Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 janvier 2023 à 04:43:43
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Agora : vie collective » Projets collectifs » Chameau Immortel (Modérateurs: Claudius, Ocubrea) » 13 - Ode aux casseurs

Auteur Sujet: 13 - Ode aux casseurs  (Lu 1421 fois)

Hors ligne Avenirs

  • Plumelette
  • Messages: 12
13 - Ode aux casseurs
« le: 31 août 2021 à 19:31:49 »
Ode aux casseurs


Le monde doit exploser
On va l’dynamiter
Avec des putains d’rimes
Une dague et des centimes.

Les étoiles dans les poches
Et les mains pleines de fiel
Je viole la langue du ciel
Sodo hardcore et moche.

Chez moi, sans projet
J’regarde c’drôle d’objet
Il peut tout changer.


20 heures, J.T,  j’allume la T.L
Le bonheur au milieu des stars
Tsars du milieu, étoile et buvette
L’horreur les infos à la sauvette,
J’ai Pâleur j’me fait un pét’
En fait, c’est pas la fête
Les stups aux amphét’s
J’vois des tête défaites
Des politiques salle des fêtes
A la ferme, basse-cour
Cour basse, courbé Julien
Gustave courbé, Fêtes galantes
Paul et Virginie, basse-cour
Cour basse et lie d’justice
Rats d’opéras et souris
Nos élites sont pourries
Mais une société
Pour être à satiété
A besoin d’élites,
Dédiées, de conciles, d’édiles
Mais ça s’délite la politique
Sans science-Po-Litique
Conscience Paléolithique
C’est dring-dring politique
Bling-bling sur l’capot-lithique
String, ring, tortures, Pol-pot/lithique
Cadavres, Tchin-tchin, alcool-lithique
Yin-Yang, gang-bang, anal-o-olithique
Chtarbé, barjo, Sidéro-lithique
Narcoleptique, Narco-alcoolique !

J’regarde c’drôle d’objet
Il peut tout changer.

Les intellectuels n’ont plus
Toutes leurs facultés intellectuelles
Les universitaires en bernent
Les universités
Font traîner leurs matières
Grisent les étudiants
Sur des détails pas l’pitant
J’ai le palpitant
Ecœuré et l’cœur qui palpite
Les basses dans la cour
Bruissent dans la basse-cour
Courent et bassent
J’ai le palpitant
Ecoeuré et l’cœur qui palpite

Les élites gangrènent
Du seizième au huitième
Cinquième, sixième
Un millier du CAC
Quarante familles
Cinq millions de familles
En famine faméliques
La faillite a faillé, a fuité
La faillite a failli défailli
A Failli LA FAILLITE

J’regarde c’drôle d’objet
Il peut tout changer.

C’est toujours les mêmes élites
Elysée, reclus, Hy-po-lite
Hey Pete ! Tu viens boire un pot
Au Dépotoir c’est net d’impôts
Garden party à Cabourg
Une tea-party au faux bourg
Manger des Saint-honoré
Rue Balzac, j’en serais honoré !
Polytechniciens, Polypes polis
Pas policés nous on est policés
Faut pas dramatiser

Mais ils font qu’attiser
La colère jamais ravisée. 
Alors col blanc, bellâtre,
Plan en 3 parties ou plan à 4 ?
Threesome appâté
Ou Handsome formaté ?
Uniformisation mondialisation
Des humanisations, banalisation
Playmobils, l’égotomisation !
Robots, Lobotomisation
N’ont jamais lu d’autres histoires
Que Berstein pour l’Histoire
Histoire de savoir
Raconter des histoires
Un peu de code civil
Pas de civilités, les vils alités
Pas mal de droit constit’
Du mal et des supers instits !
Slam la culture qui s’fissure
Yeah Baybe, ça c’est sûr !
C’est fric, Ritz, blitz, cricket,
Or pas plaqué, dorures diamant Dior
J’adore, lingots dorés, les gos dévorées
Au bord des bordels adorés
Et Bolloré sur l’île de Ré
En Goldman sachs à dos
Ré-mi ! Facile solstice
Encore une cuillérée d’actions ?
T’as de l’appétit Liam ?
MIAM MIAM MIAM !!!!

J’regarde c’drôle d’objet
Il peut tout changer.


