Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

02 décembre 2022 à 07:25:03
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Ecriture en langage soutenu

Auteur Sujet: Ecriture en langage soutenu  (Lu 1353 fois)

Hors ligne Miléna

  • Calliopéen
  • Messages: 526
    • Page Perso
Re : Ecriture en langage soutenu
« Réponse #15 le: 06 août 2022 à 00:37:41 »
C'est pas du langage soutenu, la plupart des structure syntaxique sont en français courrant ou familier. Y'a quelques mots rare mais rien de très exotique. Personnellement je trouve que les mots rare s'intègrent mal au ton général du récit qui est plutôt en français parlé. Ça reste un avis subjectif.

Hors ligne flag

  • Prophète
  • Messages: 646
  • Le navet ne se pèse pas au kilo mais à la tonne
Re : Ecriture en langage soutenu
« Réponse #16 le: 06 août 2022 à 00:51:18 »
Bonsoir,  :)
je ne suis pas d'accord ce n'est pas une écriture familière, mais plus un langage courant  par ex :  J’ai eu très peu d’amis dans mon existence et mes amis, les vrais, je m’en souviens. c'est du courant.
 j'ai eu très peu de pote dans ma chienne de vie, ceux que considèrent comme des frangins, je les ai dans ma tronche. C'est du familier.   

Il y a quatre niveaux ou styles, (j'aime pas trop niveau). Qu'on utilise indifféremment :   
 1. La langue populaire
 2. La langue familière
 3. La langue standard
 4. La langue soutenue ou littéraire
« Modifié: 06 août 2022 à 00:59:51 par flag »
Dieu et la nature vont bien ensemble, ça va de paire, c'est Dieu le père.

Hors ligne Miléna

  • Calliopéen
  • Messages: 526
    • Page Perso
Re : Ecriture en langage soutenu
« Réponse #17 le: 06 août 2022 à 07:45:47 »
Puré mais on te parle on te parle et tu t'obstine à rien vouloir comprendre c'est pour ça qu'en général j'ignore systématiquement tes messages, tes sujet et tes textes. Parmi tous les membres du forum, tu es parmi celui que je trouve le plus insupportable et le plus optus.

Donc je vais essayé une dernière fois. Le registres courant, familier et soutenu veulent tous et rien dire en terme d'analyse linguistique et stylistique d'un texte, c'est le niveau collège lycée de l'analyse du niveau de langue si tu préfère. C'est une version simplifié pour introduire à des nuance dans l'usage de la langue. Une étude des niveaux de langue qui soit en accord avec l'étude linguistique c'est ce que je te décrivais plus haut : une étude reposant sur les types de variation par rapport au français courant (variation diatopiquee, diastratique, diaphasyque, diachronique, diacritique, j'en oublie peut-être).

L'étude du registre de langue ne repose pas uniquement sur le niveau de langue des mots employé mais également sur la syntaxe, le rythme, l'usage de la ponctuation, etc.

Ton premier exemple (j'ai eu très peu d'ami dans mon existante,...) utilise une phigure amphatique ("les amis, les vrais,...") c'est donc du français oral, du français parlé (variation diaphasique) c'est une structure syntaxique qu'on utilise quand on parle à voit haute (comme ton texte globalement). C'est donc du familier.

Le langage soutenu n'est pas du langage littéraire. Écrire en soutenu ne signifie pas, par nature mieux écrire. Ça ne veut rien dire en soit, et ça peut être une caracteristique positive ou négative suivant l'effet que tu veux créer.

Hors ligne Forêt

  • ex Keanu
  • Calligraphe
  • Messages: 103
    • déplacements
Re : Ecriture en langage soutenu
« Réponse #18 le: 06 août 2022 à 13:02:23 »
Juste une petite précision : Miléna, à ma connaissance, on ne parle pas en linguistique de "variation diacritique", je ne crois pas que cette expression existe ; dans le domaine graphique, un diacritique est un signe qui vient modifier un graphème, par exemple un accent ou une cédille.

Hors ligne flag

  • Prophète
  • Messages: 646
  • Le navet ne se pèse pas au kilo mais à la tonne
Re : Ecriture en langage soutenu
« Réponse #19 le: 08 août 2022 à 13:48:17 »
Puré mais on te parle on te parle et tu t'obstine à rien vouloir comprendre c'est pour ça qu'en général j'ignore systématiquement tes messages, tes sujet et tes textes. Parmi tous les membres du forum, tu es parmi celui que je trouve le plus insupportable et le plus optus.

Donc je vais essayé une dernière fois. Le registres courant, familier et soutenu veulent tous et rien dire en terme d'analyse linguistique et stylistique d'un texte, c'est le niveau collège lycée de
Citer
l'analyse du niveau de langue si tu préfère. C'est une version simplifié pour introduire à des nuance dans l'usage de la langue. Une étude des niveaux de langue qui soit en accord avec l'étude linguistique c'est ce que je te décrivais plus haut : une étude reposant sur les types de variation par rapport au français courant (variation diatopiquee, diastratique, diaphasyque, diachronique, diacritique, j'en oublie peut-être).

L'étude du registre de langue ne repose pas uniquement sur le niveau de langue des mots employé mais également sur la syntaxe, le rythme, l'usage de la ponctuation, etc.

Ton premier exemple (j'ai eu très peu d'ami dans mon existante,...) utilise une phigure amphatique ("les amis, les vrais,...") c'est donc du français oral, du français parlé (variation diaphasique) c'est une structure syntaxique qu'on utilise quand on parle à voit haute (comme ton texte globalement). C'est donc du familier.

