Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

27 janvier 2023 à 18:09:57
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux (Modérateur: Claudius) » Le banquet [jeu]

Auteur Sujet: Le banquet [jeu]  (Lu 5775 fois)

Hors ligne Aléa

  • ex Ben.G
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 151
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Le banquet [jeu]
« Réponse #15 le: 06 mars 2018 à 10:27:31 »
Ah c'est cool de l'avoir relancé ^^ Ca commence à s'animer ce banquet huhu



J'adore les réception. Vraiment j'adore ;  tout ce petit microcosme humain qui se retrouve comme un concentré soudain de paroles, de pensées, d'envies, d'inamitiés aussi, il est vrai, mais cela ne fait-il pas partie du folklore ? J'aime entendre la marquise parler bas à son amie tout en se faisant caresser la cuisse par son amant, sous les yeux naif de son mari. J'aime boire, j'aime chanter - quand allons-nous chanter ? J'en ai appris de bonnes, à l'été. Et manger ! Bon sang, manger ! Si je puis être critique, les cuisiniers, bien qu s'étant dépassés, ont raté la cuisson du confit de canard. Il n'y a rien que j'aime plus que le confit de canard et rien que je deteste plus qu'un confit de canard raté. M'enfin les patates rissolées sont croustillantes, je les pardonnerai presque.
Même les silences je les aime, j'en profite pour regarder autour de moi - je me sens... comme faisant partie d'un tout, d'un univers qui tient une salle - une salle infinie - où j'ai ma place attitrée. On ne choisit pas sa place dans l'univers. C'est à la fois un contrainte qui m'exaspère, et qui m'emplit de joie. J'aime les défis. Comme dans toute chose, vibre en moi la peur et l'envie et, je ne sais jamais trop lequel de mes sentiments choisir.
Bon, pour l'instant le défi est un échec. A côté de moi, la Grande Silencieuse. Réputée dans tout le pays pour être le tombeau des discussions. Je ne suis pas médisant, j'ai bien essayé un peu. J'ai mangé de la glace au marasquin - je deteste ça - pour tenter de nouer un lien. Rien n'y fait.
Je retourne à ma rosette et, qui sait, j'aurai peut-être plus de chance de chanter avec mon autre voisin.
Le style c'est comme le dribble. Quand je regarde Léo Messi, j'apprends à écrire.
- Alain Damasio

Hors ligne Vilmon

  • Aède
  • Messages: 233
Re : Le banquet [jeu]
« Réponse #16 le: 07 mars 2018 à 04:25:28 »
"Ce consommé de framboise était vraiment excellent.  Vous dites ?  C'était un bouillon de bœuf...  Pourtant j'avais juré...  Oui, bien sûr...  C'est comme cette fois où l'on nous avait servi ce farci de canard lors de cette expédition en...  Attendez, que je m'en souviennes...  En Indochine, je crois...  Il y faisait si chaud, voyez-vous, qu'il était impossible de conserver la consistance du pâté et, du coup, il fallut le servir en bol plutôt qu'en assiette !  Quelle rigolade, ha !  Vraiment !  Vous dites ?  Ah mais bien sûr que c'était délicieux !  Tout à fait inconsistant mais d'une saveur légère et envoutante...  D'ailleurs, le fait d'être si liquide lui conférait l'un de ces parfums enivrant de...  Heu...  De viande, je dirais...  Henri ?  Henri !  Oui !  Je vous parle !  Vous vous souvenez de ce pâté qu'on nous avait servir en Indochine ?  Comment ?  C'était au Pérou ?...  Mais, non, ce pâté...  Oh !  Et puis zut, il n'a plus toute sa mémoire !  Je suis certain que c'était en Indochine...  Ah, ah!  Mais nous y voilà...  Arrive le plat principal pour nous régaler.  On dirait bien du poulet à la coq.  Vous ne croyez pas ?..."

Hors ligne Claudius

  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 759
  • Miss green Mamie grenouille
Re : Le banquet [jeu]
« Réponse #17 le: 07 mars 2018 à 18:02:08 »
Je me demande si je ne rêve pas, je suis là au milieu de ces énergumènes, tous aussi débiles les uns que les autres !

Et je m'extasie sur le goût de framboise du potage (il sort d'où celui-là ?), et j'apostrophe à tout va, et je raconte ma vie ! C'est pathétique ! Bah ! Et l'autre là, juste en face qui ne dit rien ! On dirait une potiche, une statue de marbre mal finie !

Je n'aurais jamais dû accepter de me mêler à toute cette faune bigarrée ! Je ne suis pas du même monde ! D'ailleurs ils n'ont même pas su mettre correctement la table ! Les fourchettes à gauche, les couteaux à droite ; dans l'ordre des plats ! C'est d'un commun ! Ah ! et ce potage mal assaisonné, au goût improbable de homard ! Beurk ! Ils appellent ça une bisque ! Je vais leur montrer moi ce que c'est qu'une bisque de homard !

