Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

13 juin 2021 à 11:08:21
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Sous le soleil des topics » Discussions » Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.

Auteur Sujet: Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.  (Lu 295 fois)

Hors ligne flag

  • Troubadour
  • Messages: 344
  • Le navet ne se pèse pas au kilo mais à la tonne

Bonjour,
 J'aborde sur ce post un problème sérieux sur la liberté de choisir.
Les Influenceurs du Web ou les faux spécialistes.  :roidumonde:

 J’aimerais aborder dans cette rubrique la présence de plus en plus envahissante des influenceurs.
J’ai découvert par hasard leurs existences en recherchant sur un site de comparaison de prix, la meilleure affaire qualité prix d’une carte son externe.
 La page de comparaison de prix se situant en haut du moteur de recherche ma favorablement recommandait une marque dont j’ignorai même le nom.
  Après avoir consulté le prix élogieux de la carte son la première en haut de page et les caractéristiques techniques hors du commun j’ai failli tombé dans le piège en la commandant. J’ai quand même par curiosité fait défiler le menu déroulant des 10 articles de comparaison proposés et je suis tombé O' surprise ! Sur une bannière d’Amazone me proposant ladite carte son citée ci-dessus à un prix défiant toute concurrence (ils peuvent elle est fabriquée en chine par des ouvriers qui sont archiexploités :vaurien:. N’importe comment quand je vois Amazone je me barre ! Ceux-là s’il pouvait nous vendre l’air qu’on respire, il le ferait). >:D

La définition du Larousse
Personne qui, par sa position sociale, sa notoriété et/ou son exposition médiatique, a un grand pouvoir d’influence sur l’opinion publique, voire sur les décideurs.
Spécialement Personne qui, en raison de sa popularité et de son expertise dans un domaine donné (mode, par exemple), est capable d’influencer les pratiques de consommation des internautes par les idées qu’elle diffuse sur un blog ou tout autre support interactif (forum, réseau social, etc.).
  Les influenceurs sévissent un peu partout sur les réseaux sociaux: YouTube, tweeter, Face de bouc et Instagram. Pour la plupart ce sont des faux : des faux artistes, des faux spécialistes, des faux… ils sont de mèche avec les gros lobbies de la vente en ligne pour nous persuader d’acheter leurs produits de M....  :sick:
  En abordant le sujet au combien nauséabond des GAFA :sick:. Je ne sais pas si vous l’avez remarquer il est de bon ton aujourd’hui pour un homme politique de Tweeter#. Et bien moi je trouve ce façon den de communiquer totalement hypocrite que de balancer des infos à des gens qui se planquent derrière des pseudos.
  Pour en revenir aux influenceurs ( ils sont en vogue chez l’intelligentsia politicienne) qu'ils se servent d’eux pour se donner une bonne image de marque.  _/-o_
   Lorsque j’entends aux informations du soir un communiqué transmis par le ministre de l’Intérieur MR DARMANIN sur Tweeter# (alors que l’agence France Presse ça existe !) à l’attention de la police et des Français alors que ce même réseau social américain montre des vidéos, des images de meute de loups enragés s’attaquant aux forces de l’ordre, ça me navre.
  Le contenu généralement repris par les médias sans bouger leurs C… de leur rédaction sont totalement illégal, car posté pour la plupart par des anonymes.
  Je me dis qu’on a vraiment atteint un degré d’incompétence et de manque d’honneur qui me fait honte en tant que français.
Dieu et la nature vont bien ensemble, ça va de paire, c'est Dieu le père.

Hors ligne Ver à cheval

  • Plumelette
  • Messages: 16
Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #1 le: 07 juin 2021 à 23:32:01 »
Salut flag !

Je me permets de répondre à cet intéressant sujet de débat que sont les influenceurs, qui comme tu le dis, ont pris de plus en plus de place dans la communication, qu'elle soit commerciale ou politique ( est-ce bien différent ?  :-¬? :mrgreen:).

Pour commencer je pense que il faudrait différencier l'usage des réseaux sociaux comme moyen de communication des politiques et la présence d'influenceur sur la scène médiatique.

