Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

02 décembre 2022 à 14:26:56
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Écrire des personnages féminins

Auteur Sujet: Écrire des personnages féminins  (Lu 2586 fois)

Hors ligne MoonAngel

  • Prophète
  • Messages: 796
  • En plein chill sur Terra Promessa 🕊️
Écrire des personnages féminins
« le: 17 septembre 2021 à 22:34:27 »
Bonjour les gens :calin:

Je ressors d'une session de correction pour mon texte en cours et cela m'a à nouveau confrontée à un problème que j'avais déjà pointé chez moi, et que j'aimerais approfondir.

En gros, cela fait plus de 10 ans que j'écris, et plus de 20 ans que j'invente des scénarios dans ma tête. Mais j'ai toujours autant de mal à écrire de bons personnages féminins. Et la question que je me posais principalement est si c'est une difficulté récurrente, en particulier chez les femmes écrivaines. Je lis beaucoup d'articles destinés aux hommes cis, en supposant qu'être une femme est censé garantir une quasi-immunité.

Bref, j'aimerais avoir votre avis sur le sujet. Tous les points de vue m'intéressent.
- Si vous êtes une femme, est-ce que c'est naturel pour vous d'écrire des personnages féminins ? Avez-vous des difficultés ? Et avec les personnages masculins, est-ce plus naturel ou avez-vous plus de mal avec eux qu'avec vos persos féminins ?
- Si vous êtes un homme, avez-vous déjà trouvé plus dur d'écrire des personnages de votre genre que du genre opposé ? Trouvez-vous difficile d'écrire des personnages féminins ?
- Si vous êtes NB, agenre, genderfluid, etc., ça m'intéresse aussi de savoir ce que cette question évoque pour vous ^^

(En espérant qu'un topic similaire n'existe pas déjà :-[ )
🕊️
May your heart be your giding pen~♫

En ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 419
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #1 le: 17 septembre 2021 à 23:18:13 »
Coucou :)

Citer
Je lis beaucoup d'articles destinés aux hommes cis, en supposant qu'être une femme est censé garantir une quasi-immunité.
Une quasi-immunité de quoi ? Je ne pense pas du tout que ça préserve d'écrire des personnages avec des stéréotypes sexistes :( .

Citer
- Si vous êtes une femme, est-ce que c'est naturel pour vous d'écrire des personnages féminins ? Avez-vous des difficultés ? Et avec les personnages masculins, est-ce plus naturel ou avez-vous plus de mal avec eux qu'avec vos persos féminins ?
En temps normal, je ne crois pas avoir de souci ni avec les perso féminins ni avec les perso masculins. Je me réinterroge toujours un peu sur les stéréotypes que je pourrais véhiculer par erreur, mais en tout cas c'est très naturel pour moi d'écrire l'un comme l'autre. Par contre, ça fait partie des questions que je me pose pour mon roman actuel, parce que mon narrateur est un ado dans un milieu social défavorisé dans un univers d'anticipation. Dans ce contexte, d'un coup je me pose beaucoup + de questions, parce que lui et ses copains vont nécessairement refléter l'évolution des rapports aux genres dans cet univers, et je n'arrive pas à arrêter mes choix pour de bon. C'est + une question de représentations sociales et politiques qu'une question de réalisme de mes personnages ou de spontanéité à les écrire. Dans mon univers de fantasy, ou bien dans tous mes textes courts ou mes nouvelles qui étaient centrés sur des problématiques à l'échelle individuelle (le trauma, la deuil,...) (oui, bon, j'aime les sujets joyeux  ::) ), je n'avais pas ce souci.
« Modifié: 17 septembre 2021 à 23:20:05 par Ariane »
~ Ariane ~

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 998
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #2 le: 17 septembre 2021 à 23:32:06 »
Bonjour MoonAngel,


Non, de mon côté, pas de difficultés particulières à écrire un personnage féminin, j'aurais même plutôt tendance à encourager celles & ceux qui voudraient s'y mettre à le faire, car il ne faut pas se limiter à un seul genre quand on écrit.

Il me semble qu'il peut parfois y avoir des débats, des réticences, des exigences sur la question de l'image de la femme. Ça ne me gêne pas, en fait, d'être aussi exigeant quand on crée un personnage de femme que quand on crée un personnage d'homme.

