Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

05 décembre 2022 à 00:01:20
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Re : Je sais ! suivi de Je souffre et Renaissance.

Auteur Sujet: Re : Je sais ! suivi de Je souffre et Renaissance.  (Lu 1416 fois)

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : Je sais !
« Réponse #15 le: 17 septembre 2022 à 16:23:41 »
Bonjour flag, merci pour ton commentaire.
Citer
(Et si la SF était ton domaine de prédilection ?)
Tu n'es pas le premier à me dire cela et en effet, j'ai beaucoup plus de "facilité" à écrire lorsque je me libère des contraintes de mon existence terrestre.
Je peux me projeter où je veux et concevoir mon propre espace-temps.
Belle journée.
« Modifié: 05 novembre 2022 à 19:16:26 par Delnatja »
Michèle

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : Je souffre.
« Réponse #16 le: 04 novembre 2022 à 11:34:22 »
Suite de "Je sais !"

Je souffre

   Je souffre !
Cette souffrance, est-elle réelle ?
Dois-je souffrir pour encore exister ?
La souffrance, est-elle ce qui me fait tenir ou bien tenir qui me fait souffrir ?
Ma raison vacille. Ma raison est un papillon virevoltant au gré du vent chaud. Ce souffle diabolique fait tourbillonner les cendres noires qui bientôt, recouvriront mon corps sans vie.
Je ne peux même plus crier ma souffrance. Plus assez d'air dans mes poumons.

   Je me souviens.
Je me souviens de ma dernière victime.
Je me souviens de la peur dans son regard et de sa résignation.
Je me souviens des brûlures sur son visage, de l'absence de ses cils, tombés depuis longtemps.
Je me souviens d'être resté une éternité à la regarder, d'avoir plongé en elle et deviné ses tourments.
Je me souviens avoir levé doucement mon arme et visé sa tête.
Je me souviens de la détonation et d'avoir vu son corps de petite fille tomber au ralenti. Ne plus souffrir.

   J'ai froid !
Mes poumons me brûlent et j'ai froid !
Je suis frigorifiée, je claque des dents que je n'ai plus.
Je sens le froid envahir inexorablement mon corps et il prend son temps l'enculé !
Il me grignote millimètre par millimètre.
Il me savoure et me suce jusqu'à la moelle en prenant bien soin de cureter mes os.
Mourir brûlée par des cendres est-il moins douloureux que brûlée par le froid ?

   J'ai du mal à me souvenir.
De mon premier amour et de mon premier baiser.
De mon premier chagrin, ainsi que de ma première cuite et de la dernière.
De ma date de naissance.
Du visage de ma mère et de mon père.
Du jour où j'ai basculé dans la folie.
Pourquoi je me suis infligé tout cela.

   Je délire !
Je crois apercevoir une forte lumière !
Je n'arrive plus à savoir si mes yeux sont ouverts ou fermés.
Je ne sais même plus si je vois encore. Il n'y a plus rien à regarder !
Je sens que l'on me soulève, je me sens flotter, je plane, je vole.
Je perds connaissance et je meurs !
Un flashe, deux flashes.

   Je ne me souviens plus !
Je ne me souviens plus du goût de l'eau.
Je ne me souviens plus de la couleur de l'herbe ni du parfum des fleurs.
Je ne me souviens plus du chant des oiseaux, de la musique sur laquelle je dansais.
Je ne me souviens plus de ma première victime, ni pourquoi je l'ai tué.
Je ne me souviens plus si j'ai pleuré, si j'ai hurlé ma haine ou mon désespoir.
Je ne me souviens plus si j'ai voulu oublier ou si c'est mon esprit qui à voulu me protéger.

   Je ne souffre plus !
Est-ce réel ?
Est-ce que j'existe encore ?
Ma raison, me joue-t-elle un tour sans raison ?
Fait-il noir ou bien ai-je vraiment perdue la vue ?
J'ai soudain peur de pouvoir crier, je devrais être morte !
La vie m'a t-elle rattrapé et qui, ou quoi, l'a aidé ?
 
