Le Monde de L'Écriture

Salon littéraire => Salle de débats et réflexions sur l'écriture => Discussion démarrée par: Dot Quote le 04 mars 2018 à 13:41:30

Titre: le moelleux de tes fesses
Posté par: Dot Quote le 04 mars 2018 à 13:41:30
Très chers vous,

N'étant pas pleinement satisfait de l'état de mes lombaires à la sortie d'une session écriture, je me permets de venir me plaindre ici.

Bordel de cul, pourquoi est-ce si difficile de trouver où et comment s'imbriquer avec l'extension scriptive de son cerveau afin d'y saigner allègrement et confortablement toutes les fécalités qui nous passeraient par la tête ? Je veux dire... une table et une chaise, ça parait rudimentaire mais dans le principe ça fonctionne, non ? Et bien non ! Une table, même à hauteur variable, et une chaise, même avec un coussin, ça reste le stuff basique qui, à la longue, mériterait d'être augmenté.
Parce que l'écrivain est un sportif comme un autre, il a besoin de bonnes conditions physiques dans l'exercice de sa discipline. Alors au début, certes, nul n'est tenu à posséder l'équipement professionnel requis pour tout athlète. Mais encore une fois, au fur et à mesure, un besoin d'optimisation des conditions se fait ressentir...

Envisageant dernièrement l'acquisition d'un fauteuil en mousse que j'ai du mal à repérer, je suis un peu perdu dans mes indécisions quant à la résolution de ce problème, et en viens donc à solliciter votre point de vue, votre expérience, votre ressenti :
Sur quoi posez-vous votre derrière pour être le plus à l'aise possible lorsque vous écrivez ?
N'hésitez pas à argumenter, référencer, démontrer du confort qui vous satisfait !

Au plaisir !
DQ
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Ashka le 04 mars 2018 à 15:10:59
Pour avoir des fichus satanés problème de dos et travailler assise, je peux te conseiller ce genre de truc pour la maison, ça soulage un brin. ;)
https://www.tpme.com/pdts/siege-ergonomique-assis-genoux-pray-e-pN445192.html

Sinon une chaise mais avec un rembourrage plus conséquent au fond. C'est ce qu'on a au boulot.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Rémi le 04 mars 2018 à 19:16:28
J'ai un fauteuil de bureau à roulettes et accoudoirs (genre fauteuil de ministre, imitation cuir, tu vois le truc) et sinon, une chaise et un table.
Je suis rarement en galère de position, même si j'ai souvent des pb de dos par ailleurs.

C'qui est classe, c'est le canapé avec un cahier, mais faut recopier après... J'utilise le cahier pour construire, c'est assez pratique pour foutre du bordel partout dans les marges et ajouter des petits papiers en plus ^^(mais je m'égare et pas seulement de l'ouest).
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Ariane le 04 mars 2018 à 19:23:10
=> Sur un lit / un canapé avec l'ordinateur portable... Sûrement très mauvais pour le dos au final ! (et j'ai le dos mal en point de base et sans doute que ça n'améliore pas les choses).
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Kath le 04 mars 2018 à 20:55:16
J'ai tout bêtement acheté un fauteuil de bureau chez la célèbre marque suédoise, à 40€, mon impératif étant que le dossier soit haut et fixe, et que je puisse croiser les jambes malgré les accoudoirs.

Monsieur Kath a rechigné longtemps car il ne voulait pas se séparer de son fauteuil tout pourri qui part en morceaux, mais il a finalement acheté le même que moi, après l'avoir testé quelques fois.

Et si mes lombaires m'embêtent, j'ai un coussin spécial, genre plus haut d'un côté que de l'autre, qui me permet de les soulager.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Milla le 04 mars 2018 à 21:01:09
Juste une chaise chez moi, pas très confort mais ça me gêne pas spécialement. Je me lève beaucoup pour faire des trucs, réfléchir, me faire un café, un thé, une infusion, allez respirer dehors pour trouver une idée mieux etc etc. Souvent je viens noter une phrase debout un genou sur la chaise et je repars, d’autres fois je me pose longtemps, mais toujours en tailleur donc c'est cool de pas avoir d'accoudoir  ^^
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Dot Quote le 05 mars 2018 à 07:54:08
Milla :
Ton activité ainsi décrite semble tout-à-fait dans l'image que je me fais de l'écrivain de bonne allure : à moitié instable, presque gribouillé, hydraté par intraveineuse et ténébreusement illuminé... j'adore comme ton fragment d'expérience me parle comme si la vie était une vraie oeuvre ! Mais je m'éloigne du sujet...