En effet, comme tu le dis, les tweets sont utilisé à foison par les politiques et les gouvernements du monde entier , pour tout type de communication : prévention, information, hommage, engagement sur un sujet d'actualité... Cependant, je trouve que le fait de critiquer cela, en mettant en avant l'existence d'AFP n'est pas réaliste. Dans le contexte actuel, où la plupart des gens se retrouvent, tous les soirs sur les réseaux, que ce soit les jeunes ou les moins jeunes, il vaut mieux transmettre un message, bien que court et pas argumenté ( il ne le sera pas non plus dans la presse par ailleurs), que rien dutout, et mettre une distance terrible entre les dirigeants et les populations. Aujourd'hui je pense ( du haut de ma faible culture) que les gouvernements qui ne communiquent pas dutout, ou alors que par le biais d'allocutions préparée et de discours bien montée, sont les gouvernements autoritaires. Enfin, le contrôle stricte de cette folie des publications qui donnent leur avis sur tout et sur rien, est le symbole de la privation de la liberté d'expression (oula je m'engage sur une pente raide là  :( ).

Ensuite pour revenir aux influenceurs, ceux qui sont sur les réseaux comme youtube, facebook, instagram, leur contenu me débecte beaucoup, mais je ne sais pas si tu partitionnes tous ces gens en différentes catégories, ce qui est pour moi très important. En effet, on constate que certains qui passe beaucoup à la télé ( les anges, les marseillais ect) vont faire des pubs pour des produit ( souvent de mauvaise qualité) à longueur de journée sur leurs réseaux. Je pense que ce phénomène est inéluctable de notre société de consommation.  Ces personnes qui cherchent à gagner leur vie, profite par le biais d'agence de pub de l'appât qu'on les gens pour les produits, les objets, l'achat en général. Ainsi, les plus fautifs de mon point de vue serait surtout les agences qui font circuler des produits bidons, nocifs voire dangereux et qui couvre ces anomalies en utilisant l'image de l'influenceur.
Ensuite, au niveau surtout de youtube je pense, et tu dois peut-être faire référence à la vidéo de Mcfly et Carlito avec le président, je pense que c'est moins de la communication commerciale qu'un partage d'opinion non rémunéré envers une communauté consciente de ce qu'elle regarde. Car la rémunération de youtube ne prends pas en compte les propos tenu ( tout en respectant une certaine limite quand même, pas de racisme, haine ect) , et l'élysée n'a pas payé les deux youtubeurs qui ont dans une vidéo peut être en faveur du président été plutôt naturel par rapport à leurs précédentes.
Enfin en ce qui concerne la disparition des vrais expert, je suis totalement d'accord. Le fonctionnement du tissus d'internet ne fonctionne pas sur un principe de mise en avant de la vérité ( de l'objet qui correspondra le mieux à ta demande). Mais c'est peut-être parce que de toute façon, depuis toujours, on a jamais fonctionné comme ça. Ce que l'on veut entendre c'est rarement une image parfaitement réaliste du monde qui nous entoure, mais plutôt une fresque décalquée sur un fond de réel et coloré à notre goût. Ducoup, comme internet fonctionne au nombre de clic,  ce sont les utilisateurs qui décident consciemment ou non de mettre en avant un contenu, ben ce sont les propos les plus à même de répondre à nos besoins de réalité faussement jolie, ( oui cette montre à 12euros me permettra d'être classe), fin tout se répercute sur le système qu'utilise les sites commerciaux pour nous conseiller avec plus ou moins de nuances selon l'honnêteté des sites.

j'espère avoir saisit ton propos ou du moins une partie. Fait le moi savoir si je me trompe sur ce que tu dis ou autre !  ;)

Hors ligne flag

  • Troubadour
  • Messages: 344
  • Le navet ne se pèse pas au kilo mais à la tonne
Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #2 le: 08 juin 2021 à 11:12:03 »
Bonjour, je te remercie de ton attention  ;)

Citer
En effet, comme tu le dis, les tweets sont utilisé à foison par les politiques et les gouvernements du monde entier , pour tout type de communication : prévention, information, hommage, engagement sur un sujet d'actualité... Cependant, je trouve que le fait de critiquer cela, en mettant en avant l'existence d'AFP n'est pas réaliste. Dans le contexte actuel, où la plupart des gens se retrouvent, tous les soirs sur les réseaux, que ce soit les jeunes ou les moins jeunes, il vaut mieux transmettre un message, bien que court et pas argumenté ( il ne le sera pas non plus dans la presse par ailleurs), que rien dutout, et mettre une distance terrible entre les dirigeants et les populations.

