Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

16 octobre 2021 à 13:05:06
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'antichambre de l'édition » Arnaques, crimes et édition

Auteur Sujet: Arnaques, crimes et édition  (Lu 112981 fois)

Hors ligne Basic

  • Aède
  • Messages: 196
Re : Arnaques, crimes et édition
« Réponse #180 le: 04 juillet 2021 à 10:28:38 »
Je suis très impressionné par la longueur de ce fil.
Les éditeurs sont un sujet qui tient les écrivailleurs en haleine un peu comme évoquer la baleine chez le phytoplancton, il ne s'agit pas que d'une dévoration mais plutôt une transsubstantiation, quasiment une entrée dans la mythologie.
Bon le livre est un marché, certes. Désormais, on peut éditer des livres par tous les canaux d'exploitation possibles donc ça cavale de tous les bouts, écrivailleurs-éditeurs-correcteurs... pour satisfaire les désirs et besoins et bien entendu y'en a plein.
Les arnaqueurs, les honnêtes gens à chaque bout de la lorgnette.
Il est clair que beaucoup de textes ne vont pas changer le monde... bon ils ont été écrits par quelqu'un qui y a mis tout ce qu'il a pu et les textes méritent le respect. Ensuite, il y a les publieurs qui se disent "tiens on va récupérer de quoi tenir notre place, éventail large... on fait des anthologies, ça fait plaisir à tout le monde, dans le lot y'a des auteurs qui ont un bon réseau puis y a déjà notre buz ensuite y a des auteurs qui n'ont pas de réseaux mais qui ont tonton tata pépé mémé et bon an on va réussir à vendre suffisamment de bouquins pour faire un peu de marge, on fait quand même un comité de lecture parce que même là, y a pléthore et ça donne une aura, une dimension un peu pro quoi !..." Bon c'est de bonne guerre, ça permet de nous consoler (nous les écrivailleurs), ça permet à des gens sympathiques mais pas fondamentalement des intégristes du texte majeur de vivre de leur boulot et ça anime un peu la faune sous -marine ( baleine, phytoplanctons...). Ailleurs, il y arnaque, discourtoisie élémentaire, mépris, là aussi à chaque bout de la lorgnette...
Ce qui me gène le plus, c'est la perte de sens.
Qu'est ce qu'éditer ? Pour l'éditeur ou l'écrivain d'ailleurs. Il y a toujours des éditeurs petits et grands qui font du boulot de fond, accompagner des textes du début à la fin. Mais certaines pratiques me font grésiller et je retire vite mes doigts : speed editing et compagnie... Peut être que nous les écrivailleurs nous avons participé à cette mutation, je n'en sais rien... multiplication des blogs, réseaux sociaux etc... visant à créer du buzz, du bruit non  plus sur les textes mais sur les auteurs... ça, ça me gène... je ne trouve pas ça bon pour la littérature et surtout je trouve ça terriblement markéting-techniques de vente. Peut-être un problème de génération ? Je suis déjà monté dans un navire sidéral mais je n'ai pas de blog d'auteur.

Basic


« Modifié: 04 juillet 2021 à 10:30:31 par Basic »
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.18 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.05 secondes avec 17 requêtes.