La société a peut-être besoin
D’élites, d’édiles dédiés, de conciles
Comme la basse-cour a besoin
De porcs de poulets de chiennes faciles
Mais aujourd’hui vous rêvez
On génère des dégénérés
Des stars qui passent à la T.L
Stars wars, les étoiles sans payer
Exhibent leurs deniers
C’est la philo acoquinée
Staphylo, coke, dactylo
Stars cockés, kékés gominés
Cocos en Chanel, gros minets
Titis, bobos examinés
Bonobos, ex à miner
Lolos en Ferrari à l’estaminet
La culture laminée
Mauvais dessins animés
Hommes politiques contaminés
A quatre pattes mon minet
Taillent une Pise au cabinet
De la Tour d’argent
Des rentiers, t’y es rentré ?
Nos élus, le cul lu lu
À la queue-leu-leu
Encu… NO NO NO par Jones Dow,
Le NASDAQ, le DAX et le DOW
On les note combien nos politiques ?
Demande aux agences
Quel rate pour Fitch ratings ?
Change pas de Mood chez Moddy’s,
C’est AAA !
Aaaah ? Hahahaha
Ah ben c’est bien alors ?

J’regarde c’drôle d’objet
Il peut tout changer.


Les mains dans les poches, sous les étoiles
Je cherche des mots pour faire une toile…

Les femmes sont en laisse, les hommes sont esclaves.

Les mains dans les poches, je regarde à la télé
Les élites passées, dégénérées, incultes
Trahissent la princesse de Clèves
Rêvent d’une porsche et d’une rolex
Envoyées chez fedex,
American express
Ouais faut peut-être des élites
Mais nos élites se délitent
Nos édiles sont édifiants
Les élites qu’on a générées
Sont dégénérées
Faut les régénérer
À nous d’exploser !

J’regarde c’drôle d’objet
Il peut tout changer.

….

Sur mon meuble il trône
Révolté, ce Gilet jaune

« Modifié: 31 août 2021 à 21:12:40 par Ocubrea »

Hors ligne Earth son

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 712
    • Ma page perso
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #1 le: 02 septembre 2021 à 07:33:51 »
Bonjour Mout13,

Alors là, je dois avouer ne pas adhérer du tout, je n’ai d’ailleurs pas réussi à lire en entier.
Le pamphlet anti-société en mode poème, bah, je peux pas.
Désolée
Ce que tu penses, tu le de­viens. Ce que tu res­sens, tu l’at­tires. Ce que tu ima­gines, tu le crées

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 576
  • Les Muses n'existent pas.
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #2 le: 02 septembre 2021 à 07:39:29 »
Pas vraiment tout compris, l'originalité m'intéresse, quelque soit le domaine, j'ai tenté de faire l'effort, mais je ne suis pas allé à la fin.
J'ai bien compris l'idée, mais en plus condensé, peut-être que ce serait passé.

Hors ligne Aponiwa

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 323
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #3 le: 02 septembre 2021 à 09:14:37 »
Hello Mout13,

Alors, sur la forme, ce n'est pas le genre de poème que j'aime lire. Par contre, je l'ai lu comme des paroles de chanson, slam ou rap, et là, ça passe bien. J'aime le jeu sur les sonorités, sur le mot "politique" par exemple. Je serai curieuse de le voir mettre en musique.
Sur le fond, j'adhère aussi. On se demande tout du long quel est cet objet qui peut tout changer. On le découvre à la toute fin, en ce disant "Be oui!"
Deux petites choses :
- "Les universitaires en bernent" : pourquoi conjuguer "berne", c'est un verbe ici?
- J'ai pas compris la référence à Bernstein (pour moi c'est le musicien ou chef d'orchestre!)

Merci pour ce texte original! :)

Hors ligne Docal

  • Calligraphe
  • Messages: 131
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #4 le: 03 septembre 2021 à 10:13:07 »
Dur de se prononcer.

Au premier degré j'aime pas. Mais ça a l'air beaucoup trop gros pour être du premier degré. Tout du long ça m'a donné l'impression d'être une parodie de ce genre de discours sous le ton d'un feat entre les Fatal Picards et Ultra Vomit. Du coup ça dépend vachement du ton, mais le fait que le ton ne soit pas clair joue contre le texte. Après c'est vrai qu'il est très dur de transmettre le ton à l'écrit pour un poème/une chanson.

Hors ligne holden5

  • Prophète
  • Messages: 731
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #5 le: 03 septembre 2021 à 16:18:57 »
Bonjour,

Navré, mais je n'ai pas été emballé par ce texte, qui me semble d'ailleurs difficile à imaginer en chanson vu l'irrégularité des vers et l'absence de refrain. (Je n'y connais rien, mais peut-être s'agit-il de Slam?)
Tu sembles habité par les idées exprimées, donc il y aurait sans doute moyen de rendre l'ensemble plus percutant et ramassé. Je n'ai pas compris tous les jeux de mots, mais il y a de bonnes trouvailles.