En quelque sorte, il me semble que l'on trouve que créer un personnage féminin est aussi dur que créer un personnage masculin parce qu'on est exigeant à l'égard des deux ; ou alors on trouve que c'est facile pour les deux parce qu'on ne fait pas de différence entre les genres. Ou quelque chose comme ça, je ne me rends pas bien compte.


Bien entendu, mon expérience personnelle ne peut pas suffire à édicter une vérité sur l'écriture de personnages féminins, donc j'observerais l'évolution du sujet pour en apprendre plus sur cette question. :)

Voici un débat que je n'attendais pas en vérité. ^^
« Modifié: 17 septembre 2021 à 23:33:57 par Alan Tréard »
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne RomainD

  • Troubadour
  • Messages: 290
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #3 le: 17 septembre 2021 à 23:39:55 »
Salut,

Personnellement je ne ressens pas de gêne pour écrire des personnages féminins en étant un homme. Néanmoins les reproches que beaucoup de lectrices pourront peut-être me faire sont que ces-dits personnages correspondront à des archétypes, et qu'ils ne seront pas forcément "réalistes". Néanmoins je n'en ai cure car ne me concentrant pas à l'heure actuelle sur des histoires "réalistes" cherchant à se faire le miroir de la "réalité" je me fie à ma sensibilité et à ce qui m'apparaît juste pour la tonalité du texte.

Édit : j'y réfléchis à chaud mais d'ailleurs ce que j'évoque plus haut concernant le caractère stéréotypé de certains personnages féminins ne me gêne pas non plus pour la bonne raison que bien souvent ce personnage a surtout une portée symbolique ; il représente quelque chose au-delà d'être simplement un personnage. À ce titre le fait qu'il soit un archétype ne me pose donc pas de problème.
« Modifié: 17 septembre 2021 à 23:43:39 par RomainD »

Hors ligne Claire Rapha

  • Tabellion
  • Messages: 28
    • site internet
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #4 le: 18 septembre 2021 à 10:17:49 »
Bonjour,

Je suis une femme romancière, et je n'ai pas de problème particulier pour créer des personnages féminins ou masculins. Je pense qu'un personnage contemporain, pour un récit se situant à notre époque, est finalement davantage défini par son caractère et sa position sociale que par son sexe.
En effet, je ne pense pas que la psychologie de la femme ou de l'homme soient fondamentalement différentes de nos jours. Je ne pense pas qu'un personnage soit limité par son sexe. Par contre il est limité par son niveau social, son caractère, ses peurs, ses croyances... C'est là que je me pose des questions quand je veux vérifier la cohérence de mes héros, c'est à dire vérifier que leurs actions et leurs voix sont adaptées à ce qu'ils sont d'un point de vue social. 

Se mettre dans la peau d'un personnage très différent de soi est parfois difficile. J'ai connu quelques difficultés pour un texte dans lequel figurait un personnage brutal. Je me suis focalisée sur sa voix, son ton, son vocabulaire, et après avoir créé cela tout est devenu plus facile.

En ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 407
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #5 le: 18 septembre 2021 à 13:07:04 »
bonjour MoonAngel,

en tant que sexué mâle à forte confusion intérieure de genre, je dois avouer ne pas trop savoir comment empoigner la problématique...

je me demande comment tu te sens face à l'unanimité presque trop lisse des présents commentaires : visiblement, d'aucuns des manifestes n'a de problème comme celui que tu évoques, bon, j'ai pas leur assurance...

@Ariane :
je ne suis pas sûr de partager l'automatisme anihilateur que tu proposes au mot 'stéréotype', même si je crois qu'on partage toi et moi le constat que les représentations sociales majoritaires ou en moyenne, subissent de graves biais par rapport à la véritable réalité qu'elles sont sensées décrire autant qu'agir, et que de surcroit le décisionnel humain d'aujourd'hui est bien trop anarchique et incohérent pour que les consensus applicatifs de la morale se trouvent acceptés, suivis, et donc effectivement rentables...
comme tu le dis toi-même par le changement d'univers de tes écrits, au bout d'un moment, taire la réalité de distinction de la question du sexe est impossible, même après l'excuse du genre... la puberté, l'adolescence, l'âge adulte, ont leurs incidences sur la construction des personnalités que des personnages de fiction peuvent illustrer
le problème pour toi du 'stéréotype' n'est-il pas finalement la fixation que tu lui apposes à son encontre ? beaucoup se prennent large moins la tête que toi je crois, à savoir en quoi ils divergent ou convergent... c'est naturellement ambivalent, pas besoin de trop fliper pour ressembler ou se démarquer, j'ai envie de te 'rassurer'...
te dis-tu des fois un truc gene "waw ! quelle femme !" ? en ce cas, qu'est-ce qui te fait dire ça ? ce à quoi sa féminité renvoie ? il y a bien une base de représentation, non ? et ce bien grâce à sa singularité unique, mais qmm par une image générale, qui englobe cette singularité ?


