Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

29 juillet 2021 à 20:35:55
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Agora : vie collective » Projets collectifs » Erakis » [Erakis] Le négociateur

Auteur Sujet: [Erakis] Le négociateur  (Lu 4319 fois)

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 007
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #15 le: 15 juillet 2020 à 22:01:10 »
Coucou !

Voilà le deuxième volet qui vient  :). Alors, sur le fond, je trouve juste que les personnages du roi et de son fil sont trop caricaturaux. Pour moi, un roi, surtout un autocrate comme c'est le cas là, doit-être un minimum intelligent pour se faire accepter et garder ses miches sur le trône. Sinon un lieutenant mieux doté intellectuellement aurait vite fait de prendre sa place... Du coup, c'est dommage, mais le côté "gros débiles" me paraît trop poussé. Tu gagnerais à faire des persos plus subtils. Par exemple, le fils pourrait-être arrogant plus que con, et le père cruel mais pas incapable de concevoir une stratégie militaire. Les rois sont souvent formés depuis tout petits, et ont des ennemis par pelletés entières, ils ne peuvent pas être juste de gros blaireaux. Si ça se passe différemment dans ce royaume, il faudrait avoir l'information. J'aime mieux, personnellement, des personnages qui sont ambigus, qui sont entraînés à leur perte par leurs défauts, malgré des qualités qu'ils exploitent par ailleurs. Enfin voilà, c'est pour la remarque du jour  :D.

Bonne suite à tous !  ;)

Hors ligne Quaedam

  • Calliopéen
  • Messages: 441
  • Viens sur Erakis, on est biiiiiiiien(s)
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #16 le: 15 juillet 2020 à 23:12:53 »
Acini

Citer
Et encore tu l’as pas vu sucré les fraises, en voulant déplacer les attaques sur le plan, à cause de son Parkinson aggravé le clouant dans un fauteuil ce qui l’aide pas à attraper les trucs sur la table

« Sur la carte, le roi Regnault III se mit à intervertir frénétiquement les bataillons avec les trébuchets au mépris de toute considération stratégique. »

Mais bon arrêtons là, ce genre de personnage ne survient que peu souvent, en plus ça y filerait une sacré bonne raison de pester.
Je laisse ce personnage libre d’interprétation. Haha
Citer
Ah je t’avais laissé un « conseil » de lecture que tu as du raté,
Oui désolée, j’irais répondre bientôt ^^

Personna
Citer
...c'est succulent  :coeur:
Rooh merci :D

Erwan
Citer
Voilà le deuxième volet qui vient   . Alors, sur le fond, je trouve juste que les personnages du roi et de son fil sont trop caricaturaux. Pour moi, un roi, surtout un autocrate comme c'est le cas là, doit-être un minimum intelligent pour se faire accepter et garder ses miches sur le trône. Sinon un lieutenant mieux doté intellectuellement aurait vite fait de prendre sa place... Du coup, c'est dommage, mais le côté "gros débiles" me paraît trop poussé. Tu gagnerais à faire des persos plus subtils. Par exemple, le fils pourrait-être arrogant plus que con, et le père cruel mais pas incapable de concevoir une stratégie militaire. Les rois sont souvent formés depuis tout petits, et ont des ennemis par pelletés entières, ils ne peuvent pas être juste de gros blaireaux. Si ça se passe différemment dans ce royaume, il faudrait avoir l'information. J'aime mieux, personnellement, des personnages qui sont ambigus, qui sont entraînés à leur perte par leurs défauts, malgré des qualités qu'ils exploitent par ailleurs. Enfin voilà, c'est pour la remarque du jour
Haha salut Erwan, ravie que tu passes ici :D
Oui, désolée, j’ai fait des personnages assez caricaturaux, c’est totalement vrai 😊 J’ai un peu tendance à faire ça lorsque j’écris des textes courts, puisque je privilégie l’action et la perception qu’ont les personnages de leur environnement. Je tâcherais de faire un peu plus attention à l'avenir.  Mais ces personnages ne sont que des ébauches, si quelqu’un souhaite leur donner plus de profondeur, les confronter à d’autres situations, compléter leurs défauts et leurs qualités, c’est complètement faisable.

