Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

20 octobre 2020 à 16:50:44
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Messages récents

Messages récents

Pages: 1 ... 8 9 [10]
91
Textes courts / Flies - 02
« Dernier message par Dot Quote le Hier à 15:57:08 »
ouhbouhbhou, voilà que j'écris ce first comet, non mais, vraiment, pis en plus je voulais pas trop spread à chaque mini-chapitre, mais là j'en ai trois donc je me dis ça le fait ouaisouais ; bref, c'est cool que j'arrive un peu à faire ce qui m'apparait comme une continuité d'un texte à l'autre, là où j'ai énormément de mal parce que j'aime pas trop ça, mais en même temps je vois bien qu'il faut sans quoi le temps n'existe pas ; je me comprends

ici donc, l'un des agents secret autour de first comet ! on avait le policier dans balistique, on avait des cinéastes dans c'était écrit, on avait quoi d'autres... une spychiatre dans inula. e, et puis... ahoui après il y a idrasil akhine et heu bin tout un tas de trucs, mais c'est complexe à rassembler, ces figures métaphysiques, alors en voici un truc pondu dans le nerf

je m'étale pas pluss...



flies - 02
#méta #synchronix #agent-faux #first-comet


DECOMPTE
- bon, pilotage automatique désactivation vingt secondes
la mouche est dans la place, je suis connecté, tout est bien ; first comet est là, sur son bureau, il a un casque je vais essayer d'en faire quelque chose ; et tout son environnement est important ; des morceaux de tout, à commencer par lui-même et son anatomie... se poser au bon moment au bon endroit, c'est là que la pensée se génère, et le détecteur nanot s'emballe quand je joue bien
dix secondes
pour l'instant la mouche est libre ; elle ne se doute pas que je vais prendre le contrôle ; ça va lui faire drôle, aïe ; elle s'est réveillée dans le conduit d'aération là où on l'a déposée après l'avoir équipé ; elle est prête, et il nous a fallu pas mal de technique d'apâts pour être sûr qu'elle resterait dans le bon appartement ; first comet
cinq secondes
c'est drôle, oui, car le méta est incertain en début de session ; la mouche est donc frappée d'abrutisme ; elle vaque, elle volette, sans vraiment avoir pris le temps de quoi que ce soit de vital ; à son réveil, elle était un peu comateuse, mais c'est passé
deux secondes
elle se pose sur le bord de l'écran devant first comet qui ne réagit pas vraiment ; elle marche un peu, glisse presque sur l'écran tactile, et remonte sur le bord, le longe...
une seconde
à ce moment first comet esquisse une chasse de la main, pour faire fuir la mouche ; c'est pile à ce moment que la synchro me lance dans le game ; elle décroche son emprise d'escalade de la surface, bat des ailes une fraction de secondes, et là j'atterris en elle ; les manettes dans la peau, le cerveau connecté, je ressens et contrôle tout un tas de trucs de la mouche, comme ça, par le pouvoir du truman show ; first comet le comploté, dans sa vie de misère à chasser les mouches ; il ne sait pas que je suis là, derrière ces yeux grillagés, masquant jusqu'à la conscience de qui j'incarne, cette mouche alors terrorisée de ne plus pouvoir se contrôler ; et moi, pour la science, pour la justice, pour la survie : je suis l'espion criminel, incarné dans une mouche par transfusion des nanots...

JOUR 501
les araignées sont plus complexes ; le pilotage est sensitif ; perceptif, il raconte tout un tas de trucs immobiles ; l'araignée numéro quinze est dans un des coins brisés de la surface des murs du first comet, une toile y a pris de la fumée qui l'a brunie, et elle respire, passivement, tout un tas de toxicités de la vie de misère d'un pauvre voleur de pensée...
je pilote la numéro treize aujourd'hui ; elle porte des petits ; le méta est donc extrêmement incertain, et en plus de changer le code, il m'est moi-même dans une mesure étrange des trajectoires, tout étrange de changement ; alors je m'en réfère à mon petit chèque de fin de mois, et puis à des arguments moraux qui dépassent un peu ma capacité à très bien mettre des mots consciemment pensés, dessus ; on va dire alors que je pars loin, oui, comme first comet, car ; il contamine ; ça fait partie du contrat conscient avec l'Etat : je vais finir par être aspiré, c'est une mission quasi-suicide ; de quoi ? je ne sais pas trop du tout, mais je me figure à peu près, et en vrai j'ai rien à perdre...
pourtant ; je constate que piloter une araigner qui fait des pomptractions sur sa toile, c'est pas ce que j'aspirais vraiment à faire dans la vie ; pas que je regrette ni que je ne veuille, juste, j'imaginais pas, quoi ; c'est insensé d'en arriver là, j'atterris tous les jours de l'incongru impensable et déliropathe morceau de mission dans laquelle je tombe ; parce que...
c'est facile de cacher cette vie là, n'allez pas croire ; l'Etat m'a fait signer ; je suis testeur de réalité virtualisée ; quand on me demande, même quiconque ou quoi, je passe facilement pour un simple geek qui bosse là où les autres s'amusent ; bon
et là j'observe first comet du coin d'un des multiples yeux retranscris dans mes écrans internes ; il tape sur son clavier ; l'histoire de la pensée ; et aussi effrayant que cela lui paraisse, je suis là à ne pas savoir quoi faire de ce jeu virtuel, un peu trop réel pour n'être qu'un rêve...