Nous avons la chance en France d'avoir l'organisme le plus important au monde qui garantit la liberté de la presse, la moindre des chose pour nos gouvernant c'est de s'en servir, plutôt que de faire transiter leurs messages par les plateforme des réseaux sociaux vérolé par la NSA.

Définition de l'AFP sur Wikipédia

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale et généraliste d'origine française chargée de collecter, vérifier, recouper et diffuser l'information, sous une forme neutre, fiable et utilisable directement par tous types de médias (radio, télévision, presse écrite, sites internet) mais aussi par des grandes entreprises et administrations. Réalisant la moitié de son chiffre d'affaires commercial hors de France, l'AFP est implantée dans environ 151 pays avec 201 bureaux. Fondée en août 1944, elle assure une couverture complète de l'actualité mondiale, dans tous les domaines et sous toutes ses formes : photographie, infographie, vidéo et texte dans six langues.
L'AFP est, avec l'Associated Press et Reuters, une des trois agences de presse qui se partagent un quasi-monopole de l'information dans le monde. Elles ont en commun, à la différence de son prédécesseur Havas, de ne pas avoir d'actionnaire mais un conseil d'administration composé majoritairement d'éditeurs de presse. Pour garantir son indépendance, la loi exige qu'elle équilibre son budget, après amortissement comptable des investissements, l'AFP ayant de plus accès aux marchés financiers pour emprunter.
 
Il y a en ce moment sur internet un relent nauséabond émanant de tous ces gros lobbies de la haute finance qui ne supportent pas la gratuité et l'altruisme. Un exemple parmi tant d'autres : au début du moi de mai ma chate a été gravement malade préférant avoir un vétérinaire à domicile j'ai tapé sur internet un numéro d'urgence S.O.S véto. Après une mise en relation qui a duré plusieurs minutes j'ai eu au téléphone une praticienne qui m'a demandé de lui amener mon animal(elle ne faisait pas de visite à domicile contrairement à ce que m'avait dit l'organisme de mise en relation. En recevant quelques semaines plus tard ma facture téléphone  j'ai réalisé que j'avais été victime d'escrocs aux appels surtaxés s'enrichissant sur la détresse des gens. La même procédure existe pour S.O.S médecin, S.O.S dentistes...
Bonne journée
Dieu et la nature vont bien ensemble, ça va de paire, c'est Dieu le père.

Hors ligne Ver à cheval

  • Plumelette
  • Messages: 16
Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #3 le: 08 juin 2021 à 11:47:15 »
Bonjour,



Nous avons la chance en France d'avoir l'organisme le plus important au monde qui garantit la liberté de la presse, la moindre des chose pour nos gouvernant c'est de s'en servir, plutôt que de faire transiter leurs messages par les plateforme des réseaux sociaux vérolé par la NSA.

Mais ducoup il faudrait pas utiliser les réseaux à cause de l'espionnage ? Je pense pas que la NSA ai besoin de twitter pour récolter des informations, donc que cela passe par AFP ou pas...
De plus l'AFP est tout le temps utilisée dans les articles de Le Monde, elle sert donc bien les journaux sérieux. Mais je suis d'accord que certains articles sur internet s'appuient sur des sources parfois peu fiables.


Il y a en ce moment sur internet un relent nauséabond émanant de tous ces gros lobbies de la haute finance qui ne supportent pas la gratuité et l'altruisme. Un exemple parmi tant d'autres : au début du moi de mai ma chate a été gravement malade préférant avoir un vétérinaire à domicile j'ai tapé sur internet un numéro d'urgence S.O.S véto. Après une mise en relation qui a duré plusieurs minutes j'ai eu au téléphone une praticienne qui m'a demandé de lui amener mon animal(elle ne faisait pas de visite à domicile contrairement à ce que m'avait dit l'organisme de mise en relation. En recevant quelques semaines plus tard ma facture téléphone  j'ai réalisé que j'avais été victime d'escrocs aux appels surtaxés s'enrichissant sur la détresse des gens. La même procédure existe pour S.O.S médecin, S.O.S dentistes...
Bonne journée

C'est vrai que tout est bon pour se faire de l'argent, du point de vue des grandes entreprises, mais dans le cas des services de santé publique et gratuit je sais pas si ils sont autorisés à faire ça, à mettre des appels sur-taxés sans prévenir ? C'est peu-être une escroquerie qui vient d'organisme frauduleux beaucoup moins puissant non ? Je vois mal des grandes entreprises systématiser une escroquerie, en tout cas une fraude absolument pas légale, qui toucherai directement la clientèle, donc qui serait affichée publiquement.

