Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

17 janvier 2021 à 03:47:09
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Archives croulantes » Jeux poétiques » Jeux poétiques » sais-tu cela [poème dissimulé]

Auteur Sujet: sais-tu cela [poème dissimulé]  (Lu 11190 fois)

Hors ligne LeBossu

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 337
sais-tu cela [poème dissimulé]
« le: 07 mai 2014 à 13:52:04 »
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


sais-tu entendre la campagne ?
sais-tu celui que tu attends ?
sais-tu la mer et la montagne
quand tu t'assois pendant longtemps ?

sais-tu écouter tes pensées ?
sais-tu ne pas marcher sans bruit ?
sais-tu rester les mains croisées
dans le silence et dans la nuit ?

sais-tu voir l'étoile qui tombe ?
sais-tu le vent monté sur Harfleur ?
sais-tu pleurer quand l'averse tombe
et rire comme rit une fleur ?
« Modifié: 23 mai 2014 à 09:25:20 par LeBossu »
Et alors ?

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 715
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #1 le: 07 mai 2014 à 15:16:27 »
très chouette ! très original, et j'ai vraiment aimé ton traitement de l'exercice.
un petit bémol, ça aurait été sympa lier le quatrième vers de la première strophe au troisième vers, comme tu l'as fait ensuite dans la strophe 2 et 3.

Merci pour ce poème !

Milla

Hors ligne LeBossu

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 337
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #2 le: 07 mai 2014 à 15:33:10 »
un petit bémol, ça aurait été sympa lier le quatrième vers de la première strophe au troisième vers, comme tu l'as fait ensuite dans la strophe 2 et 3.
Merci pour le conseil ; du coup j'ai fait un petit changement et… ça me plaît plus ! ;)
Et alors ?

Hors ligne chekh

  • Scribe
  • Messages: 96
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #3 le: 08 mai 2014 à 15:57:00 »
Je trouve bien original ces  trois quatrains en octosyllabes où l'anaphore donne un ton décalé, et je trouve quelques images bien trouvées ; "Rire comme un fleur" en particulier, et ce "sais-tu ne pas marcher sans bruit" que j'affectionne. Les questions à double négation laissent souvent sans voix.
Au vers 4 j'aurais mis "Lorsque tu t'assois trop longtemps" pour éviter ce "bien trop" peu poétique.
Une petite erreur au vers 10. On ne "monte" pas le vent (ou alors il s'agit d'une tournure poétique particulière), je crois que vous avez pensé : "sens-tu monter le vent".
Il y a une petite remarque sur "tombe", employé ici deux fois comme verbe et qui donc ne rime pas. Un mot ne peut pas rimer avec lui-même. L'astuce de l'auteur initial est de faire rimer "tombe" en tant que mot avec "tombe" en tant que verbe.
Remarque pointilleuse sans doute, mais peut-être trouvera-t-elle écho.
Sinon, lecture agréable.
« Modifié: 11 mai 2014 à 21:32:07 par chekh »

Thalie

  • Invité
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #4 le: 08 mai 2014 à 18:30:12 »
Un poème original, c'est sûr, et agréable à lire.

La répétition de "sais-tu" pourrait lasser. Mais au contraire, elle a son charme, car le lecteur prend le temps, à la lecture, de faire une pause entre chaque phrase pour se poser  à lui-même la question.

Le commentaire de Check vient de m'apprendre qu'un mot ne peut rimer avec lui-même (sous la même forme : verbe deux fois, ou nom deux fois). Merci à lui pour ce renseignement.
Et merci à l'auteur aussi bien-sûr !
« Modifié: 08 mai 2014 à 18:32:22 par Thalie »

Hors ligne LeBossu

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 337
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #5 le: 10 mai 2014 à 10:08:28 »
Merci à vous d'être passés, et merci, chekh, pour tes remarques précises (si ça te dérange qu'on se tutoie, dis-le moi et je m'amenderai, pas de soucis).
Je suis d'accord avec toi sur ce que tu as soulevé, mais je vais quand même prendre le plaisir de discuter et faire preuve de mauvaise foi légendaire.  :mrgreen:

- v.4 « quand tu t'assois bien trop longtemps ? »:
Je suis on ne peut plus d'accord que « bien trop » accroche, mais « lorsque » accroche aussi mon oreille. J'avais d'abord opté pour « quand tu t'assois pendant longtemps », qui coulait mieux, mais j'avais alors un autre problème avec le vers suivant (« sais-tu écouter tes pensées ? ») où l'allitération se faisait trop remarquer. Du coup, j'ai choisi « bien trop » histoire d'essayer de détourner l'attention. C'est idiot, je me fais des idées ?  :mrgreen:

- v.10 « sais-tu monter le vent sur Harfleur » :
Encore une fois, tout à fait d'accord, j'avais un problème avec ce vers-là, en même temps, je voulais garder l'image et la formule de « monter » pour le vent, qui me plaisait bien. J'ai fait un modif, j'espère qu'elle conviendra.