FAUX RÊVEUR
du synchronix dans la salle de bain ;  l'araignée de la douche, perchée dans le recoin des combles, se fait esperger la toile ; je m'incarne, un matin, réveil du contrat : n'importe quand il y a du synchronix ; mais quoi...
il est là, à poil, sous la douche ça passe, mais quand même, il a volé la pensée et je le regarde se frotter la bite ; il se mouche le nez dans le jet ; le calcaire n'a pas vu de vinaigre depuis un moment sur le paumeau qui peine à dégueuler ; il ferme les yeux quand il y a de l'eau, et les ouvres en grand juste après pour retrouver l'équilibre perceptif de ses modalités d'existence corporelles ; et les nanots dans tout ça, qui essayent de traduire la justice interne ; j'ai quelques mots, quelques graphiques ; l'Etat  organise ça mieux que moi, je ne suis que l'agent, mais pourtant tout un tas de questions me grattent, et je voudrais que quelque chose glisse mieux dans le méta, ce que justement, crois-je, est le but de ma mission un peu fictionnelle, ou déliropathe comme le dirait first comet...
pour toujours est la chanson qui me traîne dans la tête...
dans tous les cas j'observe, que le synchronix est étrangement plat ; normalement à chaque alerte, je me réveille d'un rêve qui n'a pas de mal à repartir, c'est là tout le principe du synchronix, surtout sur moi qui me fait aspirer par first comet le voleur de pensée ; et là, non ; juste une évocation de ses voyages dans le temps au gré des dossiers de conscience ; et puis je ne vois que la brume... ses yeux sont vissés, absents, sur un écran minuscule, tactile et coloré, dont j'ai un live-screen dans l'un de mes réticules ; je dois suivre son regard pour le devancer et agir à son encontre, c'est pourquoi il m'aspire...
il n'est plus sous la douche mais il continue d'être nu pour moi ; c'est horrible de se visualiser le réseau d'implication qui nous mène aux relations qui nous unissent ; c'est trop violent pour toute conscience, m'a prévenu l'Etat avant que je signe... ils m'ont dit que c'était un peu comme du suicide ; et puis voilà, c'est vrai que c'est complexe ; parce qu'il faut savoir gérer tout un tas de truc du jardin privé des gens, et la relation personnelle que cela implique d'universel, tout comme ce que je n'envisage que de traduire ici, à propos de ce qui fait la pensée, lieu mystique que beaucoup croient connaître, mais qui auprès de first comet devient un lieu étrange, incertain, et je mâche mes mots... vraiment
alors une araignée, une mouche, une mite de farine, une souruis exceptionnelle ou plutôt un frelon qui s'est soi-disant un peu paumé...
moi aussi je raque ; je paye vraiment un prix intolérable, je n'aime pas esprionner, c'est ça qui me froisse dans la mission ; parce que personne n'aime être espionné, c'est personnel et universel ; et même lui, ce comet de pensée, il n'en est pas insensible quoi que veuillent dire ses manifestations que le phénomène me fait interpréter
aujourd'hui ils veulent tester leur nouveau gadget : c'est un papillon d'automne ; ah

signed :

92
Bienvenue à toi.
-Tu acceptes les éditeurs qui éditent leurs livres en Times  New Roman taille 8?
- Sais-tu que les fautes de syntaxe sont passibles de poursuites judiciaires au sein de notre forum?
- C'est vegan de sniffer du hamster en poudre?
93
Poésie / Re : Bacchanales
« Dernier message par Lucie Granville le Hier à 15:27:49 »
Un poème original et audacieux qui me plait bien. Ta poésie dense à l'écriture soignée est parsemée d'assonances, pour une belle sonorité. L'atmosphère de ces bacchanales antiques est bien rendue, avec des images fortes qui défilent, sans temps mort, et sans jamais tomber dans la vulgarité, ce qui est une belle prouesse. Les personnages ont été habilement choisis et les références mythologiques sont riches de sens. Cette poésie s'ouvre sur la tombée de la nuit et se referme sur le lever du soleil, et j'aime beaucoup cet effet. Lucie  :coeur:
94
Présentations et cérémonie de bienvenue / Re : Présentation Tisha
« Dernier message par Ugo le Hier à 14:55:12 »
Salut Tisha.
Je te rassure, on est tous de la même espèce que toi. L'écriture est particulière pour ce côté détestable, je trouve.
Bonne chance, même si y'a rien de chanceux dans l'écriture.
Au plaisir de te lire.
95
Présentations et cérémonie de bienvenue / Re : Présentation <3
« Dernier message par derrierelemiroir le Hier à 14:12:35 »
Salut Lou-Ann et méga la bienvenue :)

