Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

27 janvier 2023 à 08:28:27
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux » Blind Texte » 18e édition » B3 - Joaquim [BT Carnaval]

Auteur Sujet: B3 - Joaquim [BT Carnaval]  (Lu 537 fois)

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 756
  • Miss green Mamie grenouille
B3 - Joaquim [BT Carnaval]
« le: 01 mars 2022 à 17:32:52 »
Joaquim

Son sourire enjôleur en guise de passeport, Joaquim franchit le seuil de l'agence. Il se sait fort, plus fort que tous, le rôle sera pour lui. Nul besoin d’un fer-à-cheval ou d’une patte de lapin fétiche pour lui porter chance, il a le physique de l’emploi. Lui, dont l'alignement sans défaut de la dentition fait fureur chez les jeunes oiselles et les moins jeunes. Mais s'il n'y avait que ça ! Non bien sûr. Il porte avec élégance son mètre quatre-vingts, une musculature discrète mais bien présente, un port de tête altier, une tenue à faire pâlir les créateurs de mode, il a tout pour plaire.

L'hôtesse d'accueil arbore un air béat en le voyant, il exulte intérieurement : il a fait son effet.
— Bonjour ! Je viens pour l'annonce.

Elle se ressaisit avec une moue admirative, rêvant sans doute de s'accrocher à son bras pour rendre jalouse toutes ses copines.
— Votre nom s'il-vous-plait... vous serez appelé à votre tour. Veuillez attendre dans la salle plus loin à droite.
Il s'exécute, lui offre un sourire digne d'une marque de dentifrice, le charme en bandoulière, et se dirige vers l'endroit désigné.
Elle suit du regard la démarche nonchalante du nouvel arrivant : à son bras oui mais pas que.

Plusieurs personnes sont là, assises. Il balaye l'assemblée du regard, neuf jeunes hommes attendent leur tour, il s'appuie sur une cloison et sort son portable boudant la seule place disponible.
Dix minutes s'écoulent, un homme d'environ une cinquantaine d'années entre à son tour et s'assoie. Il est marqué par les années, mais il lui reste cette élégance des baroudeurs. Le cheveu mi-long légèrement ondulé, une barde au goût du jour coupée court, une allure sportive et des yeux pétillants de malice.
Joaquim le dévisage, serais-je ainsi un jour ? pense-t-il. Cet homme est beau malgré les années qu'il semble porter. Joaquim a peur de vieillir, peur de ce masque ridé que la vie imprime au plus charmant des visages. Il a peur de ces traces indélébiles laissées sur la peau par des années de soleil brûlant. Il sait que ce qui lui permet de vivre aujourd'hui, c'est ce qu'il est : une œuvre d'art presque parfaite.
Mais qu'en sera-t-il quand il ne pourra plus contenir les muscles de son abdomen, quand ses cheveux si brillants et abondants s'en iront à chaque shampoing ? Quand il n'aura plus ses longues mains douces, qu'elles seront sèches et abîmées par le vieillissement de la peau ? Que ses joues se couvriront de petites taches brunes, qu'il ne restera de sa stature qu'un dos voûté par les ans et un abdomen proéminent ? Quand sa bouche s'ouvrira sur des bridges tenus par des pivots jaunissants ?
La journée avance, la salle d'attente se vide petit à petit, il ne reste plus que Joaquim et l'homme arrivé après lui. Il s'assied près de celui qui a provoqué chez lui ces réflexions sur la vieillesse, sur sa vieillesse.
— Bonjour ! Vous venez vous aussi pour l'annonce ?
— Non.
La réponse laconique de son interlocuteur déconcerte Joaquim, son sourire se fige et il ne sait que répondre.
L'autre reprend :
— Je ne viens pas pour l'annonce, mais toi oui. Et tu es persuadé de remporter ce rôle parce que tu es beau, grand, élégant et à l'aspect sympathique. Mais qui es-tu à l'intérieur ? Que caches-tu derrière ce masque de sympathie. Tout en toi n'est qu'apparence. Vide de sens, vide de vie, tu ne sais que regarder l'image que le miroir te renvoie. Tu as peur de vieillir, peur de perdre la seule qualité que tu as : ta beauté. As-tu seulement pensé un jour à regarder les autres autrement que par leur aspect extérieur ? Ce vieil homme que tu as croisé hier, qui t'a tendu la main qu'en as-tu pensé ? Il t'a dégoûté, tu l'as rejeté d'un revers de main. Cette femme qui tentait vainement de traverser la rue, tu as couru et tu l'as laissée sur l'autre trottoir. Crois-tu que d'être aussi parfait extérieurement que toi soit ce qui compte le plus pour réussir ?
L'homme continue son monologue, Joaquim baisse les yeux, incapable de proférer une parole. C'est qui cette personne qui ose lui parler de lui sans le connaître ? La colère monte, ses joues rougissent, il s'apprête à lui répondre quand l'hôtesse entre et l'appelle :

