Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

01 février 2023 à 00:14:27
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Le petit amphithéâtre » Référencer l'univers d'un autre livre

Auteur Sujet: Référencer l'univers d'un autre livre  (Lu 1866 fois)

Hors ligne Myst

  • Plumelette
  • Messages: 10
Référencer l'univers d'un autre livre
« le: 02 mai 2020 à 17:26:08 »
Bonjour,

Imaginons que je veuille introduire dans mon livre un personnage venant de l'univers d'Harry Potter. J'aimerais savoir ce qui est autorisé ou pas. Il y a différents paliers et je suis curieux de savoir lesquels sont "dans les règles".
  • Est-ce que je peux reprendre directement un personnage de J. K. Rowling tel que Hermione comme personnage de mon livre ?
  • Est-ce que je peux créer un personnage en disant qu'il vient de Poudlard ?
  • Sinon, est-ce que je peux créer ce personnage et insinuer vaguement qu'il vient de l'univers d'HP ?
Merci d'avance pour vos réponses !!

Hors ligne Erwan

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 005
Re : Référencer l'univers d'un autre livre
« Réponse #1 le: 02 mai 2020 à 18:50:05 »
Hello myst !  ;)

Chaque pays à sa propre législation, mais d'une manière générale, tu ne peux faire aucun de ces trois cas. Tu penses bien que si c'était autorisé, il y aurait des dizaines de forks d'Harry Potter ou d'autres livres ultra-connus... Un personnage étant une idée originale, elle est pleinement couverte par le droit d'auteur, tout  comme les lieux imaginaires comme Poudlard, par ailleurs.

Désolé, mais ce que tu veux faire n'est donc pas possible d'un point de vue juridique. D'une manière très générale, avec ce genre d'idée assez évidente, quand tu constates qu'il n'y a aucune occurrence dans les rayons des librairies, c'est pas bon signe !  ;)

En fait, il existe bien une exception, c'est la parodie! Les dessinateurs de presse, par exemple, mais n'importe quel parodiste / humoriste peut se moquer, y compris des œuvres sous protection copyright. Après, je cite tout cela de tête, mais tu trouveras sur ce forum même des liens que j'ai mis (dsl je ne sais plus où) vers des cours sur internet sur le droit d'auteur. Tu dois pouvoir les retrouver par toi-même sinon  ;).

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Re : Référencer l'univers d'un autre livre
« Réponse #2 le: 02 mai 2020 à 20:35:20 »


Désolé, mais ce que tu veux faire n'est donc pas possible d'un point de vue juridique.

je pense à peu près l'inverse

tu es sûr de ton coup Erwan ?  ;)

Hors ligne Myst

  • Plumelette
  • Messages: 10
Re : Référencer l'univers d'un autre livre
« Réponse #3 le: 02 mai 2020 à 22:11:44 »
Merci pour ta réponse Erwan. J'ai eu la confirmation d'autres personnes.
« Modifié: 02 mai 2020 à 23:07:46 par Myst »

Hors ligne Erwan

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 005
Re : Re : Re : Référencer l'univers d'un autre livre
« Réponse #4 le: 03 mai 2020 à 17:05:34 »


Désolé, mais ce que tu veux faire n'est donc pas possible d'un point de vue juridique.

je pense à peu près l'inverse

tu es sûr de ton coup Erwan ?  ;)

Alors ça dépend des législations, mais elles sont souvent concordantes. En France, par exemple, les concepts ne sont pas considéré comme des œuvres originales. La notion de druide ne peut-être copyrighté, car c'est un concept. Par contre un personnage est une œuvre originale (il y a ta patte dedans, ce n'est pas un concept mais une incarnation donnée). Donc oui, c'est protégé. Par ailleurs, si ce n'était pas le cas, tu penses bien que tous les auteurs qui ont "plagié" Tolkien, avec toute la littérature de Fantasy qui est apparue après lui, auraient allègrement pompé ses termes et sa "terre du milieu". Et on aurait fait des films et des séries dans son univers depuis belle lurette sans demander les droits. Une œuvre dérivée, par ailleurs, est une œuvre qui reprend de l'œuvre initiale tout en ajoutant sa propre touche. Une œuvre dérivée n'est possible qu'avec l'accord contractuel de l'ayant droit.

Maintenant on trouve sur internet des dizaines de fanarts, qui sont les œuvres de fans enthousiastes, qui sont illégales, mais tolérées car ça fait vivre une communauté qui est positive pour les auteurs  ;).

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 855
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Re : Re : Re : Référencer l'univers d'un autre livre
« Réponse #5 le: 03 mai 2020 à 17:42:10 »
Maintenant on trouve sur internet des dizaines de fanarts, qui sont les œuvres de fans enthousiastes, qui sont illégales, mais tolérées car ça fait vivre une communauté qui est positive pour les auteurs  ;).

