Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

04 décembre 2022 à 22:55:47
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Que sommes-nous devenus ? [ En pause ]

Auteur Sujet: Que sommes-nous devenus ? [ En pause ]  (Lu 490 fois)

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Que sommes-nous devenus ? [ En pause ]
« le: 28 septembre 2022 à 17:17:08 »
Bonjour,
je viens vous proposer une petite histoire.
Je sais qu'il me reste encore 5 histoires à poster dans les "Aventures d'un autre siècle" afin de la clôturer.
Elles sont là, en attente d'une dernière relecture et elles me disent :
- C'est pas bien ! ça fait deux fois qu'on passent à l'As ! Arrête de te disperser et concentre-toi, bordel !
C'est vrai, mais je croule sous le taf, et en plus, il m'est arrivé une petite rencontre qui m'a tellement empoisonné l'échine qu'il fallait que je la fasse sortir quelque part. Par l'écrit ?
Eh bien oui !
J'ai retrouvé un voisin d'enfance qui était devenu un ami jusqu'à ce qu'il disparaisse pendant 15 ans avant de réapparaitre il y a peu de temps : deux mois = peu de temps.
Je précise que malgré le vin qui a coulé à flot lors de cette rencontre, j'ai laissé lire ce texte à mon ami avant de le publier ici ; il ne m'a contredit sur aucun point.
C'est un premier jet, donc tout commentaire ou suggestion sont les bienvenus.

Première question de ma part :
C'est un dialogue et uniquement un dialogue : Est-ce un bon choix ?
Explication:
Je n'ai pas voulu nous décrire, pas plus que le lieu, le moment, ni même la couleur des platanes qui traversent toujours trop souvent la route sans prévenir.
Je n'ai pas non plus voulu décrire nos réactions et nos identités parce que je voulais que ces choses là découlent et se dévoilent à travers ce dialogue.

Deuxième question :
Euh... J'ai oublié la deuxième question...

Je vous souhaite donc une bonne lecture.


Que sommes-nous devenus ?


