Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

04 décembre 2022 à 22:31:52
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Une p’tite trace, et la caravane passe

Auteur Sujet: Une p’tite trace, et la caravane passe  (Lu 639 fois)

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Une p’tite trace, et la caravane passe
« le: 07 septembre 2022 à 15:42:18 »
Bonjour,
j’espère que tout le monde a passé de bonnes vacances.
Pour cette rentrée, avant de reprendre les Aventures d'un autre siècle,
je vous propose cette petite fiction que j'avais commencé à écrire avant le COVID, après avoir assisté à un début de conversation bien agitée à la terrasse d'un bar.
Si vous trouvez des fautes, des incohérences ou tout autres choses, n'hésitez pas.
Merci et bonne lecture.

Une p’tite trace, et la caravane passe


   Tapi au plus profond de l’obscurité de sa capuche alors qu’un soleil aussi radieux qu’insolent commençait à peine à s’incliner vers l’Ouest, un type à la peau grise de ceux qui avait confondu drogues festives et perfusion à vie basculait son corps sur le trottoir dans un déséquilibre improbable, pendant que deux types aux pintes de bière bien mousseuses avaient une conversation des plus animées autour d’une des tables de la terrasse du bar. Le premier, cheveux longs attachés en queue de cheval, lobes des oreilles élargis par d’énormes plugs rouges, barbe ébouriffée comme un champ de bataille et blouson en cuir noir à manches courte avec une tête de mort blanche dessinée dans le dos, parlait très fort. Le second parlait juste un tout petit peu moins fort. Sa barbe grise aussi soigneusement peignée qu’une publicité pour le meilleur des shampoings, était longue comme le cours d’une rivière. Son crâne, sillonné par un tatouage circulaire, était lisse et brillant comme une boule de billard bien lustrée. Un anneau en argent traversait l’os de son pif et d’énormes bagues en métal encerclaient ses doigts. La queue de cheval à tête de mort dans le dos cracha :

– Qu’ils aillent tous se faire enculer les flics ! Ils tapent sur des gens qui manifestent ! Des pauv’gens qu’arrivent même pas à boucler leur fin d’mois ! C’est des vrais connards ! J’ai vu plein de vidéos où ils tapent sur des meufs, des vieux et même des handicapés ! Ils n’ont rien d’humain ces chacals ! C’est des chiens d’l’état !
   – C’est clair !
   – C’est comme le glyphosate ! Les mecs à l’époque, ils enfermaient des juifs pour faire des expériences sur eux, et maintenant ils empoisonnent tout l’monde avec leurs merdes ! On peut plus rien bouffer, merde ! Tu peux même pas planter tes propres graines, c’est interdit !
   – T’es agriculteur ?
   – Non, mais on s’en branle !
Ils choquèrent leurs pintes puis se rincèrent abondamment le gosier. Le type à la barbiche en pétard enchaîna :
   – C’est comme l’homéopathie ! C’est plus remboursé, maintenant !
   – C’est bon… Ils vont pas rembourser le sucre, non plus !
   – C’est faux ! Y a de l’homéopathie avec du romarin et c’est super efficace !
   – T’as qu’à bouffer du romarin, non ?
   – Pfffff…
   – L’homéopathie, ça m’fait penser à ces p’tits boutons sur les feux rouges. Genre, les gens pensent qu'en appuyant d’ssus, le feu va passer au rouge et que le monde va s’arrêter pour eux.
   – Et alors ?
   – Tu crois qu’ils laisseraient des gens chambouler l’trafic en appuyant sur un simple bouton ? T’es con ou quoi ?
   – C’est clair que non !
   – Que t’es pas con ou qu’ils laisseraient pas faire ça ?
   – Que j’suis pas un con ! T’es con ou quoi ?
   – Imagine ça deux secondes : tout le monde appuie sur le bouton en même temps dans toute la ville. Genre, toute la ville passe au rouge ! Tu vois l’bordel ? Pourtant c’est dingue le nombre de crétins qui appuie sur ces putains de boutons de merde !
    – Ouais, ben j'vois pas l'rapport ! T’es en train d’me dire qu’ils auraient dépensé tous c’fric à installer ces boutons pour rien ? De toute façon j’m’en tape, j’traverse jamais aux feux ! Haha !
    – Ahaha ! T’es con !

