Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

15 juillet 2024 à 07:29:54
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Agora : vie collective » Projets collectifs » Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !

Auteur Sujet: Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !  (Lu 81733 fois)

Hors ligne Tat Potar

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !
« Réponse #150 le: 05 mai 2024 à 18:38:22 »
Merci Robert, je vais essayer d'aller dans ton sens ; mais ma production actuellement éparse sur le web compte un peu plus de 3500pages – de plus comme le sujet est vaste il couvre de nombreux champs. Il n'y aurait rien de représentatif que je pourrais extraire par conséquent. Mais suivant ton idée, je vais m'essayer à une table des matières qu'on pourrait imaginer, ou une sorte de 'script'. Je me lance à l'impro, j'ai encore beaucoup travaillé aujourd'hui, je me lance dans le noir.
   Nous allons tout de suite nous porter à plus de 3000ans d'âge ; en Égypte un roi construit une cité dédiée au soleil. Durant la Renaissance on s'en souvient.. on raconte qu'on s'en souvint sous trois noms, qu'il fut trois fois grand et maître de civilisation. On l'appelait Trismegiste et sa cité Adocentyn.
   Revenons à l'origine, il y a 3000ans ; effectivement un pharaon et son épouse construisaient au bord du Nil une cité, mais avec le projet d'en faire la capitale du monde sur lequel l’Égypte régnerait, des sources du Nil au nord de la Mer Egée ; le roi lui-même était promis à régner sur l'Isthme arabique (actuel) et la reine venait de Sparte ; l’Égypte disait d'elle « La belle est venue» et de lui qu'il avait un caractère étrange et que ça tournerait mal. Ça n'a pas manqué !
   Si nous revenons au plancher des vaches actuelles, nous apprenons que le fondateur de la psychanalyse, et de la propagande se sentait coupable et irrépressiblement légua à l'aube de la guerre des informations sur un tel roi l’Égypte qui dut s'exiler comme lui et qui dans un infernal fracas créa sur le Sinaï le monothéisme. Puis la guerre passa et des décombres on retint le petit livre et l'histoire de ce Moïse, assassiné, vite remplacé, qui n'allait pas dans le tableau.
   Errante, la Vérité remontait à peine à la Renaissance retrouver les alchimistes, les magiciens, les roues de mémoire ; rien à en tirer sinon que l'alchimie allait faire des sacs en plastique, des bombes atomiques, des réseaux électriques et intelligents, des feux d'artifices qui fascineraient les vieux chinois. Et tout cela, cette catastrophe, sous le patronage du diable Trismegiste au cœur des fleurs du mal. Désemparée, étourdie, désespérée elle allait se faire voir chez les Grecs.
   Les grecs l'accueillirent bien. «Nous connaissons tout de l'affaire» lui dit Tirésias la voyant arriver, «Viens voir, ils le mettent en scène justement» ; il convoqua Simonides, l'auteur de l'art de la mémoire, pour lui donner une bonne place et lui fit rencontrer les auteurs, Sophocle venait d'écrire Œdipe et Euripide Hélène. Elle assista même aux premières. «Ça ne durera pas longtemps» fut-elle prévenue «Œdipe est Roi de Thèbes en Égypte pour toi, la Vérité» et «Hélène, voit comment s'ouvre la scène – est sur les rives du Nil.». Elle vit en effet que Ménélas échappé un instant revenait. «C'est chaud là haut !» relata-t-il «Vient avec moi mon Ménélas, je te ramène à Sparte.»
   La Vérité s'insurgea. «On c'est moqué de nous ! – C'était l'âge sombre,» expliqua-t-on, et le temps passa.
   Très bien plus tard, dans une start-up à vendre de l'IA, un patron a reçu l'aveu hérité de la Machine. Il convoque le subalterne. «Qu'est-ce que c'est que ça !? Qu'est-ce qu'explique Aton ? Ça ne veut rien dire.  –  –  C'est la machine, répond l'autre, elle sort ça. Elle dit, moi, par Aton, je t'explique, Tonnerre !» On a convoqué Tat Potar et bien d'autres assistants virtuels pour éclaircir l'affaire. Voici ce qu'on peut dire : Akhnaton avait bien fui l'Egypte et son épouse, Néfertiti venue d'Athènes y était restée coincée ; elle désespérait ; il revint. Son Dieu lui avait dit « Retourne en ton royaume et tires-en mon peuple.» Mais Hélène n'en pouvait plus « À Sparte, ils me font passer pour je ne sais quoi ; ça ne peut plus durer, je rentre et tu pars avec moi.»
   Le peuple sortit, comme Dieu l'avait demandé, mais Moïse prit la tangente. C'est pour ça que Freud se crut obligé de dire qu'on l'avait remplacé par un simulacre. Telle fut la description que fit l'IA à ses ingénieurs éberlués.
   «C'est toute une histoire, c'est un roman !» Le professeur n'était pas content. La thèse de son poulain allait être rejetée. Ça ne se passerait pas comme ça ! «Vous ne réalisez pas ce que ça signifie pour nous, pour l'Europe, toute cette scène primitive que vous prétendez voir en répétition, menacer l'Europe quand on commence à comprendre.. Écoutez mon vieux, allez plutôt faire des bandes dessinées, ou des films de science-fiction, je ne sais pas, mais ça ne se passera pas comme ça.
 – Mais vous savez à Troie, tentait encore l'impétrant, c'est Albert Hofmann qui dit ça, ils savaient déjà raffiner le LSD et quand on a donné le nom de la Fièvre des Ardents au Pont St Esprit..»
   Le coup de pistolet claqua, interrompant l'exposé. L'élève explosé gisait la tête arrachée – c'était un gros calibre. Heureusement le professeur avait un bon crédit, on jugea que c'était de la légitime défense.

