Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

22 juin 2021 à 19:02:03
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires

Auteur Sujet: Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires  (Lu 525 fois)

Hors ligne Mizumi

  • Scribe
  • Messages: 65
  • Reality, be rent! Banishment, this world !
Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« le: 24 mars 2021 à 20:40:49 »
Hello !

J'espère ne pas me tromper d'endroit pour poster ce sujet.  ;D

Après une semaine (environ?) parmi vous, j'ai observé depuis mon coin (certains savent où  :D) les autres textes ainsi que vos commentaires.

Je suis arrivée à cet aspect des "verbes pauvres", en particulier être et avoir.  Et là, quelle surprise (déception) ! J'ai réalisé qu'ils minaient tous mes textes ! J'ai donc bien observé, et j'ai remarqué que le verbe avoir me sert énormément d'auxiliaire.

J'en viens à ma question (enfin), est-ce normal d'avoir (beaucoup) "avoir" en tant qu'auxiliaire ou est-ce là le signe que le texte est trop lourd, que le temps utilisé ne correspond pas ?
Limites sans cesse repoussées,
Plaisir infini,
Ecriture.

Recueil de nouvelles :
Of Knighthood and Kingdoms

Texte Album :
La Quête de Naïa

Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 012
  • Homme incertain.
Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #1 le: 24 mars 2021 à 21:19:30 »
Quand tu commences à regarder ton texte comme ça, évidemment que tu ne vas plus voir autre chose...  :D

À priori, si ton texte est au passé composé, ou au passé antérieur, je ne vois vraiment pas comme tu pourrais te passer des auxiliaires. Tout dépend de ce que tu racontes, et de ton style, pour envisager de changer pour un  autre temps...
Mais ce n'est pas forcément lourd, non.
La nuit brûle au-dehors comme un  désert de gypse.

Maylis de Kérengal    (Réparer les vivants).

Hors ligne orangina rouge

  • Scribe
  • Messages: 71
  • La Lo La Lo Laï ! La Lo La Lo Laï Lo Lé Oh !!!
Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #2 le: 25 mars 2021 à 12:54:52 »
Salut,  :)

J'aurais plus parlé de verbes neutres, qui n'attirent pas l'oreille, l'attention.

Je te file un exemple (lu récemment) où ils peuvent servir le propos et ne sont pas à supprimer selon moi [ex. tiré d'un texte de Kwak, en mi-long " L'homme qui ne vivait rien (ou le grand voyage) "]

Citer
Monsieur Dupont était un homme affable, c'est à dire qu'il aurait volontiers donné sa chemise à qui la lui demanderait, le problème étant précisément que personne ne venait la lui demander.

Ici, être 2 fois suivit d'avoir dans la même phrase et un "être" de nouveau dans la phrase d'après. (donc y a intérêt à regarder autour pour ne plus forcement les utiliser, sauf conjugaison bien entendu)

Le premier être est bien employé car il s'efface un peu, tout comme "Mr Dupont" (un nom dit courant) et "homme" qui a un sens général, qui toujours selon moi, n'attire pas trop l'attention, résultat : "affable" à tendance à détonner et risque de retenir l'attention.

les suivants sont des cas particuliers (si je puis dire), l'expression "c'est à dire" qui sert à cheviller le propos et le rendre concis, et avoir qui lui est dû à la conjugaison.

le troisième verbe "être" surgit dans la phrase qui suit, mais là aussi, il sert à la concision et me semble relativement bienvenu.

En gros tout dépend du passage et de ce que tu veux faire (ressortir ou autre), un passage peut-être renforcé ou atténué par ces auxiliaires.

En espérant avoir été à peu près clair et pas avoir dit des aneries...

Bye, à tantôt.  :)


Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 838
Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #3 le: 25 mars 2021 à 13:35:20 »
Les auxiliaires ne sont pas les verbes, ils font juste partie de leur conjugaison, donc si tu écris au passé composé ou plus-que parfait, tu auras beaucoup de être et avoir mais qui ne poseront pas de problème de lourdeur ou de répétition. À mon sens, le lecteur va glisser dessus et c'est le participe passé (qui est donc le verbe ) qui va porter l'action de la phrase, retenir son attention, et pourrait créer des répétitions lourdes ou un excès de verbes ternes.

