Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 janvier 2023 à 18:42:00
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Agora : vie collective » Projets collectifs » Mammouth Éclairé » Mout s'amuse » Les jardins de la préfecture. [Jeu du Mout N°8 - Xénogreffe]

Auteur Sujet: Les jardins de la préfecture. [Jeu du Mout N°8 - Xénogreffe]  (Lu 4603 fois)

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 207
  • Homme incertain.
allez, on joue, on s'amuse, venez jouer avec gage svp !!



Préfecture.
Préf/ères-tu rentrer, ou bien rester sur ce banc ? … Bon... je te laisse à ta l/ecture.
Préfères-tu rentrer, ou bien res/sasser tes griefs, et t'entêter à te taire ? Aurais-je dû me douter que tu ne voudrais pas discu/ter sur ce banc ? … Bon...  je te laisse à ta lecture.
Préfères-tu rentrer, ou bien ressasser tes griefs et t'ente/rrer dans le déni, à considérer les fontaines, d'un œil vide en jetant un regard indifférent à ton livre et à persis/ter à te taire ? Aurais-je dû me douter que tu ne voudrais pas discuter sur ce banc ? … Bon...  je te laisse à ta lecture.
Préfères-tu rentrer, ou bien ressasser tes griefs et t'enterrer dans le déni, à considérer les fon/dations si saines de notre vie amoureuse, sans voir les vers qui les rongent. Mes huit ans ne m'interdisent pas une certaine lucidité. Je rentre goûter. De ton comportement je déduis que tu continues à me faire la tête et que tu consacreras la fin d'après-midi à observer les mamies qui s'empiffrent de tranches napoli/taines, d'un œil vide en jetant un regard indifférent à ton livre et à persister à te taire ? Aurais-je dû me douter que tu ne voudrais pas discuter sur ce banc ? … Bon...  je te laisse à ta lecture.
« Modifié: 29 août 2016 à 20:04:32 par gage »
"Dans la nuit on trouvera
Quelque part où déposer les fleurs qu’on a cueillies"

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 381
Re : Les jardins de la préfecture. [Jeu du Mout N°8 - Xénogreffe]
« Réponse #1 le: 04 septembre 2016 à 19:47:20 »
Bah dis-donc ; je ne l'avais pas vu celui-là ! T'es bien seul sur ce coup-là. Faut vraiment que j'essaie un truc... Semaine prochaine pitêt.

Citer
De ton comportement je déduis que tu continues à me faire la tête et que tu consacreras la fin d'après-midi à observer les mamies qui s'empiffrent de tranches napoli/taines, d'un œil vide en jetant un regard indifférent à ton livre et à persister à te taire ?
quand même bizarre la construction...
ou alors, c'est la virgule avant "d'un oeil vide" qui serait peut-être mieux après.

Pas fan non plus des points de suspension après le point d'interrogation.

Ce qui est chouette sur celui-là, c'est le changement d'âge du narrateur à la fin ; et les "tranches napolitaines" m'ont fait sourire.

Merci pour la lecture.
Tchusssssss !
Rémi
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 207
  • Homme incertain.
Re : Les jardins de la préfecture. [Jeu du Mout N°8 - Xénogreffe]
« Réponse #2 le: 04 septembre 2016 à 20:29:48 »
Mais non, pas seul, Rémi, puisque tu es là, et je t'en remercie !

Ahh la construction... c'est le point faible de cet exercice ! Et tu t'en rendras compte quand tu t'y seras mis...
Il faut dire que je me suis obligé à ne pas toucher à la ponctuation quand je passe d'une version à la suivante. Du coup je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est très bancal, mais avais-je le droit de procéder à quelques manipulations ???  Seuls les Dieux et Déesses du Mout le savent...

Les points de suspension après le point d'interrogation se comprendraient mieux si j'avais mis les quadratins d'un dialogue : c'est pour souligner que l'interlocutrice ne répond rien.

Au fait, le narrateur ne change pas d'âge, c'est le lecteur qui se goure dès le début... lol
"Dans la nuit on trouvera
Quelque part où déposer les fleurs qu’on a cueillies"

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 381
Re : Re : Les jardins de la préfecture. [Jeu du Mout N°8 - Xénogreffe]
« Réponse #3 le: 04 septembre 2016 à 21:15:51 »
Du coup je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est très bancal, mais avais-je le droit de procéder à quelques manipulations ???  Seuls les Dieux et Déesses du Mout le savent...
Chuuuuuuuuuuuuuut, personne n'a rien vu  :ninja:

Au fait, le narrateur ne change pas d'âge, c'est le lecteur qui se goure dès le début... lol
oui oui, bien sûr, c'est ce que je voulais dire

Les points de suspension après le point d'interrogation se comprendraient mieux si j'avais mis les quadratins d'un dialogue : c'est pour souligner que l'interlocutrice ne répond rien.
ah ouaaaaaaaaaaaaaais... j'avais pas capté

Faut que d'autres essaient !!! Allez, on se motive ! (moi le premier...)
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Yöda

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 681
  • Il a une serviette ! Replions-nous !
Re : Les jardins de la préfecture. [Jeu du Mout N°8 - Xénogreffe]
« Réponse #4 le: 09 septembre 2016 à 16:26:47 »
Ahah, c'est vrai que l'âge du narrateur surprend, vu le vocabulaire qu'il utilise précédemment et le côté "préfecture".  ^^

J'ai bien aimé, j'ai imaginé le gamin s'approcher du banc, puis se raviser, puis revenir, puis se reraviser, enfin bref qui ne sait pas trop quoi faire. Il ressasse ses histoires de cœurs, ce que les répétitions forcées des xénogreffes mettent bien en valeur. (Et finalement, il décide de rentrer goûter... bon choix !  :D)
Damn

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 207
  • Homme incertain.
Re : Les jardins de la préfecture. [Jeu du Mout N°8 - Xénogreffe]
« Réponse #5 le: 09 septembre 2016 à 18:19:40 »
Salut Yöda !
Je t'avouerai que ta manière de le visualiser comme une saynète vivante le met beaucoup en valeur.

Oui, il est précoce dans sa manière de s'exprimer !  :D mais il ne perd pas le sens des priorités : le goûter c'est important !

Merci beaucoup pour ton passage en tout cas ! À bientôt !
"Dans la nuit on trouvera
Quelque part où déposer les fleurs qu’on a cueillies"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.017 secondes avec 19 requêtes.