Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

27 janvier 2023 à 08:35:56
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Encore plus loin dans l'écriture ! » L'Aire de jeux (Modérateur: Claudius) » [jeu] Soirée Dico

Auteur Sujet: [jeu] Soirée Dico  (Lu 375406 fois)

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 550
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7755 le: 06 novembre 2022 à 20:22:09 »
est-ce claudius qui nous lit les mots, ou bien Rémi ?
je commencerais à 563
« Modifié: 06 novembre 2022 à 20:29:18 par Opercule »

Hors ligne Elinorac

  • Aède
  • Messages: 201
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7756 le: 06 novembre 2022 à 20:30:30 »
Je choisis 101

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 376
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7757 le: 06 novembre 2022 à 20:33:42 »
Hey ! Salut Elinorac !

101 : c'est la page de l'art baroque ^^alors : Art baroque
563 : jouer
536 : infinitésimal

Et c'est partiiiiii !
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 550
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7758 le: 06 novembre 2022 à 20:44:55 »
j’ai pas le sentiment de faire grand sens…

Art baroque – jouer – infinitésimal


Fière était la dernière capitale de l’Al-Andalous, avant la déconfiture complète de sa culture et son art à la main de la nouvelle puissance qui débutaitn, dans le cycle des nations, son âge d’or.
Cette balance au pendule donc les mouvements infinitésimaux bouculent les univers, défont des empires, avant élu de rayer de l’Ibérie les délices et raffinements de l’arabo-andalou pour ne garder que les plaques d’armures des chevaliers et l’art baroque de leurs héritiers.
Oh, mais cette civilisation aussi tombera, vacillante après un coup du sort, entre réveils et oublis, jusqu’à la mort thermique de l’univers.
Pendant ce temps joueront l’oud et le ney, comme inconscients qu’ils ne sont que des vestiges, des ruines musicales d’une cité mille-fois oubliée, destinée enfin à l’étiolement.

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 376
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7759 le: 06 novembre 2022 à 20:47:19 »
101 : c'est la page de l'art baroque ^^alors : Art baroque
563 : jouer
536 : infinitésimal

(en plein nano...)

Nous voici enfin à l'eau. Après toutes ces consignes, ces explications techniques, je me demandais si on finirait par mettre nos paddles à la mer. Première étape : se tenir assis ou à genoux sur la planche et s'éloigner un peu du bord. On a de la chance, les vagues sont bien moins grosses qu'hier. Ça n'empêche pas Basile de se retourner ! Évidemment, Alex ne peut s'empêcher de le chambrer.
— Toi, forcément, avec tes genoux en compotes, tu restes assis comme une huître sur un rocher.
— Une huître, ça s'assied ?
Je rigole et Basile aussi.
Nous voici regroupés autour de la monitrice qui nous montrer comment se mettre debout sur la planche. Ça me semble super facile, mais je préfère regarder Alex qui tente sa chance tout de suite. Il écarte les jambes, appuie sa pagaie au milieu de la planche et reste un bon moment comme ça, plié en deux, sans se relever.
— À quoi tu joues ? lui lance Basile.
— J'attends le bon moment, répond-il. Mais vas-y, toi ! Mets-toi debout !
Basile effectue exactement les mêmes mouvements que son copain et se retrouve dans la même position un instant plus tard. Il me font trop rire, tous les deux. La moindre vague, même infinitésimale, les fait vibrer des chevilles aux épaules. Leurs corps tordus sous le soleil me font penser à une peinture baroque : chaque muscle a son utilité, bien visible, frémissant.
Bon, c'est mon tour. En équilibre sur les genoux, j'appuie la pointe de la pagaie devant moi. Je glisse un pied sous mon corps et le pose bien à plat. L'autre suit une seconde plus tard. Je déplie mes jambes et me retrouve dans la même position que les deux loustics. C'est maintenant que ça se corse : il faudrait que je me redresse, que je décolle la pagaie de la planche et que je la plante dans l'eau.
Allez, c'est parti ! Tout se passe comme prévu pendant les cinq premières secondes, mais lorsque la planche penche un peu à gauche, je bascule mon poids de l'autre côté un peu trop violemment et... la planche se dérobe sous mes pieds qui décolle et je tombe à l'eau sur le dos.
Lorsque je sors la tête de l'eau, mes deux copains rigolent. Mais ils sont toujours dans la même position !
— tentez votre chance, petits froussards !
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 550
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7760 le: 06 novembre 2022 à 20:51:52 »
basile et alex, cette brochette de ruffians !
j’ai encore du mal à voir cet exercice comme quelque chose qui peut avoir un arc narratif dedans, je dois encore élucider comment créer des personnages aussi ronds en si peu de lignes/temps

