Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

23 avril 2021 à 16:53:44
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Coin écriture » Textes mi-longs » Tislit'n'anzar

Auteur Sujet: Tislit'n'anzar  (Lu 243 fois)

Hors ligne Hestia

  • Plumelette
  • Messages: 13
Tislit'n'anzar
« le: 29 janvier 2021 à 21:44:39 »
Il y a fort longtemps le roi des mers et océans Anzar survolait le ciel sous sa forme d'aigle, lorsque son regard se posa sur une belle jeune fille qui se baignait dans une de ses rivières. À sa vue il tomba fou amoureux de la mortelle et la voulut pour lui.

Tandis que je survolais seul les cieux, mes ailes déployées et mon visage tourné vers mon  divin frère Ayyur.                                                                                                                                                                Irrésistible fut ton rire cristallin qui traversa les nuages jusqu'à moi.

 Sentant mon coeur glacé par la solitude se réchauffer d'une chaleur incandescente je descendis voir la source de ce feu. Là, je t'ai vue, incarnation de tous mes fantasmes et désirs : désormais tu m'appartiens. Ton indifférence me heurta, tu étais face à moi telle que les dieux t'avaient délivrée à la naissance. Ta peau basanée invitait aux caresses et mes ailes furent secouées d'un frisson, ta chevelure indomptable captivait mon regard.

Sont-ils aussi doux qu'ils en ont l'air ?

Dis-moi, un autre mortel aurait-il eu l'audace de te regarder , de te toucher , de partager ton souffle ? 

Lorsque tu daignes enfin me voir, tu me transperces avec des éclairs aussi doux que des pétales de roses. Si mes yeux transpiraient de désirs pour toi, les tiens étaient horrifiés. Avec tes cheveux tu essaies de cacher ta nudité mais il est vain je suis ton dieu et tu es à moi belle mortelle.

Ne te cache pas de moi. Aime moi. Peu importe ce que tu réclames tu l'auras, les cieux, les océans , les montagnes seront tiens. Mais ta liberté sera mienne.
Hestia ;)

Hors ligne Loïc

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 8 843
  • Jetzt Erst Recht
Re : Tislit'n'anzar
« Réponse #1 le: 30 janvier 2021 à 23:39:42 »
Salut Hestia,

Avant que je commente ton texte, quelques conseils d'habitué de ce forum :
– n'oublie pas d'aller répondre aux messages de celles et ceux qui t'ont accueillie sur ton post de présentation, ça fait toujours plaisir ;
– n'hésite pas à présenter un peu ton texte avant de le poster : nous expliquer d'où il vient, quelles sont tes intentions, ce que tu attends comme commentaire... tout ce qui nous permettra de t'aider au mieux.

Par ailleurs,tu postes ce texte dans la section des textes mi-longs, soit de plus de 4000 mots. Là c'est court, c'est le moins qu'on puisse dire. Erreur de fléchage ? Tu peux demander à un modérateur de le déplacer grâce au bouton "signaler au modérateur".

Au texte, donc.



Pourquoi cette typo (italique et souligné) pour le premier paragraphe ?

Citer
À sa vue il tomba fou amoureux de la mortelle et la voulut pour lui.

Je pense que tu peux te passer de "à sa vue" : tu dis juste avant que son regard tombe sur elle.

Citer
Tandis que je survolais seul les cieux, mes ailes déployées et mon visage tourné vers mon  divin frère Ayyur.                                                                                                                                                                Irrésistible fut ton rire cristallin qui traversa les nuages jusqu'à moi.

Là aussi le choix de typo est assez étrange. Et tu ne marques pas le dialogue. Tu as au choix les guillemet, ou le tiret semi-cadratin –

Citer
Dis-moi, un autre mortel aurait-il eu l'audace de te regarder , de te toucher , de partager ton souffle ? 

En français, il n'y a pas d'espace avant les virgules (mais une après)

Tu es parfois au passé, parfois au présent dans ce que j'imagine être le discours du roi des mers. Il faut choisir. C'est marquant dans ce passage, puisque c'est deux phrases qui se suivent :
Citer
Lorsque tu daignes enfin me voir, tu me transperces avec des éclairs aussi doux que des pétales de roses. Si mes yeux transpiraient de désirs pour toi, les tiens étaient horrifiés.

Citer
, les cieux, les océans , les montagnes seront tiens.

il me semblait qu'il n'était roi que des mers et océans. Il est d'ailleurs étrange que la rivière relève de son domaine.

Il n'y a guère de matière en l'état pour faire un commentaire global plus poussé, c'est un début.

Au plaisir.
"Our bed's a tiny island that can save us from the storm"
The Material - Life vest

"Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre.
Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise."
Arundhati Roy

Hors ligne Lilyofthewest

  • Tabellion
  • Messages: 25
Re : Tislit'n'anzar
« Réponse #2 le: 20 février 2021 à 16:18:43 »
Salut Hestia,

J'ai bien aimé ton texte, inspiré de la mythologie berbère, si j'ai bien compris.
Je lirais bien d'autres posts si tu en as.
A bientôt!

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.024 secondes avec 19 requêtes.