Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

19 mai 2024 à 10:48:23
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Le courroux du gourou

Auteur Sujet: Le courroux du gourou  (Lu 322 fois)

Hors ligne Delnatja

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 148
  • Ailleurs et au-delà
Le courroux du gourou
« le: 15 avril 2024 à 08:57:11 »
Bonjour, vu le peu de nouveaux textes en ce moment, je vais y aller du mien.

Le courroux du gourou


   En ce mois de juin, la température excessive de 37 degrés à l'ombre, oblige les habitants de la nouvelle Pehonko, située près de Montréal, dans la région narbonnaise, à rester chez eux. D'autant plus, qu'ils bénéficient de tout le confort moderne de cette fin de vingtième et unième siècle.
C'est en 2062, que l'administration européenne avait proposé qu'un millier d'habitants de Pehonko soient choisis par le gouvernement béninois, pour fonder une nouvelle Pehonko en Europe. Le but étant d'amadouer les pays africains et favoriser les échanges commerciaux. En effet, la découverte d'importants gisements d'eau et d'hydrogène dans le sous-sol de l’Afrique, avaient très fortement boosté l'industrie de ce continent. En tout, plus d'un millier de villages, dans plusieurs pays, avaient pu bénéficier de cette démarche. Les gouvernements locaux n'étant pas dupes, les résultats économiques escomptés n'avaient eu que peu d'effet et l'Europe était restée sur sa faim.

   Faisant partie de cette petite communauté, Jean-baptiste Odjo, administrateur adjoint du village et détenteur d'un master de littérature africaine, possède également le privilège de pouvoir pratiquer le vaudou béninois moderne. Une autorisation ''spéciale'', signée du préfet, est accrochée bien en évidence sur le mur, derrière son bureau. Ce vendredi après midi, le gourou Odjo, reçoit Marcel Pignol, trente-cinq ans, forgeron de son état et désireux de prendre femme.

   — Asseyez-vous, je vous prie et buvez ce breuvage que j'ai préparé spécialement pour cette consultation.
Monsieur Pignol, s'assoit confortablement dans le fauteuil à accoudoir et une fois le verre bu, fait une belle grimace.
— Désolé pour le goût, c'est la bile de crapaud qui fait ça.
Monsieur Pignol, regarde le verre vide d'une façon bizarre. Après que le gourou Odjo lui ait repris le verre, il lui tend un casque de réalité virtuelle et lui demande de le mettre. Une fois, le casque bien en place, la séance peut commencer.

   Cela débute toujours par une publicité pour la société, AlgoMysticWorld.Ltd, une entreprise qui conçoit et vend, dans le monde entier, des algorithmes dits « mystiques ». En fait, cette société surfe allègrement sur le retour des sectes de tous poils et de la diffusion des nouvelles religions numériques. Au passage, il est à noter que cette entreprise, située en Inde, développe également des algorithmes pour l'aide à la décision, destinés aux entreprises et quelques gouvernements anonymes. Avec un chiffre d'affaires estimé à environ six milliards de dollars US, certains commencent à se poser des questions concernant la dangerosité politique de celle-ci.
Ensuite, commence la séquence des mandalas animés, destinés à subjuguer le client et l'emmener là où l'on veut. Une fois le sujet détendu et bien dans sa bulle mystique, le vrai travail de gourou Odjo peut débuter.

   Ne vous y trompez pas, Gourou Odjo est un vrai gourou. Malheur à celui ou celle qui voudrait faire commerce illégal de cette religion ancestrale. On ne plaisante pas avec les traditions, surtout lorsqu'il s'agit de ce genre de pratique. Gourou Odjo, possède par ailleurs des facultés de divinations, renforcées par des techniques spécifiques, codées et rigoureuses. Il a fallu environ dix ans au gourou Odjo pour apprendre, comprendre et maîtriser ces enseignements. Aujourd'hui, il est fier – et aussi un peu imbu de sa personne – de pouvoir, moyennant espèces sonnantes et trébuchantes, mais aussi par virement bancaire, aider son prochain et sa prochaine, avec amour et compassion désintéressée.

