Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

31 janvier 2023 à 08:27:43
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux (Modérateur: Claudius) » Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre

Auteur Sujet: Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre  (Lu 34418 fois)

Hors ligne LorahKle

  • Buvard
  • Messages: 5
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #45 le: 19 mai 2019 à 23:14:41 »
Par ma fenêtre, c'est un monde que je vois.
Un paradis perdu ? Peut-être. Je ne sais pas.
Un air de nostalgie, dans ces maisons ouvrières,
Ces jardins potagers, à la vue grands ouverts.
Entre les voisins, juste un grillage,
Mais si bas qu'il ne ressemble pas à une cage.
Chacun se voit, se connait, se regarde,
Le papy sérieux, la voisine bavarde.
Et les enfants, faisant fie des barrières,
S'échangent un bâton contre un ver de terre.
Oui, dans ces jardins, c'est la Vie que je vois
Je suis surement trop niaise, mais ça me met en Joie !

 :-[

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 209
  • Homme incertain.
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #46 le: 23 mars 2020 à 17:00:40 »
C'est peut-être le moment idéal pour donner à ce fil ses lettres de noblesses, non ?  :D


Par ma fenêtre, aujourd'hui, je vois :

Un parking quasi-désert de véhicules, sous un ciel limpide où planent des couples de pigeons. Au milieu du parking, au milieu de son cercle de pelouse, un acacia qui attend que ses feuilles lui poussent. Il est patient, il est toujours le dernier à s'habiller au printemps. Au pied de l'acacia, dans le disque de pelouse, il y a un merle. Il prend son temps, il ne craint rien, il déambule, accélère ses trottinements juste pour le plaisir, fouille dans l'herbe, redresse la tête, darde son œil fixe vers les façades. Un œil qui brille, un œil de merle moqueur. Je crois voir sourire son bec jaune vif... il aurait bien raison.
Entre les lignes blanches poussiéreuses, les voitures sont assez peu nombreuses pour respecter leurs distances. Les immeubles bas, tout autour, épaules contre épaules, se hissent pour mieux guetter la vieille dame qui vient de sortir avec son chien blanc. Il faut bien s'occuper. C'est ce que se disent les façades ensoleillées. Mais la vieille dame craintive rentre déjà. Nul n'aurait pu voir son visage masqué par son foulard.
La porte claque, le merle se sauve sous une voiture en volant bas.
Les façades soupirent et se rendorment.

 
"Dans la nuit on trouvera
Quelque part où déposer les fleurs qu’on a cueillies"

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 761
  • Miss green Mamie grenouille
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #47 le: 23 mars 2020 à 18:10:14 »
 :coeur: gage. C'est un joli moment à partager. J'aime beaucoup les images.

Depuis ma fenêtre, je vois... tout comme d'ordinaire, la cloture qui me sépare du voisin, le mur de l'autre, les tourterelles qui se chamaillent entre les branches du cyprès. Les merles aussi, ils ont fait leur nid sous la bâche contre le mur, quelle idée ! Et le queue-rouge qui vient picorer la grille de la porte d'entrée... Comme d'habitude chanterait Clauclau (c'est drôle !)

Aucun des bruits habituels ne vient troubler ce début de printemps, aucune voiture ou presque ne dépasse les 50 km autorisés, aucun camion ne fait trembler la maison au passage... Mais ne vous méprenez pas ! Ce n'est pas le silence !

Le voisin de droite tond la pelouse, celui de gauche passe le karcher sur ses volets et avant-toit, celui d'en face fait tourner sa bétonnière, l'autre plus loin taille ses haies et broie les branches. Un autre plus loin répare sa toiture, et enfin le dernier fait marcher scie et autres, il fait des travaux dans sa maison...

Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Ma page perso si vous êtes curieux

Hors ligne Elk

  • Chaton Messager
  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 429
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #48 le: 23 mars 2020 à 18:25:38 »
Jolie résonnance avec ta signature, Clauclau :)

Une fois n'est pas coutume, je suis de l'autre côté de la fenêtre, mais je reviens poster bientôt ^^. Merci d'avoir remonté le sujet gage, c'était bien vu ! je suis curieuse d'en savoir plus sur vos fenêtres.