Ce n'est pas le genre de texte que j'affectionne habituellement, donc mon avis n'est sans doute pas le plus avisé.

Au plaisir,
H.

Hors ligne DeB 54

  • Calligraphe
  • Messages: 127
  • une terrienne dans les nuages
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #6 le: 03 septembre 2021 à 17:24:49 »
Effectivement il faut s'accrocher pour réussir à lire jusqu'au bout et pour comprendre.
Je pense effectivement qu'en Slam sur un air de musique, c'est peut rendre bien.

J'aime bien certains passages, en particulier celui là :
"Mais ça s’délite la politique
Sans science-Po-Litique
Conscience Paléolithique
C’est dring-dring politique
Bling-bling sur l’capot-lithique
String, ring, tortures, Pol-pot/lithique
Cadavres, Tchin-tchin, alcool-lithique
Yin-Yang, gang-bang, anal-o-olithique
Chtarbé, barjo, Sidéro-lithique
Narcoleptique, Narco-alcoolique !"

Il aurait peut-être fallu selectionner une partie de ton texte pour éviter de perdre trop de tes lecteurs avant la fin, mais ça n'est que mon point de vue.

Garde le rythme !  ;) Ce n'est pas parce que ça ne plait pas à tout le monde que ça n'est pas bon  ;D

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #7 le: 04 septembre 2021 à 17:29:53 »
Bonjour à toi, chameau-mout',


Je te dis d'abord ce que j'ai vu dans ton texte : des mots pour faire peur, des idées qui fusent en tous sens et mettent le feu à la langue française, une volonté de créer l'angoisse chez ton lecteur, comme pour le hanter tel un fantôme de voiture brûlée au petit matin. En ce qui me concerne, j'ai plutôt eu tendance à sourire de certains jeux de mots audacieux sans ressentir la moindre menace peser, or c'est vraiment de mon point de vue que j'ai lu ça comme ça.


Difficile d'apporter des propositions d'amélioration !

Il est fort probable que je n'aie pas compris le sens de ton texte et qu'une bonne partie des thèmes évoqués m'ait échappé. En voyant le thème « La Basse-cour », j'avais évidemment pensé aux basses politicailleries qu'on compare parfois à des corrompus sans foi ni loi, je m'étais d'ailleurs imaginé que le sujet serait abordé sous cet angle d'une façon ou d'une autre avant même d'avoir lu les publications de l'Appel à Textes.

Vu la tournure de ton écrit, que j'ai pris pour une sérieuse critique de la société plutôt que pour un simple gag clownesque, je crois que j'aurais préféré que tu parles vraiment de la misère, de la souffrance continue, de la pauvreté, des menaces qui pèsent sur les malheureux, plutôt que de trop insister sur comment on voit la vie d'une élite depuis les bas-quartiers. Même quelques vers seulement sur ceux qui vivent un douloureux quotidien loin des riches et des bourgeois me permettraient de mieux entrer en empathie avec tes mots qui dénoncent le luxe et les abus de pouvoir.


Bref, puisque je n'ai rien à proposer de concret comme améliorations, mais qu'il y a quand même beaucoup à dire, je t'ai donné ci-dessus mes impressions les plus spontanées sans travestir ma pensée ; en espérant que cette description de ma perception de cette lecture soit pour toi un point de repère sur ce que j'ai retenu du texte en général. :)

Les mots vont et viennent, c'est une euphorie addictive. ^^
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 325
  • Octogorneau à gros cheveux
    • Ma page perso
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #8 le: 05 septembre 2021 à 12:20:25 »
Salut, Monument Occulte Unificateur et Truculent.

Citer
Je viole la langue du ciel
Sodo hardcore et moche.
J'aime bien, et je trouve que mot "moche" fait un peu tache, trop vague, pas assez puissant.

Citer
J’ai le palpitant
Ce bout de phrase me plait bien.

Je suis quand même resté assez hors du truc dans la majorité. Il y a des passages assez chouette en terme d'assonances et d'allitérations, des jeux de mot qui font plaisir, mais ça fait beaucoup beaucoup, sans trop de liant. Y a un rejet de la société qui est clair, mais j'avoue que si c'est que ça et que c'est formulé comme ça, je trouve ça un peu difficile à lire (et à commenter) (je rekjoins un peu alan en fait, le mal-être est jamais vraiment évoqué clairement, du coup on ne le comprend pas). A entendre, ce serait peut-être plus facile, et plus appréciable. Et puis y a des trucs avec lesquels je suis pas vraiment d'accord, comme l'idée de "régénérer" les élites ; pourquoi ne pas simplement les faire tomber ?

