Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

27 janvier 2023 à 21:03:56
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux (Modérateur: Claudius) » Les mots du jour appliqués ! [décade2]

Auteur Sujet: Les mots du jour appliqués ! [décade2]  (Lu 3860 fois)

Hors ligne Gros Lo

  • ex Lo
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 910
    • olig marcheur
Les mots du jour appliqués ! [décade2]
« le: 27 janvier 2008 à 15:03:58 »

Voici la deuxième série de textes, avec les mots 11 à 22 ^^

          Hélode (adj.)
gougnafier
donner dans le godant
fongueux
baguenauder
guenipe
psylle
nonobstant
chafouin
garance
intumescence



Et, toujours :

- les textes doivent contenir au moins 10 des 11 mots de la décade
- les textes doivent être les plus condensés possibles (150 mots, c'est jouable :P)
dont be fooled by the gros that I got ~ Im still Im still lolo from the block (j Lo)

Hors ligne Leia Tortoise

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 453
    • Mon blog
Re : Les mots du jour appliqués ! [décade2]
« Réponse #1 le: 27 janvier 2008 à 17:00:42 »
Voila ma contribution (de 241 mots, ahem  :-° - une limite entre 150 et 300, c'est pas possible?)

Disclaimer: les personnages et l'univers sont de J.K. Rowling.

Luna avait l'habitude des expéditions chimériques et infructueuses. Elle ne s'énervait jamais pour autant. Et les jérémiades de ses éventuels collègues la laissaient en général royalement indifférente.
Mais ce Rolf avait décidément une emprise peu commune sur ses nerfs… A moins qu'elle ne soit victime d'une piqûre de brûlot* hélode? Rien d'invraisemblable à cela, avec ce sol fongueux à souhait… Elle demanda distraitement les multiplettes à molettes climatologiques, que son collaborateur chercha un long moment en vain.
"Mais quel gougnafier! Il sied d'être constamment en mesure de trouver ses instruments!
_ Ma besace ne serait point percée si vous portiez autre chose que ces guêtres de guenipe! Et de teinte garance, qui plus est! La discrétion-même! Savez-vous combien d'assauts avons-nous subi?
_ Si vous étiez un peu plus leste, votre corps ne se serait nullement vu couvert de toutes ces intumescences. Nonobstant, ne vous avais-je pas averti qu'il ne s'agissait point de baguenauder?
_ A propos, vous ne trouvez pas que le psylle avait une mine chafouine?
_ Si fait… Mais qu'avons-nous à palabrer de la sorte, à la manière de nos plus lointains aïeux?
_ Voilà qui est curieux en effet, c'était ce qui me turlupinait. Cet Elixir de Traduction Innée aurait-il contenu un dard de Billywig plutôt qu'une aile de Babille?
_ Bigre, mais bien sûr! Cette nuance plus vive n'était donc absolument pas dûe à l'arôme myrtille comme on nous l'a prétendu. Nous avons donné dans le godant!"



*Les brûlots sont de minuscules mouches carnivores.
(j'ai découvert qu'il existe aussi d'autres sens, ça pourrait presque faire un nouveau mot pour la prochaine décade ^^)
« Modifié: 28 janvier 2008 à 10:10:46 par Leia Tortoise »
Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?
- Dumbledore -
*
Books ! Best weapons in the world.
- Doctor Who -

Hors ligne Gros Lo

  • ex Lo
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 910
    • olig marcheur
Re : Les mots du jour appliqués ! [décade2]
« Réponse #2 le: 28 janvier 2008 à 00:32:31 »
En fait, me voilà ^^

J'ai enlevé donner dans le godant, problème de registre.

136 mots :noange:


Citer
Les alchimistes se réunissaient dans les sous-sols vitrescibles de la Cité-jardin. Peu leur chalait de passer pour des dépravés. Eux, noctambules éclectiques,  cultivaient le savoir ancestral tandis que leurs concitoyens se retranchaient dans l'exiguïté d'une pensée passéiste. Eux ne ressentaient pas le besoin de s'oublier dans des drogues étrangères, népenthès qui engourdissaient un temps ces êtres défaitistes, avant de les faire sombrer dans les noirs ergastules de la mélancolie.
Ces docteurs ès sciences ésotériques, prononçant des discours passionnés à la lueur indécise des flammes des athanors, reniaient cette civilisation décadente autant que la culture étrangère. L’une tentait d’échapper à son piètre sort, mais l’addiction lui ceignait au cou un abraxas asservisseur. L'autre, préférant conserver les antiques idéaux belliqueux, ne jurait que par les quillons de ses épées et les hampes de ses flèches. Mais toutes deux, dupées par ces différentes assuétudes, avaient placées leur foi en de faux almandins.