Je donne un peu l’impression de me décharger de mon rôle d’autrice là  :noange:. Mais c’est aussi parce qu’on voit ces personnages que dans des cas très précis.
Pour exemple:
Citer
le père cruel mais pas incapable de concevoir une stratégie militaire.
Sur un coup de sang oui, mais jusque là, les jetons étaient à la bonne place :D

Citer
un roi, surtout un autocrate comme c'est le cas là, doit-être un minimum intelligent pour se faire accepter et garder ses miches sur le trône.
Peut-être qu'il est beaucoup plus fin quand il ne fait pas le siège d'une ville, ou peut-être qu'il est si stupide que c'est la sorcière qui gouverne à sa place.

Mais merci pour ton commentaire, comme les textes doivent pouvoir si lire indépendamment, la prochaine fois, j'apporterais plus de soin à la psychologie de mes personnages :D

Hors ligne Xeraphia

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 340
  • Rudetripping
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #17 le: 16 juillet 2020 à 01:53:39 »
Hello Q o/

Je venais dire exactement ce qu'Erwan a dit, à deux-trois virgules près, et proposer exactement ta réponse, à deux-trois virgules près, en solution. Du coup, j'ai plus grand-chose à dire :mrgreen:

Sauf une chose : j'ai bien aimé le fait que tu as présenté la guerre des deux points de vue, tous les deux valables et qui nous font nous demander nous, on veut croire qui (Et, oui, j'ai très bien compris qu'il n'y a pas de vraie réponse :) ) Ce n'est pas une guerre de méchants assoiffés de sang/argent/pouvoir/vengeance/toutes les réponses sont bonnes sur de gentils innocents qui n'ont jamais rien demandé à personne. Même si le camp Hadvast a ses allures de méchant avec ses persos caricaturés et le camp de Nargonne ses allures de gentils avec ses persos charismatiques et habiles. Peut-être qu'inverser la combinaison role-personnalités aurait été plus intéressant  - m'enfin bref.

Mention spéciale:
Citer
Les épaules du capitaine retombèrent aussi sûrement que son estime de soi.
Citer
Un gringalet, un blondinet, un efféminé qui portait à la ceinture une épée si fine que le prince du Hadvast aurait pu s’en servir de cure-dent. Le prince de Nargarone en somme.
Citer
Réflexion faite, Ulric se demanda s’il ne venait pas de mettre à jour le secret le mieux gardé de la Cité Marchande.
C'était délicieux.

Tu as vraiment une jolie plume :) Légère et fluide sans être niaise. Je regrette seulement ce que j'ai ressenti comme un mélange de registre, un mélange de langage moderne/familier et médiéval/soutenu/politique.

Merci pour ce texte fondateur !

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.
Show. Don't tell.

Hors ligne Bapt90

  • Calliopéen
  • Messages: 486
  • Baryum Platine
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #18 le: 16 juillet 2020 à 09:51:24 »
Je recommente juste pour vous dire que Become a fait un texte ici :

https://monde-ecriture.com/forum/index.php?topic=34985.0

Je sais pas si vous l'avez vu  ^^
All it takes is a beautiful fake smile to hide an injured soul and they will never notice how broken you really are. -Robin Williams

Hors ligne derrierelemiroir

  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 945
  • orque magnifique et ténébreuse
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #19 le: 16 juillet 2020 à 10:00:35 »
Coucou Quae,

J'ai commencé à lire l'histoire juste pour jeter un coup d'oeil, mais j'ai été emportée dans ma lecture, donc autant lâcher un commentaire ^^

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Voili voilou. Je trouve l'écriture très chouette comme d'habitude, j'ai beaucoup aimé les descriptions, et ce que j'ai pu apercevoir de Nargaronne et des personnages. C'était cool !  :)
"[...] alors le seul fait d'être au monde
  remplissait l'horizon jusqu'aux bords"
  Nicolas Bouvier

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 007
Re : Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #20 le: 16 juillet 2020 à 13:03:50 »
Citer
Vous arborez le mithril
hum, petit empreint à Tolkien ?


J'avais pas tilté à la lecture, mais je me demande si c'est dans les clous niveau droit d'auteur, je soupçonne que non. Le Mithril, s'il représente la même chose que chez Tolkien, fait partie de son univers, ce serait un peu comme de reprendre un personnage.

Par exemple, le terme "hobbit" est sujet à pas mal de litiges, comme ici.