Enfin à une prochaine :)
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 163
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #9 le: 06 septembre 2021 à 19:45:25 »
Un texte original. Je n'aurais pas penser faire un tel texte avec les thèmes.
Ca fait penser a une sorte de slam.

Les phrases doivent être courtes pour qu'on les écoutes, et elles doivent accroché avec des rythmes au sons répétitifs.
Je pense que tu nous racontes tes opinions et ta vision de la société.


Hors ligne Ocubrea

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 716
  • Corbeau au bec d'or
    • Pour plus d'informations
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #10 le: 07 septembre 2021 à 23:45:18 »
Bien le bonsoir, Mout ! :)

Bon, j'ai vu que tu avais déjà pas mal de commentaires et que, jusqu'ici, tu n'y avais pas encore répondu, donc je vais la faire brève.
J'avoue que je n'ai pas beaucoup accroché, j'ai même décroché assez vite, je n'ai pas eu l'impression d'avoir un enjeu réel qui m'a donné envie de lire tout le poème dans son entièreté. Peut-être qu'en musique, ce serait mieux passé, mais en l'état c'est le genre de texte qui ne me parle pas beaucoup, désolée :-\ Je trouve que ça part trop dans tous les sens, qu'on s'en prend à tout le monde, qu'il y a beaucoup de répétition et de phrases que, simplement, je ne comprends pas.

Une prochaine fois, peut-être ! ;)
"Il est plus facile de jouer au mikado avec des spaghettis crus qu'avec des spaghettis cuits.” - Philippe Geluck.

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 759
  • Miss green Mamie grenouille
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #11 le: 08 septembre 2021 à 17:59:56 »


J'arrive après tout le monde, et j'avoue que je partage certaines opinions, je n'ai pas accroché non plus. Trop long peut-être, trop fouillis aussi amenant trop d'informations à la fois.
Même si la chute est intéressante, ça n'excuse pas la longueur qui dessert l'intention.

Il faudra peut-être répondre aux commentaires à un moment comme le prévoit le règlement de l'AT  ;) ;)
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Ma page perso si vous êtes curieux

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 378
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #12 le: 11 septembre 2021 à 19:55:10 »
Salut Mout,
dommage que tu ne passes pas répondre aux commentaire  :(

Y a de beaux passages, des trucs qui claquent, d'autres qui marchent moins bien, parce que le jeu sur les sonorités prend le pas sur le sens, je trouve.

Citer
Les mains dans les poches, sous les étoiles
Je cherche des mots pour faire une toile…
chouette, ça.

La chute est plutôt pas mal aussi.

Bref, si t'as envie d'échanger plus en détail, passe par ici et on pourra causer !

A+
Rémi
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Samarcande

  • Prophète
  • Messages: 929
  • Bla Bla Bla
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #13 le: 14 septembre 2021 à 17:33:53 »
Salut Mout13,

Alors tout d'abord je voudrais saluer bien bas ce bel effort parce que c'est une longue poésie avec plein plein de jeux de sonorité que j'ai bien appréciés.
La chute du gilet jaune était, en ce qui me concerne, tout à fait inattendue.

Sur la forme j'ai eu aussi l'impression que ton texte serait plus percutant s'il était plus court. Je le trouve un peu fouillis en l'état et on pase parfois un peu du coq à l’âne.
Mes remarques valent surtout dans une optique de lecture du texte. J'ai l'impression que ton texte est un slam ou fait pour être chanté.

Merci pour la lecture.
Sait-on jamais, nos chemins pourraient se croiser ! (Amin Maalouf )

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 206
  • Homme incertain.
Re : 13 - Ode aux casseurs
« Réponse #14 le: 16 septembre 2021 à 09:58:25 »
Salut Mout !

je ne parlerai pas du fond, il n'engage que toi et on n'est pas ici pour faire de la politique. Ton optimisme fait juste plaisir à lire, moi je suis plus désabusé.

J'ai bien aimé ton rap, très rythmé très efficace quant à ses sonorités et cette manière que tu as d'en faire surgir de nouvelles quand les précédentes sont épuisées.
Et puis c'est plein de trouvailles, de jeux de mots, de sons, de rimes dans tous les sens. Un sacré travail !

Bravo !
"Dans la nuit on trouvera
Quelque part où déposer les fleurs qu’on a cueillies"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 20 requêtes.