Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

27 janvier 2023 à 09:13:12
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux » Défis Tic-Tac » Profanation Nocturne (Tic-Tac 25 Août 2022)

Auteur Sujet: Profanation Nocturne (Tic-Tac 25 Août 2022)  (Lu 424 fois)

En ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 325
  • Octogorneau à gros cheveux
    • Ma page perso
Profanation Nocturne (Tic-Tac 25 Août 2022)
« le: 25 août 2022 à 22:12:47 »
En gestes rapide, elle esquissa un pentacle. Une mèche brune touchait le sol en même temps que sa main, se mêlant à l'étoile à cinq branches et son pourtour. Quelques gouttes de sueur gagnaient le sol meuble du cimetière, luisant dans la nuit. Dans les ténèbres affleurait une lune étain, parfaite pour le genre de cérémonie qu'elle tramait entre les tombes.
Lorsque la figure géométrique fut terminée, la visiteuse s'écarta pour observer sa production. Les imperfections qu'elle y décela ne firent que la conforter dans son élan. Une magie ne pouvait se prétendre noire sans aspérités. D'un coup de pied, elle fit voleter un peu de sable sur le pentacle et cracha en son centre. Ses doigts se refermèrent sur la pelle qu'elle avait jusque là abandonnée contre une stelle et elle entreprit de creuser. Les tombes paradaient en cercle autour du pentacle, assurées de baigner dans son influence méphistophélique.
La première arborait une croix finement taillée dans un bloc de granit, garnie de volutes grenelées. Malgré l'obscurité, on pouvait distinctement lire :

Ci-gît Peter Borough, Maire
1803 - 1867

Elle avait peu d'espoir de parvenir à ses fins dans cette bière, c'est pourquoi elle commença par là. Elle préférait prévenir la déception, plutôt que de subir la déconvenue de fouiller toutes les tombes et de finir par toucher au but au bout d'une piste méprisée. Une fois la terre suffisamment éventrée pour laisser apparaître le bois du cercueil, elle frappa à grands coups le couvercle, qui explosa bientôt. Aux tessons de bois se mêlait l'âcre de la mort. Délicate fragrance qu'elle n'eut pas le temps de savourer. Des ongles noirs et avides fouillèrent la dernière demeure du maire, mais nul trace du Livre. La profanatrice se fendit d'un satisfaisant soupir de déception. Le maire, qui avait été l'un des plus virulents instigateurs de la traque n'avait à priori aucune raison d'emporter sa proie maléfique avec lui.
La deuxième tombe, elle, revêtait un habit brodé de promesses.

Francis et Louise Tuestore
Morts en 1868

Sa main glissa contre la tombe de marbre dur, caressée par toute la froideur spectrale accumulée par la pierre. Quelques cliquements d'ongles sur la surface blanche suffirent à la déchausser, accompagnés d'une légère poussée qui acheva de révéler le cercueil enfoui dans le caveau. C'est sur les terres de ces aristocrates que s'étaient manifestés les premiers évènements, et il était tout à fait possible que le Livre ait pu glisser entre les mains manucurées d'un des deux Tuestore. Une fois la bière ouverte, il fallut cependant se rendre à l'évidence : parmi les bijoux, les étoffes et les amulettes qui garnissaient les squelettes, nulle trace de la moindre feuille de papier. Le soupir de déception qui s'en suivit sonnait plus véridique que le précédent.
Les trois dernières tombes étaient presque accolées les unes aux autres, à l'écart du Maire et des Tuestore.

Emily V.          Elisabeth B.          Viviane T.
18. - 1862            18. - 1862             18. - 1862

La fatigue aidant, la visiteuse nocturne se mit en tête de les ouvrir de concert. Renforçant trois branches du pentacle de brindilles gorgées d'effluves d'Asmodée, elle marcha à grands pas autour des tombeaux, comptant ses enjambées et marmonnant tout à la fois. Plusieurs minutes passèrent avant que les bras des défuntes ne finalement dardent le sol et  ne lui présentent leurs paumes décharnées, luisantes d'éclats de lune. Et désespéramment vides. Si le Livre était dans une de ces tombes, elle l'aurait déjà arraché aux phalanges d'outre-tombe. Une pointe d'excitation affleurait parmi son dépit. Sa traque à elle se pimentait un peu. Contrairement au Maire, elle piègerai sa proie. Les trois innocentes enfants qui gisaient devant elle n'avaient rien de noir, et surtout rien de magique. Elles étaient exceptionnelles par la malchance qu'elles avaient eues de rencontrer la route du Maire lors des évènements.