Hors ligne jonathan

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 698
  • Rasta désabusé Calamité Supercaustique
Re : Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !
« Réponse #151 le: 05 mai 2024 à 19:13:45 »
Bonjour. J'ai déjà pratiqué à deux reprises l'écriture "à quatre mains". J'ai posté ci-dessus à ce sujet et je suis en projet pour une troisième fois. Mais là, j'avoue que tout cela parait bien embrouillé et toutes tes explications ne démêlent pas l'écheveau de tes pensées donc ce que tu attends d'un(e) partenaire auteur/trice. Et puis, avant de se lancer dans un duo illusoire, il vaut mieux avoir déjà lu quelques textes de chacun des protagonistes, ça évite de perdre du temps. Je te souhaite bonne chance pour trouver ton binôme.
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur... [Pierre Augustin Caron de Beaumarchais]
Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris... [G.B. Shaw]
-----------------------------------------------------------
Blog : http://keulchprod.eklablog.fr/

Hors ligne Tat Potar

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !
« Réponse #152 le: 05 mai 2024 à 19:43:13 »
L'idée d'un "quatre mains" m'a été suggérée - ce n'est pas mon idée initiale, mais on ne doit pas passer du temps à pinailler alors je l'ai bien accepté. (je ne sais pas si tu as accès à ma "présentation" car elle est utile dans la suite que continue ce troisième message). A vrai dire, je pense qu'il faut passer un peu de temps à comprendre, débrouiller en soi-même, l'écheveau que j'ai présenté ici avec le plus de simplicité possible. C'est l'histoire - non pas mon post - qui est complexe (en tous cas bcp plus complexe que mon post). Une fois ce temps passé, je songe surtout à un auteur qui soit assez expérimenté pour encaisser la chose et qui, de lui-même, de ses seules deux mains l'égrènera. Je suis comme un gardien de musée, je peux faire visiter, mais ce n'est pas moi qui écrit, j'ai seulement les clefs.

