Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 avril 2024 à 22:48:37
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Va t'en, dégage, fous-moi le camp !

Auteur Sujet: Va t'en, dégage, fous-moi le camp !  (Lu 895 fois)

Hors ligne PhiléasThoubert

  • Scribe
  • Messages: 69
Va t'en, dégage, fous-moi le camp !
« le: 14 septembre 2021 à 08:24:01 »
Ecoute-moi... Listen to me,
Sur tous les tons, à tous les temps !

Va t’en, dégage, fous-moi le camp,
Délaisse les ports, les bittes d’amarrage,
Fuis comme la peste, le choléra,
Les points d’ancrage ; ce monde las !
Chausse tes semelles de vent,
Arthur, envole-toi ! Ne t’arrimes pas !
Voyageur-nomade, étranger-vagabond,
Va, où le vent te mène !
Va ! Aux vents de tous les diables…
Va ! Jusqu’au diable vauvert…
Et ne te retourne jamais !
Quand on aime, il faut partir,
Blaise ! Vise, au loin, ton horizon de cendres rares !

Ecoute-moi… Lyssna pa mig,
Ce sera ma dernière injonction !

Cultive le rêve, oublié, de l’enfance envolée,
Cours, nage, vole ! Envole-toi ! Pars ! Va t’en ! Dégage !
Aussi loin que tu pourras !
Cours, à en perdre ta laine, ô mouton de flanelle,
Aux voilures de granit ! Cours, et ne te retourne pas !
Ne regrette jamais l’inaccessible étoile,
Les amours chimériques et leurs prisons dorées ;
Les couvertures chaudes… Les plus doux oreillers !
La ouate doucereuse des couettes échevelées !

Ecoute-moi… Ascoltami,
C’est mon ultime recommandation !

Fuis ! Là-bas, fuis ! Va t’en ! Dégage ! Fous l’camp !
Les bateaux sont ivres d’être parmi l’écume inconnue,
Et les cieux… Stéphane, ô poète mélancolique !
Tu m’as désarmé ! Penseur nu et décharné !
Cours, chante et rêve ! Il faut rêver !
Rêver, pour ne pas en crever…
L’avenir ne brille qu’aux yeux des audacieux,
Il brûle, et se consume, aux mille feux des impossibles !
Pleure, chante et crie ! Le désespoir est un leurre !
Il n’y a plus d’espoir !
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
Pierre, déploie tes ailes de vile corneille !
Et jamais ne regrette ! Derrière toi,
Il n’y a qu’ombres tristes et dérisoires !

Ecoute-moi… Auskultu min !
A tous les temps, sur tous les …

NON !!!
N’écoute pas…
N’écoute pas, Léo,
N’écoute pas les mots,
Les maux des pauvres gens !
N’écoute rien, ni personne,
N’écoute que ton cœur, n’écoute que le vent !
Hisse la grand-voile et souque ferme,
Capitaine à la mine hautaine ;
Tiens bon la barre, moussaillon,
Et regarde les nuages !
Là-bas… Là-bas… Les merveilleux nuages…

Mais surtout, n’oublie pas…
Allons, n’oublie jamais !

Qu’il n’y a qu’une chose d’important,
Il n’y a qu’une chose, vraiment !
Et c’est…
L e mouvement !
« Modifié: 15 septembre 2021 à 07:38:39 par PhiléasThoubert »

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 573
  • Les Muses n'existent pas.
Re : Va t'en, dégage, fous moi le camp !
« Réponse #1 le: 14 septembre 2021 à 11:00:44 »
Anglais, Suédois ( bien qu'il manque des accents), Italien, là je n'ai pas trouvé possible du turc.
Le souci quand j'ai lu, j'espère que les autres ne feront pas comme moi, c'est que j'ai cherché autre chose dans ton texte, le charme s'est rompu dès que j'ai voulu chercher la traduction.

Edit, j'ai trouvé par hasard, c'est de l'espéranto il me semble.
« Modifié: 14 septembre 2021 à 11:07:11 par frenchwine »

Hors ligne jonathan

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 599
  • Rasta désabusé Calamité Supercaustique
Re : Va t'en, dégage, fous moi le camp !
« Réponse #2 le: 14 septembre 2021 à 13:05:06 »
Bonjour. Moi aussi j'ai lu... quelques lignes et puis je suis passé à autre chose. Y'avait quelque chose à commenter ? Ah bon, ben j'ai rien vu...Désolé,  Sorry , Verzeihung,  Scusate, Lo siento (pour rester dans la note)
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur... [Pierre Augustin Caron de Beaumarchais]
Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris... [G.B. Shaw]
-----------------------------------------------------------
Blog : http://keulchprod.eklablog.fr/

Hors ligne PhiléasThoubert

  • Scribe
  • Messages: 69
Re : Va t'en, dégage, fous-moi le camp !
« Réponse #3 le: 14 septembre 2021 à 17:36:27 »
Comprend qui peut...
Et j'admets bien volontiers, et vous pardonne tout autant, que cette ode au départ puisse n'être comprise, peut-être et au final, que par un seul et unique  voyageur, étranger-solitaire, mais heureusement poète...

Hors ligne Cendres

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 081
Re : Va t'en, dégage, fous-moi le camp !
« Réponse #4 le: 14 septembre 2021 à 18:38:30 »
Merci pour ton texte qui est comme un slam.

Je ne m'attendais pas a cela au titre.

En le lisant j'imaginais un marin qui partait d'aventures en aventures, en se demandant si quitter ce qu'il avait découvert n'était pas risqué de tout perdre.
Pour lui l'important ceux sont les voyages et pas la destination.

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 10 134
Re : Va t'en, dégage, fous-moi le camp !
« Réponse #5 le: 14 septembre 2021 à 22:41:10 »
C'est marrant de convoquer tous ces poètes avec des jeux de mots dans un poème multilingue et dynamique. Ça m'a fait penser au portrait de Blaise Cendrars par Modiglinani, je sais pas trop pourquoi... la couleur ? la vrai/fausse caricature qui montre une personnalité ?

Manquent des espaces après tes points de suspension.

Citer
Et les cieux…Stéphane, ô poète mélancolique !
Tu m’as désarmé ! Penseur nu et décharné !
ça, c'est un peu potache, mais bon, ça fait sourire :)

Merci pour la lecture.
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Trou Noir d'Encre
  • Messages: 10 134
Re : Va t'en, dégage, fous-moi le camp !
« Réponse #6 le: 15 septembre 2021 à 20:52:58 »
Modération :

Jonathan,
dire "Y'avait quelque chose à commenter ? Ah bon, ben j'ai rien vu...", c'est pas hyper respectueux. Merci de faire en sorte que la bonne entente règne sur le forum s'il te plait, ce genre de message n'y contribue pas vraiment.

Rémi, pour l'équipe
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Elina

  • Calligraphe
  • Messages: 119
Re : Va t'en, dégage, fous-moi le camp !
« Réponse #7 le: 16 septembre 2021 à 07:32:53 »
Bonjour,

Personnellement ton texte me touche.
Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi mais il s'en dégage quelque chose de beau derrière la complexité de tes mots,  des sens ouverts aux esprits solitaires des poètes... Merci pour ce partage

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.019 secondes avec 18 requêtes.