Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

27 janvier 2023 à 18:51:20
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » [Défi] L'illusion du pouvoir

Auteur Sujet: [Défi] L'illusion du pouvoir  (Lu 905 fois)

Hors ligne rigolote

  • Aède
  • Messages: 236
[Défi] L'illusion du pouvoir
« le: 07 février 2021 à 11:15:53 »
Voici mon texte suite au défi d'Opercule : une histoire qui se déroule dans un taxi, pendant la guerre froide, avec comme thème sous-jacent l'illusion du pouvoir.

9 novembre 1989.

"Il n'y a plus de rideau de fer entre les deux Allemagne, Berlin Est a décidé d'ouvrir totalement ses frontières pour les candidats à l'immigration..."
— Vous pouvez éteindre la radio s'il vous plaît ? Je m'intéresse pas trop à la politique.
La jeune femme de 23 ans, qui se prénommait Laura, avait un ton ferme.
Elle tenait dans sa main une liasse de billets évoquant l'aisance de son rang.
Peut être une jeune fille de bonne famille.
Le chauffeur de taxi, Richard, la cinquantaine bien tassée, grogna à cette demande.
"Voilà la jeunesse d'aujourd'hui" pensa t'il, en éteignant le poste.
— 33 rue de la République, s'il vous plaît. Et prenez un chemin touristique, merci.
Elle avait l'air songeuse, en regardant par la fenêtre.
— Bien, Mademoiselle.
Son ton légèrement ironique agaça Laura. Elle se recoiffa à l’aide d’une mini glace qui était assortie à son joli sac Hermès.
Les ordres venant d'une jeune femme, voilà quelque chose que Richard ne pouvait supporter. Mais il devait faire son travail. Il avait des valeurs, lui.
Un coup d'oeil au rétroviseur lui permit de noter la tenue vestimentaire de la jeune femme. Une mini-jupe... Quelle provocation...
— Il est un peu tard, pour sortir seule, jeune fille...
— Contentez vous de faire votre travail, vous êtes payé pour ça non ?
En entendant ces mots, il arrêta la voiture par un freinage brusque, puis appuya sur un bouton qui ferma les serrures de toutes les portes. Le coeur de Laura fit un bond en entendant ce son.
— Ouvrez tout de suite la porte !
— Pas si vite, Mademoiselle...
— Vieux con, ouvrez tout de suite !
— Comment vous m'avez appelé là ? Redites le pour voir ?
La jeune femme croisa les bras et regarda par la fenêtre. Ses yeux s'embuèrent. Son tempérament tempêtueux lui avait encore attiré des problèmes.
— Savez-vous qui je suis ? Je suis la fille de...
— Je ne veux pas le savoir ! Nous sommes dans mon taxi, JE fixe les règles.
Il ralluma le poste de radio.
— C'est très important ce qui est en train de se passer, Mademoiselle.
"Ce pays que l'on croyait figé dans un stalinisme nostalgique..."
Laura avait toujours détesté les cours d'histoire contemporaine. Mais alors à minuit, dans un taxi, avec un gros dégueulasse...
— Oui Monsieur c'est sans doute passionnant, mais je ne veux pas rester ici à écouter la radio.
Elle  jeta avec dédain deux billets de cents francs à l'avant du véhicule.
— Vous me lancez ça comme un paquet de sottises !
Il lui rendit la liasse. Elle refusa la main tendue d'un geste impoli en levant sa main vers son épaule.
— Non merci, mon brave... Vous en avez bien plus besoin que moi.
Richard commença à vraiment s'énerver. Il se rappela les conseils de son psy. Bien respirer... Oui voilà... Cet argent pourrait lui servir à le revoir et apprendre à mieux gérer ce type de situation.
— Je veux descendre juste ici finalement...
— Non. Vous écoutez la radio, et je vous emmène 33 rue de la République. Et vous me parlez poliment, sinon je ne démarre pas.
Dix secondes interminables s'écoulèrent. Aucun des deux ne voulait céder.
"Le mur de Berlin, symbole de l'affrontement Est/Ouest, n'existe plus...
— Qu'est ce qu'on s'en tape... se hasarda à dire la jeune femme.
Ces mots lui avaient échappé.
Richard s'énerva davantage en les entendant.
Il se retourna vers la jeune femme et attrapa son poignet.
— Mais lâchez-moi !
— Vous ne quitterez pas ce véhicule tant que vous n'aurez pas écouté les informations et bien compris les enjeux de ce qui se passe !
Il la relâcha. La jeune femme soupira en frottant son poignet, feignant une douleur toutefois imaginaire. "Encore un malade" pensa t'elle.
Elle prit son sac Hermès, le cala comme un oreiller sur le bout de la banquette. Et s'allongea. Céder ? Oh non... Pas son genre.
Pas non plus le genre de Richard, qui préférait de loin observer les caprices de cette jeune farfelue plutôt que de rentrer chez lui, auprès de sa femme revêche et de ses enfants ingrats. Peut être finira t'elle pas développer un syndrome de Stockolm et qui sait...
"La destruction du mur marquera t'elle la fin de la Guerre Froide ?"
La jeune femme finit par s'endormir, le chauffeur aussi.
« Modifié: 08 février 2021 à 11:51:17 par rigolote »