Kath :
Oui ! Je veux de la modularité pour ma prochaine acquisition ! Pouvoir croiser les jambes, c'est primordial, et je veux aussi les étendre, ou une sur deux, ou... bréf. Dans l'absolu, il me faudrait même une adaptabilité pour la droiture du dos, d'où ma solution de fauteuil en mousse qui ne subirait pas les assauts de mes réconforts.

Ariane :
Sur le lit, je n'y arrive tout bonnement pas ! Comment fais-tu pour faire abstraction de ton corps dans ces moments là ? Et puis j'ai envie de te dire... prends soin de toi, non pas pour être mieux à l'avenir, mais pour être mieux au présent !

Rémi :
Pareil, prends soin de toi... si tu as des problèmes de dos, mets toi en condition pour ne pas trop t'autodétruire ! Sinon Neymar aura lui aussi une excuse pour toucher sa retraite astronomique à trente ans...

Ashka :
On vient de me parler du même truc que toi ! Ca a l'air formidable pour muscler le dos, se tenir droit et être pas trop mal installé... mais il parait que ça demande malgré tout un effort qui n'est profitable qu'une fois la posture adoptée... je balance entre ce module et la mousse... et envisage les deux pour plus de modularité encore !

En tous cas merci à vous pour vos réponses

Fessée amicale sur vos derrières, et à plus !
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: cyamme le 05 mars 2018 à 11:23:27
Je suis un peu moins emballée par le fauteuil à genoux. En fait, c'est bien p9ur alterner avec un fauteuil standard, mais c'est pas fait pour être utilisé d'emblée toute la journée (testé et c'est pas agréable). Par contre, si tu es à l'aise en tailleurs, je trouve ça top l'alternance assis "classiquement" avec un bon soutien lombaire sur un fauteuil/en tailleurs sans appui comme le fait Kath. Tout en se levant régulièrement comme Milla ^^.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Alan Tréard le 05 mars 2018 à 12:45:01
Oh ! J'aurais bien du mal à répondre à cette question... Il y a bien des choses auxquelles je n'ai pas encore pensé pour l'instant.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: DarthMaud le 06 mars 2018 à 17:51:58
Fauteuil de bureau à roulettes devant l'ordi.
J'ai placé le clavier suffisamment loin pour que mes avant-bras soient entièrement posés sur le bureau.
Si je me tiens bien droite mes bras sont tout justes posés, les épaules ni remontées ni "pendantes", mes pieds touchent le sol bien à plat et mon écran est à hauteur d'yeux un peu en contre bas.
Mais souvent je suis posée en avant sur mes bras la tête rentrée dans les épaules, surtout quand je relis.
C'est la même config en écriture qu'en zyeutage de réseaux sociaux/internet. J'aime être à l'aise.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Kath le 06 mars 2018 à 19:34:20
J'ai oublié un détail ESSENTIEL  dans ma description : j'ai un "repose-pieds", en fait une sorte de pouf d'appoint, un peu plus bas que l'assise de mon siège, pour quand je suis en mode "cool" ou que Pyrène réclame ms genoux : j'ai ainsi les jambes étendues devant moi, je suis bien calé contre le dossier, et je tourne mon écran principal de manière à ce qu'il soit bien en face de moi (sachant que mes écrans sont surélevés pour que leur milieu soit au niveau de mes yeux, ça m'oblige à ne pas m'affaisser et à garder la nuque droite)
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Dot Quote le 12 mars 2018 à 15:54:34
Re à tous.

Fussant assailli par un élan incoercible de motivation, je m'entêtai dans l'achat compulsif relatif au présent débat. C'est ainsi que j'acquis quelques stations de travail dont je me suis proposé d'effectuer la chronique.

Le fameux assis-genoux (https://scriptiveexperience.blogspot.fr/2018/03/stations-scriptives-essais-3.html), merci Ashka pour cette direction qui m'a tout de suite intriguée.
Un poufauteuil gonflable (https://scriptiveexperience.blogspot.fr/2018/03/stations-scriptives-essais-2.html), en place et lieu de la mousse que j'envisageais initialement.
Un siège de bureau (https://scriptiveexperience.blogspot.fr/2018/03/stations-scriptives-essais-1.html) plus ou moins classique, mais efficace malgré tout.

