Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

01 février 2023 à 00:13:02
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Le procès.

Auteur Sujet: Le procès.  (Lu 575 fois)

Hors ligne Milou7806

  • Tabellion
  • Messages: 28
Le procès.
« le: 25 novembre 2022 à 13:20:55 »
Bonjour bonjour. Ca y est, je me lance. Premier texte. Je ne sais pas ce que ça vaut, mais j'ai apprécié l'écrire. Si vous apprécié de le lire, alors l'objectif est atteint.


Le procès

   
Je sors de la voiture, un policier m'aide à sortir. Un flash lumineux. Un autre. Et encore un. Je serai sûrement à la une de quelques journaux demain.
Une main me pousse légèrement en avant. C'est l'heure d'avancer. De monter ces marches que j'ai tant de fois montées.
Je m'arrête un instant, le regard fixé devant moi. Une phrase parvient à mes oreilles : « Courage, c'est bientôt fini ». Ma tête bascule de bas en haut, en signe d'assentiment. On repart de l'avant, commençons l'ascension des marches. Je ne les compte plus, je connais déjà le nombre par cœur.
Un bourdonnement incessant autour de moi. Des questions, des bousculades. Rien ne m'atteint, rien ne m'intéresse.
J'avance tel un automate.
Entrée. Couloir de gauche. Une porte. Deux portes. La salle d'audience.
On m'annonce. On me fait pénétrer à l'intérieur. Le silence se fait. Tout les regards se tournent vers moi.
Ce sont eux les pires. Les regards. Ils ont tous changés depuis. Ceux de ma famille, rempli d'incompréhension. Celui de ma femme, vide, froid, sans expression.
Mais ceux qui ont le plus changés de regard, ce sont eux. Sa famille. Avant, leurs regards étaient empreint de pitié, de compassion. Maintenant ils sont durs, empli de haine et de colère.
Mes yeux passent rapidement sur ceux-là, puis viennent se fixer sur mon banc. Mon avocat est déjà là.
Je rejoins ma place. Le même bla-bla que d'habitude se met en place. Je laisse divaguer mon esprit.
Un reniflement me fais revenir à l'instant présent. La dame sort un mouchoir, s'essuie, et fond en larmes. Son mari la réconforte. Puis un regard noir revient se poser sur moi. Je compatis à leur douleur.
Mon regard se détourne et se porte sur ma femme. Elle aussi se met à pleurer.
Ma main tremble. Mon avocat met sa main sur la mienne, pour me réconforter. Je me calme.

Sur l'écran devant nous apparaissent des images du garçon :
Un jeune adulte. Souriant. Plein de vie.
Un couteau, plein de sang.
Deux policiers, m'entourant.

Leur avocat se lève. Il énonce les faits. J'entends des « oh » choqués dans l'assistance.  Le père se met à crier. Il veut me faire la peau. Je le comprends..
Ils le calme. Le silence revient. L'avocat reprend son plaidoyer. Enfant sans problème. Pas de casier.. Mon poing se serre. Je ferme les yeux, respire un grand coup pour me calmer.

Mon avocat se lève. Il donne sa version des faits. La mienne. Il sort un papier. Mes aveux. Il ne prend pas ma défense. Je me lève et plaide coupable. Je me rassois.
Le juge donne son verdict. Pas de surprise. Perpétuité.

Ma femme pleure. Mon regard se pose sur elle. Je lui adresse mes excuses silencieuses. Elle les accepte. Elle comprend. Le plus dur arrive pour elle.
J'ai seulement fait ce que je devais faire.

Ma main se porte à ma poche. Elle en sort un cliché écorné. Une photo. Mon fils, mon ange. Des larmes se mettent à couler sur mon visage.
Je range la photo.

Mon regard se tourne sur le banc de la famille. Il n'y a pas si longtemps, j'étais à leur place. Leur enfant à la mienne. Vice de procédure. Liberté..   