   Calfeutrée sous sa capuche sombre, le type à la peau livide n’avait clairement rien à faire de leur conversation, pourtant ses mouvements de vas-et-viens au-delà de l’ivresse  l’avaient assez approché des deux gus pour pouvoir les interrompre en leur demandant une cigarette.

   – OK, mais va falloir que tu t’la roules, mec !

   Sous sa capuche noire, le type baragouinait des trucs entre le peu de morceaux de chicots pourris qui lui restaient et tanguait sur place dans un équilibre improbable. Un va attrapa difficilement le tabac tandis qu’un vient réussit à pincer une feuille. Les deux autres le regardèrent d’un air mélangé entre amusement et pitié lorsque le plus des deux agités reprit :

   – Ouais, c’est comme les chemtrails ! C’est prouvé qu’ils foutent des produits d’dans pour nous contrôler !
   – C’est quoi les chemtrails ?
   – T’as pas internet ou quoi ? Les trainées blanches que les avions laissent dans l’ciel ! Ils disent que c’est d’la condensation. Mon cul, ouais ! Ils foutent des produits d’dans qu’ils nous larguent sur la gueule pour niquer le climat, nous stériliser et nous ramollir le cerveau ! Et tout ça c’est avec nos impôts !
    – OK… mais si tu t’en rends compte, ça veut dire que t’es immunisé ?
   – Hein ? Quoi ? Fais pas chier !
   – De toute façon avec c’qu’on s’fout dans la tronche, on n’a pas besoin d’eux, non ?
   – Ahaha ! T’es con !
   – A la tienne !
   – A la tienne !
Les pintes claquèrent et les gorges se gavèrent. Le type à la tête de mort renâcla un glaviot tiré des bas-fonds qu’il crachat sur le trottoir.
    – N’empêche que la maladie de Morgelon, c’est aussi à cause des chemtrails !
   – C’est quoi c’truc ?
   – C’est une maladie où tu d’viens complétement dingue parc’que t’as plein d’trucs qui t’pousses sous la peau ! J’te jure !
   – Arrête ! C’est complètement flippant ton machin ! Ça commence à m’gratter partout !
   – T’as raison, c’est super dégueu ! Ça commence à m’gratter partout aussi !
L’ébouriffé de service se gratta frénétiquement avant de reprendre :
   – C’est comme le fluor ! Ils en foutent dans l’eau gazeuse pour nous contrôler aussi... Merde !
   – Ils te contrôlent avec du fluor ? Ahahaha, t’es vraiment barge !
   – Mais j’déconne pas, merde !
   – Genre, faudrait plus s’laver les dents ?
   – C’est pas pareil ! Le dentifrice tu l’avales pas, sauf si t’es trop teubé ! Ahahaha !
   – Ahahahaha ! Tant qu’ils en foutent pas dans la bière, moi ça m’va !
La rasade suivante fut si généreuse qu’elle leur piqua les yeux et leur coupa le souffle pendant un court instant. Le type à la coquille lisse et aux cheveux sur les joues balança :
   – Du coup, t’es tranquille toi !
   – Qu’est-ce tu veux dire ?
   – Ben, tu bois pas trop d’eau gazeuse, non ?
   – Hein ? J’en bois jamais ! T’es ouf ? J’fais vachement gaffe !
La barbe électrique aux plugs rouges éjecta un second mollard bien gras sur le trottoir pour exorciser cette idée. Le crâne d’œuf à la barbe soyeuse ajouta :
   – T’as raison. Alors toi, t’es bourré tous les jours, tu fumes comme une usine, tu sniffes tout c’qui passe sous ton nez sans savoir c’qu’il y a d’dans, mais tu fais gaffes à l’eau gazeuse !
   – Ouais, c’est ça, fous-toi bien d’ma gueule ! Quand le peuple sera intelligeant alors seulement le peuple sera souverain ! C’est Victor Hugo qui dit ça ! lança de son index celui dont la barbe semblait vouloir s’échapper de son visage.
   – J’vois pas l’rapport !
   – Ben si ! Carrément ! C’est comme l’attentat du World Trade Center. Y avait qu’un avion ! J’ai vu une vidéo qui l’prouve ! On est manipulé, j’te dis !
    – Pfff ! Tu veux dire que les mecs qui sont morts dans le deuxième avion, ils seraient pas morts ? Ça va faire plaisir à leur famille d’apprendre ça !
   – C’que j’sais moi de c’qui sont capables de nous faire croire tous ces cons !
   – T’as complètement pété les plombs, mon pauvre ! T’es en train d’me prendre la tronche pour savoir si y aurait eu un deuxième avion ou pas ? Ça t’suffit pas le premier avion ?
