Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 octobre 2021 à 18:36:37
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Poésie (Modérateur: Claudius) » La fuite

Auteur Sujet: La fuite  (Lu 327 fois)

Hors ligne Feather

  • Prophète
  • Messages: 835
La fuite
« le: 12 septembre 2021 à 00:44:19 »
Ma peur séjournait sur le sceau de mon corps
Mes ailes affichaient ma décadence
Comme un fléau devenu errance
L'étau se refermait sur la grève de mon coeur en partance
Toute illusion sombrait aux bords de ma peine mordante
Je gisais et revivais les terreurs jadis cinglantes
Sordide mon humeur se figeait sur la noirceur de mes pleurs
Quand les cris battant la cruelle rumeur
Attaquèrent mon âme d'horreur en pareille bataille
Et partant sans unique soupir
Je gravis sur le mont de l'envie
Pour finir en terre ennemie
Où l'ami me fit chérir l'espoir de la vie.
« Modifié: 15 septembre 2021 à 06:31:51 par Feather »
Les larmes sans pleur sont une lanterne.

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 432
  • Les Muses n'existent pas.
Re : La fuite
« Réponse #1 le: 12 septembre 2021 à 11:33:54 »
Bonjour,
J'ai lu et relu, je ne discuterais pas de style, mais quand je lis quelque chose il faut que je vois une image, que je vive le texte, que je comprenne le but.
J'ai fait plusieurs lectures, je n'ai strictement rien compris, à part qu'il y a bobo ^^.

Hors ligne Feather

  • Prophète
  • Messages: 835
Re : La fuite
« Réponse #2 le: 12 septembre 2021 à 14:09:08 »
Bonjour frenchwine,

Merci d'avoir laissé un commentaire... ::)
Les larmes sans pleur sont une lanterne.

Hors ligne Kerdrel

  • Aède
  • Messages: 179
Re : La fuite
« Réponse #3 le: 24 septembre 2021 à 10:33:31 »
la peur n'évite pas le danger et comme disait monsieur de Turenne :
'Tu trembles carcasse, mais tu tremblerais bien d'avantage si tu savais où je te mène"

 :mafio:
«Quand on dépasse les bornes, il n’y a plus de limites». A. Jarry

Hors ligne Feather

  • Prophète
  • Messages: 835
Re : La fuite
« Réponse #4 le: 27 septembre 2021 à 23:03:35 »
Merci Kerdrel,

La peur n'évite certes pas les dangers, mais contribue, lorsqu'elle est maîtrisée, à se poser les bonnes questions pour pousser l'analyse afin de réagir en conséquence des événements traumatisants.
Les larmes sans pleur sont une lanterne.

Hors ligne Austeriena

  • Plumelette
  • Messages: 18
Re : La fuite
« Réponse #5 le: 30 septembre 2021 à 21:11:02 »
Bonsoir, merci pour votre texte.

On y ressent de la souffrance.
C'est toujours bien d'écrire sa souffrance, tout ce qui est écrit fait déjà moins mal.

Et quand la souffrance parvient à se dire dans un texte encore mieux construit, alors là on souffre vraiment beaucoup moins !
Parce que le lecteur la comprend mieux.
Bon courage :)
« Modifié: 30 septembre 2021 à 21:17:05 par Austeriena »

Hors ligne Feather

  • Prophète
  • Messages: 835
Re : La fuite
« Réponse #6 le: 01 octobre 2021 à 10:49:36 »
Bonjour Austeriena,

Oui, l'écriture peut devenir parfois un exutoire,
Je pense aussi que la tristesse et la nostalgie sont en soi des sentiments très poétiques.
Les larmes sans pleur sont une lanterne.

Hors ligne BAGHOU

  • Prophète
  • Messages: 660
  • Reflet de l'humeur du moment
Re : La fuite
« Réponse #7 le: 04 octobre 2021 à 09:16:01 »
Bonjour, :)

Ce genre de petit texte j'aime beaucoup, tout dire en quelques mots, c'est assez bluffant. 8)

Certes à la première lecture difficile de s'accaparer le sens de l'histoire. Mon imagination part toujours dans plusieurs directions. Mais dès la troisième lecture les mots offrent leur sens. Ils se jouent de mon cerveau et pourtant je gagne très, très souvent.
Très joli texte et sacrément bien écrit. Et puis quelque soit le combat, il faut le respect des choix individuels.

A bientôt.
"La critique, art aisé, se doit d'être constructive." Boris Vian dans l'Herbe rouge.

Hors ligne Feather

  • Prophète
  • Messages: 835
Re : La fuite
« Réponse #8 le: 04 octobre 2021 à 18:34:54 »
Baghou,
Encore une atmosphère sombre pour ce texte, qui malgré la tristesse du sentiment évoqué, il y plane un espoir salvateur .
Les larmes sans pleur sont une lanterne.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.18 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.024 secondes avec 18 requêtes.