Maintenant je peux faire mon deuil. 
Eux aussi.
« Modifié: 29 novembre 2022 à 15:44:48 par Milou7806 »

Hors ligne Choumi

  • Calliopéen
  • Messages: 415
Re : Le procès.
« Réponse #1 le: 25 novembre 2022 à 19:48:59 »
Bonjour
Je ne sais quoi dire sur ce texte, de peur de dire une connerie sur un sujet grave.
La vengeance.
Est il autobiographique ?
Sur la forme quelques coquilles mais le fond à dépassé la forme du moins pour moi
Amicalement
Michel

Hors ligne Milou7806

  • Tabellion
  • Messages: 28
Re : Le procès.
« Réponse #2 le: 26 novembre 2022 à 02:29:12 »
Bonjour,
Non, il n'est  pas du tout autobiographique. 
J'avais pensé  à ça en voiture, et je me suis dit que ce serait pas mal de le coucher.

En tout cas, merci pour ton message. 

Milou.
« Modifié: 26 novembre 2022 à 04:36:36 par Milou7806 »

Hors ligne Delnatja

  • Prophète
  • Messages: 897
  • Ailleurs et au-delà
Re : Le procès.
« Réponse #3 le: 26 novembre 2022 à 09:10:47 »
Bonjour Milou7806, Merci pour ton texte.
Je trouve que sa simplicité renforce le côté tragique de l’histoire.
Tu n'en fait pas des tonnes, c'est direct et j'ai bien aimé.
Belle journée.
Michèle

Hors ligne Choumi

  • Calliopéen
  • Messages: 415
Re : Le procès.
« Réponse #4 le: 26 novembre 2022 à 12:02:27 »
Bonjour
Lorsque j'aborde un sujet gravissime, j'essaie, autant faire ce peu, de connaitre l'auteur
Ceci pour ne pas blesser quelqu'un qui serait dans la souffrance avec des propos maladroits d'où ma question.
Merci d'y avoir répondu

Sur le fond, mais ma réponse n'est pas moralisante, voilà que je ressens.   
Sur ces grands sujets, je m’éclipse et m'incline  devant ceux qui subissent ce genre d'atrocités quelque soit leurs opinions.
Dans ton récit, il semblerait qu'en plus du drame subi , la vengeance ne lui apporte pas le réconfort souhaité auprès des siens.
“Les regards. Ils ont tous changé depuis. Ceux de ma famille, rempli d'incompréhension. Celui de ma femme, vide, froid, sans expression“.
L’atmosphère est bien dépeint mais ne résout pas  mes angoisses sur ces grands sujets de notre société.
Fallait-il ou ne fallait-il pas?

Voilà , peut être un peu décousu, mon ressenti mais d'autres penseront certainement autrement
Amicalement
Michel
« Modifié: 28 novembre 2022 à 08:40:04 par Choumi »

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 185
Re : Le procès.
« Réponse #5 le: 27 novembre 2022 à 10:07:09 »
Merci pour ton texte.

Mon avis reflète que mon opinion et ce qui plait a une personne peut ne pas plaire a une autre.

Je ne sais pas trop quoi dire dans ton texte. Il est "informatif", une succession d'acte, mais sans émotion.
On ne sait pas trop la raison, même si tu l'expliques en partie.

Sa parle du talion, mais je ne sais pas, je n'ai pas accroché.

Voila mon avis, ca ne veut pas dire qu'il est mauvais, mais que les gouts et les couleurs varient en fonstion des lecteurs.

