieux me faisant transpirer
appesanti ma queue  d'un hymen qui expire

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.024 secondes avec 22 requêtes.