Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

04 décembre 2022 à 22:39:26
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Arrêtez la musique !

Auteur Sujet: Arrêtez la musique !  (Lu 386 fois)

En ligne Champdefaye

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 405
  • L'éléphant est irréfutable
    • Le Journal des Coutheillas
Arrêtez la musique !
« le: 27 septembre 2022 à 15:35:45 »
L’autre matin, sur Radio Classique, j’ai entendu Fabrice Luchini interviewé par Guillaume Durand, deux hommes intéressants et agréables à écouter. Luchini venait parler d’un auteur autrichien.  Je n’ai pas noté son nom. Ce que j’en ai retenu, c’est qu’il semblait avoir beaucoup de points communs avec Philippe Murray, l’imprécateur  favori de Luchini, dont la même fureur contre la société contemporaine, l’humour en moins peut-être.

L’objet de la diatribe de cet autrichien, telle qu’elle était rapportée par Luchini, c’était la musique, la musique partout, la musique tout le temps, la musique inévitable, la musique en tube, la musique abrutissante, la musique lénifiante, la musique horripilante, la musique d’ascenseur, la musique de supermarché, la musique de restaurant, la musique de fond, la musique d’attente… Entendez-moi bien, je ne parle pas ici d’un autre type de musique, seulement gênante, celle-là, la musique des autres, par exemple celle qui sort de la camionnette de livraison qui est arrêtée au feu rouge ou celle que votre voisin de plage ou de palier vous dispense gratuitement, musique dévastatrice pour l’humeur et le cerveau mais heureusement moins fréquente. Je parle bien de la musique exaspérante et haïssable qui fait le fond sonore d’une bonne partie du film de notre vie.

J’ai longtemps essayé de lutter contre ce qu'on appelle aussi la musique d’ambiance. Peu de satisfaction, quelques succès, quelques engueulades aussi. Ça me rappelle une réflexion que m’avait faite le maître d’hôtel d’un restaurant. C’était l’époque où, pour des déjeuners d’affaires, je fréquentais beaucoup les restaurants, de préférence chers et cotés. Pour célébrer la clôture d’une affaire du côté de Marne la Vallée, j’avais choisi de tenter le coup et d’inviter tout le monde dans le plus grand restaurant du plus grand hôtel du plus grand parc d’attraction de France et d'Europe, Disneyland. Se retrouver dans un parc d’attraction pour enfants quand on porte costume, cravate et attaché-case et qu’on s’attend à être traité d’importance dans un restaurant gastronomique avait provoqué un mouvement de surprise chez mes invités. Se moquait-on d’eux ? Ils furent rapidement rassurés par l’abondance du personnel et surtout, quand ils purent consulter la carte, par le niveau des prix : visiblement, on ne se fichait pas de leur tête. Nous commençâmes à plaisanter et tout le monde trouva excellente l’idée de venir déjeuner chez Mickey. J’étais aux anges.  Mais au bout de quelques instants, je me suis aperçu que notre aimable conversation était perturbée par un fond musical permanent — Un jour mon prince viendra, Qui craint le grand méchant loup — entrecoupé de morceaux bien sirupeux avec clochettes et choeurs pré-nubiles. Discrètement,  j’appelai le maître d’hôtel  et lui demandai de bien vouloir couper ou tout au moins baisser le son des haut-parleurs de la salle à manger. Très obséquieusement, il se pencha vers moi et me dit à l’oreille : « Monsieur, je regrette mais c’est impossible ; cela reviendrait à supprimer la musique dans tout le parc Disneyland. Vous vous rendez compte ? »

Je me rendais compte : le grand silence s’installerait, les mères s’inquiéteraient, les enfants commenceraient à pleurer, les visiteurs se demanderaient ce qui se passe… "Quelqu’un est mort ? Le Président ? Johnny Halliday ?  Est-ce une alerte météo, ou alors attentat, ou même atomique ? Faut-il commencer à évacuer le parc, à paniquer ? Est-ce la fin des haricots ?..."

Je n’insistai pas ; j’avais compris : si la musique s’arrête, le monde aussi.

Alors, envoyez la musique !
« Modifié: 27 septembre 2022 à 15:39:33 par Champdefaye »

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 021
Re : Arrêtez la musique !
« Réponse #1 le: 27 septembre 2022 à 18:36:42 »
Merci pour ton texte.

La musique c'est selon ses gouts et son âge. Par contre, c'est dommage d'aller au parc Disney juste pour manger. Il y'a plein de chose intéressante a aller faire la bas.
Une chose que je ne comprends pas. Pour aller au restaurant du parc, il faut payer sa place. Donc vous avez du en plus payer celle ci? Ou c'était un autre restaurant du village Disney?

Hors ligne LOF

  • Troubadour
  • Messages: 355
  • Frappé par le vent
Re : Arrêtez la musique !
« Réponse #2 le: 28 septembre 2022 à 11:23:37 »
 Quelle belle défense pour la musique !
 Au temps des princes on se déplaçait dans les salons pour aller écouter de la musique en live.
 C'était une démarche. La rareté de la musique la rendait encore plus appréciable.
 La musique vivante partagée dans une fête populaire est aussi signifiante et symbolique.
 La musique de consommation tue la musique, annihile nos sens, ravage l'une des plus profondes
 expressions de l'homme.