En fait, si tu reprends juste un bout d'une œuvre original (comme celle de Tolkien), tu ne fais pas du plagiat, mais une œuvre composite. C'est comme une peinture où tu mets un petit bout de collage d'une œuvre sous copyright qui ne t'appartient pas, qui est reconnaissable, et clairement originale. Du coup, du doit payer des droits pour avoir le droit de garder cette mention dans ton texte. Bon, si le mithril, tu le renommes mythrille, et que c'est du jus de myrtilles fermenté, ça peut passer pour parodique ou juste une homonymie accidentelle, donc OK. Mais là, non, l'empreint est trop brutal. Bon, sur un texte sans portée commerciale, qui relève plus du clin d'œil de fan, ils ne devraient pas te faire chier, mais je mentionne quand même, c'est bon à savoir  ;).

Hors ligne Xeraphia

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 340
  • Rudetripping
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #21 le: 16 juillet 2020 à 14:53:06 »
Euh... vous êtes certains que le mithril appartient à Tokien? WoW l'emploie depuis Vanilla, donc depuis une quinzaine d'années, et ça m'étonnerait que Blizzard ait été se casser les coucougnettes à payer des droits d'auteur quand ils peuvent inventer et utiliser à peu près n'importe quoi d'autre...
(Après, bon, ils l'ont peut-être fait, hein, pour ce que j'en sais, mais ça me semble pas très très logique)

/HS
Show. Don't tell.

Hors ligne Erwan

  • Chaton Messager
  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 007
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #22 le: 16 juillet 2020 à 18:17:26 »
Non, apparemment, les mots seuls ont l'air de passer... Enfin pas pour les marques, mais pour une utilisation comme ça, dans un texte, ça pourrait. Après, vu que c'est des grosses boites et qu'il y en a plusieurs, c'est un beau merdier tout ce qui touche à Tolkien. Il y a la Middle-earth enterprise et Tolkien Estate, et des licences dans tous les coins... Et ils se font des procès entre eux  :-¬?. Enfin, de toute façon, ils en ont rien à braire du texte sur le mde, quoi qu'il en soit...

Les persos, ça doit être plus délicat selon que tu reprennes juste le nom, ou le perso complet. Le nom, ça devrait passer du coup, suivant la même logique. Je ne sais même pas quelle législation ils prennent, ça dépend où ils ont déposé, j'imagine. Après, tu as des accords internationaux de réciprocité pour les droits.
« Modifié: 16 juillet 2020 à 18:20:11 par Erwan »

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 691
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #23 le: 17 juillet 2020 à 12:03:20 »
Brunehilde, Siegfried  :coeur:

Je passe vite fait (je suis sur smartphone, c'est pas pratique). Mais j'ai adoré. La description de la ville colle parfaitement à ce que j'avais imaginé  ;)
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Quaedam

  • Calliopéen
  • Messages: 441
  • Viens sur Erakis, on est biiiiiiiien(s)
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #24 le: 19 juillet 2020 à 14:25:12 »
Saluuut
Désolée pour le temps de réponse >.> Je voulais prendre le temps de bien réfléchir à vos commentaires, d’y répondre, et d’éditer mon texte dans la foulée (sinon j’oublie T.T) et puis j'ai laissé les jours s'écouler parce que je n'arrive même à être ponctuelle dans ma vie online.  :s

En tout cas : un grand merci pour vos messages, ça me touche beaucoup. Vous m’avez écrit des critiques constructives, avez pris le temps de lire, merci  :calin:

Xeraphia
Citer
Je venais dire exactement ce qu'Erwan a dit, à deux-trois virgules près, et proposer exactement ta réponse, à deux-trois virgules près, en solution. Du coup, j'ai plus grand-chose à dire.
Haha Merci Xera 😊
Ca m’encourage à me bouger un peu les fesses pour créer des personnages plus intéressant. Je pense que je vais laisser Ulric et Siefried tels quels dans ce récit, quitte à les développer plus tard.
Citer
Sauf une chose : j'ai bien aimé le fait que tu as présenté la guerre des deux points de vue, tous les deux valables et qui nous font nous demander nous, on veut croire qui (Et, oui, j'ai très bien compris qu'il n'y a pas de vraie réponse  ) Ce n'est pas une guerre de méchants assoiffés de sang/argent/pouvoir/vengeance/toutes les réponses sont bonnes sur de gentils innocents qui n'ont jamais rien demandé à personne. Même si le camp Hadvast a ses allures de méchant avec ses persos caricaturés et le camp de Nargonne ses allures de gentils avec ses persos charismatiques et habiles. Peut-être qu'inverser la combinaison role-personnalités aurait été plus intéressant  - m'enfin bref.
C’est vrai que si Irda et Irden avaient été des raclures de bidets, le côté du bien aurait été moins évident. L’attachement affectif qu’on éprouve envers certains personnages suffit souvent à faire trancher le lecteur pour un camps plutôt que l’autre. Et j’ai un peu mésestimer ce fait. Autant je pense ne pas être très sensible à la critique des personnages archétypaux, autant, si leur archétype contredit le message du texte, j’avoue que je trouve ça grave >.>
Merci en tout cas pour cette super remarque :D
Citer
Tu as vraiment une jolie plume  Légère et fluide sans être niaise. Je regrette seulement ce que j'ai ressenti comme un mélange de registre, un mélange de langage moderne/familier et médiéval/soutenu/politique.
Merci du compliment <3 Je doute un peu de ma plume en ce moment, surtout au regard de la qualité de celles de mes camarades. Personnellement, j’aime bien les mélanges de registres mais je suppose que le dosage n’est pas assez fin^^