— Joaquim c'est à votre tour, Monsieur D. vous attend, vous êtes le dernier. Je vous souhaite bonne chance.
« Modifié: 02 mars 2022 à 11:01:56 par GameMaster »
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Ma page perso si vous êtes curieux

Hors ligne GameMaster

  • Scribe
  • Messages: 81
Re : B3 - Joaquim [BT Carnaval]
« Réponse #1 le: 02 mars 2022 à 11:15:34 »
Merci pour ta participation énigmatique auteur !
"Tout dépend du hasard, et la vie est un jeu."

-Jean de Rotrou-

Hors ligne Earth son

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 712
    • Ma page perso
Re : B3 - Joaquim [BT Carnaval]
« Réponse #2 le: 02 mars 2022 à 12:16:45 »
Bonjour énigmatique auteur,

Bien intéressante cette réflexion sur l'être et le paraître. J'ai bien apprécié.
Il n'y a que deux choses qui me chiffonnent

Citer
Mais qu'en sera-t-il quand il ne pourra plus contenir les muscles de son abdomen
Le terme "contenir" ne me semble pas le mieux adapté.

Et le fait que l'hôtesse d'accueil l'appelle par son prénom. Normalement, c'est plutôt par le nom de famille qu'on s'adresse aux candidats.

Je vais faire un tour sur les autres textes.

Merci  ;)
Ce que tu penses, tu le de­viens. Ce que tu res­sens, tu l’at­tires. Ce que tu ima­gines, tu le crées

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 163
Re : B3 - Joaquim [BT Carnaval]
« Réponse #3 le: 02 mars 2022 à 19:07:38 »
Merci pour ton texte.

Le héros ne travail que son apparence, mais je le suppose dans la vingtaine et donc, si il pense a sa vieillesse, il aura vécu des choses d'ici la.
Il aura certainement une femme, des enfants et des petits enfants. Je pense que les priorité de sa vie auront changé, enfin j'espère pour lui.

Mais c'est vrai que tu as des gens, qui vont en éviter d'autre, car pensant qu'ils vont moins briller ou perdre de l'éclat à leur contact. C'est une forme de racisme.



Hors ligne Thom

  • Aède
  • Messages: 239
Re : B3 - Joaquim [BT Carnaval]
« Réponse #4 le: 03 mars 2022 à 09:18:24 »
Très jolie réflexion sur les vraies qualités, au-delà des apparences.
On aurait aimé en savoir plus sur cet invité qui a assisté à tout, tombé sur ciel pour rappeler à cet éphèbe le vrai sens de la vie, un rien mystique. Troublé, on le quitte pourtant en colère, comme si le monologue ne l'interpellait pas.
Je m'en vais chercher qui peut penser ainsi...
Joli coup d'archet !

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 756
  • Miss green Mamie grenouille
Re : B3 - Joaquim [BT Carnaval]
« Réponse #5 le: 03 mars 2022 à 15:00:53 »

Un masque dont on se revêt pour paraître avant d'être. C'est un texte intéressant de par son fond. Il gagnerait peut-être à être étoffé. Et pourquoi Joaquim et pas Joachim ? Et cet homme qui est-il ? Existe-t-il vraiment ?

J'aurais aimé savoir aussi s'il a été accepté pour ce "rôle", et quel rôle ?

