Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

27 novembre 2022 à 00:55:13
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Romans, nouvelles » Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée

Auteur Sujet: Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée  (Lu 1148 fois)

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 994
Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« le: 18 février 2022 à 15:58:51 »
J'ai vu le film sur ARTE, et j'ai voulu connaître le livre. Je l'ai donc acheté, mais il coûte chère 9,40 €.

Le texte raconte une histoire vrai de 45 ans qui c'est passé à Berlin. À l'époque, il y avait encore deux Allemagnes et le mur de Berlin.

C'est un livre témoignage de Christiane qui va devoir quitter enfant sa campagne pour vivre dans une tour a Berlin. Elle sera perdue et sans repères dans ce nouvel environnement.

Le thème principal est la drogue. L'héroïne va se droguer avec un groupe d'ami et prends des choses de plus en plus addictive. À 13 ans, elle prend de l'héroïne et va devenir rapidement dépendante. Elle devra se prostituer à 14 ans pour s'acheter ses doses (Le titre est faux, je pense que c'est pour plus choqué.).


Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est le ton. Il parle de problème actuel. Le bétonnage des zones vertes, la jeunesse qui s'ennui et qui est désœuvré,  des violences familiales et institutionnels.

On se rend compte que ses problèmes  existaient déjà, il y a plus de 40 ans et que rien n'a changé.
C'est même "amusant" de lire que les gens disent "Les jeunes pensent de plus en plus tôt au sexe" ou "Les jeune boivent, fument... de plus en plus tôt".
Hors, les jeunes du livre, sont la génération des parents et grand-parent de maintenant.

L'héroïne est une fille forte malgré tout, mais qui fera des mauvaises rencontres, car cherchant a s'intégrer.
Elle raconte sa descente aux enfers dans la drogue, ses rechutes... Et son groupe d'amis de drogué, qui se prostituent aussi.

Le livre parle aussi la prostitution de mineurs et leurs clients pédophiles. Le laisser faire des instituions sur le problème de la prostitution, de la pedophilie et de la drogue . Si elle n'avait pas eu accès si facilement,  elle n'aurait pas été droguée et elle n'aurait pas vécu tout cela

J'ai beaucoup aimé lire ce livre. J'aimerais avoir autant de force et de courage qu'elle. Surtout qu'il existe toujours des situation pareils. Je pense que beaucoup de personne peuvent se reconnaitre en elle et dans ce qu'elle dit.

Je sais qu'il y a eu une suite, qui se déroule 35 ans après je crois. Je pense que je vais essayer de  l'acheter.
Ce qui est triste, car je me suis renseigné sur Internet, c'est qu'elle est resté drogué.  Mais je pense que prendre des drogue des le collège ca crée une addiction difficile a combattre.

Hors ligne Kwak'

  • Prophète
  • Messages: 667
Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #1 le: 18 février 2022 à 17:51:56 »
Je vais peut être secouer un arbre qui n'a rien demandé mais pour moi cette œuvre est une opportunité éditoriale.

Le titre très putassier, les empilements de lieux communs sur la drogue, l'énorme réussite de titrage me donnent à penser que ce livre n'a eu pour but que d'utiliser les clichés sur la drogue et les éléments accrocheurs pour faire son beurre.

J'ai d'ailleurs été très déçu qu'Arte ne creuse pas cette piste. Pour moi c'est comme la jeune fille aux loups ; ou comme requiem for a dream ; enfin c'est peut être juste ce qu'on lui demande mais dans le milieu de la réduction des risques en conduite addictive c'est considéré comme un énorme cliché.

Il a peut être fait du bien en son temps, je pense qu'il a surtout fait du bien aux poches des éditeurs qui avaient un très bon reseau pour colporter une œuvre aussi sûre de se vendre...
J'aime mieux être un paratonnerre qu'un sismographe.

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 994
Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #2 le: 18 février 2022 à 19:02:49 »
Chacun ses gouts. J'ai découvert le livre après le film. J'en avais déjà entendu parler, du livre, mais j'étais comme toi, le titre trop racoleur.

Je ne sais pas si tu l'as lut, mais on pourrait croire qu'il date de maintenant vu ce qu'il raconte.

Pour tes autres films, " La jeune fille aux loups", je ne l'ai jamais vu. "Requiem for a dream " si. J'avais trouve cela intéressant.