Hors ligne PlumedOah

  • ex Edamame
  • Calligraphe
  • Messages: 117
Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #1 le: 07 février 2021 à 18:08:46 »
Bonjour ! ;)
Je trouve que tu as répondu au défi qu'on t'a lancé avec beaucoup d'idée et même de manière assez brillante. Tu as su à mon avis présenté tes idées et ton sous-texte de manière très astucieuse de part le microcosme du taxi qui t'a été imposé. Au fil de la lecture, ton lecteur comprend très bien où nous mène la métaphore qu'est ton texte et c'est très agréable de voir cet événement politique réduit à cette confrontation miniaturisée. C'est amené avec élégance et de ce fait ça se lit avec beaucoup de plaisir; en plus, ça a le mérite de faire réfléchir.
Les seules critiques négatives que j'aurais à t'exposer proviennent de quelques scories, de quelques lourdeurs qui font un peu grimacer et qui atténuent la fluidité de ton texte. Je pense par exemple au fait que tu aies présenté ton personnage en énonçant directement "qui se prénommait" (j'ai eu l'impression que d'un coup l'instance narrative s'adressait directement à moi), ou bien encore avec l'image de la femme qui tient dans sa main une liasse de billets. C'est une caricature et ça je le comprends bien mais justement, je pense que son attitude hautaine et son sac Hermès étaient déjà suffisants (le libéralisme extravagant et je-m'en-foutiste est déjà assez visible ainsi).
En tous cas, je te remercie pour ce texte qui m'a beaucoup plu et qui m'a apporté une vision très intéressante de cet événement !

Mame.

Hors ligne Léa Silva

  • Scribe
  • Messages: 92
  • Dans ma bulle
    • Page personnelle sur MDE
Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #2 le: 07 février 2021 à 19:41:01 »
Bonjour Rigolote,

Sympa, le défi, si je n'étais pas au début d'une nouvelle je m'y collerais avec plaisir.

Ton texte se lit bien, et j'aime l'ironie de la destination : 33 rue de la République.

J'ai pensé que l'action se situait en Allemagne avant de me rendre compte qu'on était en France, grâce à mention de la monnaie. J'ignore pourquoi je n'ai pas tilté dès le nom de la rue.

J'aime assez le rapport de force entre les protagonistes. Tu parviens à créer de la tension.
J'aurais un bémol sur la toute fin, en l'occurrence la mention de la femme et des enfants. Ça caricature un poil le personnage qui était jusqu'alors bien caractérisé par ses actes.

En tout cas, ton histoire m'a remis Noir désir en tête :
https://www.youtube.com/watch?v=rclyk2QBHaQ

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 551
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #3 le: 08 février 2021 à 00:27:42 »
merci, Laura, pour cet entrefilet fugace qui fait la rencontre entre deux personnes qui n’ont rien en commun.
Le moins qu’on puisse dire, c’est que ces deux personnages sont bien campés ; et vu leur irritabilité, à la fin d’une très-longue journée  ^^
Je verrais bien davantage de décor (lieu, heure, ambiance...) et de narration en général, quitte à mettre du dialogue indirect.

Sinon ils dorment tous les deux dans le taxi parce qu’elle ne veut pas entendre parler du mur de Berlin ?