@Alan Tréard :
en te lisant j'ai observé une ouverture intéressante : j'ai l'impression que tu saurais bien distinguer ce qui diverge entre : 1) écrire un personnage féminin pour ce principal effet ; 2) écrire un personnage fémin dont l'intérêt n'est pas forcément ou uniquement cet état, mais qui possède un intérêt certain ; car là je crois qu'un truc qui nourrit l'identité de sexe est parfois le simple fait de représenter son état, alors que oui, une personnage féminine peut totalement porter la féminité sans en brandire l'étendart...
je me demande à toi : crois-tu que l'égalité des sexes pourrait ressembler à des conditions où l'on n'aurait plus à soutenir des échanges luttant contre l'injustice ?

@RomainD :
trois guillemets dans ton intervention, ça a l'air important pour toi ; je plussoie un peu l'idée de symbolique, j'y déplierais en nuançant sur la relativité de l'axiologie des représentations... après, je te connais à peine je suis pas sûr de savoir mieux relancer une réflexion

@Claire Rapha :
selon toi on a l'air influencés par un peu tout comme tu listes, mais pas par le sexe ? oui notre époque aplanit un peu les écarts natuellements injustes... est-ce pour autant que le sexe est transparent, intengible, neutre, sans incidence, sans importance ?

@MoonAngel :
j'ai un petit flou qui va peut-être te parler : les personnages hauts et remarquables, rarement on va aller questionner cet effet par l'origine de leur état sexué ; et là où je crois là où le léviathan avance, c'est quand un personnage féminin est bon sans que cela soit dû à son sexe ; les jolies, les bimbos, les joueuses ou aventureuses, les libres, les engagées, les indépendantes... bin elles sont plus féminines quand elles ont leur combat de sexe ou genre, mais c'est quand elles se posent plus la question qu'elles développent une personnalité remplie ; je me dis ça par comparaison, car j'ai souvent remarqué que justement même pour les hommes, ils sont exceptionnels lorsqu'ils abandonnent leur sexe... je pense au nez de Cyrano, aux oreilles de Gainsbourg, à la gueule de Belmondo, même Elephantman, Quasimodo... non ? genre comme si le caractère devait s'émanciper du truc pour avoir une autre matière, celle recherchéee pour tout personnage, à savoir une identité psychique

...

moi je galère à sortir de mes abstractions, du coup j'crois résonner étrangement sur ces questions, mais je teste fréquement l'un et l'autre des côtés, je sais pas trop en quoi c'est représentatif, et de quoi

!
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Earth son

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 697
    • Ma page perso
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #6 le: 18 septembre 2021 à 13:16:40 »
Bonjour Moon,

Je n’ai pas lu les réponses des autres, mais je peux te dire que j’ai beaucoup de mal à écrire des personnages féminins.
Mes écrits tournent invariablement autour de personnages masculins. Pourquoi ? J’en sais rien.
D’ailleurs, j’ai eu la remarque comme quoi mes personnages masculins ne l’étaient pas assez. Mpf  :( (à croire que les hommes de mon entourage sur lesquels je me base ne le sont pas  :'( ou alors qu’il faut rentrer obligatoirement dans les stéréotypes pour être reconnu).
Bref.
Par contre, je viens de commencer un nouvel écrit avec un personnage principal féminin calqué énormément sur moi, et je m’en sors pas mal je trouve.
Du coup personnage pas spécialement sexy, pas spécialement féminin, mais basta, ça me correspond.
Peut-être un premier pas pour développer ce genre de personnage dans l’avenir ?
Bon courage
« Modifié: 18 septembre 2021 à 15:45:02 par Earth son »
Ce que tu penses, tu le de­viens. Ce que tu res­sens, tu l’at­tires. Ce que tu ima­gines, tu le crées

En ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 419
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #7 le: 18 septembre 2021 à 13:27:19 »
Coucou Dot :
Franchement, je suis vraiment vraiment lasse des débats sur ce forum '-' donc là je n'ai pas du tout envie d'expliquer en quoi certains stéréotypes me paraissent délétères, et leur utilisation selon le contexte, le message etc... je n'ai plus du tout d'énergie pour ça '-' .
Je peux te résumer ça très très vite en disant que je pense que la société induit certaines normes (non biologiques), parfois ça peut être utile, voire nécessaire, de les représenter mais en ayant conscience de pourquoi et comment on le fait (et en ne réduisant jamais les personnages à ces stéréotypes) ; à l'inverse, les retransmettre non stop comme si c'était "normal et obligatoire" et sans les questionner me semble + délétère que positif.
« Modifié: 18 septembre 2021 à 13:47:06 par Ariane »
~ Ariane ~

Hors ligne RomainD

  • Troubadour
  • Messages: 290
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #8 le: 18 septembre 2021 à 13:42:41 »
@Dot
Qu'est-ce que tu veux dire par là ? Je n'ai pas compris ta réponse :(

Hors ligne Miromensil

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 581
  • Mon nu mental
    • Mimerions
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #9 le: 18 septembre 2021 à 13:43:24 »
Perso j'ai pas de problème à écrire des personnages masculins ou féminins, par contre écrire des adultes oui :mrgreen: J'ai l'impression qu'ils ont l'air systématiquement plus jeunes que ce que je voudrais

Hors ligne Aponiwa

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 214
Re : Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #10 le: 18 septembre 2021 à 14:55:18 »
Hello Moon!
J avoue que je n ai jamais réfléchi à tout ça. Si je considère ce que j ai écrit jusqu'à présent, j ai instinctivement mis en scène des personnages plutôt féminins.

Par contre, je viens de commencer un nouvel écrit avec un personnage principal féminin calqué énormément sur moi, et je m’en sors pas mal je trouve.

Je fais ça tout le temps aussi. Beaucoup de mes personnages sont un reflet de moi, ce que je suis, ce que j aime. Pas pas narcissisme mais parce que c est effectivement plus simple et plus instictif.
Un journaliste avait demandé un jour à Stephen King pourquoi la plupart de ses histoires se passaient dans le Maine. Il a répondu qu il lui était plus simple de dérouler ses personnages dans un endroit qu il connaissait bien ( dans son cas, ça marche plutôt pas mal!).

@Miro : c est marrant, moi c est l inverse. Mes persos enfantins ont toujours l air plus âgés.

@dot : j aime ce type de perso féminin, ceux qui me font dire "wah quelle gonzesse!".
Genre Princesse Leia ou Ellen Ripley dans Alien! Dans la littérature, j adore Dune de Herbert, qui est rempli de persos féminins complètement géniaux...  :)

Je me calque sans doute trop sur eux quand j écris . Il faudrait que j apprenne à écrire sur des persos très différents de ce que je suis, ça serait intéressant!

Merci pour ton sujet! 🙂

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 998
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #11 le: 18 septembre 2021 à 15:11:27 »
Bonjour,


Les réactions ne semblent pas être les mêmes selon le genre auquel on s'identifie...

À mon avis, si quelqu'un a des difficultés à créer des personnages féminins, alors il faut s'y essayer, rechercher des manières de l'écrire, ne pas abandonner si vite !!


Dot Quote :

en te lisant j'ai observé une ouverture intéressante : j'ai l'impression que tu saurais bien distinguer ce qui diverge entre : 1) écrire un personnage féminin pour ce principal effet ; 2) écrire un personnage fémin dont l'intérêt n'est pas forcément ou uniquement cet état, mais qui possède un intérêt certain ; car là je crois qu'un truc qui nourrit l'identité de sexe est parfois le simple fait de représenter son état, alors que oui, une personnage féminine peut totalement porter la féminité sans en brandire l'étendart...
je me demande à toi : crois-tu que l'égalité des sexes pourrait ressembler à des conditions où l'on n'aurait plus à soutenir des échanges luttant contre l'injustice ?

Ici, on est dans le cadre du débat, donc même avec une ouverture philosophique, recentrer le sujet sur la question posée par MoonAngel me semble préférable.

Qu'on soit féministe ou non, personne ne peut supposer parler pour toutes les femmes à travers un seul personnage féminin, donc évidemment l'égalité entre les sexes ne peut pas se jouer dans la représentation d'une seule femme.

