Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

02 février 2023 à 08:46:44
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions » Le petit salon » dérangé - [pseudosophie ouverte de la narration humaine]

Auteur Sujet: dérangé - [pseudosophie ouverte de la narration humaine]  (Lu 553 fois)

En ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 456
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
dérangé - [pseudosophie ouverte de la narration humaine]
« le: 02 juillet 2022 à 00:42:16 »
"l'ennemi est con, il croit que c'est nous l'ennemi" - ?
"l'asservissement provient de l'obéissance" - ?
"scénario perturbateur" - ?


y'a un truc dans ce vieux truc de protagonisterie, qui se voit moins je crois en des ailleurs culturels incertains, c'est qmm que le mec qui se démerde pour tenter un truc organisé, réfléchi, planifié, bref, prévu ou projeté, tenté et plus ou moins réalisé, re-bref celui qui a un plan... bin c'est le méchant ! non ? alors : de une, bah oui, quand on est dans la passivité de l'existence, ça peut faire chier, un type qui impose ou essaie de le faire, une décision toute personnelle qui use de l'autorité, d'un étrange pouvoir de décision sur autrui, oui juste parce qu'il vient lui déranger sa tranquillité à cet autrui, bah forcément de niais, qu'il est perçu initialement comme le méchant ! c'toujours comme ça ! le premier de tous dans l'histoire, j'en sais rien, c'est ptetr le type qu'a ramené le feu, bin ouais tu vas pas croire ils l'ont trouvé comme ça en groupe comme on partage une pizza, nan, y'en a surement qui sont passés bien seultous pour des méchants voire un peu plus psychopathes ou démons que juste des mauvais types, et ce pendant des générations, alors que now t'as ton bic pour allumer un encens et la fumée est passée plus safe dans les perceptions qui d'instinct non-humain, étaient différentes juges du bien ou du mal du feu même sans flammes... bref, c'est le principe de base des histoires de types à raconter ou lire ou écrire, t'as un type, bien tranquille au calme de la passivité, et souvent, t'as en face un plan qui va le faire réagir en mode 'merde j'avais pas prévu', et souvent ça peut être donc, un plan théorisé, pour qu'en pratique la réalité advienne, bref l'initiative perçue à mal, comme on l'a vu, par le sentiment de stabilité dérangée en contexte passif ; de deux, et en suite, bin voilà, les héros de nos histoires, si j'ai bien pigé la théorie, c'est donc des moutons qui se prennent un rail pour rester mouton, et qui réagissent donc, à l'encontre d'un plan souvent socialement plus étendu que la singularité de ces-dits protagonistes, oui, ils ne font que répondre 'non' au plan qui les chamboule, bon... bin entre les deux ; moi je vois juste des histoires biaisées par l'optique de celui qui subit, et jamais on voit ce qui se trame chez ceux qui réfléchissent un peu plutôt que réagir, qui construisent plutôt que saboter, qui influencent plutôt que freiner, car si on poursuit l'idée que le véto du protagoniste à son élément perturbateur n'est en rien une capacité d'initiative, il en va donc de la relativité de la morale du perturbateur, qu'il serait bien dommage de considérer uniquement pour ce que le mouton est dérangé par le loup... un petit exemple ? y'en a peu, moi celui que j'ai c'est les douze ou treize livres Death Note, et il m'est drôle de constater que ce donc rare parmi les autres, protagoniste qui a un plan qu'il tente de réaliser contre vents et marées, eh bien oui tout l'un des axes de lecture de ce manga complexe, consiste en l'étrange rapport du bien et du mal perçu par toute la sphère emportée dans cette fiction, et autour de Light Yagami qui mène sa danse active, décidée, tentée d'un passage du contingent au réel, avec tous les risques que ça comprend pour gentils et méchants de quels bords...? c'est surtout ça la question de la relativité

bref, encore un de ma part : pourquoi ?
comment de que ce que que de ?
et puis surtout...
?
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.021 secondes avec 19 requêtes.