Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

30 juin 2022 à 15:57:22
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateur: Claudius) » Notice

Auteur Sujet: Notice  (Lu 170 fois)

Hors ligne Arsinor

  • Tabellion
  • Messages: 29
Notice
« le: 15 juin 2022 à 01:02:02 »
Si tu peux détruire l’ouvrage des autres,
Et en les insultant prendre la fuite,
Ou te faire prendre la main dans le sac quand tu triches au jeu
Et vitupérer contre ceux qui te trouvent des excuses ;

Si tu peux harceler une jeune fille qui te fascine,
Si tu peux être faible sans cesser d’être violent,
Puis, te sentant pardonné, en profiter pour accuser,
Pourtant te plaindre et larmoyer ;

Si tu ne supportes pas que tes manipulations
Soient déjouées par des Grands pour protéger les Humbles,
Ni d’entendre leur sagesse poser la vérité sur toi
Sans cracher tes mensonges ;

Si tu peux te rouler dans la fange tout en restant dans l’ombre,
Si tu peux dégouliner de suffisance et d’insuffisance en jurant contre les chefs,
Si tu cherches à déprécier tes proches en exigeant qu’en retour
Ils te procurent l’infériorisation qui comblerait ton ego ;

Si tu sais t’agiter, spéculer et demeurer dans l’ignorance
Sans jamais croire en rien ni jamais rien construire ;
Te laisser gouverner par ton désir d’être important,
Élaborer des théories fumeuses et foncer sans réfléchir ;

Si tu peux te ridiculiser en public et, humilié, en hurler de colère,
Si tu peux être un lâche, pourtant accumuler les frasques et les outrances,
Si tu veux être un pervers, un écervelé, réprimander ceux qui te dérangent
En répétant des proverbes que tu ne comprends pas, croyant faire impression ;

Si tu peux envier la réussite d’autrui, lui attribuer tes échecs
Et te complaire dans une fierté qui ne trompera que toi ;
Si tu peux être pris de panique, crier au loup et au scandale
Quand tout le monde gardera la tête sur les épaules ;

Alors les Gueux, le Diable, le Malheur et la Défaite
Seront à tout jamais tes dictateurs
Et, ce qui est pire encore que les Gueux et la Misère,
TU SERAS MON FILS !

Hors ligne Aponiwa

  • Prophète
  • Messages: 997
Re : Notice
« Réponse #1 le: 15 juin 2022 à 11:24:36 »
Hello,

J'ai trouvé ça amusant ce pastiche du grand poème de Kipling, If, sous forme d'auto-dérision.
Après, j'avoue ne pas avoir grand-chose à dire ou à critiquer, sur le fond ou la forme.
Mais ça m'a donné envie de relire l'original. Il est affiché dans la chambre de mon fils depuis sa naissance! :)

Merci pour ce texte!  :)

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 302
  • Miss green Mamie grenouille
Re : Notice
« Réponse #2 le: 17 juin 2022 à 12:23:23 »


Je ne serai pas plus loquace qu'Aponiwa, il n'y a pas grand chose à relever, même rien. Belle idée en tout cas que de pasticher ainsi. Noire définition de la notion de fils vu par un narrateur père, mais après tout ! Là est le but.

Rien à dire, si : chouette texte qui n'avait qu'un seul commentaire, et ça ! ça me désole.

 ;) ;) ;)

Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Ma page perso si vous êtes curieux

Hors ligne Arsinor

  • Tabellion
  • Messages: 29
Re : Notice
« Réponse #3 le: 18 juin 2022 à 09:09:50 »
Merci Claudius et Aponiwa pour vos commentaires respectifs  :D
Oui, Aponiwa, bonne idée de relire l'inépuisable original de Kipling,
nous devrions tous être les fils de ce narrateur ! 

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 729
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Notice
« Réponse #4 le: 23 juin 2022 à 13:09:26 »
Bonjour Arsinor,


Alors, contrairement à mes prédécesseures, j'aurais beaucoup de mal à réagir avec adoration et passion face à un tel poème.

Pourtant, cela ne m'a pas empêché d'y trouver de la recherche ou de la fougue, d'apprécier certaines tournures poétiques.

Ainsi, cela ne m'empêchera pas non plus d'être critique envers certains aspects du poème, car je l'ai lu avec suffisamment de distance pour y trouver des choses à redire !


Il m'a semblé, dans les différents choix que tu faisais, que même s'il y avait dans ton poème une critique de l'impunité, ce qui est émouvant, il y avait également une forme de morale intrinsèque un peu réductrice. Je ne dis pas tellement cela sur le fond qui ne m'a absolument pas dérangé, mais plutôt sur la forme où j'ai l'impression que c'est un melting-pot de « mauvais comportements ».

Puisqu'il m'a semblé que le thème le plus récurrent du poème soit le sentiment d'impunité, alors je te conseillerais de mieux définir les contours de ce thème-là pour montrer quel est ce sentiment et les différents aspects qu'il prend au quotidien.

De cette façon, même sans adorer ni comprendre le fond de ce texte, je me serais dit à moi-même : « Oui, j'en suis sûr, je reconnais bien là le sentiment d'impunité. » ^^


Sinon, j'ai adoré la lettrine en début de poème, ça donne un genre d'élégance qui me plaît. :)

Merci à toi pour cette lecture, et au plaisir de découvrir d'autres poèmes de ta plume.
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.18 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.018 secondes avec 18 requêtes.