« Modifié: 11 novembre 2022 à 15:03:31 par Delnatja »
Michèle

Hors ligne Mic Ester

  • Scribe
  • Messages: 92
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre.
« Réponse #17 le: 04 novembre 2022 à 16:22:59 »
Bonjour,
Tu as changé la forme pour cette suite, moins dans l’ambiance SF du début. En deux parties, ça passe, d’un seul coup, ce serait plus déroutant.
On pense qu’elle meurt, qu’elle part dans la souffrance qu’elle s’inflige pour avoir tué une enfant. Et puis la dernière phrase ! Donc c’est pas fini.

bye

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre.
« Réponse #18 le: 04 novembre 2022 à 19:23:27 »
Bonsoir Mic Ester, merci pour ton commentaire.
En fait, je n'ai pas choisi cette forme d'écriture, elle s'est imposée d'elle même.
Je pense que ne je continuerais pas cette histoire car elle me met mal à l'aise (je sais c'est bizarre).
Belle soirée.
Michèle

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calliopéen
  • Messages: 590
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre.
« Réponse #19 le: 05 novembre 2022 à 18:27:38 »
Bonsoir Delnatja,

Ben non, ne t'arrêtes pas ! Où alors, peut-être qu'une sorte d'épilogue écrit dans le style du début ferait l'affaire ?


Sinon, à propos de ceci:

Citer
La souffrance, est-elle ce qui me fait tenir ou bien tenir qui me fait souffrir ?
Ma raison vacille. Ma raison est un papillon qui virevolte au gré du vent chaud qui fait tourbillonner les cendres noires qui bientôt recouvriront mon corps sans vie.

Je trouve qu'il y a beaucoup de "qui"... (quand bien ce serait volontaire)

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre.
« Réponse #20 le: 05 novembre 2022 à 19:27:54 »
Bonsoir Robert-Henri D, merci pour ton commentaire.
J'ai pris en compte ta remarque et j'ai fait une modification, je n'avais pas pris conscience de tous ces "qui".
J'ai pensé effectivement à ce que pourrait être la suite, mais j'ai peur de tomber dans le "kitch".
Belle soirée.
Michèle

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calliopéen
  • Messages: 590
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre.
« Réponse #21 le: 06 novembre 2022 à 10:55:52 »
C'est pas faux, cela dit  ;) il se peut qu'une phase de liberté en surgisse et qu'alors le baroque casse la baraque.
« Modifié: 06 novembre 2022 à 11:00:42 par Robert-Henri D »

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre.
« Réponse #22 le: 06 novembre 2022 à 12:50:14 »
Il faut que j'arrive à trouver un angle d'attaque suffisamment original, mais plus je vais y penser et plus ce sera long à trouver.
Michèle

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calliopéen
  • Messages: 590
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre.
« Réponse #23 le: 06 novembre 2022 à 14:08:46 »
Perso, dans ce cas j'utilise le bloc-note de Windows pour créer une fiche où je dépose les idées qui me viennent quand elles me viennent... mais je pense que tu le fais aussi.   ;)  {Après quelques jours, généralement il n'y a plus qu'à trier}

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : Re : Renaissance
« Réponse #24 le: 11 novembre 2022 à 15:07:23 »
Renaissance