Non ! je n'en crois pas mes yeux ! Là-bas... Non ! C'est Elle ? C'est impossible ! IMPOSSIBLE ! Je ne resterai pas un instant de plus ici !

Ah ! L'entrée arrive ? C'est quoi ? Des noix de saint-jacques à la nage !  Ah ! Bon, ben réflexion faite je vais rester un peu en essayant de ne pas me faire remarquer, Elle pourrait me voir ! Ce serait gênant que la Comtesse se rende compte que son Maître d'hôtel dîne à la même table !

 :mrgreen: :mrgreen:



Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir. Sylvain Tesson

Ma page perso si vous êtes curieux

Hors ligne Vilmon

  • Aède
  • Messages: 233
Re : Le banquet [jeu]
« Réponse #18 le: 14 mars 2018 à 01:47:29 »
"Oui, oui, vous me parlez ?  Comment ?  En Indochine ?  Un pâté ?  Non, non, c'était au Pérou, mon cher...  Ah !  Celui-là, il mélange tout !"
Il retourne plonger son regard dans les yeux de cette beauté en robe de soie.  Parfois son regard dérive vers le fort décolleté de sa compagne de table.  Quand celui-ci retourne vers son visage, il y découvre à chaque fois un sourire malicieux.
"En effet, j'ai moi-même séjourné en Inde.  Quel pays magnifique !  Et tous ces temples avec leurs sculptures exotiques du Kama Sutra.  C'était inspirant, je veux dire gratifiant, non, instructif...  Enfin, c'était de beaux temples, voilà !  Mais tout ce monde !...  Cette cacophonie et ce chaos partout...  Ça m'a marqué, je vous avoue.  Une personne de votre qualité a sûrement dû apprécier ces temples et leurs sculptures, toute cette culture érotique, je veux dire exotique...  Oui !  Exotique...  Heu...  Quelles régions avez-vous visité ?"

Hors ligne mercurielle

  • Prophète
  • Messages: 688
  • Ceci-n'est-pas-un-chat-qui-lit
    • Des Précieuses aux Femmes des Lumières
Re : Le banquet [jeu]
« Réponse #19 le: 14 mars 2018 à 08:31:35 »
Parenthèse : il y a des endroits où j'ai l'impression d'être dans le roman de Duras Le Ravissement de Lol V. Stein. Très performant, ce truc ! Bon je continue sur la Grande Silencieuse (je ne sais pas si on a le droit de garder le même personnage).

Je m'étais vaguement endormie après Ma glace au marasquin, l'oreille ouverte toutefois sur un fond de voix sonores. Lassante cacophonie ! Intrusion dans Mon Grand Silence ! Quoi ? Un pâté ? Le mot Me secoue. Un pâté dans ce Festin Royal ? Le pâté dont se nourrissent Mes Illustres Servantes ! Ah, cette fois, décidément, je quitte ce festin ordinaire dont Ma Hauteur ne saurait se satisfaire.

Mais voilà qu'une main élégante se saisit de Mon verre en cristal de Bohême pour y verser un riche liquide pourpre. J'aime cette main. Aimerais-je aussi le bras, les épaules, le cou, le visage ? Aimerais-je ce que je n'ose regarder ? Faut-il tourner la tête ? Faut-il rester dans Ma Grande Dignité ?

- Buvez, je vous en prie. Voici du vin en provenance de mes terres de Samos.
 
Oserais-je répondre, Moi, la Grande Silencieuse ? Samos plaît à Mon Esprit. La voix me séduit de même, profonde, grave, troublante.

Et La Grande Silencieuse, troublée, se saisit du verre...           
Ma page
"Connaître sert beaucoup pour inventer." (Mme de Staël).
http://ecrivaines17et18.e-monsite.com/

Hors ligne Vilmon

  • Aède
  • Messages: 233
Re : Le banquet [jeu]
« Réponse #20 le: 26 avril 2018 à 03:31:12 »
Mon cher Douris, voilà l'occasion de faire connaissance d'une richissime veuve qui pourrait enrayer tes dettes...  Oh!  Mme de Pompadour, une petite salutation à vous.  Son regard me semble bien perçant à mon égard...  Je lui lève un sourcil et subtilement elle pointe quelqu'un avec son éventail.  Me lancerait-elle un nouveau défi ?  Il est bien vrai que je m'ennuie...  Si par chance, je pouvais me remplir les poches par la même occasion...  Je tourne la tête discrètement vers où elle pointe.  Oh, oh !...  N'est-ce pas là celle qui la tourmente et qui l'avait bien gêné devant tous, il y a quelques jours ?  Il est vrai que la dame en question ne prononce mot que rarement, mais quand celle-ci ouvre la bouche, c'est une langue de vipère qui sait mettre quelqu'un à sa place en une économie de mots !  Et cette bouche rouge et pulpeuse qu'elle tient fermer si férocement est si jolie lorsqu'elle l'ouvre pour soupirer...  Ces lèvres comme des sucrerie doivent bien cacher une belle langue chaude et nerveuse ?  Mon cœur en palpite de plaisir, voilà une jolie conquête qui s'offre...  Je retourne mon regard vers ma belle dame de Pompadour, et acquiesce légèrement.  Elle ouvre son éventail et se rafraîchi en m'offrant son plus beau sourire.  Le défi est lancé et accepté, et la douce récompense est promise d'un sourire.  Je quitte les convives pendant un court instant, me faufilant parmi les domestiques, en connaisseur de l'endroit, je me retrouve sans peine à la cave à vin.  J'y trouve ce qui m'intéresse et remonte à la salle du banquet.  D'un tour de main, j'ouvre cette bouteille et puis m'approche discrètement en circonvolution vers la belle dame en question.

