Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 avril 2024 à 22:49:04
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes courts (Modérateur: Claudius) » Moi, footballeur (souvenirs)

Auteur Sujet: Moi, footballeur (souvenirs)  (Lu 802 fois)

Hors ligne Murex

  • Calliopéen
  • Messages: 584
Moi, footballeur (souvenirs)
« le: 23 novembre 2022 à 09:48:11 »
       Je n’ai marqué qu’un seul but dans ma carrière footballistique, et ce, sans le faire exprès, je jouais arrière, j’ai dégagé au loin, il se trouvait qu’à cet instant le gardien pensait à autre chose, le ballon est entré dans la cage. Il faut dire que ça n’avait guère d’importance puisque nous étions menés dix à zéro, mais tout de même ça m’a apporté une certaine satisfaction. J’ai toujours été arrière, un poste sans prestige que tous dédaignaient. Être à l’avant pour marquer des buts était tellement plus glorieux ! Effacé, timide, le poste me revenait d’office.
       Mon père était un grand joueur, international, s’il vous plaît ! À la grande époque avec l’équipe de Sète il a gagné le championnat et la coupe de France !  Je n’ai hérité d’aucun de ses dons… Je n’avais aucune technique, mais je courrais vite et j’étais teigneux, cela suppléait.
       « Vous êtes le fils de Danzelle ? » Combien de fois les entraineurs m’ont posé cette question, sceptiques, dubitatifs. Oui, j’étais bien le fils de Danzelle. Ils attendaient de moi des prouesses, comme ils furent déçus ! Non, le football n’était pas mon truc, je l’ai déjà dit, j’étais trop timide, bien mal à ma place dans un sport par équipe. Les dimanches de match étaient une corvée. Je me souviens d’une anecdote assez cocasse : au dernier moment juste avant de monter dans le bus pour aller disputer une rencontre dans je ne sais quel bled, notre accompagnateur me demanda, gêné, si je voulais bien céder ma place à un autre, un surdoué sans doute, je m’empressais d’accepter avec un plaisir sans mélange, mais lui prit cela pour un geste d’abnégation, étonnant, admirable pour un gamin de mon âge. Il me loua, me montra en exemple. On est héros comme l’on peut…!
       Je mis fin à ma carrière autour de ma quinzième année. La mer, la mer était là, les fonds sous-marins avaient un autre charme et puis je n’y étais pas emmerdé par les uns et les autres, j’étais peinard au fond de l’eau…
       Mon père, mon père… je n’ai qu’un souvenir de lui, c’était lors d’un match qu’il disputait à Sète, au stade des Métairies, je me tenais avec ma mère près du grillage et à l’occasion d’une touche sans doute, il m’adressa un signe de tête, un sourire. Rien d’autre de lui. Oui, c’était un grand joueur, par la suite, j’ai lu des articles élogieux, je l’ai vu, dans toute sa gloire, en photo, maillot rayé vert et blanc, les couleurs de Sète. Il a si peu pensé à moi, j’ai si peu pensé à lui. Sans doute m’a-t-il manqué… sans doute aurais-je été un autre si…si… Mais voilà, il en est allé tout autrement et très sincèrement, je m’en fous.
       « Vous êtes le fils de Danzelle » Oui, mais si peu, aurais-je dû répondre pour m’en tenir à la stricte vérité.

Hors ligne Delnatja

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 130
  • Ailleurs et au-delà
Re : Moi, footballeur (souvenirs)
« Réponse #1 le: 23 novembre 2022 à 17:30:26 »
Bonjour Murex, merci pour ton texte.
Je l'ai trouvé sympa, facile à lire et tu n'en a pas fait tonnes.
Il se trouve que je suis passé à Sète cet après-midi pour aller à Montpellier.
Il se trouve que j'ai passé 4 ans Frontignan, avant d'aller à Mèze, puis Agde, ce qui n'a d'ailleurs aucun intérêt.
Bref, j'ai bien aimé.
Belle soirée.
Michèle

Hors ligne Stevius A

  • Calliopéen
  • Messages: 577
    • Blog d'écrivain de Stevius A
Re : Moi, footballeur (souvenirs)
« Réponse #2 le: 23 novembre 2022 à 17:42:32 »
Bonjour Murex,
juste pour chipoter :

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
Tranches de vie et carnets de voyages peu classiques sur fond d'écriture non policée...

Mon blog avec toutes les histoires : https://www.stevius.fr/

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 837
  • ... Et Pelleteur de Nuages
Re : Moi, footballeur (souvenirs)
« Réponse #3 le: 23 novembre 2022 à 18:03:19 »
 ;) Ha ben c'est tout moi ado !

Bonjour Murex, moi aussi je courrais vite ! mais pas longtemps, j'aurais donc fait un piètre Avant !