Bonne journée !

Hors ligne flag

  • Troubadour
  • Messages: 344
  • Le navet ne se pèse pas au kilo mais à la tonne
Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #4 le: 08 juin 2021 à 15:23:45 »
Citer
Mais ducoup il faudrait pas utiliser les réseaux à cause de l'espionnage ? Je pense pas que la NSA ai besoin de twitter pour récolter des informations, donc que cela passe par AFP ou pas...
De plus l'AFP est tout le temps utilisée dans les articles de Le Monde, elle sert donc bien les journaux sérieux. Mais je suis d'accord que certains articles sur internet s'appuient sur des sources parfois peu fiables.

Bonjour, Ver à cheval,

Lorsque je dis que nos dirigeant doivent éviter d'utiliser ces réseaux sociaux il en va de notre indépendance vis à vis de l'Amérique. Surtout quand il s'agit du ministre de l'intérieur qui a en charge la sécurité de notre pays.

Ci-dessous la réalité de cette machine à espionner qu'est la NSA  >:D

Analyse du code source de XKeyscore  :ninja:
Le 3 juillet 2014, le site web tagesschau.de indique qu'après analyse du code source de XKeyscore par Lena Kampf, Jacob Appelbaum et John Goetz, il apparait que la NSA considère comme « extrémiste » potentiel toute personne (exceptées les personnes américaines, britanniques, canadiennes, australiennes et néo-zélandaises) qui s'est intéressée au réseau Tor ou à la distribution Linux   :noange:Tails, même sans les avoir installés. Ainsi le site officiel de Tor est observé ainsi que les serveurs racines de Tor et les connexions vers bridges.torproject.org. Par ailleurs, XKeyscore semble capable de lire l'ensemble du contenu des emails envoyés à bridges@torproject.org et pas uniquement les métadonnées.
L'analyse du code source aurait également révélé que toutes les données relatives à un des pays des Five Eyes sont traitées de manière différentes de celles provenant d'autres pays

  Les états unies sont avant tout un pays capitaliste avec des immenses entreprises qui ont comme dirigeant des ogres de la finances avec pour  ambition : s'accaparer la terre entière.  Il y a des gens qui se battent pour conserver la liberté et l'altruisme sur internet, mais comme le combat est difficile.
Dieu et la nature vont bien ensemble, ça va de paire, c'est Dieu le père.

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 680
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #5 le: 08 juin 2021 à 15:47:49 »
"la distribution Linux"

Soit tous les informaticiens de la planète à peu près  ::)
De toute façon quelle serait l'utilité d'espionner... ce qui est public ?
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Ver à cheval

  • Plumelette
  • Messages: 16
Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #6 le: 08 juin 2021 à 22:44:29 »


  Les états unies sont avant tout un pays capitaliste avec des immenses entreprises qui ont comme dirigeant des ogres de la finances avec pour  ambition : s'accaparer la terre entière.  Il y a des gens qui se battent pour conserver la liberté et l'altruisme sur internet, mais comme le combat est difficile.

Mais tu aurais un exemple concret d'entreprise ou de géant de la finance ( black rock ?) qui nous privent de nos libertés ?

Hors ligne Opercule

  • Calliopéen
  • Messages: 441
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #7 le: 08 juin 2021 à 23:07:25 »
"la distribution Linux"

Soit tous les informaticiens de la planète à peu près  ::)

Il fait spécifiquement référence à Tails, mais ouais c’est clair que de nos jours Tor est utilisé par beaucoup plus de monde, et que ça devient pas très pratique de hacker tout le monde (si un agent me piste car j’ai utilisé Tor, je le salue, d’ailleurs.)



  Les états unies sont avant tout un pays capitaliste avec des immenses entreprises qui ont comme dirigeant des ogres de la finances avec pour  ambition : s'accaparer la terre entière.  Il y a des gens qui se battent pour conserver la liberté et l'altruisme sur internet, mais comme le combat est difficile.