Si cela peut servir à quelqu'un pour se guider au travers du choix cornélien mais pas non ambivalent qu'est la nécessité de poser son derrière parfois...

Je serais affamé de vos expériences personnelles si elles relataient ainsi de votre propre singularité curieuse et unique !

A+ !
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Alan Tréard le 12 mars 2018 à 16:34:51
 :D C'est du grand art !! :aah:
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Kath le 12 mars 2018 à 16:50:58
han, du poufauteuil fait envie !
Moi je cherche comment faire tenir mon vieux plateau de bureau que je veux réutiliser autrement qu'avec des trétaux  :\? (sachant que je n'ai pas un kopek pour acheter un quelconque meuble)
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: vinzWallbreaker le 13 mars 2018 à 13:47:20
Une chaise pas confortable mais je me lève souvent et change de position aussi. Quand j'écris je suis plus penché sur le clavier et lorsque je relis, bah, je suis plus en arrière, du coup, ce n'est pas la même zone postérieure qui morfle.
Bon j'ai aussi la chance de ne pas avoir de problème de dos à la base, ce qui à mon avis peut changer beaucoup la donne.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Dot Quote le 18 mars 2018 à 21:07:57
Bon et avec toutes ces compulsions, je n'ai même pas le goût d'écrire ><
Et ça m'inquiète :S
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Dot Quote le 05 mai 2018 à 07:15:45
Et bien voilà...

Ayant pris cette histoire d'installation scriptive à coeur, j'ai pris soin de mon dos, de ma posture, de mon corps en général, qui subit des changements inopinés par le biais de mes acquisition...

ET POURTANT...

Je suis incapable d'écrire depuis que je me sens bien assis !
En remarquant que la plupart d'entre vous êtes plutôt comme je le fus jusqu'à cet incident, c'est-à-dire peu engagé dans un confort corporel soit-disant propice à l'écriture... j'en viens à me demander des trucs du genre à relancer le sujet :

L'écrivain a-t-il besoin de la misère physique pour explorer sa richesse intellectuelle ?

Entre autres...

BaV
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: vinzWallbreaker le 05 mai 2018 à 10:16:53
La souffrance rend meilleur....  >:D
(https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782226175441_1_75.jpg)
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Manu le 05 mai 2018 à 16:09:47
Bonjour Dot quote,

J'attends avec impatience le résultat de ton sondage.

Pour l'instant, j'ai déjà bien ri en lisant ton post.

Merci.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Dot Quote le 05 septembre 2018 à 22:12:51
Hè bien... j'ai ce soir abandonné les sièges et les trucs assis, pour en revenir à ce vautrement primale d'un confort cotonneux propice à la décorporation quasi-absolue, par incarnation de l'attention au niveau des cérébrations principalement, et des digitalités, uniquement d'autre part...

En gros je me suis affalé dans mon lit pour écrire, et c'était pas mal, quoiqu'inhabituel...

Le résultat (http://monde-ecriture.com/forum/index.php/topic,29410.msg468158.html#msg468158)
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Alan Tréard le 05 septembre 2018 à 22:23:51
 :D Eh ! Bien, cher ami, je vois que tu ne manques pas d'inspiration.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Rossignol le 06 septembre 2018 à 05:09:51
Ce qui est embêtant, lorsqu'on écrit allongé sur un lit, c'est que notre cul ne se ratatine pas puisqu'on est sur le ventre !  :D
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Xavier le 06 septembre 2018 à 16:09:50
Ah, le lit. Que je me souviens de ces nuits blanches passées en tailleurs sur le matelas ; la couverture posée sur les épaules comme une cape ; le drap brûlant de l'ordinateur posé dessus et les doigts qui s'activent sur le clavier.
Maintenant mon dos ne me permet plus d'être penché aussi longtemps  :(

Mais en même temps, je vais couler en ton sens et dire qu'il faut qu'il y ait un petit truc qui ne va pas pour que je puisse vraiment être efficace. Sinon, mon esprit vaque à autre chose et mes doigts ouvrent plus de pages internet que nécessaire.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Mot le 08 septembre 2018 à 18:11:15
Hello,

"Ailleurs" pour ma part, car je me suis esquinté en position assise pendant longtemps et aujourd'hui je ne le supporte plus pour de longues durées (plusieurs heures) - donc exit la chaise ou le canapé. Le lit n'est pas vraiment confortable non plus.