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 163
Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #4 le: 08 février 2021 à 08:42:16 »
Merci pour le partage de ton texte

C'est le discours entre deux personnes bornées. On dirait un peu des enfants, car aucun ne voulant céder.

A un moment tu écris :
"Mais alors à minuit, dans un taxi, avec un gros dégueulasse..."
Je ne trouve pas que c'est un "gros dégueulasse", juste une personne embêtante. Il lui a pas fait d'allusion sexuelle ou avoir un comportement genre péter dans le taxi.

Tu as bien relevé le défi car le thème n'était pas des plus faciles pour moi.

Hors ligne Dieter

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 814
  • Orthographe réformée = Histoire déformée
    • Dieter
Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #5 le: 08 février 2021 à 11:43:47 »
Souvenirs souvenirs... J'étais militaire depuis deux ans au moment-là (au fait, c'était en 89 , pas 91)... Tout le monde a été surpris par la rapidité de l'évènement qui n'est arrivé que par un concours de circonstances incroyable (un discours mal compris par la vopo) et ça a mis un sacré bordel dans l'Armée pendant quelques mois. Mais bon, revenons au texte.
Tu t'es plainte dans un autre fil que "Le conseil de classe" te collait à la peau, mais je constate qu'une fois encore tu nous campe un personnage féminin qui se plait à provoquer (involontairement ?) la colère d'un homme avec qui elle se retrouve seule en position d'infériorité.
On m'a souvent reproché de penser qu'un auteur écrit toujours sur lui-même, mais je continue de le croire.
Quoi qu'il en soit, le texte est bien emmené, et le défi me semble réussi. Néanmoins, deux pointes de déception :
- je trouve que la force de l'évènement n'est pas assez ressentie, mais c'est assez subjectif, parce que je comprends que ceux qui ne l'ont pas vécu ne se rendent pas bien compte ;
- il manque peut-être aussi un soupçon de peur de la part du personnage féminin (en tout cas, je ne le ressens pas), car même si elle provoque l'homme consciemment, elle doit bien imaginer qu'elle court un risque ; or, là, elle s'endort tranquillement...

Dernier point. Je me permets, comme Léa, de mettre un lien musical perso : Le soir du 9 novembre - JP Méfret
On n'a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent.
Amélie Nothomb

Hors ligne rigolote

  • Aède
  • Messages: 236
Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #6 le: 08 février 2021 à 12:08:22 »
Bonjour,
et merci beaucoup à tous pour vos commentaires.

Edaname
C'est sympa, c'est vraiment le genre de message qui fait plaisir.   ;D
C'est vrai que c'est très cliché, je le reconnais.

Lea
Ton lien musical est vraiment parfait, merci de l'avoir ajouté !
Je sors de mon texte long, j'avais un peu de temps en effet. Ceci dit j'ai bouclé ça en deux heures. J'ai trouvé ça très interessant d'écrire sous contraintes.

Opercule
Merci pour ton défi. J'avoue que quand j'ai vu le sujet je me suis dis oh la la... La Guerre Froide me rappelait des souvenirs de cours d'histoire soporifiques. Et puis je me suis prise au jeu et ça m'a bien plu.
Ils s'endorment parce qu'ils sont très fatigués. ;)

Dieter
J'ai corrigé la date  :-[ Je sais pas ce que j'ai foutu, je m'en rappelle très bien de ce jour là en plus, j'avais 10 ans et je regardais le JT en comprenant sans comprendre...

On en discutait avec Earth justement. Bon, je suis capable d'écrire sur autre chose que cela mais ça revient souvent en effet...  :D
C'est une fiction absurde, c'est pour ça qu'elle a pas si peur que ça  :D
Je vais voir ton lien musical.
« Modifié: 09 février 2021 à 17:25:24 par rigolote »

Hors ligne txuku

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 570
    • BEOCIEN
Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #7 le: 08 février 2021 à 17:37:39 »
Bonjour

Un texte et une scene amusante bien contee !

