Le Monde de L'Écriture

Salon littéraire => Salle de lecture => Théâtre et poésie => Discussion démarrée par: Ambrena le 13 mars 2011 à 20:47:56

Titre: [Poésie] Le Vin d’une Prose d’Ecolier (Paul Harry Laurent)
Posté par: Ambrena le 13 mars 2011 à 20:47:56
C'est un recueil de poèmes, par un auteur haïtien.

(https://monde-ecriture.com/forum/proxy.php?request=http%3A%2F%2Ffr-img1.ciao.com%2Fifr%2Fimages%2Fproducts%2Fnormal%2F000%2Fproduct-2281000.jpg&hash=10d5874df70a633ebadf0ea27953884a0741e921)

« Prince de quelque chose à [ s ]a convenance, selon [ s ]on rang dans l’autre vie », pour reprendre l’une de ses propres expressions, Paul Henry Laurent écrit d’une manière qui ne peut que toucher le lecteur. Les mots s’égrènent irrégulièrement sur les pages, à l’instar de gouttes de pluie hésitantes.

L’hommage à Salman Rushdie, « mon frère », dit-il, donne une dimension nettement universelle à une écriture particulière, qui mêle l’autobiographique à l’atemporel. La puissance invocatoire de cette parole poétique se révèle au fil du recueil, aux poèmes puissants.

La sensualité de l’écriture s’allie à une simplicité feinte, car cette plume se révèle en fait riche de complexité. Un aspect musical, entre « tambours », « flûte » et « chant », se dégage lentement d’extraits que l’on a envie de lire à haute voix, afin de leur redonner toute leur valeur.

De la Guinée à Notre-Dame, en passant par Vienne, c’est à un véritable voyage littéraire qu’il nous invite. Il s’agit là d’une poésie cosmique, emplie d’une grande douceur, et qui ne se contente pas se son ancrage haïtien natal pour célébrer la beauté. J'ai vraiment apprécié, je me suis laissée emporter...

Titre: Re : [Poésie] Le Vin d’une Prose d’Ecolier (Paul Harry Laurent)
Posté par: Zacharielle le 13 mars 2011 à 21:36:54
Est-ce que tu as un extrait ? Tout ce qui touche à la poésie-voyage m'intrigue  :D
Titre: Re : [Poésie] Le Vin d’une Prose d’Ecolier (Paul Harry Laurent)
Posté par: Ambrena le 26 décembre 2013 à 01:35:34
Avec un peu de retard, Zach, voici le début de son recueil :


un livre rêve sous vos yeux
un livre songe aux années
à travers les années
les émeutes les orages et le fracas du cœur
disent la même histoire
c’est le même personnage qui change de chapeau
tout dépendra du temps qu’il fait
humain
remporter en un coup de dés
l’histoire
ce jeu où tu fus roi et destitué
obtenir du futur ce dont est capable la vie
ta lettre d’assomption

ci-joint les fruits de la tempête qui t’arrivent en plein cœur
ta sentence en images
en un mot double ou en un rêve
t’en as fait des voyages en un jour
et des commissions sous la pluie

humain
je n’ai su retenir les années de photo
je n’ai nulle mémoire