   – T’es débile ou quoi ? Le truc c’est qu’ils nous mentent ! Tu captes ?
   – On nous ment ? C’est vrai ? C’est dingue ! Mais depuis combien d’temps ? Et toi, t’as découvert la vérité ? Wouaou ! J’capte surtout que tu racontes n’imp, mec ! Qu’est-ce qui se passe dans la tronche des gens comme toi ?
   – De suite, l’argument facile ! On peut plus rien dire sans s’faire traiter de complotiste ! Contrairement à toi, j’gobe pas tout c’que disent les grands merdias ! J’ai un esprit critique, j’réfléchis et j’m’informe ! J’croise les sources !
   – Ça carbure à donf à c’que j’vois ! Les médias mentent et ceux qui disent que les médias mentent disent vrai ! T’es un vrai détective, toi !
   – Ouais, mais on sait jamais !
   – C’est toi qu’est trop teubé ! « On sait jamais ! » Tu bouffes des corn-flakes irradiés tous les matins pour en arriver là ? Une réponse plutôt que le vide ça conforte tes angoisses ? Tu te sens plus fort, plus intelligent ? Genre, toi t’as tout compris et on va pas t’la faire ?
   – T’as raison, continue d’gober la merde qu’ils te donnent à bouffer !
   – Je sais pas qui d’nous deux bouffe le plus de merde !
   – Ouais, c’est ça, ouais ! C’est comme les vaccins ! Tu crois qu’ils foutent quoi d’dans ? Ça se saurait depuis longtemps s’ils voulaient nous aider tous ces cons ! Non, c’est bourré de prods pour nous rendre tous malades et nous revendre encore plus de médocs ! Les vrais remèdes, ils les gardent pour eux ! C’est l’Big Pharma ! C’est que du business ! C’est le nouvel ordre mondial ! C’est de la dictature, tout ça ! Tu captes ?
   – Eh ouais, j’suis au courant ! La franc-maçonnerie et les p’tits juifs ! Tu comprends à quel point c’est complètement gueudin et hyper raciste ton truc ?
   – Quand c’est la vérité, c’est pas du racisme !
   – Y a aucun remède à ton niveau ! T’es littéralement foutu !
   – Si on est de plus en plus nombreux à dire la même chose, y a peut-être une raison, vieux ! T’es aveugle ou quoi ? Ouvre les yeux bordel !
   – Tout c’que j’vois c’est juste une bande de tarés prosélytes encore pires que les évangélistes et les témoins de Jehova réunis !  C’est « Vol au-dessus d’un nid d’coucous » ton truc ! Et pour info, si tu penses avoir gagné 120 points de Q.I, c’est faux ! C’est mort ! C’est même l’inverse, mec ! T’es barges, point barre ! Et c’est pas parce que vous êtes plus nombreux à être barges que t’es pas barge ! Tu m’gaves ! J’commence à m’demander si c’est la bière qui m’saoule ou si c’est toi !
   – De toute façon, c’est l’homme qui fout la merde ! C’est comme à Tchernobyl, depuis qu’y a plus qu’des animaux, ils sont arrivés à l’équilibre total ! Eh ouais, mec !
   – Equilibre de quoi ?
   – L’équilibre entre les animaux, quoi ! Faudrait qu’tu t’informes, mon pote ! Les arbres ont repoussé ! Y a des ours, des loups, des chevaux, des chevreuils, et tout ça s’équilibre sans l’aide de l’homme. Et ça c’est vrai, mec !
   – C’est dingue ! Ça fait plaise, la nature, tout ça ! Du coup, on fait péter toutes les centrales pour qu’la nature reprenne son droit ?
   – Mais arrête d’être con, merde ! On peut vivre en harmonie avec la nature !
   – Ben vas-y ! Fais-le ! Au lieu de t’plaindre tout l’temps et d’me péter les couilles avec toutes tes conneries ! Va vivre dans les bois avec les ours et les loups, et démerde-toi ! Avec ton look de viking du 21ème siècle, ça va passer crème ! Va vivre sans ta bière, ta défonce, ton phone, ton élec et ton camion qui pollue sa mère !   
   – T’es chiant ! On peut pas discuter avec toi !
   – C’est toi qu’est chiant ! Tu veux quoi ? Comment tu veux arrêter tout c’bordel, hein ? C’est loin d’être gagné avec des gens comme toi !
   – Tu m’pètes les couilles ! La prochaine fois, on parlera football !
   – J'y connais rien !
   – Moi non plus, merde !
   – Ahahaha ! T’es con !
   – Bon, y m’reste un peu de speed… On va s’faire une p’tite trace ?
   – Carrément !