   L'air que je respire me semble visqueux. Il me fait penser à un liquide. Il a une odeur métallique, comme celle du sang. Je n'ai plus froid. Toutes mes douleurs ont disparu. J'ai peur d'ouvrir les yeux. En ramenant ma main droite sur mon ventre, je sens une résistance. Je ramène mon autre main et je tâte mon corps, je n'ai plus ma combinaison, je suis nue. Après un moment d'hésitation, j'ose parcourir mon visage et je découvre que je n'ai plus mon masque. Avec mes doigts, je sens des cicatrices, des boursouflures. J'explore mon crâne sans cheveux. Je dois me rendre à cette évidence, je ne sens pas mes doigts sur ma tête, elle doit être  complètement anesthésiée. Une idée incongrue me vient, je mets un doigt dans ma bouche édentée, je parcours mes gencives et je savoure ce moment, il y avait tellement longtemps que je ne pouvais plus le faire. Je bouge mes pieds, mes jambes, tourne la tête d'un côté puis de l'autre. J'ose enfin ouvrir les yeux, mais il fait noir et ne distingue, sur ma droite, que quelques points lumineux de différentes couleurs. Je prends soudain conscience d'un ronronnement continu ainsi que d'un bruit régulier qui me fait penser au rythme cardiaque d'un cœur apaisé. J'ai l'impression que tous ces sons m'arrivent comme étouffés et je me dis que c'est peut-être ce que doit entendre un enfant dans le ventre de sa mère, le ronronnement en moins. Puis je m’assoupis.

   Je me réveille, j'ai cru entendre un bruit, comme un choc sur du métal. Il fait toujours noir, les points lumineux sont toujours là, dont un qui clignote. Une question stupide me vient, est-ce que c'est un nouveau point lumineux ou bien, un des anciens points qui maintenant clignote ? Je sens que mon esprit cherche par tous les moyens à se manifester, quitte à me faire me poser des questions sans aucun intérêt. Je m’aperçois que je n'ai toujours pas exploré mon entourage. J'écarte les bras et mes mains butent sur des parois. Après plusieurs essais, je me rends compte, que je suis dans une sorte de caisson et que je suis allongée sur un confortable matelas spongieux. Une série de questions s'imposent à moi, où se trouve cet endroit, pourquoi m'ont-ils sauvé, vont-ils me demander quelque chose en retour ? Je n'ai même plus envie de m'en inquiéter, je suis toujours en vie, je me sens mieux et c'est le plus important, pour le moment. Je ferme les yeux et je laisse mes pensées dériver vers d'improbables rêveries. Soudain, le visage de ma mère s'impose à moi. Encouragée par ce retour de mémoire, je cherche à revoir le visage de mon père et y parviens. Une foule de souvenirs se déversent alors en moi, j'ai la sensation d'une cascade d'images et d'émotions inondant mon cerveau et cela est jouissif. Mon premier baiser, l'anniversaire de mes 12 ans où j'avais reçu une petite guitare, l'annonce au journal de 20 heures de l'apparition de deux nouveaux volcans en Italie et en Algérie à quelques heures intervalle, les 5 heures passées dans ma voiture, bloquée sur l'A9 par la neige, l'enterrement de ma mère, ma première victime...
Stop ! Fait chier, je ne veux plus me rappeler tout ce qui est arrivé après le moment déclencheur. L'émotion est trop forte. Je me mets à pleurer, mais aucune larme ne coule sur mes joues. Je décide de me relaxer et finis par me rendormir.

   J'ouvre les yeux. Il y a de la lumière et je fixe mon reflet au-dessus de moi. Ma vision doit être altérée, car ce reflet bouge et se déforme légèrement, j'ai aussi l'impression d'un léger brouillard. Le caisson dans lequel je suis enfermé est transparent et je distingue une pièce grise métal, un éclairage diffus éclaire un rack d'appareils d'où les points lumineux proviennent. Je relève la tête et j'aperçois une sonde urinaire courir entre mes jambes. Je suis impressionnée par la vision de mon corps, je ne pensais pas avoir autant maigri. Je baisse la tête et me concentre de nouveau sur mon reflet. Je fais peur à voir. Autour des cicatrices, mon visage a bleui, je me trouve effrayante. Un rot se fraye un passage dans ma gorge et contre toute attente, une bulle sort de ma bouche et monte s'écraser sur l'image de mon visage qui se tord et disparaît.     
 
