Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

04 février 2023 à 00:52:32
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Romans, nouvelles » [Auteur] Françoise Sagan

Auteur Sujet: [Auteur] Françoise Sagan  (Lu 2919 fois)

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
[Auteur] Françoise Sagan
« le: 14 avril 2012 à 14:32:44 »
Sagan, rendue célèbre par son premier livre Bonjour tristesse écrit en vingt-huit jours alors qu'elle avait moins de vingt ans je crois.
Prose très classe, à la fois légère et profonde. Très classe.
Les histoires, c'est souvent des riches oisifs/oisives (mais pas toujours).
En général, c'est des livres pas très épais, qui se lisent bien. Ils se ressemblent tous un peu, mais bon quand c'est bien c'est pas forcément un défaut, et même les plus grand.e.s écrivain.e.s (surtout les plus grand.e.s écrivain.e.s?) écrivent un peu le même livre toute leur vie.
"Un sang d'aquarelle", peut-être mon préféré. "Sarah Bernhardt. le rire incassable", peut-être celui que j'aime le moins parmi ceux que j'ai lu (c'est une correspondance fictive entre bernhardt et sagan, et elle ne trouve pas vraiment le ton juste je trouve, c'est par moments un peu complaisant voire narcissique. C'est pas nul du tout hein, mais c'est le moins bien de ceux que j'ai lus je trouve).
Je viendrai alimenter avec quelques extraits.
Est-ce que ce serait jouable que les modos mettent ici le début de discussion sur Sagan qu'il y a dans le fil de présentation de Féro ? (on est au moins deux à tripper sur Sagan).
Sagan, c'est un pseudo (tiré de proust, y a une nana qui s'appelle sagan dans à la recherche du temps perdu).
« Modifié: 08 septembre 2015 à 19:38:36 par Zacharielle »

Hors ligne ernya

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 667
  • Ex-dragonne
    • Page perso
Re : [Auteur] Françoise Sagan
« Réponse #1 le: 01 août 2018 à 15:45:10 »
J'ai lu Bonjour tristesse et j'ai été assez déçue. Ne connaissant rien de Sagan à part ce titre, je n'avais pas spécialement d'attentes ou d'a priori mais je n'ai rien trouvé de spécial à ce livre, ni dans l'histoire racontée, ni dans le style.
 En lisant la 4e de couv, je vois que la publication du livre a fait scandale. Soit. Ces gens-là ne devaient pas connaître Sappho pour se scandaliser ainsi.

Je vais tenter Bonjour New York qui n'a pas l'air d'être un roman, peut-être que ça me plaira plus. Pour le moment, elle ma laisse assez indiffférenten cette Sagan.
"Je crois qu'il est de mon devoir de laisser les gens en meilleur état que je ne les ai trouvés"
Kennit, Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb.

Hors ligne Miromensil

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 581
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Re : [Auteur] Françoise Sagan
« Réponse #2 le: 01 août 2018 à 16:15:07 »
Je n'ai pas lu Bonjour tristesse mais j'ai lu Toxique, illustré par Bernard Buffet. Ca raconte sa désintoxication dans une clinique d'un succédané de la morphine, le 875. C'est son quotidien à la clinique. Elle décrit sa souffrance, son angoisse de la déchéance, sa peur de la mort et de la solitude. Elle n'en rajoute jamais trop... ça doit être en grande partie lié aux dessins (j'ai acheté le livre pour les illustrations de Buffet, jamais eu oui-dire de Sagan, sinon), mais j'ai bien aimé

Hors ligne Champdefaye

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 424
  • L'éléphant est irréfutable
    • Le Journal des Coutheillas
Re : [Auteur] Françoise Sagan
« Réponse #3 le: 04 septembre 2018 à 10:16:33 »
Sagan fut une sorte de révolution dans la littérature des années 50. Pas plus qu'il ne faut juger Proust, qui écrivait il y a cent ans, à l'aulne du style de Guillaume Musso ou de Michel Houellebecq (le pire et le meilleur), il ne faut juger Sagan qui écrivait, elle, il y a cinquante ans, d'après Amélie Nothomb ou Annie Ernaux (idem). Si le premier livre de Sagan fit scandale, ce n'est pas seulement à cause des mœurs estivales et fortunées qui étaient révélées aux yeux des foules ébahies, mais aussi parce que c'était écrit par une jeune fille de 17 ans, d'excellente famille de surcroit, et qui n'allait pas tarder à faire preuve d'une grande indépendance vis-à-vis des contraintes de la vie bourgeoise. Ça changeait un peu de Henri Troyat, Maurice Druon et Michel Butor. L'écriture de Sagan était parfaite. Pour un costume comme pour un roman, l'élégance, c'est ce qui ne se remarque pas. En ce sens, le style de Sagan était remarquablement simple et son français remarquablement pur.
Lire Bonjour New-York ou Toxique, pourquoi pas ? Mais ce n'est pas cette chronique de voyage ou ce journal de souffrance qui donnera une idée du véritable talent de Sagan.
Son style me semble assez bien résumé dans cette épitaphe qu'elle écrivit pour elle-même : :
"Sa disparition, après une vie et une œuvre également agréables et bâclées, ne fut un scandale que pour elle-même."
légèreté, finesse, élégance et humour...