Hors ligne Olga Riderna

  • Plumelette
  • Messages: 11
  • LaPtiteSourie.. qui écrit au stylo plume.
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #49 le: 23 mars 2020 à 19:13:20 »
C'est incroyable à quel point cette consigne ressemble à celle qui m'avait fait écrire ceci il y a longtemps :

Par la fenêtre, je vois

Des maisons vers l'horizon,
Des balcons, un avion,
Des cheminées, de la fumée,
Des immeubles, des toits, des tuiles,

Un sapin imposant cachant des bâtiments,
De la terre, des gouttières..

Un ciel bleu plein d'oiseaux,
De multiples animaux,
Des nuages, des couleurs,
Un jardin, quelques fleurs..

Bien peu de choses en vérité,
La vue, au dehors, est bloquée.
Mais, si mes yeux sont prisonniers,
Mon esprit peut vagabonder.
« Mon cœur est fait comme celui de tout le monde. De quoi le vôtre s'avise-t-il de n'être fait comme celui de personne ?

Je vous dis que, si elle osait, elle m'appellerait une originale. »              Marivaux

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 209
  • Homme incertain.
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #50 le: 24 mars 2020 à 15:26:45 »
Que cela ne sorte pas d'ici, mais... à la faveur de la nuit j'ai quitté mon appartement, mon acacia et son merle, la chauve souris vespérale et le djembé de 20h00.


Et je dois avouer que pour mieux vous décrire la nouvelle vue, j'ai quitté ma chambre, gravi quatre à quatre les escaliers, sans tenir la rampe qui gigote un peu trop, et j'ai ouvert la petite fenêtre de celle des chambres de bonnes qui est la mieux exposée. La poussière sur le carreau donnait une impression de brume, alors que le ciel est tout aussi clair qu'hier. Tourner l'espagnolette a fait entrer un air frisquet et vivifiant.
Mal peigné et mal rasé, je dois ressembler à une drôle de gargouille, pour la pie qui vient de passer par dessus les ardoises du toit.

Devant moi, ou plutôt en contrebas s'étend le miroir d'eau. Il est aussi limpide que le ciel qu'il reflète, en un peu plus mauve  ou bleuté, peut-être. De part et d'autre, les petits buis dessinent des arabesques vertes sur les graviers clairs. Les vingt-quatre topiaires d'ifs jalonnent leurs broderies. Là-bas, dans le deuxième bassin, tout rond, souffle déjà le jet d'eau qu'irise la lumière du matin. Au-delà, le labyrinthe un peu hirsute paraît bien sombre et mystérieux à l'ombre du grand pigeonnier gagné par le lierre.

Si je me penche, je vois, juste en-dessous de moi, les deux cygnes qui glissent sur l'eau noire des douves.
« Modifié: 25 mars 2020 à 16:43:01 par gage »
"Dans la nuit on trouvera
Quelque part où déposer les fleurs qu’on a cueillies"

Hors ligne WilBadja

  • Buvard
  • Messages: 3
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #51 le: 25 mars 2020 à 09:56:49 »
Des fenêtres j'en ai connu une multitude, certaines avec de belles vues, d'autres m'ont été des plus déplaisant. Parfois même, je n'ai eu comme seul fenêtre, que celle de mon imagination.
Mais permettez moi de vous décrire celle que j'ai sous les yeux. La première chose qui m'agresse ce sont les barreaux, pas une rangée, ni deux, mais bien trois, et entre chaqune une couche de grillage, a travers lequel je ne peux passer que deux doigts...
Je vois des yo-yo fait de draps et de sac poubelles qui flottent mollement dans ce vent carcéral. J'entends les pigeons qui recouvrent toute surface disponible de leurs fientes blanches, les cris des corbeaux qui ne sont jamais bien loin, j'entends des cris d'hommes devenus bêtes en cages, des insultes et des pleurs.
Je regarde par de là le mirador et le barbelé, et je vois une forêt qui s'étend jusqu'à l'horizon. Bientôt j'irai m'y promener, afin de me purifier et de me réimpregner de tout ce que la nature a de beau et de magique.