   Gourou Odjo déroule sa pratique avec sérénité et professionnalisme, pendant que son client s'extasie devant les arabesques multicolores et hypnotiques, générées par l'algorithme de synthèse visuelle. Tout se passe à merveille, le gourou Odjo entame la séquence demandant aux esprits d'amalgamer sa pensée créatrice pour former le souhait liée à Monsieur Pignol. Aussitôt façonné, il cristallise celui-ci, afin de l'ancrer dans la réalité et l’introduire dans le médaillon posé devant lui pour l'occasion. Une dernière prière permet de consolider et de fixer le souhait dans celui-ci.
La séance se termine, et après avoir payé, Monsieur Pignol s'en retourne chez lui, le médaillon autour de coup, avec l'assurance de pouvoir maintenant convoler avec sa future promise.

   Quelque temps plus tard, alors que Jean-baptiste Odjo se promène avec son épouse dans la garrigue, à la recherche de quelques plantes sauvages, il aperçoit un couple s'embrasser. Apparemment, celui-ci ne s'est pas aperçu qu'il est observé. Le sang de Jean-Baptiste Odjo, ne fait qu'un tour, lorsqu'il s'aperçoit qu'il s'agit de Monsieur Pignol et d'Élisabeth, sa fille cadette. Découvrant le couple et reconnaissant Monsieur Odjo et sa femme, Marcel Pignol, certainement dans un réflexe de survie, laisse sur place la fille et prend ses jambes à son cou.

   Le gourou Odjo se demande comment il se fait qu'il n'ait rien vu ou senti pendant la séance. Ses facultés divinatoires auraient-elles été contrées par un sortilège ? Après avoir récupéré leur fille, ils s'en retournent prestement à leur domicile. Durant le trajet du retour, Gourou Odjo, se remémore le déroulement de la séance et essaie de repenser à tous les détails qui auraient pu lui échapper. Avec acharnement, il détricote la séance et d'un coup, un détail s'impose à lui, comme un coup de poing dans la figure. Il n'en revient pas, comment a-t-il pu passer à côté ?

La suite, un peu plus tard, pour vous faire bisquer (je sais, je suis diabolique).
« Modifié: 16 avril 2024 à 16:00:21 par Delnatja »
Michèle

Hors ligne jonathan

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 626
  • Rasta désabusé Calamité Supercaustique
Re : Le courroux du gourou
« Réponse #1 le: 15 avril 2024 à 13:52:43 »
Salut Mimi. Bon, je reste dans le principe "clanesque" et donc, je commente ton texte, ça va de soi (comme dirait le ver de rhum :D) Bon, y'a un truc qui m'interpelle
Citer
la nouvelle Pehonko, située près de Montréal, dans la région narbonnaise
J'avoue que je n'ai jamais rencontré un bled de ce nom dans ma région d'adoption et pourtant je la connais comme ma poche ! Vérifie tes sources géographiques sur Glouglou Map. Sinon je me suis bien marré en lisant ce texte mais puis je encore dire cela ? Ou dois-je commenter avec force de modifs qui ne seront finalement que des suggestions en vue d'altérer tes pensées ? J'attends la suite...  :oxo:
EDIT Ah oui, dans le cadre de l'entraide bla bla bla je te signale ceci
Citer
le couple béninois sans retourne prestement à
heu, c'est s'en, non ?
« Modifié: 15 avril 2024 à 16:37:05 par jonathan »
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur... [Pierre Augustin Caron de Beaumarchais]
Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris... [G.B. Shaw]
-----------------------------------------------------------
Blog : http://keulchprod.eklablog.fr/

Hors ligne Lune

  • Calligraphe
  • Messages: 138
    • Conquête de l'espace
Re : Le courroux du gourou
« Réponse #2 le: 15 avril 2024 à 19:43:57 »
Bonjour Delnatja,