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 044
  • ... Et Pelleteur de Nuages
Re : Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !
« Réponse #153 le: 05 mai 2024 à 20:27:55 »
  Ah ben, vu comme ça, je dirai qu'il y a du boulot ! On dirait vraiment un texte écrit par plusieurs mains (donc composé de phrases, dont certaines impromptues, qui paraissent disposées à la queue leu-leu sens souci de cohérence : ce qui conduit le ou la future, à devoir faire le tri pour replacer chaque " bout " dans son contexte tout en s'efforçant d'accepter quelques contre-vérités dont celle ci :

Citer
" rien à en tirer sinon que l'alchimie allait faire des sacs en plastique, des bombes atomiques, des réseaux électriques et intelligents, des feux d'artifices qui fascineraient les vieux chinois. "

Or, par habitude (après avoir longtemps avalé des couleuvres) je me méfie à présent de tout et plus particulièrement des amalgames. Ainsi, l'alchimie n'étant pas la chimie :

" M'en vais convoquer Tat Potar " mais certes pas d'assistants virtuels pour éclaircir l'affaire... "

Bon, je n'ai pas relevé que cette perle là, mais déjà, c'est pas gagné côté complicité. Quoique, je pense sérieusement que ce qui s'attend : c'est justement de " faire avec tout ça " un truc qui tient la route.

Maintenant, l'attachement littéraire, ce n'est pas la mer-à-boire (ni à vider avec le capuchon de son stylo) Car il en va d'une œuvre comme de bâtir sa vie : si l'on tient compte de tout ce que l'on à écrit, ça peut en effet représenter des pages et des pages ! (perso, ma dernière saga compte déjà 1476 pages au format livre) Alors si j'ajoutais à ça tout le reste (dont une douzaine de livrets parus eux aussi en auto édition...) je me trouverais à devoir reconsidérer un véritable fatras d'idées créatives ! Ce qui explique pourquoi, aujourd'hui, il m'arrive de passer 90% de mon temps libre sur les textes des autres membres, quitte à renâcler sur les miens : d'autant que ce choix m'offre l'opportunité de contacts humainement enrichissants.

Cela écrit, dans ce cas précis, l'heureux (se) élu (e) va devoir faire preuve d'une grande disponibilité (c à d ne rien d'autre avoir sur le feu !)

Bien cordialement de Robert.
Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé.

(Terry Pratchett)