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : [Auteur] Françoise Sagan
« Réponse #4 le: 18 décembre 2019 à 20:05:03 »
je viens d'en relire un
dans un mois dans un an
décidément c'est excellentissime sagan
simple
profond
toujours les mêmes histoires, les mêmes évocations de la vie l'amour la mort
elle va à l'os, direct
si vous aimez les grandes fresques, les aventures, etc., oubliez
c'est élégant et profond
ouais mélange de simplicité/élégance et de profondeur/aptitude à aller à l'os de la condition humaine
ça se lit très vite, presque trop vite (livres courts)
demain je m'en achète un autre  :)

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : [Auteur] Françoise Sagan
« Réponse #5 le: 17 octobre 2021 à 15:44:37 »
Sagan, Françoise, Les faux-fuyants.



Le genre : C’est du Sagan. Avec un côté « Martine à la ferme ». C’est des citadins qui se retrouvent aux champs.

J’ai kiffé. Allez, quatre étoiles.

Les faux-fuyants, c’est donc l’histoire de quatre parisiens (deux femmes et deux hommes) riches et oisifs et mondains qui, pendant la débâcle de 1940, pour fuir l’avancée des allemands, s’en vont précipitamment de paris en voiture. En route, un poblème mécanique les amène à accepter l’hospitalité d’un paysan. Ils passent finalement plusieurs jours dans la ferme. Ces quelques jours à la ferme chamboulent pas mal les quatre personnages, qui révèlent et se révèlent pas mal de choses.

C’est vraiment un Sagan. Comme d’habitude dans Sagan, c’est assez court (moins de deux cent pages). Comme d’habitude dans Sagan, les personnages sont des parisiens oisifs et riches et mondains. Comme d’habitude dans Sagan, on peut avoir l’impression pendant douze secondes que c’est un livre un peu frivole, et comme d’habitude on s’aperçoit très vite qu’en fait c’est juste et profond. Comme d’habitude dans Sagan, l’écriture est élégante et précise. Comme d’habitude dans Sagan, la manière dont les personnages sont campés et évoluent est hyper fine et précise et futée. Et comme c’est juste et précis et futé, ça touche à des choses assez universelles sur la vie l’amour la mort. Mais là en plus le fait que ça ne se passe pas dans les palaces et dans les salons parisiens, mais chez des fermiers pauvres et rustiques, ça donne un côté un petite exotique à ce livre par rapport aux autres Sagan.
La fin nous rappelle montre que Sagan n’a que deux manières de terminer ses livres. Sa pente naturelle, c’est que les personnages, après qu’il leur soit arrivé pas mal de trucs, finissent par rentrer à la niche, revenir à peu près à la case départ - qui n’est pas tout à fait la case départ puisqu’il leur est arrivé des trucs en route. Et puis, parfois, pour alterner sans doute, pour changer, elle fait survenir un drame à la fin qui permet de finir non pas sur un retour au motif initial, mais sur un coup de théâtre.
Si vous aimez Sagan, vous aimerez ce livre, pas forcément plus, mais pas moins que les autres. Si vous n’aimez pas Sagan, dommage pour vous. Et si vous ne connaissez pas Sagan : bah vous attendez quoi ? C’est des livres subtils et profonds, et hyper faciles à lire (ça se lit en deux ou trois heures), et qui coûtent pas cher. Lisez-en un.

Extrait :
Loïc Lhermitte n’avait jamais eu à supporter une telle fatigue physique, qui, pour un tempérament nerveux comme le sien, était au demeurant une bénédiction. Et il y avait longtemps qu’il ne s’était senti aussi bien. Arrivé en haut du chemin, il avait émergé de la combe et s’était allongé dans un tas de foin que sa machine à triple usage avait dédaigné lors du retour. Il avait tiré de sa poche un litre de du vin, rouge et frais, à goût de raisin, de la fermière et s’était allumé de l’autre main une cigarette paysanne et jaunâtre. Etendu sur le dos, des miettes de foin lui chatouillant le nez, la gorge âpre de raisin et la bouche brûlée de nicotine, il éprouvait une volupté et un plaisir de vivre comme il ne s’en rappelait pas de semblables.

« Modifié: 18 octobre 2021 à 15:31:41 par Meilhac »

Hors ligne Champdefaye

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 424
  • L'éléphant est irréfutable
    • Le Journal des Coutheillas
Re : [Auteur] Françoise Sagan
« Réponse #6 le: 17 octobre 2021 à 16:13:25 »
Merci Meilhac
C'est une excellente critique que tu nous donnes et à la quelle j'adhère totalement.
J'ajouterai seulement qu'il a été fait des Faux-fuyants un très bon téléfilm, avec en particulier d'excellentes Arielle Dombasle et Catherine Jacob.

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Re : [Auteur] Françoise Sagan
« Réponse #7 le: 18 octobre 2021 à 15:33:10 »
Merci Meilhac
C'est une excellente critique que tu nous donnes et à la quelle j'adhère totalement.
J'ajouterai seulement qu'il a été fait des Faux-fuyants un très bon téléfilm, avec en particulier d'excellentes Arielle Dombasle et Catherine Jacob.

haha je savais pas pour le téléfilm ! j'imagine dombasle dans le rôle de la plus jeune des deux meufs :--)

oui Sagan c'est vraiment valeur sûre - elle est comme tous les auteurs, bons ou mauvais : elle écrit toujours le même livre ; et elle c'est touuuujours bien  :)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.019 secondes avec 20 requêtes.