- Buvez, je vous en prie.  Voici du vin en provenance de mes terres de Samos.

Elle regarde la bouteille et puis son verre.  Elle semble hésiter...  Son regard cherche un peu autour d'elle.  Presque par brusquerie, elle se décide et se saisit de son verre.  Et délicatement, elle le porte à sa bouche.  J'y admire ses lèvres qui caressent l'encolure et les imagine frôler les miennes.  Puis le doux mouvement sinueux de sa douce et longue gorge lorsqu'elle avale le nectar.  J'imagine la course du liquide dans son œsophage et j'en suis le parcourt jusqu'au plus profond du décolleté de son abondant corsage.  J'en rougis presque de plaisir lorsque ses lèvres quittent le verre et qu'elle laisse aller un soupir d'exaltation.  C'est alors qu'elle se tourne vers moi, son regard qui parcourt mon bras et ma poitrine jusqu'à mon visage, et alors...  Je suis comblé, elle affiche le plus beau des sourires, un pétillant dans les yeux.  Ne crions pas si vite victoire !  Il ne s'agit que la première impression et elle est très bonne pour sa part...  Restons humble et tentons subtilement de refermer le piège, mais d'abord il faut  qu'elle morde franchement à l'hameçon.

- Ce vin vous plait-il ?  Je le garde exclusivement pour de telles occasions.  Il est si rare de trouver quelqu'un qui peut réellement apprécier toute sa tonalité.  Puis-je vous servir à nouveau ?


Hors ligne Aléa

  • ex Ben.G
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 151
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Le banquet [jeu]
« Réponse #21 le: 26 avril 2018 à 11:08:22 »
(c'est quand même mieux si on change de personnage à chaque fois, pour tout lire à la suite avoir un effet de progression, ca fait bizarre sinon
Mais ouaip ca commence à avoir de la gueule, c'est vachement cool !!! )
Le style c'est comme le dribble. Quand je regarde Léo Messi, j'apprends à écrire.
- Alain Damasio

Hors ligne Aléa

  • ex Ben.G
  • Clochard céleste
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 151
  • Veilleuse de nuit
    • Polygone Portail
Re : Le banquet [jeu]
« Réponse #22 le: 29 mai 2018 à 11:37:39 »
* bruits d'éclair et flash *

Bon, où qu'c'est que j'ai atterris cette fois-ci ?
" Hahahaha, regardez le mec à poil avec son bocal sur la tête !
- Oh ! Christian ! Ne regardez pas ! Enfin je suis outré ! Mais drapez vous, goujat !
- Je savais bien que cette soirée finirait par devenir intéressante !"

Oh putain les beauf. Ce coup-ci je suis parti loin en arrière. Merde, foutue montre, l'écran est pété. Pas moyen de savoir où je suis ; vu les rustauds je dois être au moyen âge ou dans l'ère post apo ou... Ces accoutrements, mais qu'est-ce que...

"Allez, venez donc à table il restait justement une place ici ! Vous prendrez bien un peu de sauciflard ?! "

Je n'arrive même pas à voir le bout de cette table et... Qu'est ce que je fout à poil moi ? Ca sent bon, mon dieu ce que ca sent bon. Du vin, du saucisson, du jambon, des salades, des grillades et, bon sang ! Mon plat préféré, juste là, le globirkouf de poisson à deux têtes, j'y crois pas, comment est-ce possible ?! Non non non ; ce plat n'est pas censé exister avant 5614 de l'ancien calendrier ; je n'ai fait que reculer dans le temps pourtant c'est certain ; non non non ; foutu montre pétée ; raaaaah, mon ventre... CA SENT SI BON. Depuis combien de siècle je n'ai pas mangé - haha, faudrait que je la raconte celle-là, les neanderthal tout ça...
Chaleur dans la main.

"Mange-moi donc cette cotelette mon gars ! Tu m'en diras des nouvelles !"

SI FAIM. Bon, on repartira plus tard hein ? Un bon ptit repas et ca repart.

"Alors, dis nous tu viens d'où comme ça avec tes éclairs ?
- Oh c'est une très longue histoire, un peu folle mais..."

Le style c'est comme le dribble. Quand je regarde Léo Messi, j'apprends à écrire.
- Alain Damasio

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.019 secondes avec 19 requêtes.