Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

28 novembre 2022 à 05:10:55
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux » Défis Tic-Tac » la bataille de Neuport (TIc Tac, 06/07/2022)

Auteur Sujet: la bataille de Neuport (TIc Tac, 06/07/2022)  (Lu 518 fois)

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 464
  • Nécroposteur aux mains froides
la bataille de Neuport (TIc Tac, 06/07/2022)
« le: 06 juillet 2022 à 22:33:41 »
Pardonnez mon bafouillage, c’est vraiment caca  :'(




Bent, le capitaine du fort de Neuport marchait et marchait, sans pouvoir calmer ses jambes transies par la chevauchée. Son aide-de-camp tentait de tempérer son agitation :
« Mon capitaine, l’ennemi pourrait prendre l’armée principale à revers s’il passait par la route que Neuport contrôle ; notre rôle est clair, nous devons seulement tenir la place. »

Pour calmer son excitation, le capitaine alla faire la revue de la garnison. Les hommes étaient visiblement émaciés. La marche forcée et la campagne décimée qu’ils avaient traversé avaient eu raison des forces des troupes levées par le Duc à l’arrivée des envahisseurs orientaux. Mais le capitaine avait atteint son objectif : garnisonner Neuport.

Le capitaine Bent, après son tour, alla converser avec la sentinelle sur le chemin de ronde. Son aide-de-camp le suivait toujours, exécutant le plus fidèlement possible ses ordres et recueillant ses bons mots pour la postérité.
« Quand saurons-nous, dit le capitaine, si et quand les envahisseurs passeront par la route ? Doit-on en croire nos yeux ? Ou nos oreilles ? »
La sentinelle resta silencieuse. Le capitaine considéra l’homme comme s’il attendait une réponse. La sentinelle hésita :
« Eh bien, mon capitaine, si une compagnie approche, sa forme et son fracas se feront voir et entendre, assurément.
— Sûr ? Je n’en sais trop rien. Je ne suis pas si sûr. »

Ils continuèrent leur ronde, jusqu’à ce que le capitaine aille vers quelqu’un d’autre, pour lui demander :
« Tu sais qui sont les envahisseurs ? Sont-ce des animaux, des hommes, des Dieux, des démons ? Existent-ils vraiment ? En as-tu déjà vu ?
— Ce doivent être des hommes de chair et de sang, le doute n’existe pas sur ce point. Et si nous ne les avons pas aperçus, nous avons témoigné des traces de leur passage sur nos terres. Assurément, le Duc leur fera bataille et les battra.
— Mais, insista le capitaine, en as-tu déjà vu un, même mort ? »
L’homme dut admettre qu’il n’en avait jamais vu. Le capitaine le considéra encore, longuement, jusqu’à ce qu’il lâche :
« Ma foi, je n’en ai jamais croisé.
— Ce n’est donc pas sûr qu’ils soient des hommes. »

L’aide-de-camp ne put s’empêcher de demander au capitaine ce qu’il tentait de faire, à instiller le doute dans l’esprit de chacun de ses interlocuteurs.
« Je suis dans les limbes, vois-tu. Je suis maudit par un voile d’incertitude et de confusion, qui fait questionner chaque chose et chaque croyance que d’autres ont. Et, tant que cette frustration n’est pas levée, je vis dans le plus grand dégoût. »
Il demanda ensuite à l’intendance ce qu’ils allaient manger. Et puis, voulut savoir le nombre exact de lances, flèches, et armes qui avaient été stockées pendant l’approvisionnement du fort. Ensuite, il demanda à confirmer plusieurs fois quelle date ils étaient, et si le Duc avait fait parvenir un message. Après avoir considéré le ciel plusieurs dizaines de minutes, il annonça qu’il n’aurait pas la moindre idée du temps qu’il ferait.

Bent était dans les limbes. Sa seule consigne atteinte, il ne savait que faire. Demander conseil ? Imposer quelque chose à quelqu’un, quoique ce soit ? Son aide-de-camp, à part noter ses aphorismes et le considérer avec incrédulité, n’était pas de grand secours.
Il lui en venait des nausées, devant le vertige des possibilités et des décisions éventuelles, et ne put s’empêcher de remettre.