   – Ça fait combien de temps ?
   – Je sais pas… Je me souviens d’une entreprise que tu avais montée avec ton frangin.
   – Oui, on l’avait vite liquidée, ça marchait pas. On se parle plus avec mon p’tit frère. T’as connu ma première fille ?
   – Non…
   – Alors ça fait plus de quinze ans, elle va sur ses dix-huit ans.
   – Ah oui ? La vache…
   – J’ai une seconde fille, aussi. On est divorcé avec la mère depuis cinq ans. Elle a réussi à avoir la garde, comme toutes les femmes. Ce sont les femmes qui choisissent toujours, au final. Et toi ?
   – Quatre histoires d'amour, plus d’histoire d’amour, pas d'enfants.
   – T'en veux pas ?
   – Si, mais je ne voudrais pas d’un gosse malheureux avec des parents séparés qui se détestent.
   – Les enfants t’apprennent beaucoup de choses, ça t’épanouit.
   – Ça c’est ton point de vue… Tu leurs a déjà posé la question ? Comment ils vivent ton « épanouissement » ?
   – Non.
   – De toute façon, maintenant j’suis trop vieux. A part ça, je suis chroniquement insomniaque dans toutes ses formes.
   – Qu’est-ce que tu veux dire ?
   – Nuits fractionnées, réveils à deux ou quatre heures, ou j’arrive pas à m’endormir puis je m’écroule à l’heure du réveil, ou je fais une nuit blanche totale.
   – Je pense que les soucis commencent lorsqu’on se ment à soit même.
   – Je pense que les choses ne sont pas aussi simples que ça et que tes soucis ne sont pas universels. En dehors de ça, en ce moment la montée du complotisme et du nationalisme autour de moi me rendent dingue. J'ai l'impression que le monde s'écroule dans la folie autour de moi.
   – C'est important la patrie.
   – Ce sont les nationalistes qui foutent la merde, pas les étrangers. Abolissons les frontières, les nations et les drapeaux, y aura beaucoup moins de merde.
   – C’est n’importe quoi c’que tu racontes, c’est impossible, en plus ! Le territoire et sa défense font partis de l’histoire et de la nature de l’homme.
   – Je sais, disons que c’est ma p’tite utopie.
   – De toute façon, ils se retrouveront toujours en groupe et créeront des communautés, ça changera rien.
   – Les groupes et les communautés ne sont pas le problème, le problème c'est quand ils intègrent dans leur idéologie le rejet de l'autre pour la renforcer. L’exclusion fout la merde ! Tout ça est absurde, ça n'a aucun fondement et c'est néfaste !
   – En fait, je suis régionaliste, mais c'est comme le nationalisme, c’est humain, c'est noble, c'est instinctif.
   – L'idée de nation est une pensée primitive.
   – C'est du wokisme ton truc.
   – Tu dis ça parce que t'es nationaliste ?
   – Un peu. J'aime bien me sentir chez moi, entouré de gens qui me ressemblent. Si j'ai besoin d'exotisme, je voyage. Chacun chez soi et tout se passe bien. Regarde les corses, ils peuvent même plus se loger tellement les étrangers ont fait grimper le prix de l'immobilier.
   – Les français sont des étrangers en Corse ? Autant dire que les parisiens sont des étrangers à Bordeaux, non ?
   – Ouais, c’est un peu ça. Le problème, c’est tous ces gens qui viennent d’ailleurs et qui font grimper les prix.
   – Personne ne veut payer plus cher une baraque que ce qu'elle vaut. Genre : « C’est combien la baraque ? 200 000 mille ? Ok, j’t’en file 300 ! » Les propriétaires sont bien d’accord pour faire monter les prix de vente devant l'appât du gain, alors arrête d’accuser les autres. D'ailleurs, j'aimerais bien que tu me définisses le wokisme.
   – C'est quand une minorité impose leur point de vue aux autres. Non mais, sérieusement, ils auraient pas pu trouver un autre terme ? Le mariage pour tous, t'as vu la merde que ça a généré ?
   – C'est pas une question de terme, c'est une question de droit. Ça t’ennuie que tout le monde ait les mêmes droits ? Et pis, qu'est-ce que t'en as à foutre ?
   – Ce que j'en ai à foutre ? J'ai pas envie qu'on dise à ma gosse qu'elle peut être un garçon ou une fille à l'école. C’est dans le programme d’L.F.I ! Elle choisira plus tard quand elle sera majeure.
   – Pas certain que ce soit exposé comme ça dans le programme d’L.F.I et que ce soit leur but.
   – Les jeunes n'ont plus de valeurs, plus de respect, c’est ça qui fout la merde.
   – T’es juste un vieux réac, en fait.
   – Les gens comme moi devraient être plus nombreux dans ce pays, c'est d'ailleurs ce que cherchent les femmes.
   – Pardon ?
   – Les femmes cherchent des hommes comme moi, fiables, rassurants, intègres, avec des valeurs.
   – On doit pas avoir les mêmes sources.
   – Je pense que je me droitise avec l’âge. Je suis gaulliste, en fait. De Gaulle était le seul à bien s’entendre avec les russes.
   – J’vois pas le rapport.
   – Je voulais revenir à tes idées de wokiste sur les nations. Je suis pro-russe.
   – T'es pro-russe ? Pourquoi ? En tant que nationaliste, en quoi ça t’intéresse un autre pays ?
   – Ils sont comme moi : ils ont des valeurs, une histoire et une culture, ils se battent pour la conserver, et j’respecte ça. J’apprends le russe depuis un certain temps. C’est vraiment bien comme pays, surtout les femmes, il y a encore des vraies femmes là-bas.
   – C’est quoi ton truc avec les femmes ? Tu reviens sans arrêt là-dessus.
   – Les femmes en France veulent le beurre et l’argent du beurre. Elles ont déjà tout ! Maintenant, elles peuvent faire un procès pour tout et n’importe quoi. Y a des mecs qui en prennent plein la gueule aussi, et personne ne les écoute. Va dans un commissariat pour porter plainte contre ta meuf parce qu’elle te pourrit la vie, et tu verras !