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 756
Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #4 le: 25 mars 2021 à 15:28:29 »
Comme mes prédécesseurs, je dirais que si tu écris au passé composé, c'est difficilement évitable... Est-ce que tu aurais un extrait à partager, ce sera + parlant ?
(Si tu écris au passé composé, tu peux aussi te demander si c'est vraiment ce temps-là que tu souhaites ou non, pourquoi tu l'as choisi '-' ).
Il y a parfois aussi des plus-que-parfait abusifs qui traînent dans certains textes (un flash-back entièrement écrit au plus-que-parfait pourrait être réécrit à un autre temps... ça permet parfois d'alléger).

Hors ligne Mizumi

  • Scribe
  • Messages: 65
  • Reality, be rent! Banishment, this world !
Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #5 le: 25 mars 2021 à 19:34:19 »
Merci à tous pours vos explications.  ;D

Comme mes prédécesseurs, je dirais que si tu écris au passé composé, c'est difficilement évitable... Est-ce que tu aurais un extrait à partager, ce sera + parlant ?
(Si tu écris au passé composé, tu peux aussi te demander si c'est vraiment ce temps-là que tu souhaites ou non, pourquoi tu l'as choisi '-' ).
Il y a parfois aussi des plus-que-parfait abusifs qui traînent dans certains textes (un flash-back entièrement écrit au plus-que-parfait pourrait être réécrit à un autre temps... ça permet parfois d'alléger).

Je ne réfléchis pas vraiment au temps auquel j'écris, généralement c'est celui qui me vient qui reste. ^^"

Pour un exemple en particulier, c'est surtout par rapport au roman que j'essaie d'écrire ou par notamment sur une page je retrouve sept fois l'auxiliaire avoir... Sinon j'ai trouvé un extrait d'une des nouvelles que j'ai postée ici :

Citer
La nourrice regarda la jeune femme d’une vingtaine d’années. Ses longs cheveux noirs étaient exceptionnellement libérés, ses yeux bleus semblaient éteints, son visage était émacié. Elle avait des pansements sur le côté gauche de son visage, et le bras du même côté était enroulés de bandages. Sa jambe avait été un peu plus épargnée, mais elle risquait de boiter le reste de sa vie. C’était incroyablement difficile pour la nourrice de voir la fille qu’elle avait vu grandir réduite à un tel état. La dernière fois qu’elle l’avait aperçue… Elle pensa aussitôt à Bjorn. Mais dès que la pensée arriva, elle la rejeta loin de son esprit, il était encore trop tôt pour elle.

Là sur les quatre, il n'y en a qu'un qui ne sert pas d'auxiliaire par exemple   :-\ Sans compter l'auxiliaire être trois fois et deux fois en tant que tel...  ><
Limites sans cesse repoussées,
Plaisir infini,
Ecriture.

Recueil de nouvelles :
Of Knighthood and Kingdoms

Texte Album :
La Quête de Naïa

En ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 593
Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #6 le: 25 mars 2021 à 22:54:21 »
A mon avis tu t'inquiètes pour rien cher Mizu  ;)

Chez les écrivains les plus géniaux il y a plein de trucs que les écrivains médiocres trouvent nazes (des répétitions, des phrases du genre "il y avait du soleil", "j'étais fatigué").

les bons écrivains n'ont pas peur d'écrire "il y a du soleil", "je suis fatigué"

les mauvais écrivains se disent ouhlàlà ouhlàlà j'ai mis deux fois le verbe être ça craint ça craint

si ça se trouve tu es un excellent écrivain qui doit juste continuer à se lâcher, et en tout cas ne pas te faire de noeuds dans le cerveau !  :)



"quand il pleut, dites ""il pleut" " (paul valéry)


Hors ligne Mizumi

  • Scribe
  • Messages: 65
  • Reality, be rent! Banishment, this world !
Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #7 le: 27 mars 2021 à 16:05:52 »
A mon avis tu t'inquiètes pour rien cher Mizu  ;)

Chez les écrivains les plus géniaux il y a plein de trucs que les écrivains médiocres trouvent nazes (des répétitions, des phrases du genre "il y avait du soleil", "j'étais fatigué").