- tombe (n.) -tombe (v.) :
*doh*
 ><
Merci d'avoir rappelé cette règle que j'avais complètement, mais alors, complètement oubliée…
C'est le seul endroit où je vais vraiment faire preuve de mauvaise foi ; je tâcherai de m'en souvenir pour les prochaines fois, mais ici, avec ces mots, l'utilisation de « tombe » en tant que nom me déplaisant fortement, je préfère garder et livrer la version qui me parle le plus, quitte à être HS…  :-[

Encore merci à vous ! ++
Et alors ?

Hors ligne chekh

  • Scribe
  • Messages: 96
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #6 le: 11 mai 2014 à 21:19:10 »
Tout me convient. Nous ne sommes pas en concours de poésie où les règles sont strictes et je pense que vous comprenez (tu comprends, pardon, le tutoiement ne m'effraie pas, mais j'ai la mauvaise habitude du vouvoiement), je pense donc que vous comprenez, qu'une fois qu'un texte est publié il ne nous appartient plus. C'est le lectorat qui l'accapare et qui, selon son opinion, en fera un texte légendaire ou pas.
Aussi, lorsque je fais une remarque, ce n'est que la mienne et elle n'a pas plus de valeur qu'une autre; et quand je dis que "bien trop" n'est pas poétique, ce n'est qu'à mon avis et je ne crois pas avoir raison, sinon que par rapport à ma propre idée. L'importance du commentaire est d'être dit, mais pas d'être retenu.
Mais je vois que vous savez faire la part des choses, et je m'en réjouis.
Pour le "tombe/tombe" je n'ai fait que le signaler pour la connaissance générale. On n'est pas dans un concours de poésie, et j'en ai parfaitement conscience.
Pour le reste, et je me répète, il y a beaucoup de poésie dans vos tournures (à mon avis seulement).


Hors ligne LeBossu

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 337
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #7 le: 13 mai 2014 à 10:23:17 »
Et c'est un avis qui compte. Je ne suis encore (et pour longtemps) qu'un étudiant, voire un écolier de la poésie, donc j'écoute avec la plus grande attention tous vos avis qui permettent d'appréhender un texte sous un nouvel éclairage ou qui forcent à la réflexion ; rien que pour ça le MdE est un superbe outil.
En te lisant, ça me rappelle aussi que quand on veut avancer, on doit finir par faire des choix, quitte à faire des erreurs. J'apprends lentement, mais soyez certains que ces leçons qui infusent lentement auront un effet durable. ;)
Et alors ?

Hors ligne chekh

  • Scribe
  • Messages: 96
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #8 le: 14 mai 2014 à 01:15:03 »
on doit finir par faire des choix, quitte à faire des erreurs.
:
L'échec fait partie de l'apprentissage : http://www.apprendreaapprendre.com/reussite_scolaire/apprendre-et-strategie-pour-apprendre-l-echec-1423-8-5.html

Hors ligne Baptiste

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 654
  • Pingouin de Patagonie
    • Rêves de comptoir
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #9 le: 19 mai 2014 à 16:28:52 »
Je vais rejoindre les autres. L'anaphore donne à ce poème une musicalité très chouette et très agréable
Et tu t'es bien affranchi du poeme de base

Merci pour ce texte

Hors ligne Eveil

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 041
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #10 le: 23 mai 2014 à 00:21:05 »
Je rejoins Baptiste qui avait rejoint les autres lol. Comme j'ai de grandes oreilles, j'aurais aimé un peu plus d'huile à deux endroits : le tétè du v5, le ritune du dernier. Méga pinaillage. Mais je le dis comme je le pense.  :mrgreen:

ah oui, je sais pourquoi le ritune, ça me fait penser à riz-thon. Et riz-thon je trouve ça moche, ça mélange rital et glouton...  :-[

J'aime le côté surprenant, tu t'es approprié à ta sauce les mots imposés.  ^^ Mais pourquoi pas tout en octo ?
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche"

Hors ligne LeBossu

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 337
Re : sais-tu cela [poème dissimulé]
« Réponse #11 le: 23 mai 2014 à 09:41:44 »
Salut Eveil !
Je rejoins Baptiste qui avait rejoint les autres lol. Comme j'ai de grandes oreilles, j'aurais aimé un peu plus d'huile à deux endroits : le tétè du v5, le ritune du dernier. Méga pinaillage. Mais je le dis comme je le pense.  :mrgreen:

ah oui, je sais pourquoi le ritune, ça me fait penser à riz-thon. Et riz-thon je trouve ça moche, ça mélange rital et glouton...  :-[

J'aime le côté surprenant, tu t'es approprié à ta sauce les mots imposés.  ^^ Mais pourquoi pas tout en octo ?
- tété, v.5 :
tout à fait d'accord, j'ai même essayé de détourner l'attention (v. posts précédents), mais pas trouvé de solution satisfaisante.

- ritune / riz-thon :
 :facepalm:
no comment 
:D

Et pour les derniers vers, tu as raison, en fait les octo que je trouvais me plaisaient vraiment beaucoup moins, du coup j'ai préféré garder ceux qui faisaient plus sens et qui coulaient le mieux avec le reste, même s'ils n'avaient pas le même nombre de syllabes.

Voilà, merci de ton passage monsieur Riton :mrgreen:
Et alors ?

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.064 secondes avec 24 requêtes.