Hors ligne LOF

  • Calliopéen
  • Messages: 415
  • Frappé par le vent
Re : Le procès.
« Réponse #6 le: 28 novembre 2022 à 15:57:46 »
  Le style est minimum pour un sujet grave. J'aime beaucoup.
  La figure de la litote est une de mes préférées ; dire moins pour montrer plus.
  Il est curieux comment en effet les lecteurs se partagent en deux.
  Les uns apprécient l'économie, d'autres recherchent une émotion décrite, des impressions, des commentaires de l'auteur.
  La litote fait travailler le lecteur, sollicite son imaginaire.
  Le style plus "psychologique", sentimental, émotif, comble le lecteur, tel un potage bourratif.
  Sans oublier que le style litote est vif, nerveux, il fait avancer, c'est l'os des choses.
  Si tu as d'autres textes dans cette veine, je suis lecteur.   
Lof

Hors ligne Charivari

  • Aède
  • Messages: 159
    • site web créations
Re : Le procès.
« Réponse #7 le: 28 novembre 2022 à 16:53:53 »
Salut. Il y a un côté "l'étranger" de Camus dans le ton. À part que dans l'étranger, ces successions  d'assertions, dénuées de psychologie, renforçaient l'absurde. Ici, elles servent au contraire à renforcer le côté dramatique, inéluctable de la sentence, et exprimer très rapidement du remords, comme pour dire "mais il n'y a pas le choix alors à quoi bon s'y attarder". Ça fonctionne plutôt bien, ewncore que je trouve ça trop systématique ces phrases sans verbes. Par contre il y a 2 choses, à mon sens qui ne fonctionnent pas: tout d'abord on ne comprend pas vraiment quelle est l'accusation, homicide, mais pourquoi, dnas quelles conditions? Du coup on ne comprend pas non plus vraiment la psychologie du personnage principal, ce qui l'a mené au crime. D'autre part, je ne suis pas sûr d'avoir compris la sentence; perpetuité ou liberté avec vice de forme? pas certain. On voit le père de la victime crier, "il veut me faire la peau"... Ce qu'on pourrait comprendre s'il y a liberté au bout du compte, mais qui n'est pas vraiment logique si on en est au verdict... Bref, le texte devrait mâcher ces infos pour le lecteur, sinon il fait chou blanc.

D'autre part, attention aux fautes d'orthographe, surtout au niveau des verbes -> je serais (pour une futur), ces marches montés (le e du féminin), je peut,  je ne les comptent plus, etc...  Moi ça me fait un peu mal aux yeux, personnellement

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 762
  • Miss green Mamie grenouille
Re : Le procès.
« Réponse #8 le: 29 novembre 2022 à 11:31:20 »


Bonjour Choumi.

J'ai lu ce texte d'une traite. Les phrases courtes lui donne l'effet voulu : des instants ressentis. Pourtant ces instants mis bout à bout amène sans heurt vers une histoire très liée. La chute, la vengeance, c'est bien vu.

Par contre je m'associe à Charivari pour les fautes, il y en a pas mal, je vais essayer de les corriger si tu le souhaites. Sinon tu peux essayer toi-même de revoir ta copie et de te poser les bonnes questions pour les accords. Trouver ses propres erreurs permet de moins en faire à terme.

Texte poignant.

 
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Ma page perso si vous êtes curieux

Hors ligne Milou7806

  • Tabellion
  • Messages: 28
Re : Le procès.
« Réponse #9 le: 29 novembre 2022 à 14:15:45 »
Bonjour Delnatja,

Merci, ça fait plaisir. Bonne journée à toi.

Bonjour Choumi.

Je n'ai pas bien saisi ton message, je crois.
Mais, bien évidemment, mon récit n'est que fiction, si un jour quelqu'un venait à me dire que ce texte le perturbe car il à vécu cette situation, alors je l'enlèverai.
En tout cas, merci de t'être arrêté sur mon texte.


Bonjour Cendres.

Pas de problème, comme tu le dis, les goûts et les couleurs..
Oui, le thème abordé est la vengeance, le talion et le fait que ce soit sa solution pour lui. Je parle pour lui, car on voit que chez les autres, cette solution apporte plus de souffrance qu'autre chose..

En tout cas, merci de t'être arrêté sur mon texte.


