Le Monde de L'Écriture

Sous le soleil des topics => Discussions => Discussion démarrée par: Dot Quote le 29 novembre 2019 à 03:27:38

Titre: /!\ PNL /!\
Posté par: Dot Quote le 29 novembre 2019 à 03:27:38
Alôôrs...

Je n'ai fait qu'en entendre parler
C'pas comme si j'aimais me renseigner
Par ailleurs l'époque est peut-être révolue
Déjà mais j'imagine que les suites sont
Palpables et que des trucs de l'esprit
Tentent d'y comprendre quelque chose

La
Programmation Neuro-Linguistique

Il s'agirait selon interprétation et reformulation, de :
La 'science' née de l'hypothèse que la parole ou les mots en général (en tant qu'expressions axiologiques significatives), sont incidents dans les actions qui alors en découlent...
En gros : parler c'est pas pour rien dire, et c'est pas que du sens sans conséquence.
De fait, il convient pour les adeptes de la discipline, m'est avis, d'étudier afin de comprendre, les tenants et aboutissants réels et concrets de cet effet de la réalité qui fait que par exemple :
Lorsqu'on dit 'chéry, passe moi le sucre', et bin des fois ils se passent des trucs associés entre ces mots et ce qu'ils signifient.

Le premier des trois de l'acronyme peut à tort donner un aspect robotique à l'abord du concept. C'est à interpréter selon. En effet, sans parler de communication entre mécaniques, c'est malgré tout là tout l'intérêt du sujet : comprendre les liens qui font que les choses de l'esprit traversent jusqu'au plus logique des mondes matériels et entre individus cohérents... Mais là n'est pas le sujet je crois.

Donc.
Je ne vais pas m'étendre sur une problématique que je ne maîtrise pas, au contraire, je vais juste signifier ici mon intrigue, mes questionnements informulés. A qui voudra confirmer ou infirmer mes préjugés, je suis ouvert !

Si jamais un fil sur le thème avait déjà été créé, vous m'en voyez désolé et je veux bien supprimer/fusionner/modifier...

Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Feather le 05 janvier 2020 à 10:13:46
Les mots contiennent un double sens dont la portée suscite des images, des reflets. Inconsciemment, le sens figuré inscrit l'effet dans un rapport, de prime abord illusoire et pourtant significatif, car les enchaînements rendent consistant les mondes fantasmatiques. Les ramifications axiologiques ou métaphoriques constituent notre vie intérieure. Celle-ci étant imprégnée de substrats édifiant notre personnalité. Je dirais que ce qui se donne à la conscience, c'est le sens que l'on s'approprie et qui par notre activité réflexive constitue notre ancrage au réel. On devient alors consistant et plein, empli d'une "vérité" inépuisable et révélant notre rapport à soi et aux autres.
Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Meilhac le 07 janvier 2020 à 12:16:11
et alors y a un lien à votre avis entre le fait qu'ils ont habité à saint-cloud et qu'ils ont inventé le cloud rap ? (moi je pense que ouais)
Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Dot Quote le 07 janvier 2020 à 12:26:09
mégrav x')
tout est lié !
ils sont tous de mèche !


eastercoco
11/15
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
Titre: Re : Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Meilhac le 07 janvier 2020 à 12:30:22
mégrav x')
tout est lié !
ils sont tous de mèche !

 :D

#aptonymie

Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Dot Quote le 07 janvier 2020 à 12:33:00
roh ce terme à la fois inutile et succulent ^^'
eh oui, de tous les acronymes, je crois que lui est l'un des plus sensés et donc surement réfléchi, de notre époque !
Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Feather le 11 janvier 2020 à 21:47:12
Hello, désolée je n'avais rien compris! Donc c'est un jeu(?)

Par exemple si je dis:
"J'ai le glaçon qui fond"

Ceci vous évoque quelque chose(?)
Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Dot Quote le 11 janvier 2020 à 23:02:40
ahah ça pourrait en vrai, ne serait-ce que pour expérimenter la discipline !