   – Je veux bien entendre qu’il y a des tortionnaires chez les meufs mais tu peux pas prendre cet exemple pour dénigrer c’qu’y se passe. Même s’ils ne sont pas entendus, les mecs vont pas porter plainte parce qu’il se sont fait tabasser ou violer, tu délires ! Et pis si tu penses qu’il y a deux sortes de justices, bats-toi pour avoir la même chose, pas l’inverse. Tu me fais penser à tous ces gens qui pointent du doigt ceux qui ont obtenus des droits en disant qu’ils ne les méritent pas ou qu’ils en abusent parce qu’ils n’en ont pas eux même. Bats-toi pour faire reconnaitre tes droits au lieu de jalouser ceux qui en ont obtenu en se battant !
   – Quand ta meuf te dit qu’elle n’a jamais joui et que t’as une petite bite, c’est aussi violent qu’un coup de poing !
   – Mais c’est pas un coup de poing ! Ta meuf t’as dit ça ?
   – Non, c’est juste un exemple. On devrait pouvoir porter plainte pour ce genre de violence. Et pour en revenir à tout à l’heure, c'est un pays de nazis.
   – La Russie ?
   – Non, l'Ukraine ! J'ai des sources qui le prouvent ! Ils racontent que des conneries dans les médias ! Ils célèbrent chaque année un type qui a collaboré avec le régime nazi.
   – Les russes s’occupent ensuite de la France suite au gouvernement de Vichy ? T’es au courant que tes potes ont aussi fait un pacte avec les nazis au début de la seconde guerre mondiale ?
   – N’importe quoi !
   – Renseigne toi…
   – Ce sont les russes les victimes dans ce conflit ! Les ukrainiens ont tué plus de 13 000 russes depuis 2014 !
   – Si tu le dis… T'as d'autres choses à m'annoncer ?
   – Je crois en dieu et en la réincarnation.
   – Ah oui ? Rien d'autre ?
   – Quel est le sens de la vie sinon Dieu ?
   – J’m’en cogne, c'est toi qui t'interroges.
   – Ça t'intéresse pas ?
   – Ne sois pas prosélyte, ça va me gaver ! T’as pas reçu une éducation religieuse, comment un esprit t’explique le divin ?
   – Tu veux l'explication scientifique ou empirique ?
   – La plus courte.
   – Dans le monde entier, quel que soit la culture, la religion ou les croyances, on retrouve les mêmes témoignages de l'expérience après la mort chez ceux qui en sont revenus : ils ont tous vu un tunnel et une lumière.
   – Ils sont nombreux ?
   – Ouais !
   – T’as des chiffres ?
   – Ils sont des milliers !
   – Et alors ?
   – Et alors quoi ? Ça te suffit pas ?
   – Des corps biologiques pourvus d'esprits ont vécu la même expérience lors d’un coma proche de la mort ? C'est ça ta preuve ?
   – Ben oui ! C'est extraordinaire, non ?
   – Bof… La biologie peut expliquer le point commun entre toutes ces différences de cultures et de religion, ça n'a rien de divin, ça prouve rien ton truc.
   – Il y a des répétitions dans la structure des choses dans tout l’univers qui ne peuvent pas être le fruit du hasard.
   – Le hasard et l’absence de réponses ne prouvent pas l’existence de Dieu. Tu as juste peur du vide.
   – Je suis franc-maçon, on réfléchit à dépasser l’état animal et instinctif de l’homme, et ça passe par Dieu. Le jour où tu seras sur ton lit de mort, tu penseras à Dieu, crois-moi !
   – Tu comprends que c’est complètement paradoxal avec ce que tu as dit sur le nationalisme et l’instinct ?
   – C'est une question d'appartenance et de racines. Je suis occitan, c'est pour ça que je suis cathare.
   – Parce qu’en plus de ça, tu es cathare ?
   – C’est une obédience de ma loge franc-maçonne, on est tous occitans et donc on est tous cathares.
   – Ça explique la réincarnation et ta conception de la femme qui doit bien dater du quatorzième siècle. Tu te prépares pour l’absolumentum ? T’as choisi quoi comme mode de suicide ?
   – De quoi tu parles ?
   – Ben, le but des cathares étaient de devenir parfaits pour rejoindre le corps glorieux, sinon ils se réincarnaient dans un corps, donc dans de la matière corrompue par Satan. Une fois parfait, ils pouvaient enfin rejoindre le corps glorieux et choisir leur mort. J’ai bon ?
   – J’ai jamais entendu parler de ça, faut arrêter Wikipédia.
   – J’ai appris ça en 1994. J’étais en FAC de sociologie et ça m’intéressait.
   – Je n’ai pas encore accès à tous les textes, mais j’ai jamais entendu parler de ça. Normalement, ce genre de connaissances est réservé aux initiés, c’est très secret. Alors soit tu as lu des conneries, soit un initié a communiqué des choses qu’il n’aurait pas dû.
   – Bien sûr !
   – Tu te moques, mais si tu as un peu de curiosité, tu iras voir : à l'époque, tout le monde allait bien en Occitanie et c'était grâce aux cathares, c'est d'ailleurs à cause de ça qu'ils ont été massacrés.
   – C'est tout un pan de l'histoire qui se révèle ! J'irai voir ça...
   – En même temps, tu ne trouveras pas ça dans les livres d'histoire, il faut être initié pour avoir la vraie version.
   – Forcément.
   – Ça t’intéresse pas de savoir d’où on vient ?
   – Je t’ai déjà dit de ne pas me saouler avec ton prosélytisme et je ne suis pas prêt à troquer l’absence de réponse contre une folie proche de la schizo.
   – Y a rien de schizo dans c’que je dis. Y a plein de gens qui croient en Dieu.
   – C’est pas une question de nombre, c’est juste par rapport au copain imaginaire.
   – C’est pas parce que t’es déraciné et que tu crois en rien que ça n’existe pas. T’es blasé et t’es aigri, en fait, c’est pour ça que tu ne t’intéresse à rien Moi, je me pose des questions, je m’interroge, ça m’intéresse tout ça. Par exemple, il y a bien une raison qui explique l’incroyable technologie et la fin des civilisations comme celles des égyptiens.
   – Des extraterrestres qui auraient décidé de ne plus jamais revenir sans laisser de traces de leur savoir ? J’ai bon ?
   – Tu rigoles, mais même à notre époque il n’y a encore aucune technologie qui permettrait de tailler la roche comme ça. Y a bien une explication à la fin de cette civilisation ?
   – Je n’en suis pas certain, mais le repli sur soi et le ratatinement de la pensée pourrait-être une bonne explication.