Mais tu aurais un exemple concret d'entreprise ou de géant de la finance ( black rock ?) qui nous privent de nos libertés ?

Il y a tellement à dire sur l’internet, les réseaux sociaux, les influenceurs, avec des enjeux, des intentions et des résultats qu’on aime attribuer à qui on veut, les "influenceurs", les "ogres" et tout ça.

Plus spécifiquement, on parle de publicité ciblée, en retour d’un accès partiel aux profils d’utilisateurs, un annonceur paye AdSense (par exemple) pour afficher une pub plutôt qu’une autre, dans l’espoir que par ce "filtrage", il y ait plus de chance que l’utilisateur soit intéressé par cette publicité. Cette création de profils, nourrie par les données, change la manière de vivre l’internet de beaucoup plus de manières : ça détermine ce qui sera vu en premier dans le "fil" d’actualité de votre réseau préféré, ou bien mettre en avant les résultats que le moteur de recherche trouve plus pertinent pour vous. Dans ce sens, on peut considérer qu’on n’accède pas aux données qu’on ne veut pas voir, et même si on pourrait se dire "tant mieux, je n’ai pas envie d’avoir une carte du Pérou alors que je cherche ma banque la plus proche", ça pose des questions sur la création de groupes d’extrême-droite au nez et à la barbe de tous, radicalisation, et j’en passe.

On en arrive à l’open source : OK, je donne mes données, mais qu’est-ce que vous en faites ? On ne peut pas savoir, car par contrat le code informatique est propriétaire et secret industriel. On n’a qu’un contrôle très restreint car même si les entreprises promettent des choses, qu’elles soient de bonne foi ou pas, on ne peut pas toujours le savoir. Or, il est possible d’avoir des modèles de logiciel différents, dont le code est connu de tous (que son modèle de financement soit le don, ou la publicité, ou d’une option de support payante) et qui permet d’avoir une meilleure idée de ce qu’il y a sous le capot.

Liberté économique, bien évidemment. J’ai une idée parfaite de moteur de recherche, mais le grand géant est tellement puissant qu’il peut offrir un meilleur service, et c’est une bataille de tout instant pour prendre sa place. Pareil pour tout autre service dont vous connaissez les noms, qui ont une "alternative" un peu différente.

Bref, tout ça pour dire, l’internet est un espace formidable ou tout le monde peut faire ce qu’il veut (étant donné qu’on lui en donne la place), et dire ce qui leur passe par la tête. On peut partager des choses avec des gens si loin, s’informer sur plein de sources, rester en contact avec qui on veut, et ce qui est extraordinaire, c’est le fait que ce soit à la fois intime et public (ce qui n’est pas toujours une bonne chose). Un ministre qui accorde deux mots à des gens par retweet ou MP, ne serait-ce pas le rêve de nos aïeux ? Pourquoi leur en vouloir de répondre à des questions, et d’engager le dialogue ?

Je termine avec le sujet, qui est que les influenceurs ont trop de place dans nos choix. Naturellement, il y a toujours eu, dans l’histoire, des gens qui sont des "leaders d’opinion" qui relaient des informations diverses (on parle de multi-step flow, ou flot (de l’information) à plusieurs étapes (entre la source et la destination)), et pas toujours des gens de bonne foi. Les charlatans ont existé depuis toujours, ce n’est pas tik tok qui a inventé la camelote, et même si les volumes changent et que le numérique apporte de nouvelles manières de faire, l’histoire se répète. "info ou intox ?" se demandait-on dans le temps, quand on entendait qqchose qui pourrait s’appeler fake news de nos jours.

Dans ce contexte, peut-on empêcher des leaders d’opinion d’accaparer certains sujets ? Peut-on contrôler le flot constant d’information qui nous vient, en décidant de quoi parler, et de quoi ne pas parler ?

Bref, trop long évidemment, merci pour celles et ceux qui m’auront lu jusqu’à la fin, et comme je dis toujours…

(ah non je n’ai pas de punchline appropriée, désolé)

Hors ligne Ver à cheval

  • Plumelette
  • Messages: 16
Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #8 le: 09 juin 2021 à 00:28:29 »
Salut Opercule !

