Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

01 février 2023 à 00:20:22
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de débats et réflexions sur l'écriture » Lire, est-ce approuver ?

Auteur Sujet: Lire, est-ce approuver ?  (Lu 8465 fois)

Hors ligne Aponiwa

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 334
Re : Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #30 le: 21 juin 2021 à 11:03:33 »
je ne connais rien à la philo ^^ mais possible un début de réponse parce que j'ai un petit peu voyagé ^^

L'essence du débat philo, c'est qu'il n'y a pas de réponse. Je peux affirmer que 2+2=4, mais je ne puis affirmer que "lire c'est approuver". Chaque personne aura sa vision des choses.
Je livre ici juste mon avis, je ne puis juger que par le prisme de ma conscience, et non celui d'une époque.

Heureusement que l'esclavage est un sujet dépassé ^^ tu aurais pu en parler, ainsi que des textes d'époque ou il était encensé, ce n'est pas mon opinion, je préfère le dire en cette année 2021.

L'esclavage a été aboli une première fois en 1789 après la révolution française. Cette même révolution qui a abouti aux Droits de l'homme qui affirmaient que tous les hommes naissent libres et égaux en droit. Dès les 18e ou 19e siècles, la pénalisation des violences sexuelles et de la diffamation apparaissent. 2021 n'a pas rendu toutes ces choses inacceptables, elles l'étaient déjà. Tu trouveras toujours des gens pour encenser ce genre de chose, même aujourd'hui. Mais l'opinion continue juste son évolution, à mon avis.

Tout ça pour en venir au fait, tous les tapis retiennent de la poussière, il suffit de soulever, mais la poussière d'hier je la vois aujourd’hui quand je fais le ménage.

Malgré mon cynisme et ma misanthropie qui ne vont pas en s'améliorant avec l'âge, je continue à penser naïvement que tous les tapis ne retiennent pas la même poussière. Il est des tapis sur lesquels je peux marcher avec mes bottes boueuses ou mieux les éviter, sans cas de conscience. Il en est d'autres qui restent fort appréciables après un petit coup d'aspirateur.
Certains tapis auront beau être d'énormes artistes, si je n'aime pas leurs motifs, je ne les installe pas chez moi.
Mais cela ne reste que mon avis, pas une vérité.

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 576
  • Les Muses n'existent pas.
Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #31 le: 21 juin 2021 à 14:08:26 »
^^ je n'aurais peut-être pas dû parler de tapis ^^ voilà qu'il se transforme en carpette, c'est un mauvais exemple, heureusement que je n'ai pas parlé de la trame ou du tissage , comme je ne suis pas chez moi, je ne fais que marcher dessus, je traverse également.
Comme je n'y connais rien en philo ^^ j'aurais trop peur de l'argumentation qui me semblerait démagogique, donc je passe sur la pensée unique ^^, il y aura toujours des idées folles.
Merci pour ton passage sur l'esclavage, ça m'a toujours frustré de savoir que les Grecs utilisaient des esclaves, les prisonniers de guerre ou les provinces conquise, et qu'ils pouvaient en même temps enfanter les bases sur lesquelles on s'appuie ^^, autre temps autre mœurs, on juge tout de nos jours, j'ai dû lire quelque part, celui qui contrôle le présent, contrôle le passé, mais celui qui contrôle le passé contrôle le futur, on est très mal barré, mais je m'égare un peu ^^.( en fait je viens de vérifier ^^)
Un peu de personnel, puisqu'il faut que je m'absente acheter mon journal "La dépêche du midi", je n'aime pas beaucoup, mais ça me donnera une idée des résultats d'élections , et puis sans doute un autre ou écouter la radio, histoire de m'informer sur différents avis.
Pour en revenir à la phrase du début ^^, lire n'est pas adhérer, s'informer n'est pas pas accepter,  nous avons tous la même conception ^^, peut-être pas le même prisme, j'ai lu plus haut critique, c'est le bon mot.