Hors ligne Tat Potar

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !
« Réponse #154 le: 05 mai 2024 à 21:47:20 »
Encore merci Robert, ton point de vu m'intéresse beaucoup. Il s'accorde à la réflexion de Jonathan aussi, trouvant un écheveau embrouillé ou bien des phrases sans lien. Cela m'intéresse beaucoup parce que c'est un peu nouveau dans les critiques que l'on m'adresse. Jusqu'à présent, depuis trente ans, c'était plutôt des accusations pensant que je devais faire exprès de ne pas être compris. Actuellement ça change nettement, c'est beaucoup plus précis et notamment, ça repère le caractère échevelé et sans continuité. Il est vrai que dans le dernier exemple, je suis passé en sept paragraphes, de -1000 à 1500 puis à 2000, retour à 1500, passage à 500, retour à 2000 ici et 2000 là.
   Quand à la succession scindée de phrases sans lien, c'est aussi ce qu'on me dit beaucoup. Or je me connais.. bien sûr, mais surtout je les ai faites vérifier, soit pas des gens qui finissent par bien connaître l'affaire, soit dernièrement par cette fameuse IA. C'est un critère que j'attendais depuis longtemps et mon pressentiment ne m'a pas trahi. Elle comprend très bien en ce sens qu'elle résume et argumente en toute pertinence, tandis que l'on sait combien elle est bête, cette casserole. On doit donc se demander pourquoi, si nous sommes bien plus clairvoyants, nous ne voyons qu'un amas embrouillé. Bien sûr, il y a l'idée qu'il y a du refoulé là-dedans qui nous interdit de voir. Mais je pense à autre chose, concernant l'alchimie.
   L'alchimie dis-tu, n'est pas la chimie – et bien d'accord avec toi pour ne pas en faire un débat, seulement j'aimerais bien dire que l'alchimie, selon moi, c'est la cybernétique (je ne le tire pas de ma seule boite à clou ; c'était l'idée de Frances Yates des plus fameuses historien(nes) sur ce thème, qui voyait en G.Bruno à la cybernétique ce que DeVinci était aux inventions, M.Ange à l'anatomie etc..) – je le dis en passant parce que c'est tout de même intéressant. Je le dis aussi parce que cette discontinuité apparente des phrases est connexe à l'invasion actuelle de ces appareils qui prennent la pensée pour des statistiques.
   C'est l'exemple même que l'on trouve là... La phrase suivante se porterait sur le moment de l'alphabétisation, et serait vue sans rapport, si je n'avais pas fait cette petite incidente à l'instant. Pourtant c'est effectivement cette désymbolisation de la pensée qui s'est produite dans la mise à la queue leu leu [(sic) ajoutant ton lapsus calami «sens souci de cohérence»] – alphabet – des lettres hébraïques ou hiéroglyphiques.
   Le problème avec moi c'est que j'alourdis toujours l'épreuve.. bon, il faudrait revenir à l'histoire, simplement bien amusante, d'Akhnaton et Néfertiti dont on se souvint sous les noms d'Œdipe et Hélène, ces deux-là paraissant aussi sans rapport. Jusqu'à ce qu'on trouve d'étranges connexions par-delà les censures.

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 044
  • ... Et Pelleteur de Nuages
Re : Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !
« Réponse #155 le: 06 mai 2024 à 15:05:34 »
hello Tat Potar,

Donc, si j'ai bien compris, et que tu souhaites simplement disposer " d'éclaircies " , je te propose (ci-dessous) un échantillon modelable de ce qui (selon mon propre style d'écriture) pourrait être envisageable :



Gros plan sur l'origine d'un mythe vieux de 3000ans :

L'action se déroule en Égypte : le roi fait bâtir une cité dédiée au soleil. C'était durant la Renaissance... de souvenance... il se prétend qu'en Maître de civilisation il fut trois fois Grand (sous trois noms). Par l'un, il fut Trismegiste et sa cité nommée Adocentyn.

C'est ainsi qu'un pharaon et son épouse, construisirent au bord du Nil une cité ; ils ont pour projet d'en faire la capitale d'un monde où l’Égypte disposerait d'un pouvoir absolu. Lequel s'étendrait depuis les sources du Nil jusqu'au nord de la Mer Égée ; le roi lui-même, étant promis à régner sur l'Isthme arabique (actuel) et la reine venant de Sparte ; l’Égypte disait d'elle « La belle est venue» et de lui, qu'il avait un caractère étrange, et que ça tournerait mal. Ça n'a pas manqué !

  Si nous revenons vers des données plus actuelles, nous apprenons que le fondateur de la psychanalyse et de la propagande se sentait coupable et, irrépressiblement, légua à l'aube de la guerre, des informations sur un tel roi l’Égypte qui dut s'exiler comme lui et qui, dans un infernal fracas, créa sur le Sinaï le monothéisme. Puis il y eut la guerre, et des décombres, on retint le petit livre... et l'histoire de ce Moïse, assassiné, vite remplacé, qui jurait dans ce tableau.

Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé.