Merci pour ta participation à la conversation  ;D La lecture de ton message m'a inspiré quelques commentaires :

Premièrement, pourquoi utilises-tu Tor ? En quoi es-tu plus libre avec ce moteur de recherche, qui est indépendant ( de qui ? est ce que cela change vraiment pour quelqu'un qui ne recherche pas un kilogramme de met), parce que si comme tu dis le moteur de recherche te prive de liberté en te proposant un message qu'il considère le plus pertinent alors tu restes libre, c'est toi qui choisi de cliquer ou non, quand tu entres dans un magasin, tu ne le fais pas parce que c'était la seule issue de la rue dans laquelle tu te baladais, et qu'elle contournait l'autre magasin, tu entres parce que tu es intéressé. Et les moteurs de recherches te propose le magasin qui te correspond le mieux et ils n'ont pas intérêt à te tromper ou à choisir intentionnellement des sites qui divergent de ce qui te plait, puisqu'ils vendent ton clic aux publicitaires. Donc ils ont tout intérêt à optimiser leur compréhension de  ton fonctionnement pour mieux te connaitre, en quoi cela change ta liberté de choisir ou non un article ? Quelle différence avec l'ensemble des livres que tu as choisi de lire dans ta vie ? Ils ont tous étés placés sur un marché du livre, avec plus ou moins de mise en valeur selon la probabilité que les lecteurs auront envie de les lire, déterminé par des critères d'étude du marché et de la clientèle, exactement comme le site ou tu cliques. Alors peut-être que nous n'avons jamais eu la liberté totale de choisir.

Ensuite les géants qui s'accaparent ces outils informatiques sont surtout motivés par le profit. Du coup ils utilisent surtout ce qu'il fait vendre, ils ne s'opposent pas à ta volonté dans tous les cas, si tu ne veux pas acheter ils proposeront autre chose qui te correspond mieux, de plus entraver la liberté de choix reviendrait à perdre de l'argent. Alors c'est sur qu'on peut se questionner sur l'impact de cet influence sur les personnes moins à même de découvrir par eux même. Est-ce que il y aurait pas un cercle de la consommation facile et rapide qui se mettrait en place ( avec les block buster ou les livres de romances qui cartonnent ect ( pas de jugement juste des exemples) ) où le consommateur se complairait dans une consommation culturelle pauvre encouragée par les algorithmes d'internet, Je serais d'accord pour dire que c'est un fait, mais on ne peut pas en désigner un seul coupable, en réalité le système qui offre et celui qui le consomme sont autant fautifs qu'ils en soient conscients ou non.

Bonne soirée ! ;)

Hors ligne Opercule

  • Calliopéen
  • Messages: 441
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #9 le: 09 juin 2021 à 12:30:28 »
les moteurs de recherches te propose le magasin qui te correspond le mieux et ils n'ont pas intérêt à te tromper ou à choisir intentionnellement des sites qui divergent de ce qui te plait, puisqu'ils vendent ton clic aux publicitaires. Donc ils ont tout intérêt à optimiser leur compréhension de  ton fonctionnement pour mieux te connaitre, en quoi cela change ta liberté de choisir ou non un article ?
Bien sûr, tu peux voir les choses comme ça. Mais ça finit par restreindre ta vision de ce qui est, et de ce qui est possible. À la longue, ton réseau social ne va te proposer d’intégrer que des groupes conspirationnistes par exemple, ou bien ne va te montrer que des posts d’un certain type de personne. C’est ça qu’on appelle une Bulle de filtres et c’est détrimental pour la démocratie en général.

La conception d’un site repose sur un parti-pris du créateur, ce qu’il pense que les utilisateurs veulent ou leur manière de penser. En ce sens il crée des paramètres dont il donne des paramètres par défaut. Cette manière de "faire les choix" pour les utilisateurs, qu’ils peuvent changer, mais en devant chercher dans les paramètres, a plus d’incidence sur l’expérience utilisateur que tu ne pourrais le penser. Par exemple, vas-tu régulièrement dans la deuxième page des résultats ? Quel nouveau site internet as-tu découvert récemment ? Est-ce que tu cliques sur "j’ai de la chance" pour trouver un résultat ? Tu "fais confiance" à ce que tu connais et ce que l’interaction te propose, et au final tu es loin de cette vision d’internet qui te permet d’aller loin et de rencontrer plein de gens.