Hors ligne Aponiwa

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 334
Re : Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #32 le: 21 juin 2021 à 17:33:15 »
j'ai dû lire quelque part, celui qui contrôle le présent, contrôle le passé, mais celui qui contrôle le passé contrôle le futur

Et celui qui contrôle l'Epice, contrôle l'Univers...  :D
Désolée, fallait que ça sorte!  :P

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 576
  • Les Muses n'existent pas.
Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #33 le: 21 juin 2021 à 18:09:09 »
tu as bien fait ^^ j'adore les deux versions ^^ qui sait un jour je me le repasserai ^^ parce que lire ^^ j'ai la flemme ^^

Hors ligne Aizenmajnag

  • ex Shapery
  • Aède
  • Messages: 163
  • Membre banni
Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #34 le: 22 juin 2021 à 20:39:22 »
Citer
L'esclavage a été aboli une première fois en 1789 après la révolution française. Cette même révolution qui a abouti aux Droits de l'homme qui affirmaient que tous les hommes naissent libres et égaux en droit. Dès les 18e ou 19e siècles, la pénalisation des violences sexuelles et de la diffamation apparaissent. 2021 n'a pas rendu toutes ces choses inacceptables, elles l'étaient déjà. Tu trouveras toujours des gens pour encenser ce genre de chose, même aujourd'hui. Mais l'opinion continue juste son évolution, à mon avis.

moui.. A ce qu'il parait;
Mais çà existe toujours en France, parlera-t-on des prostituées ou des enfants du pakistan vendus à l'âge de 14 ans pour le plaisir malsain de ces gens de pouvoir??
l'évolution en l'idée une bonne chose mais rien ne change
Amour Paix Bonheur
////////////////////
Le langage, l'alphabet, la culture, beauté mystique spirituelle
enseigné par les animaux, les forêts, la Nature

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 576
  • Les Muses n'existent pas.
Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #35 le: 22 juin 2021 à 20:48:51 »
Désolé de reprendre ^^ j'ai lancé la phrase bêtement, c'est ma faute...
juste en aparté, c'est pour ça que je n'ai pas repris, j'ai habité Tadjourah, travaillé en Afrique, dans les pays du Golfe, voilà pourquoi je n'ai pas relevé.
Sujet clos pour ma part, le créateur du débat doit se retourner sur son lit, ou bien le canapé ^^
l’œil 2021 juge avec ses outils actuels.

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #36 le: 22 juin 2021 à 20:50:14 »
Alors voilà, je venais de toucher un petit salaire pour un baby-sitting (oui, je raconte ma vie, et alors ?) et, en panne de livres en ces temps tourmentés de vacances, je suis allé en acheter un. Je suis alors tombé sur Une très légère oscillation,  journal 2014 – 2017, de Sylvain Tesson. J'en ai lu quelques passages et, plutôt emballé par le style, j'ai décidé de l’acheter. La lecture a confirmé mes premières impressions : j’aime la plume de cet auteur (un de ses aphorismes : « Un verre est-il si lourd qu’il faille s’y mettre à deux pour le prendre ? »).
  Mais au fil de cette même lecture, m’est apparu que j’étais loin d’être d’accord avec tout ce qu’il disait. Il semble qu’il ne soit pas de mon bord politique (quoique le bonhomme à l’air contrasté, mais nous le sommes tous, nul besoin finalement de catégoriser chacun dans des cases politiques) et il est normal que je ne partage pas toujours ses opinions.
  Toujours est-il que je me suis alors posé cette question : lire (et a fortiori, apprécier), est-ce approuver ?


en fait les livres (à part les mauvais livres (comme par exemple ceux de sylvain tesson)) ne sont pas des tribunes d'opinion

donc la notion même d'"approuver" ou de "ne pas approuver" une oeuvre littéraire, je ne vois pas ce que ça pourrait être

et d'ailleurs, même sylvain tesson, si je ne l'aime pas, ce n'est pas parce que je le "désapprouve". c'est juste que je trouve qu'il écrit comme un pied