Pour ma part, donc, j'ai investi dans un modèle de chaise longue HYPER confortable, qui permet de basculer en arrière pour une position plus horizontale (pour les curieux, il s'agit de ce modèle : https://www.jysk.fr/chaise-longue-a-bascule-mexico-gris (j'ai pris le premier site marchand qui passait, c'est juste pour l'image)).

Mon dos se porte beaucoup mieux.

Inconvénient : éviter de basculer après un repas si vous ne voulez pas que la sieste s'invite dans votre séance d'écriture...  ::)
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Dieter le 08 décembre 2018 à 23:32:13
Tiens, je m'en vais réveiller ce topic...

Disons que pour moi, ça dépend de la charge de travail et de la saison.
Dans mon bureau, j'ai un PC fixe avec fauteuil de bureau (qui commence à avoir vécu, et que j'ai rembourré de mousse) ; seulement, cette pièce est orientée plein nord, et elle est à l'étage. Donc je ne peux donc m'en servir qu'en été, parce que je ne vais pas m'amuser à chauffer cette pièce juste pour ça. D'autre part, s'il s'agit d'une période où je n'ai pas trop de boulot, ça ira. Sinon, lorsque je dois bosser, étant donné que mon atelier est au sous-sol, ça me ferait deux étages à monter/descendre à chaque fois. Dans tous les autres cas, je m'installe sur la table de la salle à manger, dans un fauteuil de coiffure que j'ai récupéré lorsque j'ai modernisé mon ancien institut. Ce n'est pas le super fauteuil de barbier à l'ancienne comme j'en rêve, mais c'est quand même super confortable.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: WEG le 09 décembre 2018 à 00:11:14
Le paramètre critique c'est le dos pas les fesses, caler le dos sur un canapé moelleux.
Perfection.
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: txuku le 09 décembre 2018 à 20:04:48
Bonsoir


Depuis mes debut sur ordinateur ma position preferee est par terre assis tailleur - je bouge mes jambes de temps en temps........


J ai adopte cette position car c etait celle de mes jeux enfant - cubes cavaliers petites voitures.......

Et l utilisation d une chaise et d un bureau me parait trop lie a un travail !!! :o



Je peux demeurer 4 ou 5 heures ainsi mais je me tiens le buste droit : mes ecrans sont sureleves a hauteur d oeil !
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: cochonsauvage le 14 décembre 2018 à 11:10:48
Moi je suis adepte de la mortification corporelle, ça va avec ça : Vastiia Tenebrd Mortifera (https://www.youtube.com/watch?v=U2PDZoP_i3s)  :aah:

Du coup je pose mes fesses sur une chaise en bois très simple, résolument inconfortable et franchement laide de ce genre là :

(https://monde-ecriture.com/forum/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.isonisi.fr%2Fchaise-design-ecolier-bois-teach.jpg&hash=b9f545755b805b22cc1ed4254685c4fe8987ca41)

Dos bien droit, face à l'écran, clavier dans le prolongement des mains, placé sous l'écran qui lui est fixé verticalement sur un bureau fait d'une simple planche de bois.
J'ai essayé le tabouret à clous mais ça donne des hémorroïdes, je déconseille fortement.

Avantage : L'inconfort vous rappelle au travail.
Inconvénient : C'est inconfortable.

J'ai essayé ça ( véridique ) :

(https://monde-ecriture.com/forum/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.isonisi.fr%2FGaston-couche.jpg&hash=5293b6dd0fdf225dd6dfa34b2774d118940a7c5f)

mais ça n'a pas donné de bons résultats, je m'endormais trop rapidement  :P
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: jeannesansarc le 13 janvier 2019 à 21:59:39
Bonjour,
Par ici c'est d'avantage de saisir les phrases, pensées  sur l'instant lorsqu'elles me viennent à l’esprit ! plutôt le crayon et la feuille blanche ( sans aucune interligne) que je trimbale dans mon sac à main et j' écris n'importe où et n'importe comment et à n'importe quelle heure quand ça me prends et ça c'est aléatoire ! ( allonger, assise, sur une chaise ou à même le sol, dans le métro dans une rue debout accoudée à une table !  
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: gabatchous le 30 janvier 2019 à 21:32:19
Bonjour
perso je me tiens n'importe comment ... du moment que je peux lire mon ordi portable.
Pour mon dos pas de problème: je pratique des sports de folie qui le maintienne et après je peux me relâcher sur à peu près n'importe  quoi: siège/bouret/fauteuil/divan/lit/tapis (tiens: j'écris pas assis sur les cagoinces  ::) )
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Dot Quote le 21 mars 2020 à 04:22:21
Petite réflexion un peu courbaturée :