Derrierelemiroir
<3 Merci d’être venue me lire ! Je suis trop heureuse de te revoir sur l’un de mes textes. Merciiiiiii
D’autant que tu m’as fait une critique qui m’a autant fait réfléchir que celle de Xera.
Citer
un efféminé
[...]
ses mains de jeunes filles
J’avais envie d’introduire un conflit de société à travers le regard d’Ulric : celui de l’homophobie. Mais, comme tu l’as soulevé : je m’y prends très très mal. Je rapporte à cette discrimination une autre qui, visiblement, dans mon récit, n’existe pas : le sexisme. Si les femmes peuvent être des guerrières, pourquoi dire qu’un homme est « efféminé » serait péjoratif ? Pourquoi l’associer à l’homosexualité ? C’est complètement stupide ! Merci énormément de me l’avoir fait remarquer, parce que montre à quel point j’étais été maladroite.
Je vais supprimer ce conflit de société, pour le traiter, de manière plus élégante (ou pas) dans un autre texte. Ta critique rend ce texte tellement plus cohérent \o/ Merci <3
Citer
Le rire d'Irda arrive de nouveau à retardement
Citer
elle est un peu lente haha, ça fait bizarre qu'elle applaudisse comme ça à retardement
haha je n’avais pas remarqué que j’avais utilisé le même procédé pour ces deux scènes. En fait, j’imagine les réactions d’Irda comme « retenues dans un premier temps », comme si elle refrénait un temps sa nature impulsive et franche pour se laisser finalement aller. Je ne trouve pas que ça nuise à la cohérence ni à la vraisemblance, mais le faire à deux reprises fait un peu « grosses ficelles » xD
Citer
Voili voilou. Je trouve l'écriture très chouette comme d'habitude, j'ai beaucoup aimé les descriptions, et ce que j'ai pu apercevoir de Nargaronne et des personnages. C'était cool !
Merci DLM <3 J’espère te recroiser bientôt <3
(Pour le mithril, j’y reviens juste après).

DLM/Erwan/Xera/Erwan :
C’est vrai que le mithril a été créé par Tolkien, mais qu’il a ensuite été intégré à la Fantasy en général (notamment dans les Jeux Vidéos et les Jeux de Rôles). Un peu comme les Hobbits qu’on peut retrouver dans le jeu de carte Munchkin. Et puis je ne compte pas trop sur la publication de ce texte, un peu comme les gens qui écrivent des fanfics érotiques sur Harry Potter (on vous voit O.O). Cela dit, pour respecter nos propres règles d’Erakis, je vais changer.
Krappy :
Merci beaucoup Krap 😊 D’ailleurs c’est « Siefried » - faut pas pousser Wagner dans les orties avec l’eau du bain non plus !

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 328
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #25 le: 19 juillet 2020 à 17:23:13 »
Bonjour Quaedam,


Oh ! Mais il y a de la vie, sur ce fil... ^^

Pas de problème si tu me réponds un peu tardivement, rien ne presse, et je sais que tu ne devrais pas tarder à partir en vacances. ;)

Je profite de mon week-end pour découvrir progressivement les textes d'Erakis, et c'est vraiment un plaisir de lecture. Je devrais lire les textes de Become, Dot Quote, Opercule et Bapt90 dans les jours qui viennent, il faut que je me programme toutes ces lectures !!