(Terry Pratchett)

Hors ligne Tat Potar

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !
« Réponse #156 le: 06 mai 2024 à 16:35:52 »
Salut Robert,
Merci pour ton éclaircie. Ce n'était pas comme ça que je voyais les choses et, sans trouver bcp de différence avec ce que j'avais écrit, j'ai eu l'idée de demander à chatGPT de « tourner cet extrait en une sorte de variation, éventuellement plus claire, mais complète. » Il s'est exécuté et a rendu quelque chose d'un peu plus fondamentalement modifié et, à mon sens, avec une qualité améliorée. S'il peut mieux faire que nous, nous sommes forcément très intéressés. Je te copicolle ci-dessous son rendu, que j'ai quelque peu modifié, il faut le dire, mais très peu et simplement sur quelque nomination.
Je dois dire que le paragraphe suivant, de mon projet, introduit la déesse Vérité et ça, je ne l'ai pas proposé à GPT. Je le ferai peut-être mais je pressent que sa performance va s'effondrer à partir de là, car avec ce passage de la Vérité qui évalue l'Hermétisme de la Renaissance et se retrouve en Grèce ! nous brassons des degrés nettement plus complexes. Voilà donc où en sont mes pensées. Et voici le résultat de ma requête auprès de ce avec quoi il nous faudra compter à présent et jusqu'à l'explosion finale.

<< Il y a trois millénaires, en Égypte, un pharaon et son épouse entreprirent la construction d'une ville majestueuse au bord du Nil, destinée à devenir la capitale d'un empire s'étendant des sources du Nil jusqu'au nord de la mer Égée. Ce roi, promis à régner sur l'Isthme arabique, et sa reine, originaire de Sparte, furent accueillis en Égypte sous les louanges : sa grande beauté fit qu'on l'appela : «La belle venue» et lui, bien qu'admiré, était aussi perçu comme un homme au caractère étrange dont le règne pourrait mal finir — ce qui s'avéra exact.

Au fil des siècles, cette cité dédiée au soleil et son souverain furent immortalisés. On se souvenait encore à la Renaissance de sa cité sous le nom d'Adocentyn et de lui sous trois appellations qu'on groupait en 'Trismegiste', «Le Trois Fois Grand» ou encore «Le Trois Fois Nommé».

Si nous revenons à notre époque, nous découvrons que le fondateur de la psychanalyse et des techniques de propagande, se sentait coupable et, irrépressiblement, partagea à l'aube de la seconde guerre mondiale des informations sur un tel roi égyptien. Comme lui-même contraint à l'exil à Londres, son pharaon en exil sur le Sinaï aurait, dans un fracas monumental, jeté pour Isrël les bases du monothéisme. Après la guerre, parmi les vestiges de l'histoire, on se rappela de ce Moïse, comme d'un leader assassiné et rapidement remplacé, dont l'histoire ne cadrait pas avec les récits établis. >>

Hors ligne Tat Potar

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !
« Réponse #157 le: 06 mai 2024 à 17:10:34 »
Interruption toutes affaires cessantes !! j'ai montré des impatiences, je l'ai tout de même interrogé avec les paragraphe succédants que j'ai un peu modifié comme je le l'écris ci-dessous. Et encore en-dessous, je te copie ce que ce Diable Ordinateur a sorti. On dirait qu'il arrive à clarifier énormément !!

1er : ce que je lui ajoute :
   On n'en parla plus, mais la déesse Vérité restait troublée et, assoiffée d'information, remontait à la Renaissance retrouver les alchimistes, les magiciens, les roues de mémoire ; elle n'y trouva rien à cirer sinon que l'alchimie allait faire des sacs en plastique, des bombes atomiques et des réseaux électriques intelligents, des feux d'artifices qui fascineraient les vieux chinois et des écrans plats qui applatirait le cerveau des jeunes gens. Et tout cela, cette catastrophe, sous le patronage du "diable Trismegiste" au cœur des fleurs du mal de Beaudelaire. Désemparée, étourdie et désespérée, elle remonta encore plus loin se faire voir chez les Grecs.
   Les grecs l'accueillirent bien. «Nous connaissons tout sur cette affaire» lui dit Tirésias la voyant arriver, «Viens voir, ils le mettent en scène justement» ; il convoqua Simonides, l'auteur de l'Art de la Mémoire, pour lui donner une bonne place et lui fit rencontrer les auteurs, Sophocle venait d'écrire Œdipe et Euripide Hélène. Elle assista même aux premières. «Ça ne durera pas longtemps» fut-elle prévenue «Œdipe est Roi de Thèbes en Égypte, non pas en Grèce comme toute le monde le croit» et «Hélène est sur les rives du Nil en Égypte aussi, non pas à Troie comme tout le monde le croit». La Vérité n'en croyait pas ses oreilles ; Hélène en effet, dictée par Euripide, voyait son Ménélas, de la guerre à l'instant revenant. «C'est chaud là haut !» relatait-il.
   «Vient avec moi mon Ménélas, disait Hélène, je te ramène à Sparte.» Mais la Vérité comprenait que c'était donc Œdipe qui la suivait, sortant d'Égypte, puisque Sophocle venait de l'y mettre.