C'est un chouette reve que tu as là

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Sinon, quelques questions d'usage :

- Aimes-tu le chocolat blanc ?
- Serais-tu plutot une sirène ou un centaure ?
- Préfèrerais-tu pouvoir voler ou te téléporter ?

Au plaisir d'échanger avec toi !

dlm
96
Présentations et cérémonie de bienvenue / Re : Présentation <3
« Dernier message par Paloma le Hier à 14:09:34 »
Bienvenue à toi :)

Quel type de textes souhaiterais-tu écrire?
Aimes-tu lire? Si oui quoi?
Et enfin, qu'est-ce qui te passionne dans la vie (en dehors de l'écriture)?

Au plaisir de te lire :)
97
Bonjour Gamy :)

Citer
— Je me demandais si... quand tu auras fini tes chips... ça te dirait de m'embrasser ?
:coeur:

Citer
Je.
Loupe un battement de cœur.
Gagne des battements de ventre.
très joli

Citer
Elle se rapproche en se marrant et pose délicatement son index sur mes lèvres.
ici j'ai eu de la peine tout d'abord à comprendre qu'on parlait de la fille. Par la suite, ca ne m'a plus dérangée

Citer
Je sens sourdre un séisme. Tremblement de nerfs de niveau 9 sur l'échelle de… Qu'est-ce que je raconte ? Y a pas d 'échelle
j'aime bieeeeeen

Bon, je relève pas tout, parce que tout est bien.

Citer
Dans le bas ventre, ça s'ambiance plus que nos potes qui font la teuf dans le salon d'à côté.
ca, c'est un peu la seule fausse note pour moi. Une phrase moins élégante que les autres, et tout d'un coup, ca m'a placée dans un endroit où je ne pensais pas etre

Citer
Un escadron de ses doigts caresses
j'aurais presque mis un tiret entre doigts et caresses pour qu'on comprenne directement

Citer
— Je t'en prie, je supplie presque.
j'enlèverais presque le "presque"  :mrgreen:

Citer
Je reste à faire les deux cent pas sur les deux pas de la porte.
Guettant les flaques d'eau.
ca j'aime un peu moins aussi

Citer
Voici bien la preuve que l'attaque trempette peut être très efficace.
je suis pas sure de comprendre  ><

Citer
et qu'une gerbe d'étincelles vives s'envolent vers Dieu et les oiseaux savent où.
:coeur:

C'était choueeeette ! Poètique et chaud, j'ai aussi beaucoup aimé la mise en page, elle, il, nous. Il y a des très belles images qui ne réduisent en rien la tension qui monte et monte jusqu'à la fin. Et puis on sent aussi très bien la complicité entre les deux personnes que pourtant on vient de rencontrer, et cette complicité me donne de l'intéret pour leur histoire, c'est très bien fait, surtout qu'il n'y a aucun préambule, mais déjà la première phrase, mignone et sexy à la fois, elle claque comme entrée  :coeur:


Merci pour ce joli texte !
98
Textes courts / Re : La redaction
« Dernier message par GeGinger le Hier à 13:39:47 »
Bonjour Mathieu,

Merci de ton passage et de ta lecture.

Je suis d'accord avec toi concernant ta remarque. J'ai changé cette phrase. Le "De fait" ne me plait pas cependant... disons que c'est une correction provisoire...

Au plaisir.
99
Textes courts / Re : Le PDG (explicite)
« Dernier message par Manu le Hier à 13:34:26 »
Bonjour,

Je remonte un instant ce texte pour faire de la pub au magazine "la bigornette" où cette nouvelle sera publiée dans le numéro 42 dont le thème est le mauvais goût.

J'en profite pour remercier de nouveau mes correcteurs.



100
Boite à idées / Re : Raconte-moi la Terre
« Dernier message par Chouc le Hier à 13:28:13 »
Ouiiii :coeur: j'y étais  :calin:
Pages: 1 ... 8 9 [10]

Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.025 secondes avec 20 requêtes.