La civilisation dorée qu'ils tentaient chaque nuit d'extraire de sa nécropole de cendres, cette courtisane éblouissante et auguste avait disparu avec ses mythes et ses héros, et le monde des hommes avait désormais accepté les services de guenipes à la mine chafouine et à l’orgueil intumescent. Les nations d’aujourd’hui se prélassaient ainsi dans une stagnation malsaine, et aux impétueux progrès philosophiques des anciens temps s’était substituée une pensée mesquine et hélode baguenaudant infructueusement dans des problèmes retors et fugaces.
Gougnafiers des temps modernes, les hommes semblaient se complaire dans cet immobilisme stérile, envoûtés par leurs futilités comme les majestueux serpents que l’on voit, dans les contrées orientales, captifs de la piteuse musique du psylle. Ce nonobstant, la fière race des magiciens avait persisté, comme la garance sur les tumulus, s’enracinant dans le sol fongueux de l’humanité.
dont be fooled by the gros that I got ~ Im still Im still lolo from the block (j Lo)

Hors ligne Marygold

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 231
  • marmotte aphilosophique
Re : Les mots du jour appliqués ! [décade2]
« Réponse #3 le: 05 février 2008 à 20:07:47 »
Bravo à tous les deux !
Tortoise, j'adore... jusqu'à la chute ! En cours de route je me demandais quand même pourquoi ils parlaient comme ça, mais venant de Luna, ça ne me choquait pas plus que ça !!
Citer
A propos, vous ne trouvez pas que le psylle avait une mine chafouine?
ça, c'est carrément excellent !  ;D

Loredan, j'ai lu les deux d'un coup... faut s'accrocher, mais ça donne du style, y'a pas à dire ! Par contre "nonobstant", j'ai eu vraiment du mal avec cette construction (mais j'ai vu dans la définition de Rain que ça s'utilise - ou du moins s'utilisait !) C'est dommage pour "donner dans le godant", ça aurait donné une autre coloration, et le changement de registre n'aurait été pas été trop choquant à mon sens (avec un peu d'ironie, on vient à bout de tout !) Mais c'est très bien ainsi !
Oh yeah ! 8)

Hors ligne Ambrena

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 658
  • Perle de bois-sorcier
    • Mon Tumblr
Re : Les mots du jour appliqués ! [décade2]
« Réponse #4 le: 06 février 2008 à 00:14:18 »
Entre ma dissert' de géo et mes révisions de colle de philo, voilà ma participation... En retard, pas très cohéente mais là quand même! :D

Et oui, je sais, j'ai encore écrit un mini-pavé. 337 mots. :-°

Citer
Du fond de son ergastule, Silesius ne pouvait s’empêcher de soupirer. Son atelier d’alchimiste, aux étagères chargées de fioles et de potions et dont l’athanor ne s’éteignait jamais, lui manquait. Mais c’était justement à cause des expériences interdites qu’il y menait qu’il se retrouvait ici, captif et menacé. Ses geôliers lui avaient même retiré son abraxas de protection. Il avait l’impression d’être terriblement vulnérable.
Dans son cachot, l’obscurité se faisait oppressante. Un instant, Silesius eut une pensée pour sa réserve d’almandins lumineux, qui lui auraient été bien précieux en cet instant. Mais ce n’était qu’une rêverie vaine. En vérité, il avait tout perdu.
Soudain, il entendit des sons au-dessus de lui. Un dialogue. Il se dit fugitivement qu’il devait là s’agir de noctambules éméchés, eu égard à la manière de s’exprimer de l’un des interlocuteurs. Mais ce n’était pas cela.
« Tu gosses, avec ton pouvoir ! Franchement, on a compris que tu pouvais faire des trucs avec tes mains, ce n’est pas ce qui fait de toi une princesse, hein ! »
La voix qui résonnait dans les souterrains devait appartenir à un homme fort, sûr de lui. Une personne qui se sentait sans doute plus à l’aise en maniant le quillon d’une épée qu’en prononçant des incantations.
« Je n’ai jamais prétendu être une princesse, Vaulrienn, répondit une voix plus jeune -probablement celle d’une adolescente. J’explique simplement que là, ma magie est impuissante. La prison a été bâtie en calcaire et n’est donc pas vitrescible. Je ne peux rien faire.
-On devrait te proclamer docteur ès prétextes incongrus et récurrents, la railla un troisième individu, peut-être un gnome ou un nain. Ce n’est pas la première fois que tu nous fais le coup, Aertiv.
-Korig, peu me chaut, fit la jeune fille d’un ton dédaigneux. Je sais ce que je vaux et ce dont je suis capable.
-Oui, hé bien cela ne règle pas notre problème, reprit le premier homme. Il nous faut absolument délivrer ce maître de potions, il est le seul à pouvoir créer le népenthès! »

Un maître de potions ? Se pouvait-il qu’ils parlent en vérité… de lui ?