Quelque part dans la nuit, une forme apparut au loin. Personne ne put décider si c’était une armée, ou bien une tornade, ou un troupeau de bovins, ou une illusion. Il n’y avait de lumière que la Lune qui, cette nuit-là, était pourtant généreuse. Ni la sentinelle ni l’aide-de-camp ne purent rassurer le capitaine.
« Le Duc attend des envahisseurs, peut-être que ce sont eux?, demanda Bent, peu sûr.
— On devrait envoyer des éclaireurs, dit l’aide-de-camp.
— Devrait-on? Et si… ? »
Cette fois, c’étaient les yeux morts de l’aide-de-camp qui firent taire le capitaine. Bent accepta silencieusement la proposition et deux éclaireurs partirent.

« Vous avez votre charge depuis longtemps, mon capitaine ? demanda l’aide-de-camp.
— J’ai racheté la charge très récemment, répondit-il. J’ai beaucoup hésité avant de la prendre, signala-t-il.
— Oui, j’imagine bien, acquiesça l’aide-de-camp. C’est votre premier engagement?
— Première campagne, oui!, répondit Bent. Voit-on mon appréhension? »
L’aide-de-camp murmura quelque chose d’inaudible.

Les éclaireurs revinrent : c’était un nuage énorme, de locustes, qui fonçait vers eux. Il n’y avait aucun moyen de les combattre ou de se préparer à leur arrivée, qui ne saurait tarder. Bent sentit son cœur tomber à ses pieds en entendant les éclaireurs décrire la destruction qu’ils amenaient.
Bientôt les animaux fondaient sur le fort de Neuport et se précipitaient sur les hommes qui s’emmitouflaient autant qu’ils pouvaient. Mais rien ne pouvait arrêter les mandibules voraces des…

« Childegonde!,» hurla Bent
Il se réveilla en sursaut, Childegonde était à ses côtés.
« Encore un mauvais rêve ?, demanda-t-elle.
— Oh, c’était si réel, soupira le dormeur. Nous devions tenir une place, et nous étions dans les limbes, et puis…
— Je sais bien, je sais, dit Childegonde. Là, là… tout ira bien, tout est clair et bien maintenant. »

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 282
Re : la bataille de Neuport (TIc Tac, 06/07/2022)
« Réponse #1 le: 06 juillet 2022 à 23:06:37 »
Salut Oper,

Quelques coquilles (pas sûr que ce soit pertinent de les relever pour un tic-tac, mébon) et notes de lecture
Citer
qu’ils avaient traversé
traversée

Citer
« Eh bien, mon capitaine, si une compagnie approche, sa forme et son fracas se feront voir et entendre, assurément.
— Sûr ? Je n’en sais trop rien. Je ne suis pas si sûr. »
j'aime bien cette idée

Citer
et ne put s’empêcher de remettre.
je capte pas

Citer
Cette fois, c’étaient les yeux morts
ce furent ?

Hé ben c'est pas si "caca" ! Bon, évidemment, la fin est assez bateau... et y a quelques tournures qui mériteraient d'être peaufinées. Mais j'aime bien ce capitaine tout paumé et cet envahisseur que l'on ne sait décrire d'abord puis saisir ensuite.
Bref, un chouette moment de lecture, j'ai trouvé.

A+
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne ZagZag

  • Ex Zagreos
  • Chaton Messager
  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 309
  • Octogorneau à gros cheveux
    • Ma page perso
Re : la bataille de Neuport (TIc Tac, 06/07/2022)
« Réponse #2 le: 06 juillet 2022 à 23:12:43 »
Mais le capitaine avait atteint son objectif : garnisonner Neuport.
ça se dit garnisonner ? je connaissais pas  ^^


Doit-on en croire nos yeux ? Ou nos oreilles ? »
j'aime bien cte réplique

« Ma foi, je n’en ai jamais croisé.
— Ce n’est donc pas sûr qu’ils soient des hommes. »
ça aussi je kiffe, et la vibe de ce capitaine en général

franchement c'est pas caca du tout, je trouve que le caractères, les doutes de ce capitaine sont vachement bien décrits, surtout dans ses deux courts dialogue avec les soldats. J'aime trop la première moitié ! La suite je la trouve un peu verbeuse, tu explique beaucoup ce que ressent le capitaine, j'aurais préféré continuer à effleurer, ou juste à avoir ce qu'il communique à son aide de camp.
L'idée de l'attaque des locustes, je trouve que ça fonctionne aussi, dans l'ambiance, tu aurais pu poursuivre là dessus ! Bon parce que la fin en fait c'était un rêve euh, clairement elle a pas sa place dans le texte, désolé.