Hors ligne labombinettecherra

  • Plumelette
  • Messages: 12
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #52 le: 26 avril 2020 à 19:01:52 »
Ce que je vois en regardant par ma fenêtre est si changeant au fil du temps, au fil des ans, des heures et des saisons qu'il me faudrait mille pages pour vous le montrer, au risque certain de bien vous ennuyer.Allons à l'essentiel: là, bien cadré au premier plan, planté de mes blanches mains(oui, Bof...)  il y a bien longtemps, un Calistémon. Quel nom prétentieux pour ce petit arbuste! Nommé  plus simplement Rince Bouteilles, ça lui va bien: il a bien la forme de cet écouvillon dont on se servait autrefois, quand on réutilisait les bouteilles mais il est ROUGE, rouge vif, rouge sang, mais sang frais! Une explosion de grosses plumes rouges et ça juste devant un rosier blanc, des roses anciennes toutes chiffonnées qui s'abandonnent au moindre coup de vent mais qui descendent en cascade le long du tronc de l'acacia. De l'autre côté, je vois un vieux, très vieux Sophora. trapu, énorme. Il est éventré: une saloperie de cancer des arbres s'est attaqué à son tronc, lui bouffant les entrailles et transformant ses chairs en matière spongieuse. C'est grave Docteur? Oh que oui! Alors , patiemment, j'ai cureté sa plaie, sans masque et sans gants, ça n'était pas l'époque. Aujourd'hui, il a produit deux énormes bourrelets de chair fraîche deux belles grosses branches toutes jeunes qui lui font comme deux bras levés vers le ciel, le V de la victoire. Tout compte fait, c'est vrai qu'il ressemble un peu à Churchill cet arbre! La nuit la lune, cette poseuse, vient s'encadrer entre ces deux branches un moment. Au matin, par un mystère qui m'a toujours échappé, faut dire que ça ne m'intéresse qu'à moitié, elle est passé de l'autre côté de la maison, devant l'autre fenêtre. Non! Rassurez-vous, je ne vais pas vous dire ce que je vois de l'autre côté de l'autre fenêtre. Rangez vos chiens,  Le cours de jardinage est terminé.

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 455
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #53 le: 23 septembre 2020 à 17:25:12 »

parle à funêtre


bin en vrai là je tombe sur le topic, pis j'ai mon petit pédant bout de code que je me dis que faut que j'en fasse de l'exercice scriptif pour avoir à l'utiliser pour présentationner tout bien mes zimagétou, mais par la fenêtre c'est complexe ; déjà, c'pas une fenêtre, même si c'est une vitre : j'ai un vélux au dessus du crâne, et quand je lève les yeux du coup, c'est une fenêtre ? en tous cas je vois strictement rien à travers la vitre, et pour cause : j'ai baissé le store ! bin oui il fait soleil encore en ce début d'automne, et l'astre l'après-midi vient plonger à la verticale dans mon appartement, sur mon bureau, sur mon tronche, si je ne baisse pas la molette de la luminosité ; du coup le store baissé sur un vélux, c'est chaud de répondre à la question de qu'y-t-il à ma fenêtre, sans tomber dans le hors sujet !

