Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

02 décembre 2022 à 13:37:25
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » L'inconnue

Auteur Sujet: L'inconnue  (Lu 932 fois)

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
L'inconnue
« le: 19 septembre 2022 à 14:25:02 »
Bonjour tous le monde.
Il y a trois mois, j'ai participé à un atelier d'écriture. Un des exercices consistait à imaginer une personne de dos, la décrire et imaginer qui elle était. J'avais foiré l'exercice car j'étais resté dans le monde réel. Du coups, j'ai eu envi de reprendre l'exercice à ma sauce (si je puis dire).
Voici donc un texte, toujours sans prétention, en espérant qu'il vous intéresse.

L'inconnue

   La chaîne des monts du Gori-Hattamos se déploie et brille au soleil levant. La température est encore fraîche et déjà, quelques gouttes de rosée perlent imperceptiblement sur les structures métalliques encore tièdes. Le dôme de poussière est là, recouvrant la cité d'un couvercle brunâtre, fidèle au rendez-vous, puis sera balayé cette après-midi par le vent d'est, le Caligos-Marda, le vent de l'espoir.
   La vue est belle au niveau +62. La vie est rude au niveau – 30. Je suis du matin, d'autres sont du soir. Certains ont perdu leur temporalité et sont passés d'insignifiants à inexistants. On les appelle les sans lendemain. Je suis attablée à la terrasse du bar comme tous les matins, un kawa aux lèvres, plongée dans mes pensées. Le murmure de la vie de la cité monte des niveau inférieurs et me berce.
  Je repose mon gobelet et relève les yeux. Elle est de dos, devant moi. Je ne l'ai pas entendu arriver. Devant la rambarde de sécurité, elle regarde quelque chose plus bas. Elle est immobile, les bras le long de son corps, apparemment détendue, mais je sens qu'elle pourrait s’animer à tout moment avec une rapidité fulgurante, puis disparaître comme si sa présence n'avait été qu'un rêve. Ses cheveux mi-long, d'un noir de jais, laissent apparaître le haut de sa fine nuque. Je distingue maintenant, sous sa peau brune, les petites plaques de titanes servant de bouclier à sa colonne vertébrale. Sa combinaison noire, finement tissée, laisse entrevoir des modules versatiles à inductance psychologique. Cette femme doit être une Alpha, peut-être même, une Alpha+. Les rares passants la regardent en la croisant, puis accélèrent le pas, car ce doit être une Alpha, ou même, une Alpha+. Sa silhouette parle pour elle, la couleur de sa combinaison aussi, pas besoin d'avoir une arme apparente, pas besoin de grade visible, pas besoin de temps pour réfléchir à une contre-attaque si vous êtes sa cible, ce doit être une Alpha, ou une Alpha+. Je ne peux pas voir ses yeux pourtant, je les imagine facilement vert cyborg, mâtinés saumon multivers, avec des circonvolutions iridescentes, magnifiques. Maintenant, j'imagine sa musculature hybridée, je n'ose envisager les douleurs qui ont été induites par cette opération, mais j'imagine la puissance dont elle doit être capable. Que pourrais-je savoir de son mental, de sa psychologie, de ses envies, de ses doutes, de son vécu. On dit, mais que ne dit-on pas de ces créatures, qu'elles sont psycho-formatée par triangulation neuronale et que c'est un procédé barbare, qu'elles sont prélevées à leurs parents, prépubères, et ensuite stérilisées, afin qu'elles ne puissent jamais enfanter. Qu'elles entrent, sans le savoir et sans l'avoir désiré, au service de l'empereur, au service des brigades de la pureté séculaire, au service des unités d'élites des maraudeuses. À la fois autonomes et liées par un code d'honneur restrictif, elles sont ce que d'autres qu'elles ont envient qu'elles soient. Malgré tout cela, je la trouve belle et désirable. On dit que la dernière chose que l'on voit avant de mourir, ce sont leurs yeux et moi, j'aimerais voir les siens, je suis prête à prendre le risque de mourir, afin de pouvoir les contempler, afin d'éprouver leur puissance, afin de plonger en eux et m'y perdre puis enfin, quitter ce monde pour les chérir à tout jamais.
   Je reprends mes esprits, je termine mon kawa, je paye au terminal bancaire intégré à la table et je relève les yeux. Elle n'est plus là, à la place, il n'y a plus qu'un trou béant dans mon âme. C'était une inconnue.                     
« Modifié: 28 septembre 2022 à 15:40:15 par Delnatja »
Michèle