Suffit pas de chercher bien loin avec des termes imprécis tels que "chaise à clous" ou "chaise du tigre" pour associer le mot chaise à une quelconque douleur infantile, personnellement. En fait, aujourd'hui ou plutôt lentement, ces temps, je me rends compte d'un truc. Je suis probablement le représentant de ma lignée qui a passé le plus de temps de sa vie passé sur une chaise.

Alors je vais pas partir dans mon délire de restructuration somatique, parce qu'en l'occurrence c'est bien des causes que je cherche, et non des solutions.

D'où que que que ?
Pourquoi la chaise ?
Pourquoi on s'est assis, déjà ?
Est-ce que c'est bon, ensuite ?
Est-ce qu'on sait vraiment faire, après ?
Et puis ?

Moi j'ai plus de lombaires, j'ai plus d'épaules, j'ai les grands pecs atrophiés, les cervicales en bataille, une asymétrie trop peu importante pour être pathologique, mais qmm, j'ai des articulations bizarroïdement douloureuses, je sais pas me tenir droit, j'ai... bon vous voulez ma photo ?

J'ai aucun discours à présenter à un médecin, juste je crois :

Le moelleux de tes fesses...



edit coco

14/15
(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/03/3u9opi.jpg)
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Gwynplaine__ le 22 avril 2020 à 12:09:43
Mais quel fil !  :D

J'ai beau avoir tout juste la vingtaine, j'ai déjà le dos bien abimé, et j'ai rarement trouvé plus confortable qu'un assis-genoux. Mais !
J'en ai pas.
Et j'écris généralement mieux assis en tailleur à même le sol, avec le moins de distraction possible, si ce n'est un café ou une bière.
Bon après ça fait mal, du coup je retourne chercher le confort d'un canapé quand ça devient douloureux.

Sinon la position assise est techniquement pratique, on n'a pas besoin de supporter son corps. Et la chaise est finalement une amélioration du principe, vu que ça supporte un peu le dos. : thinking :
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Dot Quote le 22 avril 2020 à 21:06:40
bin en vrai ouais, mais j'suis pas sûr...
parce que :
la position assise demande qmm un truc :
(également demandé par la station debout)
(et en fait peut-être par toutes les formes de positions en milieu gravitationnel avéré)
- faut se tenir droit !
genre j'suis pas tout à fait d'accord sur le principe pratique de pas besoin de supporter son corps sur la chaise...
enfin bon, j'suis pas un exemple vu ce que j'appelle ma ratatine, mais même être assis, c'est un effort pour moi
pis justement mon propos :

- la ratatine
quand on a trop limacé par flemme, quand on a trop flemmé par et pour désincarnation, quand on a trop procrastiné la force vitale de son corps, quand on a abandonné le travail conscient de la matière charnelle, comme je l'ai fait personnellement bien trop exagérément et dangereusement...
eh bien, la ratatine ! un espèce de recroquevillement de la force, qui entraîne le corps dans un enfermement dont les manifestations douloureuses sont la déstructuration, le ramollissement, l'affaissement progressif et qui, de lutte consciente en vue d'une reprise des commandes vitales à un bien-être légitime, manifeste un obstacle à toute tenue optimale et sans effort inutile du corps concerné, le mien en l'occurrence mais je pense pas être le seul humain touché par ce mal !

ma solution formulée plus haut, pour régler les inconforts, les maux de dos, les potentielles disqueries désaccointantes ou bosses bossues issues de cette ratatine ?
- la restructuration somatique
c'est-à-dire : le travail conscient d'un affermissement de la structure corporelle... la 'vigilance' d'un état un peu moins flemmeux que mes pathologies nomment par exemple avolition, apathie, catatonie, et qui viendrait de la manière la plus omniprésente possible, rendre à mon âme les directions de mon corps, que j'avoue avoir délaissé parce que contexte qui m'incombe...

