Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

08 décembre 2022 à 19:59:38
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Messages récents

Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Présentations et cérémonie de bienvenue / Re : Moustrabel
« Dernier message par Rémi le Aujourd'hui à 19:38:02 »
Salut Moustrabel,

Qui est ton auteur préféré ? Ou le bouquin qui t'a le plus marqué ?
Est-ce que tu aimes les arbres ?
Qu'est-ce que tu vois par ta fenêtre ?

au plaisir,
Rémi
2
Poésie / Re : un reflet de forêt dans l'étang
« Dernier message par Rémi le Aujourd'hui à 19:33:50 »

  Poème symboliste autant qu'impressionniste
  Munch, Maeterlinck, et pourquoi pas Mallarmé, quoique aussi j'entrevois les bouleaux de Tchekhov dans la toundra 
Bien d'accord avec ça.
Joli rythme et belles images, la mélancolie est bien douce.
La première version audio est pas mal (et chouettes illustrations), hâte d'écouter une version plus aboutie avec contrebasse  :)
3
Poésie / Re : Les bracelets du vent
« Dernier message par Vincent le Aujourd'hui à 19:31:10 »
Merci à toi Lof
4
Poésie / Re : sous-main
« Dernier message par Dot Quote le Aujourd'hui à 19:18:47 »
oh ui mon aigritude est insoignable
du coup c'pas tant la répéter qui me sauvera
et donc qui m'intéresse ici
en fait j'l'avais prex oubliée sur le coup
rage molle et enfermée, révolte avortée non négociable, et un ton... wè ptetr ok huhu

le tu c'est moi avant le lecteur, dsl pour cet égoïsme si peu souvent partagé, j'suis ni anti ni pro envers la psychanalyse ou quelques éléments de sa base, j'ai jamais creusé ce qui m'apparaissait évident depuis bien avant que je tente l'expression externalisée, bien plutar et notamment ici, mais ouiui admettons ensemble, les pronoms, ça marche bien quand on les intervertit à confusion, histoire de pudeur ou jns, ptetr d'anti-singularité ou autre vergence humanosensée sur les identités distinctes...

ce café initial
cherché à redondance de doublefile
dans ce que la cause première est tjrs pour moi une question de merde
que j'arrive pas tant à nuancer
ni expliquer
ni évoquer
les deux 'pour' des deux premières lignes
le reste est juste de quoi je me suis perdu

organique suffocatoire ui
je saigne ce truc pour drainer
le garrot est now safe
mais y'a plus rien de sérieux
ni lucide
ni raisonné
ni stable
ni bien
dans ce qui se relie à mon cerveau
ici c'est ma cuvette
j'vais essayer de laisser cet endroit
dans l'état où je l'ai trouvé
mais c'pas gagné à ce stade de la soupe de mon esprit...

"les ruines de demain"
se construisent ajd

-___-
lul



merci LOF

(et entre-temps RHD, merci aussi pour le trait d'humour et la présence)
5
Hello,

bienvenue !

À court de mots ? Que Nemmy !  Voici un second slogan d'arrivée, si tu l'acceptes ;-)


Merci!
Elle est excellente, immédiatement adoptée !

Pour les questions : 

 - Ail ou oignon ?

Ail, ça peut sauver n'importe quel plat. Mais je rassure tout de suite la team oignon "J'AIME L'OIGNON FRIT A L'HUILE, J'AIME L'OIGNON QUAND IL EST BON"  o><o

- Qu'y a-t-il au dessus de ta tête ?

Le faux plafond en laine de verre hideux de ma cellule (comme dans les salles de classe)

- Un conseil pour une marmotte insomniaque qui ne sait pas comment passer l'hiver ?

La marmotte insomniaque a raison de l'être. La marmotte doit travailler pour gagner sa baie quotidienne. Si la famine l'assaille, qu'elle travaille, la Famine est la compagne de la marmotte paresseuse. Pourquoi la marmotte qui sort d'hibernation est affamée ? Parce qu'elle a été oisive. L'oisiveté est un déshonneur. La marmotte doit faire des travaux utiles pour remplir son trou de fruits. Qu'elle invite les marmottes insomniaques voisines. Le voisin est le meilleur ami que la marmotte puisse avoir. Si elle emprunte à son voisin, qu'elle lui rende. Et qu'elle amasse peu à peu ses propres richesses. Car il est aisé de dire : "Prête moi ton barrage pour aller cueillir les baies sur la rive d'en face" mais il est aisé de répondre : "Je dois moi aussi emprunter le barrage, il n' y a pas de place pour nous deux". Si la marmotte fait cela, ses réserves seront pleines, et le festin qu'elle fera à l'hiver prochain lui alourdira le ventre, et les paupières.    - Hésiode marmota de Dordogne

- crayon de bois, crayon à papier ou encore une autre dénomimation ?

Je te blackliste. On dit crayon gris.
6
Poésie / Re : un reflet de forêt dans l'étang
« Dernier message par LOF le Aujourd'hui à 19:14:32 »
 
  Poème symboliste autant qu'impressionniste
  Munch, Maeterlinck, et pourquoi pas Mallarmé, quoique aussi j'entrevois les bouleaux de Tchekhov dans la toundra 
7
Poésie / Re : sous-main
« Dernier message par Robert-Henri D le Aujourd'hui à 19:08:37 »
Hello,

M'enfin, c'est facile à comprendre :

Faut juste se dire qu'un p'tit café qu'en a un grain, si ça peut pas rendre aussi brelin qu'à siroter une pinte d'hypocras, et ben, ledit grain y fut quand même représentatif au niveau de la vingt quatrième partie du Denier quand y s'échangeait à l'âge Romain ! Comme quoi, même à nos jours où à la pompe on se fait racketter dés qu'on décroche le pistolet, un bon jus ça reste pas rien !
8
Poésie / Re : Silence universel
« Dernier message par LOF le Aujourd'hui à 19:07:56 »
 Un texte impératif, d'injonctions
 ça passe, car il y a cette énergie, cette force, qui balaie toutes pensées ou messages qui seraient redondants.
 on adhère à ce juste catéchisme, sans dogme
9
Poésie / Re : Les bracelets du vent
« Dernier message par LOF le Aujourd'hui à 19:00:58 »
 

Belle évocation, ambiance, on est dedans
10
Poésie / Re : les maux des mots
« Dernier message par LOF le Aujourd'hui à 18:55:39 »
 le piège avec la sonorité des mots c'est que ceux-ci se vident de leur sens à la longue
 la facilité du jeu devient douteuse
Pages: [1] 2 3 ... 10

Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.016 secondes avec 15 requêtes.