« Modifié: 12 novembre 2022 à 10:10:48 par Delnatja »
Michèle

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calliopéen
  • Messages: 590
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre et Renaissance.
« Réponse #25 le: 11 novembre 2022 à 18:58:44 »
Bonsoir Delnatja,

Et bien voilà ! On dirait que c'est bien reparti .


Sous spoiler quelques idées de correction :

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Voilà, en espérant que ma lecture t'aura été utile, je te  souhaite une excellente soirée.

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre et Renaissance.
« Réponse #26 le: 12 novembre 2022 à 10:17:42 »
Bonjour Robert-Henri D, merci pour ton commentaire.
J'ai fait des corrections.
J'ai aussi découvert qu'une diot est une saucisse savoyarde.
J'ai une idée pour le quatrième et dernier texte, afin de résoudre les énigmes.
Je me demande si une e-diot pourrait être une saucisse électronique !
Belle journée.
« Modifié: 12 novembre 2022 à 10:28:14 par Delnatja »
Michèle

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calliopéen
  • Messages: 590
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre et Renaissance.
« Réponse #27 le: 12 novembre 2022 à 16:31:21 »
Hello Delnatja,

Le diot de Savoie quand j'en vois je lève le doigt pour en avoir !

En fait, je l'ai découvert de par mon fils qui à présent vit à l'est de Grenoble. J'en mets régulièrement dans la potée Auvergnate que je concocte à la mode Ardennaise... si, si.

Je suis ravi de constater que l'inspiration t'est revenue. Donc, à bientôt pour l'acte 4 de cette intéressante nouvelle.

Robert.

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 002
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre et Renaissance.
« Réponse #28 le: 13 novembre 2022 à 14:22:29 »
Bonjour Delnatja,


J'ai découvert cette suite aujourd'hui avec curiosité et interrogation.

Et c'est une suite pleine de mystères ! ^^


J'ai bien aimé découvrir des bribes de vie sur ce personnage que tu imagines et crées de toute pièce. Je me suis demandé si tu t'étais inspirée d'une fiction en particulier, un livre ou un film spécifique ! Il y a bien des éléments énigmatiques dans ton texte, mais aussi d'autres éléments qui m'ont paru plus ésotériques ou symboliques, comme si tu parlais un langage secret venu de l'au-delà.

En ce qui concerne les éléments contextuels (Comment ton personnage en est arrivé là ? Quand est-ce que se produit l'action ? Etc.), je trouve que ça manque d'indices ou de repères spatio-temporels pour stimuler notre curiosité. Le cadre du récit, contextuel, offre de multiples indices à qui s'y intéresse. J'aurais adoré être beaucoup plus entraîné dans l'aventure en étant poussé à rechercher la vérité sur cette histoire.


Quoi qu'il en soit, et même si j'en suis resté au stade de l'incompréhension, j'ai pris plaisir à suivre le fil du récit. La façon dont c'est raconté m'a donné envie de connaître la suite.

Merci à toi pour cette lecture, et au plaisir de te voir conclure ce chapitre créatif prochainement. :)
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : Re : Je sais ! suivi de Je souffre et Renaissance.
« Réponse #29 le: 13 novembre 2022 à 20:55:06 »
Bonsoir Alan Tréard, merci pour ton commentaire.
J'ai écris "je sais" comme un exutoire à ma propre souffrance du moment. Ce texte devait être unique, un médicament à une seule prise. Et puis, j'ai eu de gentil commentaires et je me suis dit que ce serait peut être sympa de faire une suite, sans rien savoir de l'histoire, du coup, j'ai tout à inventer sans savoir où j'allais.
Bref, au départ je ne savais rien et je découvre le reste au moment où je l'écris.
Désolé de m'étaler comme ça.
Belle soirée.
Michèle

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.018 secondes avec 18 requêtes.