Hors ligne jonathan

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 111
  • Désabusé
Re : L'inconnue
« Réponse #1 le: 19 septembre 2022 à 17:40:39 »
Salut Mimi. Quelques remarques pendant que je les ai encore dans la tête :
Citer
Certains ne sont, de plus rien, ne sont plus rien.
T'as bugué...
Citer
les sans destiner
sans destinée
Citer
Cette femme doit être une Alpha, peut être même, une Alpha+. Les rares passants la regardent en la croisant, puis accélèrent le pas, car ce doit être une Alpha, ou même, une Alpha+. Sa silhouette parle pour elle, la couleur de sa combinaison aussi, pas besoin d'avoir une arme apparente, pas besoin de grade visible, pas besoin de temps pour réfléchir à une contre-attaque si vous êtes sa cible, ce doit être une Alpha, ou une Alpha+. Je ne peux pas voir ses yeux
Y'a beaucoup d'Alpha, ça finit par faire bêta  :D
En résumé, texte sympa, j'ai bien aimé.
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur... [Pierre Augustin Caron de Beaumarchais]
Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris... [G.B. Shaw]

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : L'inconnue
« Réponse #2 le: 19 septembre 2022 à 18:21:45 »
Bonsoir jonathan, merci pour ton commentaire.
Les répétitions de Alpha et Alpha+ sont voulues, j'ai voulue insister afin de faire comprendre au lecteur que ces filles sont à part dans la société et redoutées.
Citer
Certains ne sont, de plus rien, ne sont plus rien.
C'est clair dans ma tête, mais apparemment je m'y suis mal pris et ne sais pas comment faire.
je veux dire qu'ils ne sont plus ni du matin ni du soir, mais d'une façon plus imagée.
Belle soirée.
Michèle

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 012
Re : L'inconnue
« Réponse #3 le: 19 septembre 2022 à 18:43:50 »
Merci pour ton texte.

C'est le description d'une femme "cyborg". Je pensais au début que tu racontais une histoire en montagne, ou ce genre la. Que le héros aurait regardé une skieuse par exemple.

Tu aimes beaucoup faire le thème de la SF.

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : L'inconnue
« Réponse #4 le: 19 septembre 2022 à 22:54:48 »
Bonsoir Cendres, merci pour ton commentaire.
Belle soirée.
Michèle

Hors ligne jonathan

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 111
  • Désabusé
Re : L'inconnue
« Réponse #5 le: 20 septembre 2022 à 11:10:58 »
Excellente ta modif  ;) Encore un léger détail
Citer
On les appelle, les sans destinée
Dis-le que je suis chiant !  :D
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur... [Pierre Augustin Caron de Beaumarchais]
Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris... [G.B. Shaw]

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : L'inconnue
« Réponse #6 le: 20 septembre 2022 à 11:33:49 »
C'est vrai que tu es chiant, mais c'est pour la bonne cause, je te pardonne mon fils, Amam.
Plus sérieusement, j'ai modifier en simplifiant.
On les appelle, les sans lendemain.
Michèle

Hors ligne jonathan

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 111
  • Désabusé
Re : L'inconnue
« Réponse #7 le: 20 septembre 2022 à 11:41:30 »
Citer
je te pardonne mon fils,
Merci Maman  :D Ouais mais t'as quand même laissé la virgule
Citer
On les appelle, les sans lendemain.
Ah, en Auvergne, y z'ont la tête dure comme du Cantal rassis  :oxo:
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur... [Pierre Augustin Caron de Beaumarchais]
Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris... [G.B. Shaw]