Pris d’un espoir inespéré, Silesius se mit à appeler ses sauveteurs providentiels et à taper contre les barreaux de sa cellule.
« Ohé ! Je suis ici, venez me chercher… »

Une demi-heure et une demi-douzaine de disputes intestines plus tard, l’alchimiste était enfin de retour dans son antre. Avec un drôle de trio sur les bras, qui lui réclamait quelque chose d’impensable…

« Vous êtes bien conscients que si l’on apprend que j’ai fabriqué ce filtre, on ne se contentera pas de m’envoyer au cachot ? C’est ma tête que je risque, là !
-Voyons, cher Maître, vous avez une dette envers nous, maintenant, lui avait rappelé Aertiv. Et puis… si vous venez avec nous, nous vous protègerons. »

Et c’est ainsi que le maître Silesius Angelus, alchimiste de son état, fit pour de bon son entrée à la Cour des Miracles. 



Silesius traversa la place du marché souterrain, sans accorder le moindre regard au psylle qui charmait de sa flûte un cobra bicéphale. A l’instar de l’animal aux têtes dodelinantes, l’instrument comportait un pavillon double. Mais l’alchimiste refusa de s’attarder sur cette vision. Pas le temps de baguenauder, des patients l’attendaient.

Ærtiv, la jeune magicienne déchue, avait tenu parole. Après la confection illégale du népenthès, épisode que Silesius s’était empressé d’effacer de sa mémoire comme s’il en avait lui-même absorbé, l’atypique trio l’avait guidé dans le monde fangeux et sombre de la Cour des Miracles. Désormais, il passait son temps à soigner des intumescences au visage, séquelles de rixes inconnues, ou des blessures plus graves mais généralement bien payées -l’altruisme n’était pas son fort. Et se voir réduit au métier de médecin marron, quelle décadence !

Ce nonobstant, il ne se plaignait pas de son sort. Certes, il était à présent entouré de nombreux  gougnafiers, incapables de l’estimer à sa juste valeur. Mais cela lui laissait en contrepartie le loisir de continuer ses expériences alchimiques plus ou moins bien vues par la loi. Cet avantage valait bien le sacrifice de quelques heures de la journée pour soigner un malade, non ? 

D’ailleurs, celui-ci avait une mine chafouine, comme s’il lui préparait un mauvais coup. Selon ses dires, il revenait des marécages à la terre fongueuse qui jouxtaient la ville, et était donc peut-être atteint de fièvres hélodes. Mais le récit sonnait faux, comme une mise en scène habile. Silesius s’était déjà fait avoir par une imposture fine, lors de ses débuts, et cette fois-ci, il était résolu à ne pas « tomber dans le godant », comme le disaient les guenipes des rues.

Avec un sourire sardonique, il repéra le complice du simulateur, à demi dissimulé derrière le battant de porte dans son dos. Il lui adressa un salut ironique :

« Ca ne marchera pas, en tout cas pas avec moi… Sur ce, je vous laisse, j’ai une décoction de garance à préparer. Bonne journée ! »




"J’ai soudain la sensation limpide d’avoir gaspillé ma jeunesse… L’avoir vue s’échapper de mes mains comme l’anguille effrayée et m’appeler à présent sur le lierre du tombeau, où patiente depuis toujours le chant des enfants, les raisins volés…"

Roi Loth, Kaamelott, Livre V

Hors ligne Leia Tortoise

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 453
    • Mon blog
Re : Les mots du jour appliqués ! [décade2]
« Réponse #5 le: 06 février 2008 à 18:18:54 »
Citer
Bravo à tous les deux !
Tortoise, j'adore... jusqu'à la chute ! En cours de route je me demandais quand même pourquoi ils parlaient comme ça, mais venant de Luna, ça ne me choquait pas plus que ça !!
Merci... J'avoue que je me sentais un peu foireuse, à côté des autres textes beaucoup plus élaborés  :-[

Ambrena, j'aime beaucoup la façon dont tu arrive à t'approprier complètement les mots et leur registre, on sent que ton texte les récupère très habilemenent, sans aucune notion de contrainte, ça coule de source comme si c'était tout à fait par hasard que ces mots-là en particulier se retrouvaient ici, et non pas que tu voulais les caser depuis le début...