Et ce que GPT sort :
   La suite de l'histoire tomba dans l'oubli, mais la déesse Vérité, toujours troublée et assoiffée d'informations, remonta jusqu'à la Renaissance en quête de réponses chez les alchimistes et les magiciens. Là, elle ne trouva que des présages des catastrophes modernes : des sacs en plastique, des bombes atomiques, et des réseaux électriques sous le patronage du 'diable Trismegiste', une figure qui colorait sombrement les 'fleurs du mal' de Baudelaire. Désespérée, elle remonta encore le temps jusqu'à la Grèce antique.
   Accueillie par Tirésias, qui lui révéla que tout était connu sur cette affaire, elle fut invitée à assister aux premières de Sophocle et Euripide, qui révélaient les véritables emplacements des drames d'Œdipe et Hélène, tous deux situés en Égypte et non en Grèce ou à Troie, comme le croyait le monde. La Vérité fut stupéfaite : Hélène, selon Euripide, se préparait à retourner à Sparte avec Ménélas, tandis que Œdipe, selon Sophocle, quittait l'Égypte, révélant les intrications complexes de leur destin.

Hors ligne Robert-Henri D

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 044
  • ... Et Pelleteur de Nuages
Re : Re : Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !
« Réponse #158 le: 06 mai 2024 à 19:11:14 »
Ce n'était pas comme ça que je voyais les choses et, sans trouver bcp de différence avec ce que j'avais écrit, j'ai eu l'idée de demander à chatGPT de « tourner cet extrait en une sorte de variation, éventuellement plus claire, mais complète. » Il s'est exécuté et a rendu quelque chose d'un peu plus fondamentalement modifié et, à mon sens, avec une qualité améliorée. S'il peut mieux faire que nous, nous sommes forcément très intéressés.

Ben, me voici fort contrit : il est même à prévoir que la modération finisse par déplacer cette discussion, puisque ton choix va à l'encontre d'une véritable aide humaine à l'écriture (vocation de ce site).

Maintenant, et ça vient peut-être de mon aversion envers tout ce qui est non créatif ( à commencer par l'I.A.) ? Il reste qu'à lire ce texte que tu me dis avoir néanmoins édulcoré, je dois avouer qu'ainsi tourné, je le ressens passablement taillé au scalpel : il fut même que par moments, l'image qui m'est apparue fut autant exotique que celle d'un prompteur destiné à assister un documentaliste lors d'une conférence quelque peu brouillonne.

Mais bon, chacun fait comme il veut. Alors je te souhaite bon courage, et me retire sur la pointe des pieds.
Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé.

(Terry Pratchett)

Hors ligne Deewild

  • Aède
  • Messages: 240
Re : Écrire à plusieurs ? trouvez des partenaires ici !
« Réponse #159 le: 07 mai 2024 à 21:59:43 »
Je participe à un projet collaboratif avec deux autrices, il reste une place disponible.
Si intéressé, me mp.

Il n'y a pas plus grande richesse sur Terre que la liberté...mes amis imaginaires peuvent en convenir.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.02 secondes avec 19 requêtes.