La sorcière scruta le reste du cimetière autour d'elle. On enterrait beaucoup ses morts, pour une petite ville. Et avec quel soin ! Les tombes du Maire ou des Tuestore n'avaient rien d'extraordinaire, ici. Une sépulture attira son regard, pourtant. Loin à l'Est de la nécropole, un petit panneau de bois surplombait un coin de verdure. Lorsque la sorcière s'approcha, elle ne rencontra ni catafalque ni pierre tombale sculptée. Le panneau vermoulu était illisible pour un œil simple, mais l'influence du pentacle remuait jusqu'ici et elle put déchiffrer :

Mary Dublin
1784 - 1847

1847 ? Le cœur de la profanatrice bondit. Il était impossible que le Livre se trouve parmi les restes de cette Mary, si longtemps avant les évènements. Pourtant, l'intuition mystique du pentacle la poussa à fouiller la sépulture. La terre était meuble, et ayant laissé sa pelle à côté de la tombe du Maire, la sorcière dépouilla le sol de ses doigts nus. Le cercueil était à moitié décomposé parmi la terre, défoncé par les années et la mauvaise fabrication. Pourtant, entre les doigts enlacés autour de la poitrine de Mary, on pouvait distinctement lire en lettres d'or Le Manifeste des Sorcières, Sarah Sligo sur une couverture de cuir brune.
La sorcière arracha au squelette l'opus et l'ouvrit avec avidité. La première page ne tenait pas et glissa au sol. En la rattrapant, la visiteuse remarqua l'écriture serrée et appliquée qui recouvrait encore le papier. Quelques mots qui lui restèrent en travers de la gorge entouraient la lettre.

Chère Mary,
(...)
Glissons nos mots dans ce livre, puissent-ils nous offrir le réconfort
pour ne jamais pouvoir être vraiment réunies. Je t'aime,
Sarah

Bientôt, de nombreuses pages de l'ouvrage se défirent et se répandirent au sol, bardées d'exclamations d'amour et de liberté, mais certainement pas de sorcellerie.
« Modifié: 26 août 2022 à 13:59:41 par ZagZag »
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 376
Re : Profanation Nocturne (Tic-Tac 25 Août 2022)
« Réponse #1 le: 25 août 2022 à 22:34:31 »
Yoooo !

Je te laisse relire pour les coquilles, je note que les trucs moins évidents, plus subjectifs.

Citer
parfaite pour le genre de manigance qui se tramait entre les tombes.
pas fan de "manigance"
Mais c'est cool, on est direct dans l'action, avec un visuel net et prenant

Citer
Les imperfections qu'elle y décela ne firent que la conforter dans son élan. Une magie ne pouvait se prétendre noire sans aspérités.
cool

Citer
Ses doigts se refermèrent sur la pelle qu'elle avait jusque là abandonnée par terre
"par terre" me semble de trop (ou "contre une stelle" ?)

Citer
Aux tessons de bois se mêlait l'acre de la mort.
âcreté ?

Citer
il était tout à fait possible que le Livre ait pu glisser entre les mains manucurées d'un des deux Tuestore.
j'adore le "manucurées"

Citer
elle put lire :
déchiffrer ? (pour éviter la répétition)

Argh ! Elle n'a donc pas trouvé LE livre ! Mébon, elle a peut-être déniché de quoi écrire une belle romance :)
Y a une chouette ambiance, de belles trouvailles et on imagine bien ce qu'ont pu être ces événements...
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Merci pour la lecture, chouette défi bien relevé !
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

En ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 325
  • Octogorneau à gros cheveux
    • Ma page perso
Re : Re : Profanation Nocturne (Tic-Tac 25 Août 2022)
« Réponse #2 le: 26 août 2022 à 09:25:07 »
Coucou Rémi, je te réponds ce matin, bien après l'heure de sorcières...

Je te laisse relire pour les coquilles, je note que les trucs moins évidents, plus subjectifs.
coquilles corrigées en effet !

Citer
parfaite pour le genre de manigance qui se tramait entre les tombes.
pas fan de "manigance"
J'étais partagé aussi au moment de l'écrire. J'ai changé par "intrigue", je ne sais pas si c'est mieux ?

Citer
Ses doigts se refermèrent sur la pelle qu'elle avait jusque là abandonnée par terre
"par terre" me semble de trop (ou "contre une stelle" ?)

Citer
elle put lire :
déchiffrer ? (pour éviter la répétition)
Adopté !

