Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

09 décembre 2022 à 20:23:11
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » Textes non francophones » In English please !

Auteur Sujet: In English please !  (Lu 1275 fois)

Hors ligne Prélude

  • Tabellion
  • Messages: 54
  • Nelson and Co (Tome 1 ) : Simao
In English please !
« le: 09 mars 2021 à 20:44:50 »
Bonjour,

Voici le début d'une histoire que j'ai écrire pour les cours. Elle se déroule durant le procés de Nuremberg et l'un des personnages est jugé. J'aimerais avoir votre avis.

A stony silence ran through the dark room. Lined up like toy soldier  men did not move a jot.Their eyes were filled with fear, staring at the front door, as if they expected the Devil to enter at any moment.  In front of them, stern-looking individuals whispered to each other, regularly leafing through various papers. Nothing seemed to bother them, so much so that they were concentrated on what they were doing, which only increased the anxiety of the rest of the room. Behind them, flags from different countries could be seen. Several minutes went by without anything happening. Suddenly, small knocks were heard. Everyone stood up. The door opened, revealing an impeccably dressed,  man, followed by journalists . Get a wriggle,he went to place himself in the middle of the rows, in front replaced correctly his microphone.

- Good morning gentlemen. Before we begin, let's hear from the witnesses. Mr. Auguste Schuldig please come in, he said, turning to the entrance.

Auguste entered the trial room and came to stand next to Conrad, whose brown hair constrasted with August blond hair » Conrad then declared that a new day of trial could begin and directed his gaze to one of the men in an onion row.

- Mr. Hans Scheewittchen, please stand up.

The man immediately did so and went to stand in front of Conrad, closely followed by two armed soldiers. Trembling all over his body, he was extremely pale and cracked his fingers, as if trying to get rid of the immense stress inside him...in vain. In the previous days, several individuals had been sentenced to death for crimes against humanity. The same thing would probably happen to him, and even if he escaped, he knew full well that he would end his life in prison in terrible conditions. He couldn't stop thinking about his loved ones and tears came to his cheeks. The entire room held its breath, waiting for Conrad to speak
N'hésitez pas à aller voir ma fiction : Nelson and Co (Tome 1 )  Simao

Hors ligne Thom

  • Aède
  • Messages: 236
Re : In English please !
« Réponse #1 le: 10 mars 2021 à 14:47:53 »
Nice try !
Ce qui est amusant, ce sont évidemment les patronymes, qui nous placent dans une pièce de théâtre et non dans un drame, ce qui aurait pourtant été justifié. L'échange de lettres "Inconnu à cette Adresse de Kressmann Taylor" m'est rapidement venu à l'esprit.
On ressent bien l'atmosphère du lieu, qui gagnerait d'ailleurs à être développée, surtout l'activité des avocats de la défense. Un petit travail de recherche dans les archives du procès, voir les écrits de Frédéric Pottecher qui était l'a couvert en tant que chroniqueur judiciaire, serait une bonne base de tissage.
L'anglais se prête volontiers à des énumérations courtes, répétitives même sans allitérations, contrairement au français.
L'intrigue : intéressante idée d'aller rechercher l'humain, qui pense à ses proches en voyant sa fin, dans la personne jugée pour inhumanité.

Hors ligne Ayana

  • Aède
  • Messages: 217
Re : In English please !
« Réponse #2 le: 12 juillet 2021 à 19:43:39 »
Salut Prelude !

J'ai bien aimé ton texte ! Bien sûr comme ce n'est que début je vais pas te parler beaucoup d'intrigue ou de rythme par exemple, et il y a un côté un peu frustrant à le voir fini à peine commencé, mais c'est un début prometteur. Su un passage aussi court ce qui va ressortir principalement c'est le style, et de manière générale j'ai bien aimé ton style. Tu arrives à créer une atmosphère rapidement et efficacement, ce qui est le signe d'une très belle plume ! Ca donne envie d'en lire plus et ça me fait penser que j'aurai aucun de mal à rentrer dans une nouvelle écrite par toi par exemple.

Pour ce qui est du thème : je trouve que du moment que c'est traité avec respect, le sujet est passionnant. Mais attention, c'est une ligne mince et difficile à naviguer entre humaniser les accusés et excuser leurs actions. Bien sûr après toute guerre le pardon est important mais à Nuremberg on parle des 24 personnes les plus hauts placés et importants dans le régime nazi, pas des gens qui ont été embarqué là-dedans parce qu'ils avaient peu de choix ou étaient trop naïfs, manipulés etc... Pour d'autres anciens nazis c'est plus discutable, mais là on parle pas de n'importe qui (même si bien sûr ils aimaient leurs familles, et n'avaient pas que des mauvais côtés etc etc).
Par contre j'ai pas vu le rapport entre le titre et le texte, mais peut-être que c'est évident une fois qu'on a lu tout le texte ?

Pour finir voilà des petits points gênants que j'ai relevé :
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.02 secondes avec 19 requêtes.