Est-ce que il y aurait pas un cercle de la consommation facile et rapide qui se mettrait en place […] où le consommateur se complairait dans une consommation culturelle pauvre encouragée par les algorithmes d'internet, Je serais d'accord pour dire que c'est un fait, mais on ne peut pas en désigner un seul coupable, en réalité le système qui offre et celui qui le consomme sont autant fautifs qu'ils en soient conscients ou non.

C’est le risque, naturellement, et c’est quelque chose que beaucoup décrient : il y a les téléréalités, les youtubeurs, et autres, dont le contenu culturel est dénoncé comme pauvre et appauvrissant. À chaque nouvelle tendance, il y a des vieux qui prennent la peine de râler contre cette nouvelle « bêtise ». Après tout au XVIII-XIXe siècle, on se plaignait que les jeunes lisaient trop de romans et pas assez le journal, etc. On pourrait parler du théâtre de vaudeville, la télévision, les jeux vidéos…
Les créateurs suivent la masse, et la masse suit les créateurs, et on pourrait « théoriser » que ça pourrait finir en un état dégénéré de la culture populaire, à tel point que ce mouvement sera remplacé par un autre, par lequel les anciens seront scandalisés.

Mais je pense qu’il y a beaucoup de bonnes choses aussi, que si on prenait la peine de chercher (ce qui nous fait revenir à ce que les algorithmes nous laissent voir), on peut trouver des choses qui provoquent notre réflexion, partout.


Hors ligne Ver à cheval

  • Plumelette
  • Messages: 16
Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #10 le: 09 juin 2021 à 16:01:00 »
Bien sûr, tu peux voir les choses comme ça. Mais ça finit par restreindre ta vision de ce qui est, et de ce qui est possible. À la longue, ton réseau social ne va te proposer d’intégrer que des groupes conspirationnistes par exemple, ou bien ne va te montrer que des posts d’un certain type de personne. C’est ça qu’on appelle une Bulle de filtres et c’est détrimental pour la démocratie en général.

J'ai cliqué sur le lien Bulle de filtres merci pour ces informations  ;D, et du coup j'en ai appris plus sur ce qui créait des cloisonnement d'opinion chez les gens sur internet, c'est plus le comportement des gens que les algorithmes.

Il y a même une étude de Science qui montre que l'algorithme de Facebook n'intervient par lui même que pour 1% dans la formation des Bulles de filtres. Ainsi désigner les algorithmes comme nous privant de liberté de penser c'est une solution de facilité pour éviter de voir que c'est simplement les utilisateurs qui préfèrent ne pas chercher d'autres façon de penser et des opinions différents de leurs.
Si on est un utilisateur avec de l'esprit critique et qu'on cherche différents opinion à chaque fois l'algorithme ne tentera pas intentionnellement de nous cacher des nouvelles sources d'opinions différents. Alors que les médias traditionnels eux ne s'adapteront pas à nous et nous fournirons toujours des informations qui sont biaisées (que ce soit très légèrement ou pas )  par les personnes diffusant et transmettant l'information.

Les algorithmes vont s'articuler autour de l'utilisateur que l'on est. Alors oui si on à tendance à s'enfermer dans l'extrémisme personne sur internet ne va nous venir en aide, et nous montrer autre chose, c'est ça aussi la liberté, c'est d'avancer par nous même et de subir les conséquences de nos choix.

Hors ligne Dieter

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 858
  • Orthographe réformée = Histoire déformée
    • Dieter
Re : Les influenceurs portent atteinte à la liberté de choisir.
« Réponse #11 le: 09 juin 2021 à 16:20:46 »
Bonjour,

Alors juste deux ou trois petits points à connaître pour équilibrer la balance des idées sur le sujet :

- Les influenceurs d'hier étaient les politiciens qui dirigeaient la presse via les lois de censure, et surtout parce que les chaines de télé étaient publiques (mais pas seulement : Giscard a interdit aux radios de diffuser les disques du journaliste-chanteur Jean-Pax Méfret ; Renaud a souvent eu maille à partir avec la justice à cause de ses textes...). Ça existe toujours aujourd'hui, mais sous forme plus diffuse : il suffit de voir le nombre de politiciens qui attaquent les journalistes en justice pour n'importe quoi ; à côté de ça, les grands patrons de presse sont tous plus ou moins copains avec les gouvernements en place, et lorsque ce n'est pas le cas, on leur retire la manne publicitaire pour leur nuire. C'est aussi simple que ça.