« Modifié: 22 juin 2021 à 20:55:25 par Meilhac »

Hors ligne Aponiwa

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 334
Re : Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #37 le: 22 juin 2021 à 20:54:33 »
moui.. A ce qu'il parait;
Mais çà existe toujours en France, parlera-t-on des prostituées ou des enfants du pakistan vendus à l'âge de 14 ans pour le plaisir malsain de ces gens de pouvoir??
l'évolution en l'idée une bonne chose mais rien ne change

Personne n'a dit que le problème était clos. Ce n'est pas non plus parce que les violences sexuelles sont illégales qu'elles n'ont plus lieu.
frenchwine me disait que je jugeais les choses avec le regard de mon époque, je lui rappelle que certaines choses sont depuis longtemps jugées "amorales" ou "illégales".

Hors ligne frenchwine

  • Calliopéen
  • Messages: 576
  • Les Muses n'existent pas.
Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #38 le: 22 juin 2021 à 21:03:34 »
Connais pas Tesson, ^^ tellement de choses que je ne connais pas ^^, Google est mon ami, j'y vais de ce pas. ( Goncourt et Renaudot ? faut que je lise alors ^^ je viens d'aller voir ^^°
Aponiwa ^^ j'ai eu des boys et des boyesses , j'étais petit, j'ai eu une mara au Tchad, et certaines autres choses ailleurs, je n'en suis pas particulièrement fier, mais j'ai évolué, parce que le temps a évolué, essaie de comprendre ça ^^ et juste en aparté, Napoléon y a été de sa partie, essaie de chercher pourquoi il a maintenu certaines choses dans certains départements
« Modifié: 22 juin 2021 à 21:05:49 par frenchwine »

Hors ligne TheStand

  • Plumelette
  • Messages: 16
Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #39 le: 26 juin 2021 à 12:08:55 »
L'éternel dilemme :
 Peut-on séparer l'artiste de son œuvre ?

 Je me suis souvent posé cette question.
 Je veux donner un exemple, le livre Lolita.
 C'est sans aucun doute un livre bien écrit, mais moralement il est très discutable.

   Je ne pense pas qu'il puisse y avoir de réponse définitive.
  Cela dépend peut-être de l'œuvre et de l'auteur.
J'écris par passion.
J'essaye d'améliorer mon français. Je m'excuse pour toute erreur.

Hors ligne Meilhac

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 051
Re : Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #40 le: 26 juin 2021 à 16:51:38 »

   Je ne pense pas qu'il puisse y avoir de réponse définitive.
  Cela dépend peut-être de l'œuvre et de l'auteur.

ah non. ça dépend du lecteur.

moi par exemple quand je lis un livre j'en ai rien à cirer de la "morale".

un roman, c'est pas un tuyau à opinions ou un réceptacle à opinions. si on veut donner une opinion, on fait un tract, ou une tribune, ou un essai. si on veut lire les opinions des autres, on lit des tracts ou des tribunes ou des essais. les romans (et heureusement!) c'est autre-chose. 


Hors ligne gage

  • Calame Supersonique
  • Messages: 2 210
  • Homme incertain.
Re : Lire, est-ce approuver ?
« Réponse #41 le: 26 juin 2021 à 17:06:32 »
Je ne crois pas que tu aies raison, Meilhac.

Il y a des tas de romans à messages. Camus en est un exemple, mais il y en a des centaines. Et notamment chez tous les philosophes qui ont écrit des romans.

Bien sûr que les romans véhiculent des opinions. C'est pas systématique, mais ce n'est pas négligeable.
"Dans la nuit on trouvera
Quelque part où déposer les fleurs qu’on a cueillies"

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.02 secondes avec 18 requêtes.