Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

31 janvier 2023 à 08:48:32
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux (Modérateur: Claudius) » Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre

Auteur Sujet: Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre  (Lu 34421 fois)

Hors ligne Earth son

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 720
    • Ma page perso
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #60 le: 22 mai 2022 à 22:02:53 »
Merci, Dot  :)
Ce que tu penses, tu le de­viens. Ce que tu res­sens, tu l’at­tires. Ce que tu ima­gines, tu le crées

Hors ligne Sweetlamb

  • Buvard
  • Messages: 2
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #61 le: 15 octobre 2022 à 19:17:00 »
Que voyons nous de ma fenêtre ?

De magnifiques câbles électriques qui ont l'avantage de nous avertir si la pluie va tomber. L'humidité les fait crépiter.
Ah nous avons un peu plus bas (je suis au 5ème étage) une partie du parking avec des haies et de temps à autres nous pouvons voir quelques pies qui se disputent un bout de pain jeter d'un balcon.
J'adore les pies ! Beaucoup les déteste, mais leur couleur noir et blanc me fascine et leur intelligence est juste incroyable. On dirait les orques du ciel.
Mais revenons à la vue de ma fenêtre, nous avons un magnifique périphérique, bruyant le jour, calme la nuit. J'y aperçois les incivilités des piétons qui traversent en plein milieu au lieu d'aller jusqu'au feu. Certains sont sûrement pressés d'aller acheter leur bière à la petite épicerie en face ou de faire un pari au bar.
De ma fenêtre on voit aussi la petite boulangerie, qui sent divinement bon lorsqu'elle ouvre le matin, une fleuriste et un bureau de tabac qui font le rez de chaussée de d'autres bâtiments.
Bref la vu de ma fenêtre ce n'est pas la vue sur la mer mais on y voit aussi des gens de tout âge et de toute culture et c'est ce que j'aime voir de ma fenêtre.

Hors ligne Someone

  • Plumelette
  • Messages: 19
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #62 le: 05 novembre 2022 à 17:14:44 »
De ma fenêtre le ciel est toujours gris couvert de nuages gris comme ceux qui émanent de la cigarette de papy.
Les gens marchent tête baissée calfeutrés dans leur manteau. On dirait toujours qu’ils imitent la marche funèbre, sans doute pour me rappeler la fin proche de papy.
Le paysage urbain en plus d’être froid est austère. Je vois un arbre nu, un grand mur gris de pollution avec une seule fenêtre , la vieille dame d’en face qui ferme ses volets, un beau jeune homme qui attend son bus à l’arrêt, un couple qui se balade tous les samedis dans la même rue à la même heure avec leur gamin qui chiale tout le temps comme moi.

Pour vous déprimer

Hors ligne Samarcande

  • Prophète
  • Messages: 930
  • Bla Bla Bla
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #63 le: 05 novembre 2022 à 18:24:06 »
Pour toi Someone :calin: :calin: :calin: :calin:
Sait-on jamais, nos chemins pourraient se croiser ! (Amin Maalouf )

Hors ligne Margaux

  • Plumelette
  • Messages: 13
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #64 le: 22 novembre 2022 à 17:31:04 »
De ma fenêtre, le ciel gris de la journée laisse sa place au ciel sombre de la nuit. Il est 17h12, nous sommes mardi. De ma fenêtre, je peux constater que les ouvriers du chantier en bas ne sont encore pas venus aujourd'hui. Déjà une semaine que le chantier stagne, une semaine que l'EHPAD n'a pas de murs fermés. Quand je regarde par ma fenêtre, je vois deux résidents inséparables du foyer de vie, situé deux rues plus loin, marcher à vive allure, comme s'ils étaient en retard, peut-être l'étaient-ils? Peut-être que le froid engourdissaient leurs doigts? Peut-être étaient-ils pressés de rentrer au foyer et boire un chocolat chaud préparé pour le goûter?
Mais ils prenaient la direction du centre-ville. Alors, j'en déduis qu'ils vont simplement tirer de l'argent.
Je laisse mon regard un moment sur la tablette qui diffuse une série, quand j'entends un chien aboyé. Il n'y a pas de chiens dans ma série, alors je regarde par la fenêtre et les voit.
Deux de mes collègues, une qui promène son berger allemand, l'autre qui rentre de courses, vu le cabas qu'elle peine à porter. Elles papotent, sûrement du travail, ou de leurs vies. L'une vapotent, l'autre fume. Elles rigolent. Pourquoi rigolent-elles? J'essaie d'ouvrir la fenêtre, tendre l'oreille sans me faire repérer. Je n'entends pas grand chose, des rires, les cris des enfants de ma voisine du dessous et leur mères qui leur crient dessus. Je n'entendrais rien de plus, et comme j'ai froid, je ferme la fenêtre. Je vois mes deux collègues partir chacunes de leurs côtés, reprendre le cours de leur soirées, en patientant jusque demain pour se retrouver au travail.
Au final, il ne se passe pas grand chose aujourd'hui par la fenêtre.

Hors ligne Nemmy

  • Plumelette
  • Messages: 13
  • À court de mots ? Que Nemmy !
Re : Décrire ce que vous voyez en regardant à votre fenêtre
« Réponse #65 le: 07 décembre 2022 à 18:14:45 »
Chaque matin, en attendant que mon père se réveille à son tour,  j'observe l'agitation incessante de la ville. Moi qui pensais détester la vie urbaine, je suis obsédé par ce que je vois depuis ma fenêtre du 17ème étage. Chaque matin, mon père me trouve, scotché à la fenêtre du salon, et chaque matin la même question "Qu'est ce que tu peux bien trouver de beau à regarder par cette fenêtre ? La voisine est à poil ou quoi ?". Non, la voisine n'est pas à poil, et c'est vrai que la vue est plutôt moche. Le ciel est gris, comme chaque jour, à cause des nuages et de la pollution coincés par les Andes. Les immeubles d'en face sont en béton brut, pas vraiment du même gris que le ciel, plutôt marronnasse. En bas, à côté du grand bâtiment d'assurance, un centre de photographie qui affiche régulièrement une photo en géant sur son toit. En ce moment c'est 5 gamins cholos, torse nus sur une plage, qui font des doigts d'honneur à la caméra. A coté des affreux, un parking à ciel ouvert sans étage, au bout du parking une maisonnette construite tout en longueur qui abrite la famille du gardien. Vraiment pas fameuse la vue. Mais quand le vieux concierge laisse ses petits lapins blancs gambader entre les voitures garées, j'arrive à voir plus loin que la grisaille, je m'imagine le Pacifique, que les nuages gris cachent en permanence, et les montagnes pelées qui nous entourent. Entre les deux j'imagine les 10 millions de personnes qui s'activent dans la Cité des Rois, les voitures qui passent en permanence au pied de l'immeuble m'aident à comprendre ce chiffre autrement inimaginable. Les petits lapins m'aident à me rappeler que dans ces tours marrons il y a des hommes, des hommes qui aiment leur lapins, leurs chiens, leurs enfants, leur femmes... C'est à eux que je pense tout les matins au réveil quand par la fenêtre je fixe ce qui n'est pas là, et tous les soirs quand je m'endors au bruit des klaxons et des sirènes de police, qui sonnent si exotiques à mes oreilles habituées au calme plat de ma petite ville.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.018 secondes avec 19 requêtes.