 L'auteur autrichien dont parlait Luchini n'était-il pas Peter Handke ? 
Lof

Hors ligne Mic Ester

  • Scribe
  • Messages: 92
Re : Arrêtez la musique !
« Réponse #3 le: 28 septembre 2022 à 12:49:24 »
Allons, allons Champdefaye !
Tu as oublié Verlaine ?
"De la musique avant toute chose" :) :) :)
bonne journée
« Modifié: 28 septembre 2022 à 13:07:00 par Mic Ester »

En ligne Champdefaye

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 405
  • L'éléphant est irréfutable
    • Le Journal des Coutheillas
Re : Arrêtez la musique !
« Réponse #4 le: 28 septembre 2022 à 14:23:24 »
Bonjour Cendres,
c’est toujours un plaisir, mêlé parfois de surprise, de lire un de tes commentaires. Et aussi d’y répondre.
 
Citer
c'est dommage d'aller au parc Disney juste pour manger.
L’hôtel dans lequel ce déjeuner se passait était le Disneyland Hotel, celui qui ressemble un peu au château de la Belle au bois dormant, aujourd’hui fermé pour cause de rénovation. A Disneyland-Paris, les hôtels ne sont pas à l’intérieur du parc, mais en limite. On y accède donc sans passer par le parc.
Citer
Il y'a plein de chose intéressante a aller faire la bas.
Pour six hommes d’affaire souhaitant célébrer la conclusion d’un dossier avec un déjeuner, il n’y a rien à faire dans le parc. Ils ne sont pas venus pour ça. D’ailleurs, il leur fallait retourner à leurs bureaux après.
Pour ce qui est de la musique, on ne peut qu’être d’accord avec ce que tu dis : « La musique c'est selon ses gouts et son âge » ; Quoi de plus sage ? Mais ce dont je parle, et je croyais l’avoir bien précisé dans mon texte, c’est « la musique partout, la musique tout le temps, la musique inévitable, la musique en tube, la musique abrutissante, la musique lénifiante, la musique horripilante, la musique d’ascenseur, la musique de supermarché, la musique de restaurant, la musique de fond, la musique d’attente… » Un peu de silence, ou même la simple rumeur de la vie, ce serait quand même pas mal, non ? Ou alors, est-ce que ce ne serait pas un peu angoissant ?


@LOF
J’ai fini par trouver le nom de l’auteur autrichien : Thomas Bernhard
J’ai trouvé aussi le lien vers le podcast de Luchini :
https://podcast.ausha.co/des-livres-et-des-notes/maitres-anciens-de-thomas-bernhard-lu-par-fabrice-luchini

@Mic Ester
Citer
Allons, allons Champdefaye !
Tu as oublié Verlaine ?
"De la musique avant toute chose"     
Si je me souviens bien, Verlaine voulait parler de la musique des vers et pas de la musique d’ascenseur. Je pense d’ailleurs qu’il l’aurait détestée, (bien qu’à son époque il y ait encore eu peu d’ascenseurs et certainement pas sonorisés), car elle l’aurait empêché d’entendre « cette paisible rumeur-là (qui) vient de la ville. »




Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : Arrêtez la musique !
« Réponse #5 le: 28 septembre 2022 à 16:01:31 »
Bonjour Champdefaye, merci pour ton texte.
Je l'ai trouvé agréable à lire et j'imagine ce que tu as dû endurer pendant le repas.
Étant audiophile, je suis en phase (acoustique) avec ce que tu dénonces.
Une étude à prouvé que le son compressé à outrance qui nous est déversé dans les oreilles à un impacte dévastateur sur notre audition, mais évidemment, personne n'ose en parler.
Belle journée musicale.
Michèle

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 021
Re : Re : Arrêtez la musique !
« Réponse #6 le: 28 septembre 2022 à 16:30:30 »
Bonjour Cendres,
c’est toujours un plaisir, mêlé parfois de surprise, de lire un de tes commentaires. Et aussi d’y répondre.
(...)
Merci pour tes précisions.
C'est vrai les hôtels sont hors du parc, mais certain restaurant sont dedans. Je pensais a un a l'intérieur.

Hors ligne Choumi

  • Troubadour
  • Messages: 380
Re : Arrêtez la musique !
« Réponse #7 le: 30 septembre 2022 à 11:20:03 »
Bonjour
Moi ce qui rythmait mes journées de salariés, c’étaient les bruits des presses et autres machines bruyantes
Pas possible d’écouter une quelconque musique
Bon c’est vrai qu un dîner d’affaire avec Mon prince charmant en fond sonore🤪
A chacun ses galères
Sur la forme le texte est bien enleveloppé
Amicalement
Michel

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.021 secondes avec 18 requêtes.