 ;) ;) à voir plus tard.
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Ma page perso si vous êtes curieux

Hors ligne Deofresh

  • Calliopéen
  • Messages: 420
Re : B3 - Joaquim [BT Carnaval]
« Réponse #6 le: 04 mars 2022 à 13:27:17 »
Salut Gamey !

Un joli texte, qui, même s'il aborde le sujet du paraitre de manière assez convenue, arrive à porter le lecteur et à transmettre son message. Comme les autres commentateurs, je pense qu'il gagnerait à être étoffé. Quel est le rôle ? Qu'allait-il lui répondre ?

Quelques détails :

Citer
quand il ne pourra plus contenir les muscles de son abdomen,

Je ne comprends pas ? Les muscles de son abdomen vont sortir de son corps ?

Citer
un abdomen proéminent ?

Et revoilà le mot abdomen.


À bientôt !
En ce moment, je travaille sur ça : Les cinq masques

Hors ligne Luna Psylle

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 202
  • Luna, fille de Psylle
    • Page perso du Monde de l'Ecriture
Re : B3 - Joaquim [BT Carnaval]
« Réponse #7 le: 07 mars 2022 à 11:14:42 »
Salut GameMaster !

Pour la forme, un petit détail :

Citer
Ce vieil homme que tu as croisé hier, qui t'a tendu la main qu'en as-tu pensé ? Il t'a dégoûté, tu l'as rejeté d'un revers de main.
Je trouve que cette répétition casse l'élégance du monologue. Si je devais te proposer une solution, peut-être que je mettrais juste tu l'as rejeté d'un revers., mais j'en suis moyennement convaincue.

Sur le fond :

J'ai aimé ton texte, le regard de Joaquim, le monologue de l'homme, mais j'ai été complètement frustrée par cette fin :mrgreen: j'aurais souhaité un dialogue, une confrontation entre eux, entre leurs points de vue. Du coup, j'ai l'impression qu'il manque quelque chose pour me satisfaire.

En te souhaitant une bonne journée !
If the day comes that we are reborn once again,
It'd be nice to play with you, so I'll wait for you 'til then

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : B3 - Joaquim [BT Carnaval]
« Réponse #8 le: 09 mars 2022 à 23:41:26 »
Bonjour à toi bel.le inconnu.e,


Me voici pour découvrir ce texte d'un tel esprit que j'ai eu le sentiment de lire ma propre écriture. :huhu:

C'est une grande question sur le sens de la vie, face à l'innocence de la jeunesse, les vieux ont toujours plein de bons conseils. Cependant, ne laisses-tu pas également dans ton texte l'espace d'un abus d'autorité, d'un vieux loup en position de force ?

Celui qui est en position avantageuse et qui donne des conseils aux jeunes en recherche de reconnaissance a tous les moyens de les faire chanter, de les pousser à bout, de les humilier. Qu'est-ce qui nous prouve que cet homme qui sermonne Joaquim serait aussi bienveillant qu'il le prétend ?

Si je devais te proposer une amélioration, ce serait d'oser donner la parole à Joaquim en lui donnant un droit de réponse, car il m'intéresserait beaucoup de mieux connaître ce personnage, de savoir qui il est vraiment. Sur la forme, cela t'obligerait à trouver les mots, à imaginer une réponse digne et humble, qui nous montre pourquoi tu as voulu nous parler de ce Joaquim-là.

Parfois, décrire un personnage dans une position difficile permet de montrer comment celui-ci dépasse ses propres limites et parvient à se surpasser en déjouant les préjugés. J'aurais pris un grand plaisir à ce que tu nous montres une situation de cette nature, ç'aurait été une belle fin, à mon avis.


C'est à peu près tout ce que j'aurai pu dire si je m'étais auto-commenté sur mon propre texte, il ne faut donc pas révéler à quiconque si c'est moi ou non qui l'ai écrit. ^^

Au plaisir de connaître ta réponse, à tout bientôt. :)
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Samarcande

  • Prophète
  • Messages: 929
  • Bla Bla Bla
Re : B3 - Joaquim [BT Carnaval]
« Réponse #9 le: 10 mars 2022 à 09:08:48 »
Salut Gamy,


comme d'hab, petit relevé au fil du texte.
J'ai pas lu les autres commentaires donc il peut y avoir des redites.