c’est quoi le dernier numéro chez toi déjà ? 961 ça va ?

Hors ligne Elinorac

  • Aède
  • Messages: 201
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7761 le: 06 novembre 2022 à 20:53:29 »
101 :  Art baroque
563 : jouer
536 : infinitésimal


Dans l'ombre de son père, la jeune fille regardait, silencieuse, les toiles qui se présentaient à elle. L'art baroque ne l'avait jamais vraiment intéressé mais, elle le savait, on ne contestait pas les décisions du père. Elle retint au dernier moment un bâillement d'ennui et s'engagea à ne pas se faire remarquer. Les punitions, elle ne les connaissait que trop bien... Tout restait dans la famille, comme bien souvent. Léonie baissa la tête lorsqu'elle surprit son regard sur elle. Elle avait compris. A un signe de la main, elle le rejoignit. Toujours le silence. Elle ne discuta pas plus quand il glissa un doigt sous son menton pour lui relever la tête. Habitude.
Une main lui caressa la joue, tandis que l'autre s'égarait, à la manière d'une plume, sur ses formes. Remontaient puis descendaient à nouveau selon son bon vouloir. Quand enfin il se détourna d'elle, ce ne fut que pour se diriger vers la pièce habituelle. Une pièce où il aimait jouer. Elle tenta bien de se fondre dans le décor mais à ce moment précis, l'infinitésimal ne comptait plus. Au loin, les tic-tac de l'horloge résonnaient en synchronicité avec son propre coeur. Elle aurait voulu disparaitre, fusionner avec le mur, ne serait-ce que pour échapper à cette emprise.

Je n'ai pas pu mettre tout ce que je voulais ><

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 550
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7762 le: 06 novembre 2022 à 20:55:32 »
assez glaçant, Elinorac 🤐 est-ce que ça fait partie d’un plus grand projet ?

Hors ligne Elinorac

  • Aède
  • Messages: 201
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7763 le: 06 novembre 2022 à 20:57:13 »
Non, mais j'aurais aimé avoir plus de temps, j'étais bien inspirée

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 376
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7764 le: 06 novembre 2022 à 21:00:00 »
@Oper
Citer
Pendant ce temps joueront l’oud et le ney, comme inconscients qu’ils ne sont que des vestiges, des ruines musicales d’une cité mille-fois oubliée, destinée enfin à l’étiolement.
:coeur: (et j'adore l'oud)

Citer
j’ai encore du mal à voir cet exercice comme quelque chose qui peut avoir un arc narratif dedans, je dois encore élucider comment créer des personnages aussi ronds en si peu de lignes/temps
je crois que le truc, c'est de mettre ton/tes personnages en action dès le départ, leur trouver un enjeu et quelques traits de personnalité. Mais c'est effectivement assez chaud...

édit : Elinorac l'a plutôt bien fait dans son texte !

Mon dico s'arrête à 1089 :)

@Eli
Chouette ambiance malsaine... ça fonctionne plutôt bien !
Tu peux continuer avec les mots suivants (c'est ce que je vais faire) mais il me faudrait deux nombres ^^
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Elinorac

  • Aède
  • Messages: 201
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7765 le: 06 novembre 2022 à 21:02:55 »
458 et 963

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 550
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7766 le: 06 novembre 2022 à 21:03:02 »
Citer
je crois que le truc, c'est de mettre ton/tes personnages en action dès le départ, leur trouver un enjeu et quelques traits de personnalité. Mais c'est effectivement assez chaud...
Choisir c’est renoncer ! :mrgreen: mais oui, au-delà de ça, il faut tout un arc derrière aussi, même si j’imagine qu’une fois la personnalité posée on peut établir des tensions assez rapidement

oui donc je maintiens 961 !