« Modifié: 21 novembre 2022 à 14:24:52 par Stevius A »
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

Hors ligne Glaçon

  • Plumelette
  • Messages: 7
Re : Que sommes-nous devenus ?
« Réponse #1 le: 29 septembre 2022 à 17:08:07 »
Un peu triste de se recroiser après quinze ans pour se dire ça, si tu veux mon avis.   :)

Sinon rien à redire. La forme du dialogue est cohérente avec tes intentions, l'enchaînement des répliques est pas mal, on ne se perd pas, et il n'est pas difficile d'imaginer la posture/attitude des deux protagonistes.


Peut-être un petit bémol : si l'objectif était de restituer plus ou moins strictement la discussion, alors l'entrée en matière fait un peu trop romanesque, voire hollywoodienne, si tu veux mon avis (les deux amis qui se questionnent sur le temps que ça fait depuis... le petit résumé d'une vie avec son lot d'aigreur et d'ironie) ; je conseillerais une entrée en matière beaucoup plus banale, peut-être même de commencer carrément par un sujet de discussion qui finit (dont on ne connait rien du début), et qui ouvre progressivement sur la discussion que tu as rédigé ici.

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Re : Que sommes-nous devenus ?
« Réponse #2 le: 29 septembre 2022 à 17:13:23 »
Merci Glaçon,
Tu as levé mon principal doute, que l'enchainement de dialogue n'apporte pas de confusion sur qui intervient.
Je vais réfléchir à ton idée sur l'intro, mais on perdrait cette notion de temps, les quinze années s'en s'être vus.
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

Hors ligne Mic Ester

  • Scribe
  • Messages: 92
Re : Que sommes-nous devenus ?
« Réponse #3 le: 29 septembre 2022 à 18:22:28 »
Bonsoir et merci pour ton partage
Ne pas sortir du dialogue, ok, pourquoi pas, mais pour moi, il manque quelque chose, une petite description du bar, de la serveuse, du pochtron qui débite ses brèves de comptoir, enfin tu vois ..
Mais, ce n’est pas ce que tu as voulu !
Sans ça, l’idée des deux mecs qui se retrouvent pour faire à leur sauce un balayage de l’actualité, c’est pas mal, un peu un sketch de télé … on suit bien le dialogue, un peu trop riche parfois, mais ça passe sans pb.
Bonne soirée.
Mic Ester

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Re : Que sommes-nous devenus ?
« Réponse #4 le: 30 septembre 2022 à 10:00:19 »
Merci Mic Ester,
C'était à la terrasse d'un petit restaurant en pleine campagne à l'ombre d'une vigne et de quelques platanes,
mais ce sont surtout les propos de mon interlocuteur qui me paraissent importants, j'ai donc tenter de les retranscrire au mieux sans autres descriptions.