forteu reusement, j'aime bien glitcher la raison, et je me dis que quand même, je peux répondre à la question : en ce qui concerne le derrière du store, si je décidais là de le relever, je crois que je verrais les nuages et le ciel bleu derrière, et en vrai parce que oui, c'est un vélux de type toitesque, qui est un peu presque orienté céleste ! mais j'ai la flemme d'aller ouvrir t'sais

donc du coup, forteu reusement encore, j'ai ouvert pour la brise ; donc par l'entrebaillement du cadre du vélux ouvert, je discerne un quoi qui pourrait passer pour ce que je vois par ma fenêtre ! ouioui ! et quoi qu'est-ce ? un peu du ciel nuageux suscité, et puis devant, en contre plongée donc, un bâtiment de type un peu vauban j'crois, mais j'ai la flemme de décrire ça en fait, c'est l'impression d'édifice que je veux juste témoigner pour répondre, et puis d'un plan un peu plus proche, je vois une antenne et deux pignons de cheminée, qui sont celle et ceux du voisin d'en face donc, dans un des appartements de l'appartementerie que dans laquelle je vis... ah, un autre pignon de cheminée que j'avais pas vu dans le coin de l'entrebaillement... pis des objets hétéroclites de ville : une gouttière, des traces de pluie, des reflets sur vitres, des mousses, de la lumière car le soleil est juste derrière en fait, à cette heure il est lumineux le ciel, et éblouissant, mais le soleil est déjà caché par la pente géologique et architecturale qui fait face à mon vélux et bouche l'horizon...

bréf

en découpage étrange

signed :
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Elina

  • Calligraphe
  • Messages: 122
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #54 le: 30 octobre 2020 à 12:04:19 »
Des deux vitres de ma chambre, l'une est fenêtre, l'autre est velux, si je regarde à ma droite je verra de la première un ciel gris. Gris et nuageux, un temps à se calfeutrer chez soi et à attendre la belle saison prochaine. J'y vois la terrasse du voisin, et sa table, et ses chaises, vestiges d'un temps ensoleillé. La belle pelouse qu'il a refaite depuis plusieurs saisons et la clôture en bois usée, envahit de vigne-vierge séparant nos jardin.  Quelques autres végétaux sont présentes, des rosiers, un pin et des plantes potagères. Les contours de sa maison, sa toiture coupée d'un panneau solaire et plus loin encore, jusqu'à là où peut porter mon regarde, les autres maisonnées qui bordent la résidence.

Si je me tourne d'un angle de 90°, j'obtiens une nouvelle vision, celle de mon velux. De celui-ci je n'y vois guère plus que des arbres, des morceaux d'arbres pour être précise puisque ma vue, coupé par les murs, ne me permet pas de les voir en globalité.  Entre ce fouillis de branches, d'épines  et de feuilles, je retrouve ce ciel blanc et triste  qui me fait face.
Une mésange chantant au loin, sûrement à la recherche d'un rayon de soleil…

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 455
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #55 le: 18 mai 2022 à 21:51:04 »
et je me suis pris un vieux fou-rire mi-dissimulé, sous l'œil incriminateur des potentiels regards venant du panorama... c'est pas moral de se moquer voyons !

"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne lepta

  • Tabellion
  • Messages: 24
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #56 le: 22 mai 2022 à 16:13:23 »
Ah, il faut décrire ce qu'il y a à la fenêtre? OK.

Il y a un mur.
fin

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 554
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #57 le: 22 mai 2022 à 18:35:46 »
Pendant des années, j'ai eu une fenêtre qui donnait sur une petite place piétonne ombragée, avec des bancs en béton/bois. À dix-heures et à midi, il y avait les élèves d’une école qui accueillait des enfants autistes qui y faisaient leur récréation. L’après-midi, un habitant du rez-de-chaussée avait ses fenêtres ouvertes, et faisait des arpèges de guitare. Le soir, il y avait quantité de mélodrames, car c’était là que les gens se retrouvaient "dehors" quand ils étaient dans les soirées et fêtes étudiantes du bloc d’appartements. Il y a eu des ruptures, des incompréhensions devant un béguin ambivalent, des cris horrifiants. Un étudiant bien beurré a même pris la peine de systématiquement arracher et détruire les planches en bois d’un des bancs, et seulement l’ossature de béton, qui a fini par être retirée par l’administration.
J’aimais bien cette fenêtre, et j’aimais bien cette place. Il y avait de la vie, elle était au Sud et ça m’amenait une lumière merveilleuse.