en somme :
penses tu réellement que tu écris dans des positions corporelles à valoriser par ton discours, qui pourtant par ailleurs affirme qu'à 20 ans tu es déjà tout cassé ?

moi je crois on est un peu tous cassés du dos, et c'est pourquoi je me demande comment me tenir droit et pas me casser encore pluss... mais j'y réponds par action progressive, d'éveil de mon corps, et en fait ici je crois que je questionne sur d'éventuels autres cassés comme moi, ce qu'ils trouvent comme solution, qui ça concerne et surtout je me dis, si personne n'y a réfléchi, faudrait ptetr le faire parce que dans la nature, j'ai jamais vu autre chose que l'humain qui a besoin d'une canne pour pas se péter le dos... si y'a le teckel sauvage, qu'il ne faut pas renverser (véridique)...

en tous cas merci de ta participation pétillante !
et au plaisir
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Cyr le 23 avril 2020 à 20:34:30
Tout d'abord, je pense que je n'écris pas autant que toi.
J'aime écrire le soir assise (jambes croisées) sur un tapis parterre appuyée ou non contre un mur. J'utilise le plus souvent une tablette qui tient dans la paume de la main.

Je pense qu'il faut du ni trop mou, ni trop dur. Le trop mou ça fait du bien aux fesses mais pas du bien au dos. Et le trop dur fait du bien au dos mais pas aux fesses. Après plusieurs années plus ou moins écroulée sur mon bureau, j'en suis venue à la conclusion que l'on peut avoir de mauvaises postures sans que cela soit très impactant, du moment qu'on prend quelques minutes pour faire des exercices pour compenser. Je pratique de brefs exercices de yoga au quotidien (plutôt 4/5 jours par semaine) pour soulager et renforcer mon dos et ça me va la plupart du temps. Le hula-hoop marche bien aussi pour ça (plus pour renforcer que soulager). L'important est de trouver un truc.
S'il faut muscler un peu le dos, muscler les fesses ne doit pas faire de mal non plus !
Titre: Re : le moelleux de tes fesses
Posté par: Dot Quote le 24 avril 2020 à 18:58:32
owyess je vois un peu mieux suite à ta modif !

- pour déquéblo mon bassin, je fais aussi du hula-hoop (et je te pique l'orthographe du terme ahah), mais sans cerceau
- le yoga est ptetr un peu mou pour ma consommation de protéines, je lui préfère des exercices un peu plus douloureux
- 'quotidiennement' m'apparait comme toi, en tant que régularité 'marque' et 'tenant' de l'édifice d'une stabilité du corps
- effectivment, pas besoin outrancier de forcer plus que ça quoique : entre les minute et la force octroyer, je crois que
- la préhension actée de la nécessité d'osciller entre trop dur et trop mou, il faut juger assez ce qui nous convient chacun

après pour tes notions relatives aux fesses et dos, crois-tu que le lien avec mou et dur soit de cet ordre si catégorique ? je veux dire, n'y a t il peut être pas un déséquilibre, peut-être naturel et pas dramatique, mais qui malgré tout tend à ce que ton fessier soit à l'aise sous le poids d'un dos qui force un peu ?

c'est toute ma question à propos de la station globalement appellée 'assise', mais que j'élargis à une restriction : en tant que corps humain, scriptif ou non, que se permet-on par le biais de cette permission de notre morphologie ? (genre tu demanderas pas à un serpent de s'asseoir, ça n'a aucun sens pour lui, alors que nous on travaille la question depuis belle lurette, mais ptetr, et c'est là où je m'inquiète... ptetr que des fois on se gourre un peu dans les choix incidents sur notre morphologie long terme ! enfin, de choix je ne parle que par approximation, parce que c'est pas vraiment un choix de pouvoir s'asseoir si on est serpent ou humain, mais dans un million d'année, selon qui s'assoit et comment, ptetr on sera pluss serpent qu'humain, ou ll'inverse ?

en gros, moi je me ratatine, globalement, et j'espère que c'pas toute l'humanité, parce que ce serait méga flippant

:)

merci de ton passage, Cyr

edit du 25 avril
à propos de ratatine

(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/04/3y2lk1.jpg)
(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/04/3y2ln2.jpg)
(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/04/3y2lq4.jpg)
(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/04/3y2ls1.jpg)
(https://remyrevel.files.wordpress.com/2020/04/3y2lu8.jpg)