Le Monde de L'Écriture

Coin écriture => Poésie => Discussion démarrée par: Cyr le 02 novembre 2019 à 16:59:29

Titre: Voilà
Posté par: Cyr le 02 novembre 2019 à 16:59:29
Voilà l'amour qui gronde, déchirant le ciel, bruissant dans les nuages.
Voilà son implacable image de perles de regards et d'irrésistibles aurores,
Le pincement doux de ses baisers qui fourmillent en bout de lèvres,
Ses battements de profondeur qui montent et s'achèvent.
Voilà l'amour qui tourne comme un typhon dans ma tête.
Et moi je ne sais plus qui je voudrais bien être.

Celui-ci,
Faut-il lui tenir la main
Ou l'oublier toujours,
Le corps trop incertain
Du chemin de l'amour ?
Faut-il poser des fleurs
Sur son lit amoureux
Ou se couvrir le coeur
D'un rideau ombrageux ?
Être douce ou l'affronter encore,
Pour le vrai ou pour la mort ?
Titre: Re : Voilà
Posté par: flulu le 02 novembre 2019 à 17:10:33
C'est plaisant, ça chante
J'eus aimé mais c'est l'hôpital qui se moque de la charité, que les rimes soient plus construites
Je suis mal placé pour donner ce conseil
J'ai aimé en tous les cas
Titre: Re : Voilà
Posté par: Claudius le 02 novembre 2019 à 18:37:03

J'aime bien aussi, de la poésie libre et qui se laisse déguster.

On pourrait regretter le manque de rimes féminines qui donneraient un rythme encore plus langoureux dans le fil du texte. Mais ces rimes en eux, allongent la lecture et c'est pas mal en fait.

Voilà, j'ai tout dit, je ne sais que dire d'autre, peut-être qu'une construction plus stricte enlèverait cette fluidité.

 ;) ;)
Titre: Re : Voilà
Posté par: Fried le 03 novembre 2019 à 08:02:17
Bonjour Cyr,
Je rejoins Flulu et Claudius, ton poème est très agréable à lire.
J'aime la première partie qui est la description des sensations amoureuses et la deuxième partie qui est interrogations, est-ce que je franchis le pas ?
Ton poème à beaucoup de charme.
Titre: Re : Voilà
Posté par: Cyr le 05 novembre 2019 à 19:10:45
Merci pour vos retours. Vos critiques encouragent à faire des essais.
Titre: Re : Voilà
Posté par: Feather le 05 novembre 2019 à 19:33:36
Cyr,

Je ne sais pas exactement pourquoi, mais je ne serais pas allée à la ligne dans ton poème surtout pour la première partie.
J'ai eu le sentiment que tes retours à la ligne avaient été élaborés après l'écriture du texte. Ce qui me donne l'impression d'un souffle saccadé et peut-être décalé par rapport à ta pensée. De ce fait, cela amoindrit la conviction de tes dires.
Voilà, mais je me trompe certainement.

Le thème reste séduisant et Joliment abordé.