Citer
Aux tessons de bois se mêlait l'acre de la mort.
âcreté ?
Je garde "âcre" pour le moment, mais peut-être que ça gêne trop, la légère anacoluthe.

Y a une chouette ambiance, de belles trouvailles et on imagine bien ce qu'ont pu être ces événements...
Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.

Les évènements désignent peut-être plus des phénomènes jugés surnaturels qui auraient mené à la traque, mais t'as l'idée ^^
J'avais peur de ne pas être très clair sur les mouvements autour des tombes, sur celui des squelettes, et sur le final, mais ça a l'air d'être passé !
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 376
Re : Profanation Nocturne (Tic-Tac 25 Août 2022)
« Réponse #3 le: 26 août 2022 à 13:08:57 »
Citer
En gestes rapide, elle esquissa un pentacle. Une mèche brune touchait le sol en même temps que sa main, se mêlant à l'étoile à cinq branches et son pourtour. Quelques gouttes de sueur gagnaient le sol meuble du cimetière, luisant dans la nuit. Dans les ténèbre affleurait une lune étain, parfaite pour le genre d'intrigue qui se tramait entre les tombes.
intrigue comme manigance me semble des substantifs trop externe par rapport à cette entame où l'on est dans le visuel. J'ai l'impression que ces mots font surgir l'écrivain.
* ténèbres

Citer
Lorsque la figure géométrique fut terminée, la visiteuse s'écarta pour observer sa production. Les imperfections qu'elle y décela
dans la suite, c'est elle aussi qui agit

Du coup, faudrait "parfaite pour ce qu'elle..."

Plus loin :
avides
exceptionnelles
(et une tite répète avec "exceptionnel" juste après)
Citer
et ayant laissée sa pelle
laissé

Citer
puissent-ils nous offrir le réconfort
pour ne jamais pouvoir être vraiment réunies
me semble incorrect le "réconfort pour..."

Citer
bardées d'exclamation d'amour et de liberté, mais certainement pas de sorcellerie.
exclamations

Chouette texte, en une heure !
A++
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

En ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 325
  • Octogorneau à gros cheveux
    • Ma page perso
Re : Profanation Nocturne (Tic-Tac 25 Août 2022)
« Réponse #4 le: 26 août 2022 à 14:01:05 »
Merci pour les coquilles, je suis une bille ><
Et merci d'être repassé, je vois mieux ce que tu veux dire pour "manigance/intrigue", j'ai opté pour :
Citer
Dans les ténèbres affleurait une lune étain, parfaite pour le genre de cérémonie qu'elle tramait entre les tombes.

++
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

Hors ligne SkyMatter

  • Tabellion
  • Messages: 25
    • Mes dessins sur Instagram
Re : Profanation Nocturne (Tic-Tac 25 Août 2022)
« Réponse #5 le: 27 août 2022 à 21:02:23 »
Bonsoir ZagZag.

Je suis toujours impressionné par ce que certaines personnes ici peuvent écrire en seulement une heure, vous êtes des dingues  :o
En plus y'a la mise ne page du texte qui image bien les tombes et tout, ça rend le texte encore plus sympa à la lecture.
J'aime beaucoup le fait qu'elle ne trouve pas le bon livre à la fin, ça laisse la place à une suite potentielle avec pleins d'intrigues qui sont mentionnées ici et là, j'ai envie d'en lire plus sur cette sorcière :)
Manieur de mots, aussi agile qu'un ours, une plume à la main.

Hors ligne Basic

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 399
    • Dits de l 'aube.
Re : Profanation Nocturne (Tic-Tac 25 Août 2022)
« Réponse #6 le: 28 août 2022 à 09:53:35 »
Bonjour ZagZag

Moi qui est la nostalgie de mes premières lectures gothiques. J'ai bien aimé le pied de nez final. Du coup, pour le contraste, un poil plus gothique

un commentaire derrière le rideau.

B

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Dits de l'aube. Textes dits. Hellian - Basic et d'autres.

https://www.youtube.com/channel/UCtSh7Ir1_tg0rf8WhZBunLQ

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 163
Re : Profanation Nocturne (Tic-Tac 25 Août 2022)
« Réponse #7 le: 28 août 2022 à 09:55:39 »
Un texte parlant de la passion de déterré des morts, c'est original/

Je trouve pas ca très malin d'enterrer une personne avec un livre qu'on veut cacher. Il est sans surveillance et les gens qui ont accompagné le corps doivent être au courant.

Mais la fin nous apprend la réalité sur ce livre. Sa seule magie, c'est l'amour ;)

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.026 secondes avec 19 requêtes.