Le langage soutenu n'est pas du langage littéraire. Écrire en soutenu ne signifie pas, par nature mieux écrire. Ça ne veut rien dire en soit, et ça peut être une caracteristique positive ou négative suivant l'effet que tu veux créer.


Je te remercie de tous ces conseils positifs que je vais suivre au pied de la lettre. Tu as absolument raison sur toute la ligne.
Merci encore.   

Dieu et la nature vont bien ensemble, ça va de paire, c'est Dieu le père.

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 998
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Ecriture en langage soutenu
« Réponse #20 le: 08 août 2022 à 18:42:27 »
Bonjour Miléna,


Moi, quand j'étais petit, à l'école, ma maîtresse m'a expliqué que le langage soutenu, c'était pour les grands, et que, moi, petit, je parlais en langage familier.

Depuis, je me suis toujours demandé : C'est quoi un langage soutenu ?


Miléna,

Ton explication sur les façons dont le langage peut se spécifier m'intéresse beaucoup car ça me permet de me rendre compte qu'on pourrait voir les choses d'une autre manière. J'aime beaucoup ça, moi, quand on essaie d'influencer ma vision de la langue, ça veut dire qu'on convoite mes idées d'écrivain !!
 :coeur:

En revanche, puisque tu ne cites ni tes sources ni l'origine exacte du jargon que tu emploies sur ce fil, j'ai encore du mal à savoir si je dois croire ma maîtresse ou si je dois te croire toi à la place. :(

Pourrais-tu, s'il-te-plaît, citer les sources qui te permettent d'affirmer de telles choses ici sur ce fil ? S'agissait-il d'études observationnelles que tu as prises pour vraies sans preuve immédiate ? Ou bien s'agissait-il de démonstrations scientifiques appuyées sur des preuves concrètes disponibles au quidam ? Ou enfin n'était-ce alors qu'une nouvelle mode ou un mouvement artistique qui permette de favoriser sa créativité littéraire grâce à un formidable vocabulaire épanouissant ?

L'idéal serait sûrement une référence gratuite sur le web où se trouvent tous les éléments de compréhension et de vérification (universitaire, ça va sans dire ; parce que Wikipédia, c'est de la merde) ; et sinon des bouquins à trouver dans le commerce – ou dans une bibliothèque spécialisée – dont tu pourrais éventuellement tirer une citation ou deux pour nous donner envie de les consulter. :)

J'ai hâte d'en savoir plus, et mon intérêt ne demande qu'à être attisé par toi !


Merci à l'avance pour ton aide précieuse Miléna, nul n'est plus efficace pour faire reculer les préjugés que ne le sont de précises explications appuyées sur des valeurs solides, citations sourcées à l'appui.

Quel plaisir de voir tant de gens passionnés par la langue française dans ce merveilleux monde où tout le monde s'entraide. ^^
« Modifié: 08 août 2022 à 18:49:44 par Alan Tréard »
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Miléna

  • Calliopéen
  • Messages: 526
    • Page Perso
Re : Ecriture en langage soutenu
« Réponse #21 le: 08 août 2022 à 19:29:42 »
Voici quelques liens en source :

-https://usito.usherbrooke.ca/articles/th%C3%A9matiques/remysen_1
-http://uoh.concordia.ca/sociolinguistique/module1/co/module1_16.html#footnotesN1ef
-https://fr.wikipedia.org/wiki/Variation_linguistique

Pour ce qui est des textes, c'est abordé dans "Leçon de stylistique, cours et exercices corrigés" de Frédéric Calas, un ouvrage très complet et didactique sur l'analyse des textes. C'est pas forcément le plus simple d'accès si on a jamais fait de commentaire de texte, mais c'est un excellence aide mémoire. C'est aussi évoqué dans "Grammaire méthodique du français" de Martin Riegel, Jean-Christophe Pellat et René Rioul (un texte très complet quoi que plutôt velu).
Je suis presque sûr que c'est évoqué dans "Linguistique romane, domaine et méthodes en linguistique française et romane" de Martin-Diestrich Glessgen. Je n'ai pas ce livre sous la main donc je ne peux pas affirmé à 100% que c'est bien de ce livre que je tire mes explications données plus haut. Je me rappel d'avoir lût à la fac un ouvrage de linguistique qui expliquait tout ça très bien, je crois que c'est celui là, mais je n'en suis pas absolument certaine puisque je ne l'ai pas sous la mains pour vérifier. Comme je le disais, c'est des choses que j'ai étudié à la fac, et ça commence à dater un peu je redonne mes cours de mémoires.

Globalement et pour préciser mon propos précédant, la linguistique reconnait trois types de variation qui font consensus:
-Diachronique : quand la langue évolue dans le temps et que des mots, des expressions ou des structures appartiennent à un état plus ancien de la langue.
-Diatopique : quand la langue varie dans certaines aires géographique.
-Diastratique : quand la langue varie selon une logique de marqueur sociale.
Il existe d'autres types de variation mais qui font beaucoup moins consensus comme on peut le voir dans les liens données plus haut.

Il y a aussi de très bons articles gratuit sur cairn info et persé, mais ils sont plus spécialisé.

Voilà j'espère que ça aidera ceux qui s'intéresse à la linguistique

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 998
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Ecriture en langage soutenu
« Réponse #22 le: 08 août 2022 à 19:38:09 »
Aucun doute sur le fait que ça va beaucoup nous aider. ;)

Merci beaucoup, j'irai consulter tout ça dans la soirée !! ^^
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 17 requêtes.