les bons écrivains n'ont pas peur d'écrire "il y a du soleil", "je suis fatigué"

les mauvais écrivains se disent ouhlàlà ouhlàlà j'ai mis deux fois le verbe être ça craint ça craint

si ça se trouve tu es un excellent écrivain qui doit juste continuer à se lâcher, et en tout cas ne pas te faire de noeuds dans le cerveau !  :)



"quand il pleut, dites ""il pleut" " (paul valéry)



Haha  ;D Je pense que tu as raison, je vais essayer de ne pas trop me focaliser sur ça ;) en tout cas si ce sont des auxiliaires je ne peux pas y faire grand chose ! :p
Limites sans cesse repoussées,
Plaisir infini,
Ecriture.

Recueil de nouvelles :
Of Knighthood and Kingdoms

Texte Album :
La Quête de Naïa

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 756
Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #8 le: 27 mars 2021 à 16:16:34 »
En assumant l'étiquette de "mauvais écrivain", parce qu'après tout, les gens qui mettent des étiquettes, tant pis  ::) :

Pour moi dans ton extrait les auxiliaires ne me choquent pas ; par contre à d'autres occurrences ce serait + riche /  + varié / + précis si tu essayais de varier les tournures (pour les "être" et les "avoir" qui ne sont pas utilisés comme auxiliaires).

Dans l'absolu, je pense que c'est bien d'apprendre à faire les deux : utiliser les verbes faibles mais aussi se forcer parfois pour être certain de savoir comment varier ton vocabulaire, pour ne pas "subir" cette quantité de "verbes faibles" mais les utiliser seulement quand tu en as envie.

En ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 593
Re : Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #9 le: 27 mars 2021 à 18:22:26 »
les gens qui mettent des étiquettes, tant pis  ::) :

la littérature, c'est comme la bouffe
si on ne se sent pas capable de faire la différence entre la bonne bouffe et la malbouffe, tant pis, c'est pas grave on n'en meurt pas
mais si on se sent capable de faire la différence entre la bonne bouffe et la malbouffe, tant mieux, et on a le devoir moral de la faire, et c'est cool on va vers le bon et le beau

(désolé je réponds - bah ouais je me suis senti visé : je me flatte de mettre des étiquettes ; je trouve ça important, salutaire, courageux, salubre, sain, franc, utile, bénéfique, positif, généreux, et bienfaisant, de ne pas renoncer à faire la différence entre le bon et le mauvais, ni entre le beau et le laid. renoncer à ça, c'est une démission fâcheuse à mon avis)

bonne fin d'après-m'  ;)

Hors ligne Ariane

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 756
Re : Re : Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #10 le: 27 mars 2021 à 18:32:07 »
les gens qui mettent des étiquettes, tant pis  ::) :

la littérature, c'est comme la bouffe
si on ne se sent pas capable de faire la différence entre la bonne bouffe et la malbouffe, tant pis, c'est pas grave on n'en meurt pas
mais si on se sent capable de faire la différence entre la bonne bouffe et la malbouffe, tant mieux, et on a le devoir moral de la faire, et c'est cool on va vers le bon et le beau

(désolé je réponds - bah ouais je me suis senti visé : je me flatte de mettre des étiquettes ; je trouve ça important, salutaire, courageux, salubre, sain, franc, utile, bénéfique, positif, généreux, et bienfaisant, de ne pas renoncer à faire la différence entre le bon et le mauvais, ni entre le beau et le laid. renoncer à ça, c'est une démission fâcheuse à mon avis)

bonne fin d'après-m'  ;)
Je fais des différences aussi mais à des échelles un peu + complexes que "il diversifie son vocabulaire => c'est un mauvais écrivain."

En ligne Meilhac

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 593
Re : Re : Re : Re : Les verbes pauvres (être/avoir) et les auxiliaires
« Réponse #11 le: 27 mars 2021 à 18:34:37 »
"il diversifie son vocabulaire => c'est un mauvais écrivain."

je n'ai pas dit ça, chère ariane  ;)

j'ai plutôt dit "c'est un mauvais écrivain donc il a peur de faire des répétitions et peur d'écrire simplement"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 17 requêtes.