   Pendant qu’une pluie d’étoiles naissantes à l’Est promettaient une nuit des plus éblouissantes, un pauvre type dont la peau translucide ne promettait rien d’autre qu’une vie qui s’efface, tentait de rouler une cigarette dans un mouvement de va-et-vient à en filer le mal de mer.
« Modifié: 20 septembre 2022 à 18:12:36 par Stevius A »
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

Hors ligne jonathan

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 111
  • Désabusé
Re : Une p’tite trace, et la caravane passe
« Réponse #1 le: 07 septembre 2022 à 18:07:17 »
Bonjour. Pour compléter le portrait des deux bikers t'aurais dû ajouter des motos. Des brèves de comptoir qui se laissent lire. C'est la reprise donc y faut bien reprendre par quelque chose, une pinte bien mousseuse, par exemple.
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur... [Pierre Augustin Caron de Beaumarchais]
Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris... [G.B. Shaw]

Hors ligne txuku

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 570
    • BEOCIEN
Re : Une p’tite trace, et la caravane passe
« Réponse #2 le: 07 septembre 2022 à 18:11:44 »
Bonjour

Merci a toi pour ce texte bien pense !!! :)

Je me suis bien bidonne - enfin quelqu un qui pense un peu comme moi !!! A la tienne ! ;D
Je ne crains pas d etre paranoiaque

"Le traducteur kleptomane : bijoux, candelabres et objets de valeur disparaissaient du texte qu il traduisait. " Jean Baudrillard

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Re : Une p’tite trace, et la caravane passe
« Réponse #3 le: 08 septembre 2022 à 09:33:54 »
Bonjour Jonathan,
c'était deux métalleux, pas des bikers. Ce jour là, je m'étais posé pour écrire tout autre chose, mais leur conversation m'a donné envie de la compléter en y compilant celles de certains de mon entourage dans les bars autant que sur facebook.
En ce qui concerne la "pinte bien mousseuse", ça me plait, je peux te la prendre ?
Merci Txuku, je me suis bien bidonné en l'écrivant en l'époque, mais je l'avais laissé de côté car le COVID a tellement fait explosé le nombre de complotistes autour de moi que ça me foutait l'angoisse ;)
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 864
  • Ailleurs et au-delà
Re : Une p’tite trace, et la caravane passe
« Réponse #4 le: 08 septembre 2022 à 09:47:58 »
Bonjour Stevius A, merci pour ton texte.
Je me suis bien amusé en lisant ton texte.
Je me demande toutefois, si il n'y aurait pas un message subliminal dans cette discussion, destiner à prendre le contrôle de notre cerveau.
Bêle journée.
Michèle

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Re : Une p’tite trace, et la caravane passe
« Réponse #5 le: 09 septembre 2022 à 10:57:34 »
Diantre, tu m'as démasqué Delnatja  :D
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

Hors ligne True Duc

  • Troubadour
  • Messages: 376
Re : Une p’tite trace, et la caravane passe
« Réponse #6 le: 09 septembre 2022 à 17:06:21 »
Bonjour Stevius,

J'aime ces petits bouts de dialogue très représentatifs qui oscillent entre le burlesque avec un petit b et la réalité avec un grand R.
On s'y croirait [car on l'a tous vécu, non?!].