Hâte de suivre cette drôle aventure  ;)

"Est-ce un indice ?  "Monsieur Pignol, regarde le verre vide d'une façon bizarre."
Ecoute le vent, il chante
Ecoute le silence, il parle
Ecoute ton coeur, il sait
Proverbe Amérindien

Hors ligne Béatrice M

  • Calliopéen
  • Messages: 493
    • beatricepassionnementpoesies.
Re : Le courroux du gourou
« Réponse #3 le: 15 avril 2024 à 20:46:16 »
Bonsoir et bien quelle histoire Delnatja où va t-elle nous mené? à suivre bonne soirée

Hors ligne Basic

  • Modo
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 874
Re : Le courroux du gourou
« Réponse #4 le: 16 avril 2024 à 08:40:27 »
Bonjour Delnatja

ah comment le vaudou a passé les siècles ?

voici un commentaire dans le cadre de l’entraide et du travail du texte, avec des suggestions, des propositions, des remarques, des jolies couleurs et des questions. Si ça te gênait tu me le dirais, non ?
Complètement gratuit dans tous les sens du terme, bien entendu, je n'ai pas de thèse, ça a la valeur que tu en fais.

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


B


Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Page perso ( sommaire des textes sur le forum) : https://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=42205.0

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Delnatja

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 148
  • Ailleurs et au-delà
Re : Le courroux du gourou
« Réponse #5 le: 16 avril 2024 à 15:33:39 »
Bonjour tout le monde, merci pour vos commentaires.
Basic, merci pour ta relecture attentive, je vais faire les corrections nécessaires.
Je vais aussi retravailler certains passages qui posent problèmes.
En ce qui concerne des circonflexes, c'est juste que je ne sais pas bien écrire.
Belle journée tout le monde.
Michèle

Hors ligne Basic

  • Modo
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 874
Re : Le courroux du gourou
« Réponse #6 le: 16 avril 2024 à 17:40:17 »
Pas de problème pour les circonflexes mais entre ceux qui sont nouvelle ortho, ceux qui sont ancienne ortho, ceux qui sont entre deux... Je ne sais plus quoi signaler. Et je ne crois pas que les circonflexes soient une bonne unité pour mesurer si on sait ou ne sait pas écrire


B
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Page perso ( sommaire des textes sur le forum) : https://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=42205.0

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Mic Ester

  • Troubadour
  • Messages: 264
Re : Le courroux du gourou
« Réponse #7 le: 17 avril 2024 à 18:21:11 »
J’aime bien le titre, un gourou courroucé ça fout les boules non !
Et puis ça le courroux ça me rappelle Desproges sur France-Inter « Bonjour ma colère, salut ma hargne, et mon courroux... coucou »…
Couroucoucou … la chanson …
Ton texte, ben j’ai bien aimé, un mélange d’ambiance SF avec des personnages bien terriens, bien franchouillards, le Pignol c’est sur il descend pas d'une fusée !
Vivement la suite, d’autant plus que je la sens croustillante la chute.
Faire bisquer … j’avais oublié cette expression !
A+
Mic

Hors ligne Cendres

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 112
Re : Le courroux du gourou
« Réponse #8 le: 17 avril 2024 à 19:01:40 »
Merci pour ton texte. Il est surréaliste et moqueur.

En le lisant, j'avais l'impression que tu t'amusais avec ton lecteur. L'historie est raconté sur le ton de la plaisanterie et tes personnages sont ridiculisés.
Bien que ce soit de la SF, celle-ci change de tes textes habituels. Cela pourrait se passer tout aussi bien de nos jours ou dans le passé.

Hors ligne Delnatja

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 148
  • Ailleurs et au-delà
Re : Le courroux du gourou
« Réponse #9 le: 18 avril 2024 à 15:51:06 »
Bonjour Cendres, merci pour ton commentaire.
Tu as raison, la SF, ce n'est pas forcément dans les toiles.
Belle journée.
Michèle

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.02 secondes avec 17 requêtes.