Tout comme les fan fictions. En théorie l'auteur de l'oeuvre originale pourrait poursuivre leurs créateurs mais ce serait très mal perçu (et ça ne rapporterait rien  :huhu: ).
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Référencer l'univers d'un autre livre
« Réponse #6 le: 03 mai 2020 à 21:12:02 »

  • Est-ce que je peux reprendre directement un personnage de J. K. Rowling tel que Hermione comme personnage de mon livre ?
j'ai des tas d'exemple en tête (une bédé de trondheim qi reprend les personnages de spirou et fantasio ; un polar qui reprend le personnage de tante léonie dans proust, et plein d'autres exemples) de personnages repris
 ;)[/list]

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 855
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Référencer l'univers d'un autre livre
« Réponse #7 le: 03 mai 2020 à 23:21:21 »
Si c'est tombé dans le domaine public tu peux allègrement copier l'oeuvre. Dans le cas de Proust il n'y a pas de problème (autres qu'au niveau inspiration et morale parce que bon, pomper le boulot des autres c'est un peu merdique).
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Référencer l'univers d'un autre livre
« Réponse #8 le: 04 mai 2020 à 21:17:44 »
Bonjour,

Imaginons que je veuille introduire dans mon livre un personnage venant de l'univers d'Harry Potter. J'aimerais savoir ce qui est autorisé ou pas. Il y a différents paliers et je suis curieux de savoir lesquels sont "dans les règles".
  • Est-ce que je peux reprendre directement un personnage de J. K. Rowling tel que Hermione comme personnage de mon livre ?
  • Est-ce que je peux créer un personnage en disant qu'il vient de Poudlard ?
  • Sinon, est-ce que je peux créer ce personnage et insinuer vaguement qu'il vient de l'univers d'HP ?
Merci d'avance pour vos réponses !!

en fait, j'ai peut-être mal compris la question initiale de l'amie Myst, mais dans les trois choses qu'elle demandait, je ne vois pas de pompage

jouer avec des personnages créés par d'autres, c'est pas forcément du plagiat - et je n'ai pas l'impression que sa question était "est-ce que j'ai le droit de plagier"

le gars qui a fait un tabac avec son remake de l'étranger (avec meursault dans le titre) il n'a rien plagié. il a piqué des personnages à camus - et il a drôlement bien fait
c'est comme ça aussi que la littérature vit, grandit, se perpétue  :)

Hors ligne Erwan

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 005
Re : Référencer l'univers d'un autre livre
« Réponse #9 le: 05 mai 2020 à 13:39:26 »
Meilhac, dans son post, il était question d'Harry Potter, donc une œuvre qui n'est pas dans le domaine public. D'autre part, tu raisonnes sur un plan littéraire, mais la loi se fout de la littérature. Elle se fout de l'art aussi, en fait, la juridiction a ses propres considérations, qui sont plus économiques et contractuelles.

Bref, exploiter le personnage d'Hermione, ce n'est pas possible, Hermione est un personnage, c'est à dire une incarnation originale créée par J.K. Rowling. Le nom lui-même n'est pas sous copyright, cependant, c'est l'ensemble du personnage en tant qu'individu fictif. Faire une référence à ce personnage, si cette référence reprend le personnage d'Hermione et non seulement son nom, juridiquement tu reprends un aspect d'une œuvre, tu fais une œuvre composite, quoi. C'est comme si je fais un collage ou que je récupère une photo que je retouche : c'est une œuvre composite. Du moment que l'œuvre originale que je reprends est présente dans mon œuvre finale sans ambiguïté, c'est une œuvre composite. La question de la pertinence de ce fonctionnement peut-être posé, mais aujourd'hui la loi fonctionne comme ça.  :/

Évidemment, il est bien entendu possible de faire une œuvre composite ou dérivée (comme les films d'Harry Potter, par exemple), mais il est évidemment pas possible de le faire sans l'accord de l'auteur. Et ça suppose signature d'un contrat écrit pour fait droit.

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Référencer l'univers d'un autre livre
« Réponse #10 le: 05 mai 2020 à 13:54:07 »
Bonjour Erwan,


Je trouve que tu donnes le cadre légal de façon claire, cela devrait permettre à Myst de trouver ses repères. En revanche, sur l'interprétation que tu fais de la loi, je pense qu'il y a une imprécision.

Citer
Meilhac, dans son post, il était question d'Harry Potter, donc une œuvre qui n'est pas dans le domaine public. D'autre part, tu raisonnes sur un plan littéraire, mais la loi se fout de la littérature. Elle se fout de l'art aussi, en fait, la juridiction a ses propres considérations, qui sont plus économiques et contractuelles.

La loi ne se fout pas de la littérature, le droit d'auteur a vocation à préserver les auteurs et leur création, il permet aux écrivains de pouvoir bénéficier d'une sécurité et de pouvoir vivre de leur activité.

Personnellement, j'ai inventé des personnages originaux pour mes contes, ceux-ci m'ont pris énormément de temps à être réfléchis, construis, pensés, caractérisés, animés. Si demain quelqu'un me pille mon ouvrage (parce que c'est du pillage, entendons-nous) et que je perds tout ce que j'ai accumulé de deux années de création, alors là, oui, je pourrai dire que la loi se fiche de la littérature...

Le droit d'auteur protège le travail de l'auteur, et donc protège la littérature ; si les imprimeurs pouvaient s'en passer, crois-moi que les imprimeurs imprimeraient depuis longtemps les ouvrages des autres sans condition ni limite pour en tirer un certain profit... Donc le droit d'auteur nous protège avant tout contre les convoitises d'autrui, notamment celles d'imprimeurs sans scrupules, et cette sécurité est un acquis pour l'auteur, et donc, pour la littérature.


Voici à propos du fond, de la vocation première de la loi.
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.019 secondes avec 18 requêtes.