moi à la lecture de ton test, j'ai entendu le souvenir d'une amie qu'on avait rigolés parce qu'elle le prononçait sans la cédille x)
ça fait glacon trolol
pis après je crois la syntaxe liée aux termes fait tout de suite penser à une métaphore sexuelle parce qu'on a l'impression que ça désigne une partie du 'je', donc son corps, et du coup le fait que le reste ne fasse pas sens fait facilement penser au processus de déni psychologique en rapport avec les effets de la sexualité

pour ce qui est de ce que je me figure de la discipline, on entrerait dans un protocole d'expression seulement, dont la programmation n'aurait que de valeur axiologique et non engendrement d'une action... je veux dire : tu ne demandes rien, l'interaction se limite à une expression, et c'est surement à distinguer de l'effet neuro-linguistique, par exemple de :
- Tu me fonds le glaçon (expression descriptive avec interaction par évocation d'un autre sujet)
- J'aimerais que tu me fondes le glaçon (expression descriptive avec discours sur l'éventualité d'une interaction)
- Fonds-moi le glaçon (expression injonctive sur une volonté d'interaction)
Tout ceci étant des manières différentes de programmer l'expression autour de la fonte de mon glaçon...

ahah ^^
Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Feather le 12 janvier 2020 à 11:41:00
Dot Quote,

C'est très sympa. Et cette façon polysémique de l'interprétation, me laisse songeuse.
L'interaction avec un Autre change tout!
Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Marcel Dorcel le 12 janvier 2020 à 12:58:16
Je ne sais si je m'éloigne ou entre dans le débat mais j'aime assez et depuis assez longtemps ce schéma, connu mais difficile à retranscrire.
Schéma de Jakobson.
(https://nsa40.casimages.com/img/2020/01/12/200112125153496725.png) (https://www.casimages.com/i/200112125153496725.png.html) 

Après, dans l'écrit, Barthes aime à le souligner, le mot, le texte lui-même peut se mouvoir dépourvu de sens, se mettre à exister auquel seul le plaisir esthétique est lié.
Après la répétition,  maintes fois répété, qui induit le rythme, " Chérie,  passe-moi le sucre" en effacant le sens des mots jusqu'à l'absurde, peut se trouver une jouissance de la phrase elle-même. Ce qui au début, n'était qu'une  injonction sans saveur ( malgré l'idée du sucre, malgré l'ordre ( puissance, désir)) s'affirme la toute-puissance du mot et sa liberté formelle. 
Voilà.
Je n'ai pas assez étudié le langage, finalement un de mes grands regrets.
Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Feather le 12 janvier 2020 à 14:27:41
Marcel,

C'est très intéressant,
Je pense aussi qu'au delà du symbolique transcrit par le signifiant, l'expérience que l'on a des mots ( culturellement, affectivement, empiriquement...), permet de s'inscrire dans une réalité pouvant être partagée. À mon sens le message transmis, est porteur d'un contexte certes, mais également d'une part inconsciente qui se révèle dans l'interpellation sous-jacente à la personnalité.

Je dirais donc: on a ce que l'on veut et l'on est ce que l'on désire être. Et le langage est le médiateur de notre destin inavoué.
Titre: Re : Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Meilhac le 14 janvier 2020 à 16:17:44
Marcel,

C'est très intéressant,
Je pense aussi qu'au delà du symbolique transcrit par le signifiant, l'expérience que l'on a des mots ( culturellement, affectivement, empiriquement...), permet de s'inscrire dans une réalité pouvant être partagée. À mon sens le message transmis, est porteur d'un contexte certes, mais également d'une part inconsciente qui se révèle dans l'interpellation sous-jacente à la personnalité.

Je dirais donc: on a ce que l'on veut et l'on est ce que l'on désire être. Et le langage est le médiateur de notre destin inavoué.

 :D
j'aime bien pnl et jai rien compris à ton message Feather (un canular à la https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Sokal sokal peut-être? )  :D

#cequiseconçoitbiensenonceclairement (boisleau)
Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Feather le 16 janvier 2020 à 09:00:29
Meilhac,

je voulais simplement dire qu'il n'y a pas de limitation, que la création est une équation variable. Le résultat, comme j'ai pu l'écrire à une amie dernièrement, tient sa solution dans sa déprogrammation.

Si je te considère comme un être fini, je ne prends pas en compte des possibilités insoupçonnées, et le propre de l'être est sa modulation infinie calculée sur des inconnues.
Souvent, on pense que le résultat est une association de concepts conscients qui ne laissent pas la place au hasard, or si l'on considère que l'invariable se compose également du variable, ceci ouvre des possibilités exponentielles et engage des réajustements posturaux.
Bref, en clair, l'objectif n'est qu'une illusion improbable si on ne le considère pas uniquement comme un fin en soi!
Qu'est ce que l'on préfère, le mouvement à la stabilité, l'espoir à la certitude ou la vie à la mort...?
Titre: Re : Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Meilhac le 14 avril 2020 à 16:41:30
Meilhac,

je voulais simplement dire qu'il n'y a pas de limitation, que la création est une équation variable. Le résultat, comme j'ai pu l'écrire à une amie dernièrement, tient sa solution dans sa déprogrammation.