J ai croise des femmes bcbg dont certaines caricaturales ainsi que des chauffeurs de taxi arrogants - cela y ressemble ! :'(

Par contre j ai eu du mal a visualiser le geste impoli :
Citer
un geste impoli en levant sa main vers son épaule
?
Je ne crains pas d etre paranoiaque

"Le traducteur kleptomane : bijoux, candelabres et objets de valeur disparaissaient du texte qu il traduisait. " Jean Baudrillard

Hors ligne Léa Silva

  • Scribe
  • Messages: 92
  • Dans ma bulle
    • Page personnelle sur MDE
Re : Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #8 le: 08 février 2021 à 17:59:58 »

J'ai corrigé la date  :-[ Je sais pas ce que j'ai foutu, je m'en rappelle très bien de ce jour là en plus, j'avais 10 ans et je regardais le JT en comprenant sans comprendre...


Pour ma part, j'avais compris que ça se passait deux ans après, comme une sorte d'anniversaire.  :D

Edit : Je crois que tu ne pouvais pas avoir de plus grand écart musical que Noir Désir - Jean-Pax Méfret, qualifié par Le Monde de "chanteur qui fait taper des mains Zemmour et Madelin."
« Modifié: 08 février 2021 à 18:06:02 par Léa Silva »

Hors ligne Dieter

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 814
  • Orthographe réformée = Histoire déformée
    • Dieter
Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #9 le: 08 février 2021 à 18:43:28 »
Oui, mais Jean-Pax n'est pas qu'un chanteur, et personne ne pourra lui retirer qu'il sait de quoi il parle. La seule chose que l'on puisse lui reprocher, c'est de ne voir que les défauts (et crimes) du socialisme et de ne pas voir les défauts de ceux d'en face. Pourtant, c'est bien Giscard, qu, à l'origine l'a fait interdire de publication par les maisons de disque. Mais c'est un autre débat.
On n'a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent.
Amélie Nothomb

Hors ligne Earth son

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 712
    • Ma page perso
Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #10 le: 08 février 2021 à 18:58:12 »
Mmm. Je crois qu’on peut dire que le défi est relevé avec brio.
La jeune fille riche désagréable, le chauffeur de taxi avec des principes, ça fait un tantinet cliché mais c’est bien écrit. Par contre, la jeune fille ne panique pas un seul instant, ça, je trouve ça louche, il doit avoir une bonne tête le chauffeur  ;)
Ce que tu penses, tu le de­viens. Ce que tu res­sens, tu l’at­tires. Ce que tu ima­gines, tu le crées

Hors ligne rigolote

  • Aède
  • Messages: 236
Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #11 le: 08 février 2021 à 20:09:08 »
Bonsoir,

Les chansons  que vous avez choisies collent bien à mon texte l'une comme l'autre. Après je ne connaissais pas J.Pax. Cantat aussi y'aurait à dire, mais c'est pas vraiment le sujet.

Cendres
Au fait, merci pour ta lecture et commentaire.
Ils ne veulent pas céder pour garder leur petit pouvoir.

Txuku
Merci et je suis contente que tu ai apprécié ! En effet je n'ai peut être pas bien décrit le geste de dédain. Pas facile...
J'espère quand même qu'en vrai, aucun chauffeur ne forcerait une jeune femme à écouter la radio, c'est vraiment honteux  :)


Earth son
Merci à toi.  :)
Bon après j'ai pas cherché à faire un truc plausible non plus... Il est clair qu'elle aurait dû paniquer, même s'il avait une bonne tête.


Hors ligne Dieter

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 814
  • Orthographe réformée = Histoire déformée
    • Dieter
Re : Re : [Défi] L'illusion du pouvoir
« Réponse #12 le: 08 février 2021 à 21:16:10 »
Après je ne connaissais pas J.Pax.
C'est d'abord un journaliste (au Figaro), ancien reporter de guerre, fils de Pied-Noir rapatrié d'Algérie lorsque De Gaulle lui a laissé l'indépendance. Il a écrit
- des chansons à propos de la trahison de De Gaulle, mais pas beaucoup parce qu'il est mort peu de temps après
- des chansons de soutien aux soldats français qui se battaient un peu partout à l'étranger (en tant que reporter de guerre ils vivait quotidiennement à leur contact) et contre le communisme (c'est pour cette raison qu'il était surtout très connu par les militaires de l'époque) ; c'est à ce moment-là que Giscard a fait interdire la publication de ses disques sur pression de l'URSS
- quelques chansons contre Mitterrand
On n'a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent.
Amélie Nothomb

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.019 secondes avec 17 requêtes.