Pour le livre, Christiane F, il parait que la vrai Christiane gagne sa vie grâce au livre.  Il parait que au début aucun éditeur n'en voulait et que c'est pour cela qu'ils l'ont édité dans un journal Allemand. Que les journalistes qui ont interrogé Christiane, au début était simplement allé a un procès d'un pédophile qui payait des mineurs et donnait aussi  de la drogue.  Ils l'ont rencontré au tribunal.

Hors ligne Kwak'

  • Prophète
  • Messages: 667
Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #3 le: 18 février 2022 à 19:11:49 »
Oui je connais l'histoire du livre et je l'ai feuilleté longuement, sans le lire. J'ai lu l'herbe bleue, et vu requiem for a dream. Je sais que ce sont deux journalistes qui voulaient en faire un article, et qui sont tombés des nues et en ont fait un film.

Je suis un peu véhément envers ce livre parce qu'il représente pour moi exactement le problème de ce pour quoi les politiques sanitaires publiques sont si minables aujourd'hui. M'enfin ce serait un long débat mais je suis un drogué ; je connais pas mal de consommatrices et de consommateurs, et il faut sortir de cet archétype cliché "je me drogue je me prostitue", etc. Tu me diras, c'est son histoire à elle, elle la raconte, tant mieux, mais j'ai du mal à ne pas tisser un lien entre "propos cliché et cinématographique en plus d'être racoleur et voyeuriste" et "gain financier".

Et ouais, le titre, quoi... voici n'aurait pas fait mieux ^^

Mais enfin, je suis dans ce milieu-là, pour moi justement la drogue il ne faut pas la diaboliser pour présenter les limites, que ce soit l'héroine, le sexe, le casino, la cocaine, l'alcool, la beuh, l'archétype du fumeur de oinj qui saute par sa fenêtre et qui se vend à la seconde dose ça ne sert pas les politiques sanitaires au contraire ; et ceux qui tombent dedans finissent par se dire "non de dieu je suis un paria je suis un toxico et je vais finir par vendre mon corps" et s'enferment dans une terrible spirale. Pour moi justement c'est assez contreproductif niveau politique de santé publique, un livre pareil... c'est assez manichéen : tu touches pas t'es libre, tu touches t'es une pute. Ok...

Du coup désolé, je comprends qu'on puisse l'apprécier et tant mieux s'il empêche les gens de toucher à certaines substances et à en préférer d'autres ^^ Je voulais pas lancer un grand débat, pardon :'x
J'aime mieux être un paratonnerre qu'un sismographe.

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 994
Re : Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #4 le: 18 février 2022 à 19:35:23 »
Oui je connais l'histoire du livre et je l'ai feuilleté longuement, sans le lire. J'ai lu l'herbe bleue, et vu requiem for a dream. Je sais que ce sont deux journalistes qui voulaient en faire un article, et qui sont tombés des nues et en ont fait un film.

Je suis un peu véhément envers ce livre parce qu'il représente pour moi exactement le problème de ce pour quoi les politiques sanitaires publiques sont si minables aujourd'hui. M'enfin ce serait un long débat mais je suis un drogué ; je connais pas mal de consommatrices et de consommateurs, et il faut sortir de cet archétype cliché "je me drogue je me prostitue", etc. Tu me diras, c'est son histoire à elle, elle la raconte, tant mieux, mais j'ai du mal à ne pas tisser un lien entre "propos cliché et cinématographique en plus d'être racoleur et voyeuriste" et "gain financier".

Et ouais, le titre, quoi... voici n'aurait pas fait mieux ^^

Mais enfin, je suis dans ce milieu-là, pour moi justement la drogue il ne faut pas la diaboliser pour présenter les limites, que ce soit l'héroine, le sexe, le casino, la cocaine, l'alcool, la beuh, l'archétype du fumeur de oinj qui saute par sa fenêtre et qui se vend à la seconde dose ça ne sert pas les politiques sanitaires au contraire ; et ceux qui tombent dedans finissent par se dire "non de dieu je suis un paria je suis un toxico et je vais finir par vendre mon corps" et s'enferment dans une terrible spirale. Pour moi justement c'est assez contreproductif niveau politique de santé publique, un livre pareil... c'est assez manichéen : tu touches pas t'es libre, tu touches t'es une pute. Ok...