J'aime bien ton texte, il est empreint d'émotion.
Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé.

(Terry Pratchett)

Hors ligne Charivari

  • Aède
  • Messages: 159
    • site web créations
Re : Moi, footballeur (souvenirs)
« Réponse #4 le: 23 novembre 2022 à 19:46:36 »
Salut. Il est sympa ce petit texte. En un tout petit laps de temps on pénètre dans une psychologie fine et profonde, on entre dans une atmosphère  particulière, et même, de la pointe des pieds, dans l'histoire d'une dynastie familiale. Et le tout avec un petit ton désabusé... J'ai bien aimé aussi ce contraste final avec les fonds sous-marins, si apaisants.
« Modifié: 26 novembre 2022 à 12:41:19 par Charivari »

Hors ligne Karinet

  • Calligraphe
  • Messages: 132
    • kelyone, un autre univers
Re : Moi, footballeur (souvenirs)
« Réponse #5 le: 24 novembre 2022 à 01:24:01 »
Merci pour ce joli texte fluide, joliment écrit et empreint d'émotion.
"L’usine avec son fracas s’évanouissait. J’étais heureux…. J’écrivais." (Maurice Leblanc)

http://kelyoneunautreunivers.e-monsite.com/

Hors ligne Choumi

  • Calliopéen
  • Messages: 582
Re : Moi, footballeur (souvenirs)
« Réponse #6 le: 25 novembre 2022 à 09:32:40 »
Bonjour
Si l'écrit est bien réalisé, je n'ai pas trouvé ce texte très gai puisqu'il traite d'un enfant délaissé par son père sportif de haut niveau.
Je n'ai pu m’empêcher d'aller voir sur le NET pour m'assurer que ce n'était pas un nom d'emprunt.
J'y ai donc trouvé un joueur de foot qui a joué avant les années 50
Tu n'es donc plus, comme moi, un enfant mais une personne de 75 au moins. Et cet épisode t'as marqué.

Comme quoi, la vie d'un enfant de star n'est pas toujours enviable
En e qui concerne le sport de haut niveau, combien de familles détruites, de corps mutilés et de caractères aigris pour le
peu qui arriveront à la notoriété.

Constat terrible qui ne penche en faveur de la réussite quoi qu'il en coûte
Amicalement
Michel

Hors ligne Murex

  • Calliopéen
  • Messages: 584
Re : Moi, footballeur (souvenirs)
« Réponse #7 le: 25 novembre 2022 à 09:52:51 »
    Merci  à vous six, heureux que mes souvenirs vous aient interressés et plus encore émus.
    Pour répondre plus précisément à Choumi, je dirais qu'à mon avis la notoriété toute relative de mon père n'est pour rien ou pour très peu dans cette discorde familiale. Les raisons en fait m'en sont toujours restées mystérieuses, et comme je le dis dans mon texte, je m'en suis toujours foutu aussi étrange que ça puisse paraître. Pour moi, c'était ainsi, point barre.
  Néanmoins, l'absence de père a eu sans nul doute de lourdes conséquences sur ce que suis devenu.
  Mais bon, je ne vais pas m'étendre davantage... et puis, et puis sans ce père aux abonnés absents, vous n'auriez pas eu le plaisir de lire ce petit texte...!!!

  Murex

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 837
  • ... Et Pelleteur de Nuages
Re : Re : Moi, footballeur (souvenirs)
« Réponse #8 le: 25 novembre 2022 à 10:38:12 »
   
  Néanmoins, l'absence de père a eu sans nul doute de lourdes conséquences sur ce que suis devenu.
  Mais bon, je ne vais pas m'étendre davantage... et puis, et puis sans ce père aux abonnés absents, vous n'auriez pas eu le plaisir de lire ce petit texte...!!!

  Murex

Maintenant, je vais te dire, le mien de père nous est revenu aigri et brutal d'un séjour forcé en Allemagne (S.T.O.) et ce ne fut certes pas mieux de subir quelqu'un d'instable, n'hésitant pas à user de la cravache pour "parfaire" notre éducation ; mais c'est une autre histoire, et qui ne saurait interférer sur le plaisir de t'avoir lu.

Bonne journée l'ami.
Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé.

(Terry Pratchett)

Hors ligne Cendres

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 081
Re : Moi, footballeur (souvenirs)
« Réponse #9 le: 26 novembre 2022 à 10:22:22 »
Merci pour ton texte.

En fait ton père a juste un rôle de géniteur. Ce n'est pas étonnant que tu ne lui ressemblais pas, vu qu'il ne t'auras jamais connu.

Un texte qui parle de foot, mais dont le sujet est la parentalité, me semble t'il.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.018 secondes avec 19 requêtes.