Plus généralement, c'est une question qui se pose lorsqu'un grand nombre de représentations stéréotypées de personnages féminins différents arborent toutes le même comportement, la même attitude, le même défaut, la même particularité. Résultat : il serait fou d'employer la même représentation féminine en continu, comme une icône de ce que devrait être une femme, un personnage genré unique. Il n'y a pas de recette miracle !

À l'échelle d'une seule autrice ou auteur, il me semble que c'est important de passer le stade de la confiance en soi, de l'aisance à écrire un personnage féminin avant de se poser la question de si c'est une représentation stéréotypée ou non. D'abord la confiance en soi, ensuite peut-être un questionnement plus large.


Je pense qu'il faut trouver une certaine aisance avant de poser la question de la diversité des représentations, donc ici, dans ce débat, la question ne se pose pas vraiment, selon moi.

Autrement dit : la condition au questionnement, c'est celle de savoir écrire un personnage féminin. Il faut commencer par savoir créer un personnage avant de se poser la question de sa place dans un environnement plus large.
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 576
  • Les Muses n'existent pas.
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #12 le: 18 septembre 2021 à 17:47:52 »
je n'ai pas tout lu ^^ je l'avoue ^^
j'ai tenté une fois d'écrire comme une fille ^^ une vision féminine, j'ai lâchè assez vite, pardon pour les filles qui savent écrire comme un homme, l'inverse doit être valable, mais ce n'est que ma vision
Par contre décrire et non pas écrire

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 012
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #13 le: 18 septembre 2021 à 19:23:38 »
Bonjour les gens :calin:

Je ressors d'une session de correction pour mon texte en cours et cela m'a à nouveau confrontée à un problème que j'avais déjà pointé chez moi, et que j'aimerais approfondir.

En gros, cela fait plus de 10 ans que j'écris, et plus de 20 ans que j'invente des scénarios dans ma tête. Mais j'ai toujours autant de mal à écrire de bons personnages féminins. Et la question que je me posais principalement est si c'est une difficulté récurrente, en particulier chez les femmes écrivaines. Je lis beaucoup d'articles destinés aux hommes cis, en supposant qu'être une femme est censé garantir une quasi-immunité.

Bref, j'aimerais avoir votre avis sur le sujet. Tous les points de vue m'intéressent.
- Si vous êtes une femme, est-ce que c'est naturel pour vous d'écrire des personnages féminins ? Avez-vous des difficultés ? Et avec les personnages masculins, est-ce plus naturel ou avez-vous plus de mal avec eux qu'avec vos persos féminins ?
- Si vous êtes un homme, avez-vous déjà trouvé plus dur d'écrire des personnages de votre genre que du genre opposé ? Trouvez-vous difficile d'écrire des personnages féminins ?
- Si vous êtes NB, agenre, genderfluid, etc., ça m'intéresse aussi de savoir ce que cette question évoque pour vous ^^

(En espérant qu'un topic similaire n'existe pas déjà :-[ )

Lorsque j'écris, je ne me pose pas autant de question pour faire des psychologies d'hommes ou de femmes. Mais je n'ai jamais écrit de grands textes riches en pages.
Etant asexuelle, en général mes personnages n'ont pas d'intérêt pour la sexualité. Je pense que c'est pour cela que j'écris aussi des histoires avec des animaux .

Je n'ai pas de difficulté pour cela, j'écris selon mes humeurs pour mes personnages.
Je ne pense pas qu'il y'a des profils type pour les hommes et d'autre pour les femmes. Je crois que chaque personne est différente.

Hors ligne MoonAngel

  • Prophète
  • Messages: 796
  • En plein chill sur Terra Promessa 🕊️
Re : Écrire des personnages féminins
« Réponse #14 le: 18 septembre 2021 à 19:49:09 »
Re-coucou. Désolée de vous avoir laissés dans le vent '-'

Ariane :
Citer
Une quasi-immunité de quoi ? Je ne pense pas du tout que ça préserve d'écrire des personnages avec des stéréotypes sexistes :( .
Je veux dire, c'était pas tant pour le côté sexiste, mais le côté inspirant. Le fait que je n'arrive pas à créer plus de profondeur que ça à mes personnages féminins, que rien ne m'inspire quand je crée leur background et leur évolution au cours du récit. Et ce même pour mes héroïnes qui s'écartent des clichés sexistes.