Du coup désolé, je comprends qu'on puisse l'apprécier et tant mieux s'il empêche les gens de toucher à certaines substances et à en préférer d'autres ^^ Je voulais pas lancer un grand débat, pardon :'x

Je me drogue pas et je ne me prostitue pas. Mais ce genre d'évènement sont aussi liée aux rencontres dans nos vies. Je t'invites franchement a lire le livre, car tu verras que ce n'est pas ce que tu crois.

Tu as le cheminement de Christiane et tu comprends ses choix.  Tu connais sa vie enfant, son évolution et tout cela. J'étais comme toi, je pensais que c'était juste racoleur. Il a été plutôt critiqué dans le sens ou on pensait qu'il défendait la drogue.
En aucun moment en lisant le livre je voyais l'héroïne comme tu les décris.

Le film ca était fait plus tard, et je ne crois pas pas les journalistes. Ce n'était pas prévu il parait.

Je te le redis, lit le livre avant de faire une opinion apporté par des personnes. Le mieux c'est de se la faire soit même.

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #5 le: 18 février 2022 à 22:12:18 »
je l'ai feuilleté longuement, sans le lire.

ah bah moi feuilleter longuement j'appelle ça lire  :D

"gain financier".

sérieux kwak ça peut difficilement être un critère contre un livre (ou une oeuvre d'art), le fait que son auteur en espère du pognon (dostoïevski écrivait pour payer ses dettes, et y a des gens qui trouvent que crime et châtiment c'est pas mal ; leonard cohen s'est remis à faire des concerts à la fin de sa vie parce que sa manager s'était barré avec son pognon, et il paraît que ses concerts étaient super bien ; et des exemples comme ça y en a des millards)
« Modifié: 18 février 2022 à 22:17:17 par Meilhac »

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 425
Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #6 le: 18 février 2022 à 23:32:25 »
Je me permets d'intervenir brièvement pour dire que je comprends le point de vue de Kwak, et en même temps, le fait que ça ait pu toucher Cendres : ça me fait penser aux problématiques de représentations des minorités dans les fictions. A l'échelle d'un livre ou d'une oeuvre, quelque chose peut être très pertinent ; et pour autant, si finalement dans les fictions en général, et donc dans l'imaginaire collective, on ne retrouve plus QUE cette représentation-là (ici : un contact avec la drogue avec des conséquences extrêmement rapides et hardcore), c'est à l'échelle collective de l'ensemble des fictions que ça devient délétère. Par exemple : dans les clichés à éviter sur la transsexualité, j'avais lu qu'il y avait bien trop de films concentrés sur le mal-être du personnage trans, avec troubles psy / scarifications / autodestruction... et peut-être (sûrement) que c'était qqch d'important à représenter à l'époque ; mais au final, si toutes les fictions qui montrent des personnages trans ne les représentent que comme ça, c'est vraiment délétère pour les personnes concernées (autant en terme de stigmatisation, qu'en terme d'identification). Ici je vois ça un peu de la même manière : je pense que ce type de témoignage est important ; par contre, si c'est toujours l'image prédominante dans les fictions (ou livres ou films, même non-fictions) quand on parle de la drogue, ça peut avoir les conséquences que décrit Kwak ("ceux qui tombent dedans finissent par se dire "non de dieu je suis un paria je suis un toxico et je vais finir par vendre mon corps" et s'enferment dans une terrible spirale.").
~ Ariane ~

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 994
Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #7 le: 19 février 2022 à 09:18:18 »
Je ne suis pas experte littéraire. Mon avis c'est "j'aime" ou "j'aime pas".

J'ai été touche par l'héroïne. Elle raconte des choses qui peut arriver a n'importe qui. Bien que c'est vieux, ca date de 45 ans, les problèmes sont les même qu'aujourd'hui.

"ceux qui tombent dedans finissent par se dire "non de dieu je suis un paria je suis un toxico et je vais finir par vendre mon corps" et s'enferment dans une terrible spirale."
Au début elle en se prostitue pas. Je ne veux pas spoiler pour gâcher le livre, mais elle commence par faire la manche et son copain se prostitue pour elle. Elle va par étape. Surtout que son addiction augmente avec le temps.
On a le cheminement de Christiane.



Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #8 le: 19 février 2022 à 12:09:50 »
et sinon c'est bien écrit/traduit ?  ;)

tu saurais nous mettre un extrait Cendres ?  ;)

ça me fait penser aux problématiques de représentations des minorités dans les fictions.

yes en effet  ;)

je ne peux pas m'empêcher de trouver ça dommage de lire les livres en ayant pour but (ou habitude, ou manie, ou réflexe, ou pratique) de se dépêcher de les situer sur une échelle "représentatif/pas représentatif"

d'autant que comme c'est quelque chose de pas très difficile (et que notre cerveau (pas fou) aime les choses pas trop difficiles et qui  lui apportent des récompenses rapides) on a vite tendance à faire ça prioritairement, voire à l'exclusion du reste
« Modifié: 19 février 2022 à 12:20:01 par Meilhac »

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 994
Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #9 le: 19 février 2022 à 18:43:32 »
Je t'invite plutôt a le lire. Car tu as le cheminement de l'héroïne et sa vie, c'est l'ensemble qui est intéressant, pas un passage en soit.
En plus, je ne pense pas qu'on ai le droit de partager un extrait sans l'autorisation.

Pour la traduction, je ne parle pas Allemand, donc je ne peux pas te répondre.

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #10 le: 19 février 2022 à 19:15:09 »
c'est l'ensemble qui est intéressant, pas un passage en soit.

 :D un livre qu'on serait obligé de se taper en entier pour y trouver de l'intérêt, ça serait pas un bon livre

(et tu crois Cendres que ça pose un problème de droit quand on poste qq lignes ici ? (on le fait sans arrêt hein; bon si on va en taule y aura une campagne de solidarité sur le forum i guess  :) ))

Hors ligne Kwak'

  • Prophète
  • Messages: 667
Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #11 le: 19 février 2022 à 19:32:35 »
Citer
sérieux kwak ça peut difficilement être un critère contre un livre (ou une oeuvre d'art), le fait que son auteur en espère du pognon (dostoïevski écrivait pour payer ses dettes, et y a des gens qui trouvent que crime et châtiment c'est pas mal ; leonard cohen s'est remis à faire des concerts à la fin de sa vie parce que sa manager s'était barré avec son pognon, et il paraît que ses concerts étaient super bien ; et des exemples comme ça y en a des millards)

Je doute qu'on se soit vraiment bien compris. C'est un peu comme si sortait, demain "comment j'ai dépecé le cadavre de ma mère après l'avoir décapité", ce n'est pas qu'il soit interdit de faire de l'argent avec un process, mais pour ma part -et nous avons la possibilité de conserver des points de vues divergents sans se convaincre - je trouve que ce sont plus des oeuvres voyeuristes et romancées que des grandes oeuvres littéraires et qu'on sent une volonté mercantile qui passe au-devant d'un fond complexe et crédible.
J'aime mieux être un paratonnerre qu'un sismographe.

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 187
  • Homme incertain.
Re : Re : Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #12 le: 19 février 2022 à 21:38:52 »

 :D un livre qu'on serait obligé de se taper en entier pour y trouver de l'intérêt, ça serait pas un bon livre
Cet avis na pas trop de sens ... Il y a des tonnes de livres qui n'ont d'intérêt que dans leur intégralité. Un roman, c'est toute une progression, un essai c'est une démonstration progressive...

(Remarque, dans l'absolu, si j'envisage un livre dans l'idée que je dois me le "taper"... bah je ne l'ouvre pas, je ne suis plus à l'école).

Le côté péremptoire de ton assertion me sidère quand même.

Dis-moi que c'était une blague !
"Dans la nuit on trouvera
Quelque part où déposer les fleurs qu’on a cueillies"

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Re : Re : Re : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée
« Réponse #13 le: 03 mars 2022 à 02:07:56 »

 :D un livre qu'on serait obligé de se taper en entier pour y trouver de l'intérêt, ça serait pas un bon livre
Cet avis na pas trop de sens ... Il y a des tonnes de livres qui n'ont d'intérêt que dans leur intégralité. Un roman, c'est toute une progression, un essai c'est une démonstration progressive...

(Remarque, dans l'absolu, si j'envisage un livre dans l'idée que je dois me le "taper"... bah je ne l'ouvre pas, je ne suis plus à l'école).

Le côté péremptoire de ton assertion me sidère quand même.

Dis-moi que c'était une blague !

hey coucou gage !  :)

j'avais pas vu ton mot

non non j'étais très sérieux

moi un livre que je trouve nul et chiant, je ne continue pas à le lire en me disant "peut être que la dernière phrase va me révéler que finalement c'est bien".

un oenologue qui a besoin de boire toute la bouteille pour savoir si le vin est bon, perso je me méfie  ;)


 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.019 secondes avec 19 requêtes.