Merci de m'avoir invité à cette table.
Au plaisir de recroiser ta trace.
« La vie c'est dur, ça fait mal dès qu'ça commence, c'est pour ça qu'on pleure tous à la naissance. »(Elie Yaffa)

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Re : Une p’tite trace, et la caravane passe
« Réponse #7 le: 11 septembre 2022 à 15:38:37 »
Merci True Duc, j'essaye effectivement d'insérer un peu "d'humour" dans ces histoires, il faut aussi que je me fasse plaisir ;)
T es le bienvenu à cette table, mais ce texte était un aparté car je me concentre sur un recueil de nouvelles dont je tente de poster une histoire par semaine. Je pense qu'il en reste 5 à travailler : Les aventures d'un autre siècle.
A la revoyure ;)
Stevius
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

Hors ligne Earth son

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 697
    • Ma page perso
Re : Une p’tite trace, et la caravane passe
« Réponse #8 le: 11 septembre 2022 à 17:26:57 »
Hello Stevius,

Contente de te revoir ici.
Je trouve ton texte bien écrit mais tu as un poil forcé sur le trait, non ?  :)
Un peu étonnée que les 2 potes aient des divergences aussi fortes et ne s’emportent pas pour autant. Étrange…
Par contre, je dois avouer être passée totalement à côté du troisième larron. A-t-il une utilité dans l’histoire, parce que là, je ne vois pas. J’ai d’ailleurs eu un petit moment de flottement après le moment où il récupère le tabac. Je pensais qu’il entrait dans la conversation. Pas très clair pour moi ce passage.
A plus, dans tes aventures d’un autre siècle  ;)
Ce que tu penses, tu le de­viens. Ce que tu res­sens, tu l’at­tires. Ce que tu ima­gines, tu le crées

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Re : Une p’tite trace, et la caravane passe
« Réponse #9 le: 12 septembre 2022 à 16:48:56 »
Bonjour Earth Son,
Même si c'est une compilation de ce qui se dit autour de moi, le trait n'est pas si forcé que ça, il s'est même largement épaissi ces deux dernières années,
à un tel point que j'ai fait une pause bar et facebook parce que je n'en pouvais plus  :D
Et oui, moi aussi je suis étonné de voir des gens avoir de telles discussions en râlant parfois mais sans trop s'emballer, parfois en s'engueulant, puis recommencer le lendemain, mais ça arrive bien souvent, d'où le titre.
Quant au troisième larron, il existe bel et bien : ce jour-là, les deux compères parlaient tellement fort et tellement vite que je me suis déplacé à la terrasse suivante pour commencer cette histoire.
C'est à cette terrasse que ce type à capuche a débarqué. Lorsque j'ai quitté la terrasse, il n'avait pas encore réussi à roulé sa clope.
Donc, je ne sais pas non plus ce qu'il fait là, mais il était là  :D
« Modifié: 12 septembre 2022 à 16:50:33 par Stevius A »
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

Hors ligne Stevius A

  • Aède
  • Messages: 219
    • Blog d'écrivainde Stevius A
Re : Une p’tite trace, et la caravane passe
« Réponse #10 le: 19 septembre 2022 à 20:20:28 »
Bonjour Earth son,
 je sépare ces deux messages pour que tu le vois comme une seconde réponse à ton commentaire, en espérant que Claudius ne me fustige pas... (ça va Claudius ? Les vacances, tout ça ? )
J'ai intégré le troisième larron dès l'introduction comme la partie intégrante d'un décors sordide et d'une dérive de la société. Est-ce que cela fonctionne mieux ainsi ?
Merci de ton retour.
Stevius
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.017 secondes avec 17 requêtes.