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : L'inconnue
« Réponse #8 le: 20 septembre 2022 à 11:57:49 »
J'avais pas vu la virgule en rouge. Dommage je l'aimais bien cette petite virgule, toute mimi, elle tombera dans les limbes typographiques du grand oubli écrivailleux.
OK, je sort.
Michèle

Hors ligne jonathan

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 111
  • Désabusé
Re : L'inconnue
« Réponse #9 le: 20 septembre 2022 à 13:36:17 »
Là, avec un tel texte, t'es bonne pour te retrouver au Drouant le 3 novembre. Y'a rien à dire de plus.  ;)
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur... [Pierre Augustin Caron de Beaumarchais]
Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris... [G.B. Shaw]

Hors ligne Thom

  • Aède
  • Messages: 236
Re : L'inconnue
« Réponse #10 le: 21 septembre 2022 à 09:11:38 »
Hello Delnatja,

J'ai adoré. Il y a cette ambiance à la Blade Runner : un peu désuète, très futuriste mais finalement terriblement humain.
L'instant décrit tourne autour d'une rêverie devant d'un café : cela peut être nous et si la pensée est profonde, l'instant est fugace à ce point qu'on doute même de l'avoir vécu.

Et la belle, dont on devine les souffrances, qu'on craint et qu'on envie, comme une menace fascinante, bref une panthère : c'est bien décrit, on le ressent.
La répétition ne m'a pas gêné, j'ai compris que cela revenait comme une antienne, un lieu commun dès qu'on croise l'une de ces créatures.

Joli coup d'archet !

Thom

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : L'inconnue
« Réponse #11 le: 21 septembre 2022 à 13:30:11 »
Bonjour Thom, merci pour ton commentaire.
Waouh, je ne m'attendais pas à un tel commentaire, j'en ai mal aux chevilles. :o
Tu as parfaitement compris ce que j'ai voulu exprimer.
La dualité d'une humaine augmentée (je n'aime pas le mot cyborg), avec toutes ses souffrances et la soldate inflexible et très dangereuse.
Il serait intéressent de connaître ses pensées, ses doutes ou ses peurs, mais vu la brutalité de la reconfiguration de son cerveau, je ne sais pas quoi y trouver.
Belle journée.
Michèle

Hors ligne flag

  • Prophète
  • Messages: 646
  • Le navet ne se pèse pas au kilo mais à la tonne
Re : L'inconnue
« Réponse #12 le: 21 septembre 2022 à 20:35:06 »
Bonjour, Delnatja,  :)

Quelques broutilles

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


J'ai bien aimé  :)
On plonge dans un univers à la Philip. K Dick . C'est un récit très mélancolique. On sent dans ce monde futuriste monter une oppression. 
  On s'interroge qui sont ces gardiennes, cyborgs Alpha et Alpha+ sont-elles chargée de faire régner l'ordre par la répression ? Ou elles aussi, ne sont-elles que des victimes, que l'ont forces à observer ce qu'elles ne seront jamais, des femmes capables d'engendrées.



Dieu et la nature vont bien ensemble, ça va de paire, c'est Dieu le père.

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : L'inconnue
« Réponse #13 le: 21 septembre 2022 à 21:06:39 »
Bonsoir flag, merci pour ton commentaire.
J'ai fait les corrections.
Merci pour ce commentaire encouragent.
Belle soirée.
Michèle

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 214
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Re : L'inconnue
« Réponse #14 le: 28 septembre 2022 à 11:59:19 »
Bonjour,
merci pour cette petite pause kawa venue du futur.
C'est bien de savoir que le désir et les phantasmes y demeurent.
J'ai relevé une petite coquille :
"mais j'image la puissance"
Bonne journée.
Stevius
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.019 secondes avec 17 requêtes.