Bref pas caca !!!!
aucun : les artichauts n'ont aucun rapport avec le Père Noël. Ce ne sont pas des cadeaux et on ne peut pas faire de Père Noël en artichaut.

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 668
  • Miss green Mamie grenouille
Re : la bataille de Neuport (TIc Tac, 06/07/2022)
« Réponse #3 le: 07 juillet 2022 à 18:59:36 »


En tout cas c'est un caca bien moulé (oups...) pas si mauvais que ça ! Les coquillettes Rémi s'en est chargé.

J'ai juste trouvé que la narration était un peu lancée à la volée, pas un vocabulaire très varié : tu utilises moult fois le verbe aller... peut-être à revoir un peu pour arranger tout ça si tu veux conserver ce texte ? Une histoire entrainante, une fin que l'on attend sans attendre, mais que l'on devine...

Un tic-tac varié est surprenant.  :oxo: :oxo: :oxo:
Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Ma page perso si vous êtes curieux

Hors ligne Aponiwa

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 212
Re : la bataille de Neuport (TIc Tac, 06/07/2022)
« Réponse #4 le: 07 juillet 2022 à 19:02:21 »
Yo Oper,

Bon c'est pas si mal cette histoire.
On se demande où on est au début, si c'est le premier jour des soldats qui ne savent pas reconnaitre l'ennemi, si c'est une farce...
C'est marrant de voir arriver les locustes à la fin. On s'y attendait pas.

L’aide-de-camp ne put s’empêcher de demander au capitaine ce qu’il tentait de faire, à instiller le doute dans l’esprit de chacun de ses interlocuteurs.
« Je suis dans les limbes, vois-tu. Je suis maudit par un voile d’incertitude et de confusion, qui fait questionner chaque chose et chaque croyance que d’autres ont. Et, tant que cette frustration n’est pas levée, je vis dans le plus grand dégoût. »
Ce passage fait un peu "placement de produit", là!  :D

La fin est classique, mais reste amusante.

Merci pour ton texte! :)

Hors ligne Luna Psylle

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 168
  • Luna, fille de Psylle
    • Page perso du Monde de l'Ecriture
Re : la bataille de Neuport (TIc Tac, 06/07/2022)
« Réponse #5 le: 08 juillet 2022 à 11:33:03 »
Salut Opercule !

Pour la forme, ce que j'ai repéré était déjà noté dans les précédents commentaires.

Pour le fond : je me suis demandée comment tu allais finir entre le doute instillé, l'ennemi inconnu, la mort qui arrive, du coup je n'étais pas du tout préparée à la chute ; oui, elle peut paraître clichée au premier abord, mais elle m'a surtout donnée l'impression de casser net ton idée. Je ne suis pas sûre d'accrocher, désolée.

En te souhaitant une bonne journée !
« Modifié: 08 juillet 2022 à 11:47:39 par Luna Psylle »
If the day comes that we are reborn once again,
It'd be nice to play with you, so I'll wait for you 'til then

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 999
Re : la bataille de Neuport (TIc Tac, 06/07/2022)
« Réponse #6 le: 09 juillet 2022 à 09:34:41 »
Ton texte raconte la préparation a une bataille contre un ennemi inconnu et dangereux.

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Je trouve pas que ton texte est caca. Il est bien écrit et se lit sans difficulté. La fin est assez convenu, mais tu avais une heure pour tout faire.

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 464
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : la bataille de Neuport (TIc Tac, 06/07/2022)
« Réponse #7 le: 09 juillet 2022 à 22:00:22 »
Merci pour les remarques, les coquilles relevées, et les consolations !
Alors oui, la fin est posée bateau parce que je voulais copier l’image de couverture d’un type qui se réveille en sursaut au moyen-âge ^^ mais je conviens que c’est forcé, et je pense qu’on peut la couper sans souci

Par contre, je me défends totalement du "placement de produit" dans le dégoût des limbes. Je récuse ! :mrgreen:

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 19 requêtes.