-------------------

J'ai modifié l'introduction, je la trouvais un peu bâclée  ;)
« Modifié: 01 octobre 2022 à 09:43:56 par Stevius A »
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calliopéen
  • Messages: 590
Re : Que sommes-nous devenus ?
« Réponse #5 le: 20 novembre 2022 à 17:47:10 »
Bonsoir Stevius,

Moi j'aime bien les dialogues, j'en mets plein dans mes textes. Je trouve qua ça les rend plus vivants. Sauf que là on ne sait pas qui est qui ? Bon, tu vas me dire
Citer
"Je n'ai pas non plus voulu décrire nos réactions et nos identités parce que je voulais que ces choses là découlent et se dévoilent à travers ce dialogue."
et c'est une bonne décision car il est constitué de propos sensibles et fait état de personnages très particuliers (nommons au passage les "Frangins") ainsi que des positions qui peuvent conduire à créer des controverses. Alors tu fais bien, au moins ça évite de coller telle ou telle étiquette dans le dos du narrateur.

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Re : Que sommes-nous devenus ?
« Réponse #6 le: 20 novembre 2022 à 19:26:20 »
Merci Robert Henry D pour cette correction.
Je laisse cette histoire se reposer, je pense qu'elle prendra une autre forme...
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

Hors ligne Champdefaye

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 405
  • L'éléphant est irréfutable
    • Le Journal des Coutheillas
Re : Que sommes-nous devenus ?
« Réponse #7 le: 21 novembre 2022 à 10:59:23 »
Bonjour Stevius A

A mon avis, cette longue alternance (Cliché complotiste obscurantiste) vs (Modération cartésienne tolérante) ne pouvait être présentée que sous la forme d’un dialogue.
Deux remarques cependant :
La première : la forme du dialogue est dense et, notamment, elle empêche l’exposé de la logique des passages d'un sujet à l’autre. Dans la vraie vie, comme on dit, passer d’un sujet à l’autre comme on passe du coq à l’âne est tout à fait naturel. Mais ici, malgré le style parlé, on est à l’écrit et des liaisons logiques seraient parfois nécessaires.
La seconde : l’énumération de toutes les idées complotistes du moment est un peu lassante.  De plus, et même si elle est le reflet fidèle de ta rencontre avec ce vieux voisin (on n’ose pas dire vieil ami) elle parait artificielle. Je ne parle que sur le plan littéraire, parce qu’il semble bien qu’on puisse trouver réunis en un seul individu autant d’idées toutes faites, de croyances stupides, de préjugés imbéciles et d’âneries contemporaines.
Intéressante, cette conversation. Désespérante aussi.

Hors ligne Choumi

  • Troubadour
  • Messages: 380
Re : Que sommes-nous devenus ?
« Réponse #8 le: 21 novembre 2022 à 11:52:41 »
Bonjour
Retrouvailles après une quinzaine d’années
Quel age ont les personnages ? Je n’ai rien vu à ce sujet , il moins que je sois passé à travers.
Il arrive qu’après autant de temps, on retrouve un copain d’école, et on lui parle comme si on l’avait quitté la veille alors que la discussion aurait pu en rester aux souvenirs, ce qui est chiant aussi.
Questions aux réponses personnelles qui nous assaillent en ces périodes troublées.
La lecture m’a parue fluide et surtout si tu as réponse à ton titre n’hésites pas à me la communiquer.
Belle réflexions
Amicalement
Michel
« Modifié: 21 novembre 2022 à 15:05:27 par Choumi »

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Re : Que sommes-nous devenus ?
« Réponse #9 le: 21 novembre 2022 à 14:24:17 »
Merci Choumi et Champdefaye,
Je prends en compte vos commentaires, mais je retravaillerai ce texte plus tard, il demande d'abord à fermenter, je pense.
Je vais donc ajouter "en pause" dans le titre.

Merci beaucoup.
Stevius
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.017 secondes avec 17 requêtes.