Bonjour LOF.
Merci à toi. En effet, les avis sont plutôt divergeant!
Pour ce qui est des autres textes dans cette veine, si j'ai de l'inspiration, ça pourrait revenir, oui.. Mais vu que c'est mon "premier" vrai texte, pour le moment j'e n'en ai pas d'autres..
Je suis plus tourné vers le fantastique, mais ce thème m'est venue et j'ai tenté quelque chose.

Bonjour Charivari.

Je vois ce que tu veut dire pour l'accusation. Au début, je veut faire comprendre qu'il a tué une personne. Puis, sur la fin, faire comprendre que c'est par vengeance, car cette même personne a tué le fils de l'accusé.
Le fait de ne pas avoir mis trop de détail était un choix de ma part, pour nous laisser le doute. De prendre parti ou non pour l'un des camps.

La sentence pour l'accusé est pourtant écrite. "Le juge donne son verdict. Pas de surprise. Perpétuité."

C'est la victime qui avait été libérer pour vice de procédure. Pour le cri du père, c'est un cri du coeur, un truc sanguin car il viens de revoir des photos de son fils assassiné.

Pour ce qui est des fautes, je vais me relire attentivement et essayer de corriger ça.
Merci déjà pour ces petits pointages.


Bonjour Claudius.

Merci! Si le texte plaît, j'en suis le premier satisfait!
Pour ce qui est des fautes, je vais d'abord essayer de les corriger moi-même, ce sera un bon entraînement!

Mais merci de la proposition.


Hors ligne pierre_fred

  • Plumelette
  • Messages: 9
Re : Le procès.
« Réponse #10 le: 29 novembre 2022 à 14:31:33 »
Hello,

content d'avoir lu ce texte. Je suis un grand fan de la méthode Lavandier : objectif - obstacle - résolution. Le texte manque un chouïa d'obstacle ?

Sinon j'ai pris du plaisir à le lire !

Bon courage pour les prochains textes !

Hors ligne UmanaFragilita

  • Tabellion
  • Messages: 31
Re : Le procès.
« Réponse #11 le: 29 novembre 2022 à 18:28:02 »
Bonjour.
J'aime beaucoup l'écriture de ce texte : des phrases courtes comme des coups de poing. On est pris dedans, c'est comme une suite de flashs, et c'est très cinématographique. Le côté uniquement descriptif permet au lecteur de projeter beaucoup de choses. L'absence d'affect rend la scène encore plus violente.

Sauf que, à un moment, on doit sentir ce que le rédacteur essaye de faire passer, ce qu'il veut démontrer, et malheureusement, je n'ai pas trouvé le deuxième niveau qui permet de donner du sens à toutes ces actions. Je ne sais pas ce que vous avez voulu exprimer, s'il y a un message ou non, et quelle est ma place en tant que lecteur de ce texte. Bref, je reste sur ma faim/fin.

Je retiens la qualité d'écriture : le style fonctionne, et c'est déjà ça.
« Il fait toujours nuit, sinon on n’aurait pas besoin de lumière » (Thelonius Monk)

Hors ligne Alyndrah

  • Plumelette
  • Messages: 6
Re : Le procès.
« Réponse #12 le: 30 novembre 2022 à 15:53:24 »
Bonjour,

J'ai beaucoup aimé ton texte. Le style saccadé par les phrases courtes accentue l'aspect très factuel du récit et créer une distance entre le personnage et ce (ceux) qui l'entoure(nt).

Je comprends que certains y voient un manque d'émotion et de mon côté, je trouve qu'il n'y a pas plus fort. On voit des yeux de l'accusé tous les sentiments des autres avec une certaine compréhension de sa part. On a quelques uns de ses ressentis également mais avec un détachement tel qu'on croirait qu'il est mort intérieurement. Qu'importe son sort, il est convaincu d'avoir fait ce qu'il devait faire.

Voilà ! Je précise que ce n'est que mon point de vue personnel et te félicite pour ton très beau texte.

Alyndrah.


Mon cerveau a sa logique que la logique ignore. Remix de Pascal by moi

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.018 secondes avec 18 requêtes.