Hors ligne Earth son

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 720
    • Ma page perso
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #58 le: 22 mai 2022 à 19:11:30 »
Je n’ai pas de fenêtre. Je n’ai que des portes-fenêtres. Quand je regarde dehors, j’ai donc l’impression que c’est le monde entier qui peut entrer chez moi. Et du monde, il y en a. A pieds, à vélo, en trottinette et même en patins à roulettes ; des enfants, des parents et des grands-parents, c’est une foule bigarrée qui passe chaque jour devant chez moi pour rejoindre le bord de la rivière. Évidemment, les week-ends, jours fériés et pendant les vacances, le passage est bien plus fréquent. Les randonneurs parlent et rient, les cyclistes se mettent en danseuse ou, au contraire, descendent en roue libre à toute vitesse.
Et moi, moi je reste là à les regarder.
C’en est trop. J’attrape mon trousseau de clefs et mes chaussures. Aujourd’hui, je vais les rejoindre et passer, à mon tour, sous les fenêtres des voisins.
« Modifié: 23 mai 2022 à 08:52:59 par Earth son »
Ce que tu penses, tu le de­viens. Ce que tu res­sens, tu l’at­tires. Ce que tu ima­gines, tu le crées

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 455
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #59 le: 22 mai 2022 à 21:16:48 »
j'ai envie de commenter même si c'est pas des travaux littéraires

(quoique, si vous êtes comme moi à envisager un art de vivre total et omniprésent selon pondération de densité artistique de l'instant, alors mêmes ces écrits vôtres sont part de votre art, des anecdotes esthético-poétiques à visibilité publique, que donc, j'ai envie de faire passer au stade d'échange artistique, oui, une conversation que certains pourraient lire par divertissement littéraire, dans ce qui se fait d'actuel par des nouveaux possibles pour les mots ; ici on écrit une histoire, on forge une culture de la représentation lexicalisée, on fournit à l'autrui et à nous-mêmes, ce qui était impossible avant notre époque, cette construction d'un reflet sérieusement plus vaste, complexe et pourtant novateur dans ce phénomène qui nous sort de la solitaire activité de nos prédécesseurs lettrés... trouvez-vous également, que notre communauté porte en elle la graine d'une évolution historique du dialogue entre ceux qui pour beaucoup, préfèrent l'écrit à l'oral présentiel ? la téléréalité, on en pense ce qu'on veut, mais l'écritureréalité, j'y aime bien en tant qu'objet d'art, un art qu'on teste en pionniers, tous ensemble, ici où les mots restent, où l'histoire s'écrit c'est un pléonasme, où l'affiche marque autrement qu'une existence anonyme, et qui ouvre la fenêtre pour que les regards s'informent de nos actions par l'engouffrement d'une atmosphère humaine dont je suis fier de participer avec vous, oui, les artistes écrivains se rassemblent, se retrouvent, bossent de concert... j'adore)

@lepta : joli sourire que tu m'as provoqué, j'aime cet humour de désolation, j'espère qu'un jour tu trouveras une fenêtre qui t'ouvre sur autre chose que ces trop nombreuses impasses d'aliénation humaine et qu'un paysage pourra te faire évader plus loin que ce que le béton arrête même le pouvoir des yeux
@Opercule : quel observateur tu fais, et rendre cette perception tienne donne ici un bout de littérature conversée qu'il m'a plu de capturer par lecture
@Earth son : quelle aventure intérieure, c'est carrément une vraie histoire comme je les aime : non fictives, immédiates, réelles, et qui me fait penser à l'autre philosophe qui dit qu'on ne peut se voir marcher dans la rue depuis la fenêtre d'un chez soi

moi les volets sont fermés presque non-stop, j'suis naturiste pas que pour les sessions toutes nues, j'en ai un qui est québlo ouvert j'essaye de pas trop passer devant sinon y'en auraient qui auraient à raconter le contre-sens du sujet, ce qu'ils voient en regardant par ma fenêtre huhu roh c'est indécent

bye de bye
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.02 secondes avec 18 requêtes.