Citer
Nul besoin d’un fer-à-cheval ou d’une patte de lapin fétiche pour lui porter chance, il a le physique de l’emploi.
  :D Ah ah ah, tu t'es débarrassée d'une contrainte vite fait. Well done !

Citer
le charme en bandoulière,
J'aime bien cette expression.

Citer
Elle suit du regard la démarche nonchalante du nouvel arrivant : à son bras oui mais pas que.
là, je ne sais pas si c'est voulu, mais tu changes de point de vue. On voyait la scène du point de vue de Joaquim et on passe à celui de la demoiselle.

Citer
une barde au goût du jour coupée court,
J'imagine que c'est barbe, à moins qu'il n'ait une lyre dans sa poche. :mrgreen:

Citer
Joaquim le dévisage, serais-je ainsi un jour ? pense-t-il.
ça merite peut être un point après dévisage plutôt qu'une virgule.

Citer
Cet homme est beau malgré les années qu'il semble porter.
Cette phrase m'étonne, parce que tu nous montres un Joaquim qui a peur de vieillir, qui trouve laide la vieillesse, mais il ne trouve pas le nouvel arrivant laid puisqu'il le décrit avec des termes positifs : "élégance des baroudeurs", "au goût du jour", "allure sportive et des yeux pétillants de malice"
ça devrait le rassurer, non?

Citer
Il sait que ce qui lui permet de vivre aujourd'hui, c'est ce qu'il est : une œuvre d'art presque parfaite.
Je crois qu'il aurait dû s'appeler Dorian. :D

Citer
quand il ne pourra plus contenir les muscles de son abdomen
Je comprend ce que tu veux dire, mais techniquement les muscles de l'abdomen ne se contiennent pas eux-même, mais contiennent les organes internes. Donc relâchement des abdo = organes qui pressent vers l'externe = ventre rond. (Et puis y'a la graisse aussi bien sur qui se rajoute par dessus et qui fait sacrément la différence aussi).

Citer
Quand il n'aura plus ses longues mains douces, qu'elles seront sèches et abîmées par le vieillissement de la peau
Quand ses longues mains douces sont sèches et abîmées ? (peut-être pas nécessaire "par le vieillissement de la peau")

Citer
Que ses joues
Quand ?

Citer
Ce vieil homme que tu as croisé hier, qui t'a tendu la main qu'en as-tu pensé ? Il t'a dégoûté, tu l'as rejeté d'un revers de main. Cette femme qui tentait vainement de traverser la rue, tu as couru et tu l'as laissée sur l'autre trottoir. Crois-tu que d'être aussi parfait extérieurement que toi soit ce qui compte le plus pour réussir ?
Quel mystère ! il ne se contente donc pas de deviner, de lire en Joaquim. IL SAIT !

Est-ce le Joaquim du futur qui vient l'avertir ? Un ange ou un démon ?

Citer
— Joaquim c'est à votre tour, Monsieur D. vous attend, vous êtes le dernier. Je vous souhaite bonne chance.
Et là aussi grand mystère sur ce M.D. Diable ? Dieu? Démon ?

Bon j'ai bien aimé ce texte, mais je trouve la fin un peu rapide.
J'aurais voulu voir le dialogue entre Joaquim et le baroudeur s'installer un peu plus doucement.

Tu nous laisses avec plein de questions, pas beaucoup de réponses ni d'éléments il me semble pour se faire une petite idée.
Mais l'histoire m'a prise et j'ai vraiment envie d'en savoir plus sur ce baroudeur et ce mystérieux M. D.
Que va-t'il se passer derrière la porte. J'ai vraiment envie de lire ça.

J'espère que tu reprendras et compléteras ce texte à la fin du BT, surtout lorsque tu n'auras plus de limite de mots.

A plus et merci pour la lecture.










« Modifié: 10 mars 2022 à 11:31:47 par Samarcande »
Sait-on jamais, nos chemins pourraient se croiser ! (Amin Maalouf )

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.021 secondes avec 20 requêtes.