Si je te considère comme un être fini, je ne prends pas en compte des possibilités insoupçonnées, et le propre de l'être est sa modulation infinie calculée sur des inconnues.
Souvent, on pense que le résultat est une association de concepts conscients qui ne laissent pas la place au hasard, or si l'on considère que l'invariable se compose également du variable, ceci ouvre des possibilités exponentielles et engage des réajustements posturaux.
Bref, en clair, l'objectif n'est qu'une illusion improbable si on ne le considère pas uniquement comme un fin en soi!
Qu'est ce que l'on préfère, le mouvement à la stabilité, l'espoir à la certitude ou la vie à la mort...?

et quel est le rapport avec pnl ?  8)

Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Feather le 16 avril 2020 à 17:46:02
Meilhac,

C'était pour signaler, que nos automatismes langagiers signifient un sens réel pour le sujet et que la déprogrammation doit également tenir compte de la part subjective lors de la prise de parole. Les stratégies employées inconsciemment, et consciemment peuvent être nécessaires pour préserver l'homéostasie psychique et peuvent être utilisées par le sujet comme défenses nécessaires pour éviter les déviances comportementales par exemple.
Titre: Re : /!\ PNL /!\
Posté par: Dot Quote le 24 septembre 2020 à 09:58:48
yoyo,

pour la continuité graphique des trucs déjà présentés ici, je viens avec un apport qui sera peut-être sujet à polémique, mais en vrai j'ai pas envie de discuter avec les psychophobes, donc si vous croyez que l'émotivité n'est pas le cadre de ce qu'on peut s'inter-programmer entre esprits humains, je vois pas ce que vous pourriez faire ici, en vrai et sans irrespect de ma part, juste, au bout d'un moment faut savoir, quoi...

(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/09/une-application-qui-fonctionne-prendre-en-compte-les-motions-des-utilisateurs-15-638.jpg)

je trouve que l'image traduit bien les cinq émotions fondamentales reconnues par la convention psy, et plus, elle donne à voir, sans valeur morale autre que sa teneur déontologique, comment on utilise la morale, du coup, encore une fois les psychophobes passez votre chemin, ici on considère que l'émotion est ce qui se fait d'incident dans ce qu'on pense, ce qu'on ressent, et donc, ce qu'on décide, ce qu'on agit, et ce au travers du filtre du langage, dont certains mots traduisent les concepts relatifs à l'état psychique que celui-ci peut traduire, et souvent, même, veut traduire, quoi qu'on puisse vouloir éviter ou nier dans l'expression...

voilà, tout ça pour décrire, en fait :
- un outil littéraire si vous voulez, ça peut orienter clairement les directions des dialogues, de la cohérence de réactions de personnages d'une fiction, ou de comment écrire un pamphlet si on sait à qui on s'adresse et qu'on veut savoir comment, ou de quelle approche envisager la teneur sensible d'un poème, etc...
- un outil de langage puisque c'est le sujet, à savoir les moyens pratiques pour communiquer au mieux un message, qui est donc, le plus souvent par prérogatives, quoi qu'on pense de la valeur utile des langues flood, porteur par l'expression, d'un besoin ressenti et à communiquer...
- un outil de pensée, plus largement, car oui attention mesgens psychophobes, parait-il que penser se fait avec des émotions, et que même votre esprit aussi cartésien soit-il, n'est pas le fruit d'une logique purement et simplement combinatoire, mais j'vois plus quoi vous dire à force, moi faut juste arrêter la dichotomie 'sérieux/pas sérieux'...

faudrait que j'y travaille un peu, personnellement, ptetr
parce que savoir, c'est bien
pratiquer, c'est mieux

du coup c'est soit je reste à l'ouest des messages et des besoins de chacun
soit je potasse un peu ce truc et j'essaye de piger ce là où qui ressent quoi
plutôt que ce que je ferais naturellement, à savoir me chercher moi-même
et me retrouver dans la relativité forcée des valeurs qui font sentir ces trucs

hu

source là (https://www.slideshare.net/OCTOTechnology/une-appli-qui-fonctionne-prendre-en-compte-les-motions-des-utilisateurs)