Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

02 février 2023 à 10:02:59
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions » Le petit salon » science vs croyance

Auteur Sujet: science vs croyance  (Lu 1230 fois)

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 456
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
science vs croyance
« le: 14 avril 2021 à 15:07:19 »
science vs croyance
#information utile #phénoménologie #métaphysique #épistémo
un petit sujet plus informatif que réflexif
mais pour moi c'est du pareil au même avec ce qu'on me répond

x')

alors moi je pleuris, normal comme d'hab, parce que les gens ils ont pas compris que y'avait une dichotomie incontournable qui se lexicalise selon ces deux mots antagonistes : certitude et croyance ; donc voilà, t'as les gens qui ont pas dépassé Descartes, ils sont là d'un côté avec leur science, leur discipline de la connaissance, leurs assurances étout, pis ou de l'autre côté avec leur religion, leur intuition, leur feeling, leur émotion, leur chaos, leur illogisme et leurs passions ; bon ; bin si vous êtes que d'un des deux côtés, z'êtes pré-cartésiens, c'est-à-dire que vous avez pas admis les incidences du physique et de la métaphysique distinguées ! Descartes qui dit qu'on est 'un animal métaphysique', en tant qu'humains, bin en gros faut le piger comme quoi y'a bien deux trucs : la religion universelle qui sort de wutzensairien, dieu et les questions existentielles, pis la science et l'information incarnée, le royaume de la logique de preuves...

y'a encore de gens qui croient que Descartes c'est l'orthonorme carrée uniquement ou qui savent même pas quand il usent du terme comme des blairs ? dégagez, svp, j'ai pas envie de perdre mon QI

bref, parce que je vois qu'ici ou ailleurs, les gens ont pas pigé ce qui est déjà écrit dans le dur et vu qu'on vogue dans ce bocal de merde, faut que je vulgarise un peu pédeusement :

t'as le "Discours de la méthode", par le Descartes, qui se sous-titre "Pour bien conduire la raison et chercher la vérité dans les sciences"...

en gros le Descartes, il est là il est allé à l'école ou pas, j'en sais rien, mais à un moment adulte dans sa vie, il s'est dit en gros : "mais watzeufeuk, le système informatif m'a servi à rien dans la vie, ce savoir est incertain, je dois absolument m'assurer de trucs si je veux être sûr de quoi que ce soit et pouvoir vivre"... pis là il part dans sa philo, pis bin il va chercher, ce qui est sûr, absolumenent certain, indubitable ! on va dire qu'il aura forgé la méthode de la science, ce système de l'information validée, c'est-à-dire de l'information prouvée par axiomes légitimes jusqu'à mise à jour

bon voilà, depuis y'a des gens qu'ont un peu poursuivi sa réflexion, donc t'as Kant qui explique en quoi y'a bien cet universel et ce singulier, t'as Nietzsche qui les agit, Husserl qui s'en rend compte, Levinas qui théorise un peu le touti, bref... on est dans la phéno !

tout ça sans parler de la Théorie du Chaos, ce serait passer à côté d'un outil fondamental : ce qui distingue le savoir, la connaissance, du doute, de la croyance, c'est la validité du truc... chaque système scientifique pose des bases affirmées sans fondements autres que philosophiques, afin de mettre un cadre de certitude ; tant qu'on n'a pas prouvé, ça reste incertain ; ça veut pas dire que la science des premiers modèles de l'atome était à condamner dans leur méthode, non, la science a beau être le domaine de l'universel avéré, le fait que les systèmes scientifiques sont eux-mêmes également métaphysiques, alors on peut les remettre en question ; m'enfin avant de prouver les limites du système de e=mc², faudra scientifiser des trucs pas con j'pense... pis à l'inverse, t'as des trucs, on est assurés qu'ils sont pas assurés, et c'est la métaphysique : le résultat d'un lancé de dés ? on sait assurément qu'il sera entre 1 et 6 pour un dé conventionnel, mais de là à savoir lequel... pareil avec la croyance, les vraies questions de l'incertain... dieu ? lequel ? comment ? oui, mais... bref, la Théorie du Chaos c'est la méthode pour gérer et distinguer, la certitude de la croyance, c'est ce qui dit qu'on doit agir avec des infos et qu'il y a un paramètre vachement incident qui est la pertinence du truc, le fait qu'on puisse y faire confiance ou pas, avec plus ou moins de certitude

pis alors y'en a plein ils font des amalgames un peu pleurigolos, genre "ouais moi j'suis sûr que j'suis agnostique", ou "je crois que le h1n1 est un produit artificiel"... bon ; donc entre les apôtres de la science sans religion, ou de la religion sans science, j'ai juste envie de dédier ce sujet... donc voilà, selon votre choix :

je vous coupe quelle main ?
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.017 secondes avec 19 requêtes.