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 376
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7767 le: 06 novembre 2022 à 21:06:21 »
458 : gaudriole
961 : splendeur
963 : standardiser

on est chaud ? On est chaud !
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 376
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7768 le: 06 novembre 2022 à 21:17:51 »
458 : gaudriole
961 : splendeur
963 : standardiser

L’un après l’autre, ils subissent le même sort que moi : quelques secondes de fierté verticale avant la chute. Après quelques tentatives toujours aussi peu satisfaisantes, nous nous regroupons tous autour des moniteurs.
— J'ai vu de belles choses, dit Éva, la monitrice. Des chutes dans toute leur splendeur ! Je vais vous donner quelques conseils. D'abord, détendez-vous. Ne crispez pas vos muscles, essayez de garder les chevilles et les genoux souples.
— Et ceux qui ont les genoux en compote ? demande Basile.
— Tant mieux pour eux ! La compote, c'est souple !
Je ne suis pas sûr qu'Alex apprécie la gaudriole. Il fait une grimace à son pote.
— Essayez aussi de standardiser ce qui fonctionne bien. Plus vous ferez avance la planche avec la rame et plus ce sera facile. Lorsqu'un mouvement vous permet de garder l'équilibre, enregistrez-le, dies-vous que c'est ça qui marche ! Allez, on y retourne. Et je vais passer auprès de chacun d'entre vous pour des conseils personnalisés.
Nous reprenons nos distances et je grimpe sur la planche. Je parviens à rester debout, mais je sens bien que la chute n'est pas loin. Lorsque je vois Éva qui s'approche de moi, je me dis que j'aimerais me déplacer sur l'eau aussi facilement qu'elle. Elle m'aide à mieux me positionner, à trouver la souplesse dont elle parlait et à mettre ce paddle en mouvement. Ça y est, j'avance et je trouve ça presque facile.
La leçon touche à sa fin. Les garçons se débrouillent drôlement bien maintenant. Nous retournons vers la plage.
— Tu vas voir comment je vais surfer sur les vagues, annonce Alex.
Il pagaie frénétiquement et se retrouve sur la crête d'une vague qui l'emporte vers la plage. Pendant un instant, il surfe vraiment. Il a l'air tout fier jusqu'au moment où son corps par en arrière puis en avant. Ses pieds décollent en même temps et il tombe sur la planche la tête la première.
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 550
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : [jeu] Soirée Dico
« Réponse #7769 le: 06 novembre 2022 à 21:21:28 »
ah, Rémi ton "standardiser" est un tout petit peu artificiel, mais je te félicite d’avoir continué sur ton histoire.  Là encore la "scène" est complète à elle-même et se finit par une chute (comme mon texte)
1034


gaudriole – splendeur – standardiser

— Dans le contexte d’une présence culturelle qui se met en faux de l’idéologie hégémonique, sous-estimer l’effet comique de la transgression apparente d’un…
Et voilà, je commence à piquer du nez. Ces cours sont d’un ennui plus-qu’absolu. Aussi absolu qu’un Louis XIV en majesté. Maintenant je vois la splendeur du professeur en Roi-Soleil, tenant son sceptre de justice au milieu de la galerie des glaces, notant les rapports des étudiants avec sa sécheresse habituelle.
Avant que le rire ne m’emporte, je tente d’effacer l’image de ma tête. Se concentrer. C’est une discipline académique. C’est sec et jauni comme un vieux livre, froid comme une statue de marbre, compassé comme une bibliothèque. L’image de la perruque royale s’estompe enfin.
— …l’objectif de cette perspective ATU est bien entendu un certain niveau de standardisation des pratiques, pour rationaliser l’usage des ressorts par l’exploitation la plus optimisée des décalages culturels…
Oh non, voilà que ça repart ; le prof sur un pogo en train de distribuer des remarques assassines. Comment peut-on voir dans ce personnage si austère un professeur reconnu de l’art de la gaudriole ? Un spécialiste mondiale de la blague et de l’humour ?

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.022 secondes avec 16 requêtes.