Citer
Franchement, je suis vraiment vraiment lasse des débats sur ce forum '-'
Je m'excuse de l'avoir déclenché :-[
De base je ne cherchais pas tant un débat (même si vu la question, je pense que c'est d'office mal barre...), mais plutôt de voir si d'autres autrices ont ce problème avec l'aisance dans l'écriture des personnages féminins. Et si le phénomène inverse pouvait s'observer, même si je pense que beaucoup plus rare (déjà que ça a l'air rare d'être une femme et de n'avoir aucune inspiration pour ses personnages féminins).

Alan :
La question n'était pas tant "Comment écrire de bons personnages féminins", mais surtout "Comment expliquer de ne pas arriver à être inspiré.e pour écrire des personnages de notre propre genre". Et que là où je pense qu'écrire un personnage masculin vient naturellement pour un homme (ou corrigez-moi si je me trompe), je me demande si écrire un personnage féminin vient tout aussi naturellement pour une femme. Si ce problème ne vient que de moi ou pointe un problème plus global de la représentation des femmes dans la fiction, qui fait que finalement même les femmes elles-mêmes peuvent en venir à ne pas savoir comment les écrire.

Surtout qu'a contrario, je n'ai jamais eu aucun souci et j'ai besoin de peu d'efforts pour créer des personnages masculins super complexes. Et je me demandais si d'autres femmes rencontraient ce paradoxe, voire si cela pouvait arriver que des hommes parviennent à imaginer beaucoup plus facilement le développement de leurs personnages féminins par rapport aux personnages masculins.

Mais pour avoir déjà parlé de ce souci avec quelqu'un, on est tombés d'accord sur le fait que ce qui pouvait être intéressant pour écrire un personnage, c'était de d'abord construire sa personnalité, son développement, son background, et seulement à la fin déterminer son genre.

Claire :
Citer
Se mettre dans la peau d'un personnage très différent de soi est parfois difficile.
C'est précisément ça qui me fait m'interroger en fait. Si j'ai du mal à me mettre dans la peau de mes personnages féminins, est-ce parce que je me sens très différente d'elles ? Est-ce parce que les œuvres de fiction ont rarement créé des personnages féminins qui m'inspirent ? C'est une réflexion que je trouve intéressante à avoir.

Dot :
Comme le dit Alan, ça s'éloigne un peu du sujet. J'ai reprécisé plus haut le sens de ma question, car elle ne visait pas les stéréotypes, mais l'aisance à créer et développer des personnages appartenant à notre propre genre. J'aurais peut-être dû mettre en titre "Difficulté à écrire des personnages de notre propre genre" pour que ce soit plus explicite. Tho je voulais que la conversation aborde aussi les similitudes et différences entre auteurs et autrices dans la difficulté à écrire des personnages féminins.

Citer
te dis-tu des fois un truc genre "waw ! quelle femme !" ?
J'avoue que oui. Mais n'est-ce pas un renvoi vers ce que la société définit comme étant la bonne féminité ?
Récemment, je me suis mise à Voltron et un des personnages est une fille à l'expression de genre très masculine. Ben quand je la vois, je ne me dis pas "waw, quelle femme !" mais "waw, je trouve ce personnage vraiment chouette !". Donc je suis pratiquement convaincue qu'un bon personnage féminin n'est pas intrinsèquement lié à la féminité qu'elle dégage. C'est juste qu'elle est déjà de base un "bon personnage" à mes yeux.

Earth son :
Oh ! Figure-toi que j'ai exactement la même :o
Pas inspirée pour écrire des personnages féminins, mais mes personnages masculins ont une immense palette d'émotions, et bien plus que ce que les hommes peuvent généralement se le permettre en société. Ils ont toujours pu rire et pleurer, sans jamais ramasser aucune injonction de mes autres personnages à "être fort".
Et aussi comme le pointe Cendres, étant asexuelle également, c'est rarement une question que vont se poser mes personnages. Tous mes mecs parlent aux filles sans jamais d'arrière-pensées, alors qu'il me semble qu'en réalité beaucoup d'hommes ont comme premier réflexe devant une femme de se demander s'il y a moyen de tenter leur chance avec elle ou non (dites-moi si je dis des bêtises, j'ai tendance à trop traîner sur le 18-25 :-[ ).
🕊️
May your heart be your giding pen~♫

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 18 requêtes.