- Les influenceurs d'aujourd'hui sont monsieur et madame Toutlemonde via Youtube et autres Tweeter, ou tout simplement via les fora comme LMDE. Sauf que ces sites sont aussi sous la coupe des lois concernant la presse : si quelqu'un ici dit quelque chose qui ne plaît pas et que l'administrateur ne réagit pas assez vite, les deux se retrouveront certainement au tribunal pour diffamation par voie de presse. Je sais de quoi je parle : ça m'est arrivé il y a une dizaine d'années lorsque j'administrai un forum professionnel où un sujet mettait en cause un ministre et un préfet qui avaient été jugés coupables de délits mais à qui ont avait ensuite donné des postes à responsabilité judiciaires...

- Puisqu'on cite "Les Anges" au début du sujet, il faut savoir que l'émission de téléréalité n'a pas été reconduite à l'issue de la dernière saison : plus assez d'audimat ; ça aussi, c'est une forme de censure.
On n'a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent.
Amélie Nothomb

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 915
  • 💡
    • frreee
nan mai lol, encore un délire sur la liberté ?

puisque vous vous référez aux définitions, on peut ptetr parler de ceux qui réfléchissent un peu à ce que l'interconnectivité universelle fait que l'on est libre uniquement face à ce qui nous influence ? flag et le reste, c'est toujours pareil, c'est lassant, t'es total dans la croyance que 'liberté de penser', 'penser par soi', et toutes ces conneries, sont distinctes de 'réfléchir ensemble'...

mais je vais pas m'acharner encore, juste je viens vous piquer parce que je trouve ça risiiiible comme discussion ! c'pas parce que ceux qui ouvrent leur gueule sont dunning-kruger pour la plupart que c'est le seul biais cognitif à notre riason partagée, d'ailleurs, notre admin ignorant de moi même le pédant, l'a très bien dit l'autre jour :

Pis l"ouvrir veut pas dire qu'on t'écoute
j'avoue...

le problème c'est pas la publicité gogl qui pop sur ton premier choix, c'est surtout que toi tu t'emmerdes à peine à aller voir les autres, et que... 'fin j'crois Oper sait mieux que moi ce qui se fait de contingent à décider dans notre liberté de détermination algorithmique, et j'ai meme plus envie d'essayer de faire passer ce qui est accepté nulle part sauf chez ceux qui dirigent vos vies en créant cette liberté de choix que vous bafouez par flemmingite aigue, maladie ultra grave qui consiste à croire que tout sera plus facile quand on aura fluidifié la substance

nan ; la liberté, c'est se contraindre, mais là je sais que je vous paume et que vous avez les yeux rivés sur votre gps en croyant que c'est grâce à lui que vous êtes libres de tourner au rond-point dans le bon sens ou dans le mauvais, mais si y'a un panneau attention on prend pas cette sortie parce que méchant influenceur

nan sérieux, juste faut éviter les cons c'tout

pff j'suis éternellement morose là dessus, j'ose à peine imaginer ce que mes profs de philos doivent se sentir seuls au milieu de l'idiocratie, vu le peu que j'ai pourtant eu la chance de piger du propos si 'simple', 'intuitif', 'naturel', 'normal', 'obligatoire', que constitue la si belle licorne du je-fais-ce-que-je-veux-démoocratie-power-de-rien-branler

tu nous sors un gogl pour 'liberté' ? ça sera drôôôôle x')

sinon t'as arstote, descartes, surement un peu sartre, nietsche, et mêmes des petits abrutis qu'on aimerait valoriser ici, des voltaires et des diderots, qui parleent un peu mieux de comment la raison partagée est effectivement un truc partagé, et pas l'illusoire toute-puissance pseudo-intellectuelle que les abrutis se figure avoir la possibilité d'envisager pour êtr emaîtres de leur vie

sérieux quoi, j'en reviens toujours pas de ces propos, je garde mon calme là, fiou, respire dot, respire, respire, respire....
Яr

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.021 secondes avec 18 requêtes.