Bon, le nombre de mots y fait aussi, c'est vrai  ^^
Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?
- Dumbledore -
*
Books ! Best weapons in the world.
- Doctor Who -

Hors ligne Ambrena

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 658
  • Perle de bois-sorcier
    • Mon Tumblr
Re : Les mots du jour appliqués ! [décade2]
« Réponse #6 le: 07 février 2008 à 19:44:54 »
Citation de: Leia Tortoise
Ambrena, j'aime beaucoup la façon dont tu arrive à t'approprier complètement les mots et leur registre, on sent que ton texte les récupère très habilemenent, sans aucune notion de contrainte, ça coule de source comme si c'était tout à fait par hasard que ces mots-là en particulier se retrouvaient ici, et non pas que tu voulais les caser depuis le début...

Bon, le nombre de mots y fait aussi, c'est vrai   ^^

Merci...  :-[ Comme j'ai écrit beaucoup, les mots imposés sont forcément moins rapprochés, en même temps, c'est logique.  Et je dois avouer que je trouve la fin un peu brève et surfaite, mais bon, vu que j'avais déjà joyeusement outrepassé le nombre de mots loredanien, j'ai évité d'en remettre une couche. :P

Quelqu'un d'autre veut participer? ::)  Kail', Mush', Rain...?
"J’ai soudain la sensation limpide d’avoir gaspillé ma jeunesse… L’avoir vue s’échapper de mes mains comme l’anguille effrayée et m’appeler à présent sur le lierre du tombeau, où patiente depuis toujours le chant des enfants, les raisins volés…"

Roi Loth, Kaamelott, Livre V

Hors ligne Rain

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 632
  • Perdu
    • Page Deviant Art
Re : Les mots du jour appliqués ! [décade2]
« Réponse #7 le: 07 février 2008 à 20:42:07 »
Très peu pour moi, je suis pas sûr de réussir à me débrouiller avec ce genre de mots...
Perdu

Hors ligne Gros Lo

  • ex Lo
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 910
    • olig marcheur
Les mots du jour appliqués ! [décade2]
« Réponse #8 le: 08 février 2008 à 19:58:35 »
Mdr, j'adore le tien Ambre' ^^

Citation de: Mary
Loredan, j'ai lu les deux d'un coup... faut s'accrocher, mais ça donne du style, y'a pas à dire ! Par contre "nonobstant", j'ai eu vraiment du mal avec cette construction (mais j'ai vu dans la définition de Rain que ça s'utilise - ou du moins s'utilisait !) C'est dommage pour "donner dans le godant", ça aurait donné une autre coloration, et le changement de registre n'aurait été pas été trop choquant à mon sens (avec un peu d'ironie, on vient à bout de tout !) Mais c'est très bien ainsi !

Ouais, j'y penserais pour la prochaine fois, à mettre du voc moins soutenu... Merchi en tout cas :)
Ce nonobstant, j'l'ai mis dans ma dernière dissert' de philo... on verra xD
dont be fooled by the gros that I got ~ Im still Im still lolo from the block (j Lo)

Hors ligne Rain

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 632
  • Perdu
    • Page Deviant Art
Re : Les mots du jour appliqués ! [décade2]
« Réponse #9 le: 13 février 2008 à 19:41:17 »
Bon, d'accord, j'vais peut être essayer. En fait, puisque j'ai tout un univers qui me trotte dans la tête (il est pas encore totalement défini, mais je peut quand même m'en servir), je vais pouvoir écrire quelques anecdotes qui se dérouleront probablement avant le début de l'histoire (pour une fois j'ai une fin à l'histoire, et un objectif ! Mais j'vais essayer d'en trouver d'autres, paske c'est un peu trop conventionnel. Quoique... Si je tourne tout cela différemment, ca peut être un peu original. Mais pas de quoi casser trois pattes à un canard). Mais enfin, on verra, paske cette fois, avant de commencer, je compte savoir où je vais.


Petite info qui sera la seule que je révèlerai avant de poster : elle a pour base un uchronisme.
Perdu

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 22 requêtes.