Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 octobre 2020 à 05:28:01
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Théâtre et poésie » [Théâtre] Chatterton (Alfred de Vigny)

Auteur Sujet: [Théâtre] Chatterton (Alfred de Vigny)  (Lu 3790 fois)

Hors ligne Lo

  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 496
    • olig marcheur
[Théâtre] Chatterton (Alfred de Vigny)
« le: 29 juin 2008 à 00:51:59 »

Drame romantique en... cinq actes, si je me souviens bien.

Il est assez particulier, dans le sens où l'intrigue est assez "réaliste". Si le thème de l'écrivain raté a été traité avec force dans le théâtre français, c'est là qu'il faut chercher ! L'artiste miséreux condamné.

En parlant de sa pièce et pour résumer, voilà ce qu'écrivait Vigny : « C'est l'histoire d'un jeune homme, nous dit l'auteur, qui a écrit une lettre le matin, et qui attend la réponse jusqu'au soir ; elle arrive et le tue. »


Dans la lignée (à l'origine ?) du poète maudit, c'est une pièce poignante et... le drame romantique dans sa splendeur (quand même légèrement en-dessous d'Hernani, bien sûr :noange:) !

A lire, c'est court et... il faut aimer le théâtre. Ca doit être génial à jouer.
« Modifié: 27 octobre 2017 à 20:07:26 par Eveil »
"Me lyrics provide electricity" (Sean Paul)

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 715
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : Chatterton (Vigny)
« Réponse #1 le: 15 mars 2011 à 21:40:13 »
Citer
Drame romantique en... cinq actes, si je me souviens bien.
Trois pour être exact ;)


Citer
En parlant de sa pièce et pour résumer, voilà ce qu'écrivait Vigny : « C'est l'histoire d'un jeune homme, nous dit l'auteur, qui a écrit une lettre le matin, et qui attend la réponse jusqu'au soir ; elle arrive et le tue. »
Huhu, j’adore son résumé. Assez décalé. :mrgreen:

Alors, je connais pas du tout Vigny, et donc pour les cours, le défi, la culture blablabla, hop, j’ai lu Chatterton. Je viens de le finir et je ne sais pas trop quoi en penser.

Certains passages sur le poète maudit ou les réflexions du Quaker (la façon dont il formule sa pensée, c’est toujours des sentences ou presque), sont assez « lourdes »,  enfin, c’est sûrement parce que maintenant on ne parlerait jamais comme ça. C’est dommage parce que ça donne un côté solennel et distant.  Mais l’ensemble de la pièce reste fluide et réaliste.

Pour l’intrigue, bon ben, c’est du drame romantique donc bon, c’est pas méga original, enfin c’est surtout la mort de Kitty que j’ai trouvée de trop, surtout trop rapide et presque inexplicable (elle ne s’est pas empoisonnée, elle, donc elle meurt d’amour, pouf, en deux minutes ?) mais au moins c’est court donc ça passe.

Au niveau des personnages (Chatterton, Kitty, le quaker), bizarrement, je les ai bien aimés, peut-être parce que Vigny donne quand même un peu de profondeur à ses personnages (en très peu de pages d’ailleurs). En fait y’a des éléments qui sont touchants et les moments de tension, de gêne entre les personnages sont assez bien rendus. 

J’ai beaucoup aimé l’amitié que le Quaker porte à Chatterton et à Kitty, sa façon de prévoir comment ils vont réagir, de deviner leurs sentiments etc. C’est une belle pièce sur l’amitié, sur l’amour au sens large du terme.

En fait le thème de l’œuvre et certains passages font vraiment «période romantique » mais l’ensemble s’en affranchit pas mal : après tout le thème du suicide, ça ne concerne pas que les romantiques, et puis les réactions de Kitty et du Quaker sont réalistes. Bref, ça parle, ça touche, même si ça fait bien longtemps qu’on est plus dans le trip romantique et ça, c’est bien, la pièce reste pas accolée à un mouvement.

Du coup, je pense que même si au début, j’étais sceptique, j’ai bien aimé en fin de compte. Lisez. ^^


"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Ben.G

  • Admin
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 516
  • Voleur de nuits
    • J'irai lire chez vous
Re : [Théâtre] Chatterton (Alfred de Vigny)
« Réponse #2 le: 28 juin 2020 à 07:48:02 »
Comme dit ernya y'a ce cote un peu lourd solennel dans la pièce propre aux romantiques, mais tout en étant plus réaliste et ca fait du bien

Dans la version que j'ai lu, je crois qu'au final c'est la préface de de Vigny qui m'a me plus marqué, la préface à elle seule mériterait d'elle publier en petit livre... elle est incroyable de force d'humanisme, c'est un manifeste pour le droit de vie des artistes et des rêveurs et c'est juste... magnifique et essentiel, et c'est ce dont parle la pièce

Il dit en gros que les rêveurs, les poètes et artistes sont des reveurs qui sont par leur nature inadaptés à la société, que leur activité est de fait pas de première nécessité pour celle ci. Qu'à ces gens là il n'y a que l'art et la rêverie pour les rendre pleinement eux mêmes parce c'est ce qu'ils sont, c'est que comme ça qu'ils peuvent de réaliser et être heureux, mais qu'il n"y a simplement pas la place pour ces gens parce qu'ils ne peuvent pas ette assez utiles, que c'est"normal dans le fonctionnement de la société de ne pas donner généreusement de l"argent pour leur permettre de vivre là où la valeur de la construction de la société est basée sur le travail et l'utilité, ce qui est contradictoire avec sa vision de la poésie. Du coup il ne leur reste qu'à essayer de se renier et entrer dans le moule, quitte à ette malheureux et renier leur nature, ou à mourir. Vigny a écrit cette pièce en réaction à l"annonce du suicide d'un jeune poète, et il dit "encore un autre". Bref ca sent que c'est écrit sous le coup de l'indignation, d'une émotion profonde pour le droit à chacun de vivre, tout simplement, tellement ol est blessé de ces jeunes qui ne trouvent pas la place pour être eux-mêmes. Il propose aussi des choses il me semble. Et voilà, c'est à lire absolument, ce passage.
Beau boulot les modow ! Ca mérite une pause café, même si : les vilains mots ne font jamais de pause café.
- Kaeloo

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.027 secondes avec 23 requêtes.