En ce qui concerne la loi anglaise (si les droits de Tolkien sont en Grande-Bretagne ?), je ne la connais pas assez bien pour vous dire, mais c'est vrai qu'il doit y avoir une réponse précise à propos.


Sinon... pour le texte, comme la plupart de tes lectrices et lecteurs, j'ai bien aimé le portrait que tu faisais de tes personnages, Quaedam.

En revanche, contrairement à Erwan, j'aime bien l'idée que le roi envoie son fils stupide pour la négociation, je n'ai pas du tout trouvé ça autocratique, ça m'a vraiment fait penser à un modèle de monarchie dans lequel la famille royale serait au cœur de toutes les intrigues. En revanche, je trouve que son fils aurait dû être accompagné d'un conseiller royal, une sorte de diplomate qui lui dise quoi faire et comment (comme pour le coacher).

Au final, le roi avait plusieurs raisons plus ou moins intelligentes d'envoyer son fils :
  • il est sûr qu'il ne le trahira pas car il est lui est lié par le sang ;
  • il peut vouloir déstabiliser son adversaire en le mettant face à un épouvantail débile et bloquer ainsi les négociations ;
  • il peut vouloir que son fils soit partie prenante de cette affaire, et l'envoyer lui permet d'encourager celui-ci à s'investir personnellement dans la guerre ;
  • il peut compter sur les lenteurs de son fils pour retarder le moment de lancer les hostilités ;
  • il peut en faire exprès juste pour ennuyer la sorcière, la frustrer, mais bon, dans ce cas, ça fait penser à des gamineries et ce n'est pas très valorisant pour le roi.

Et finalement, le dialogue de la négociation m'a un peu déçu :

Citer
— Vous ne devez rien au Hadvast ? Et tout votre or ? D’où vient-il ? De mines dissimulées peut-être. »

Réflexion faite, Ulric se demanda s’il ne venait pas de mettre à jour le secret le mieux gardé de la Cité Marchande.

Bon, voilà, je m'attendais à un imbécile, et il arrive et à faire perdre son sang-froid au marchand et à révéler un secret bien gardé, ce qui fait de lui un fin négociateur...

J'aurais largement préféré que le fils se fasse arnaquer par le marchand, un vrai marchand, quoi... Le genre de négociateur qui te vend tout et n'importe quoi. Exemple de situation cocasse que cela aurait pu donner : le fils se fait rouler par le marchand, il revient vers son père avec une proposition complètement ahurissante, son père lui fiche une tarte et refuse illico la proposition. Et finalement le fils revient bredouille dans les jupons d'une tutrice ou d'un tuteur.


Bon, c'est une idée un peu ambitieuse, je dois l'admettre, mais c'est une façon de dire que j'ai trouvé le fils trop malin dans cette négociation face à un marchand complètement désarmé.

Une lecture qui stimule l'imagination, donne envie d'en savoir plus et de s'attacher aux personnages. Un grand merci pour cette lecture, et bravo à toi pour cette nouvelle pierre à l'édifice d'Erakis. ^^
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 893
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #26 le: 24 juillet 2020 à 00:00:34 »
Salut Quaedam !

Désolé, vous n'êtes pas autorisé à afficher le contenu du spoiler.


Bon, ben c'est bien cool :) Les persos se mettent en place, y a une ambiance bien typée (vous vous êtes mis d'accord avec Krap pour que les dialogues soient dans un style fleuri et contemporain ?)
On a aussi du détail sur le royaume, c'est chouette.
Me manque peut-être un peu de visuel (sur la carte et les pions au début, sur la table, les chaises, le pichet, la coupe...)

Merci pour la lecture :)

Rémi
Oh oui youpi ! Dansons la Carioca !

Hors ligne Quaedam

  • Calliopéen
  • Messages: 441
  • Viens sur Erakis, on est biiiiiiiien(s)
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #27 le: 31 juillet 2020 à 16:14:17 »
Alan

Citer
Pas de problème si tu me réponds un peu tardivement, rien ne presse, et je sais que tu ne devrais pas tarder à partir en vacances
Merci pour ta compréhension Alan  :calin: effectivement, je suis partie en vacances :D
Citer
Sinon... pour le texte, comme la plupart de tes lectrices et lecteurs, j'ai bien aimé le portrait que tu faisais de tes personnages,
Je ne sais pas si je dirais « la plupart », les avis ont l’air assez partagés :D

Citer
En revanche, contrairement à Erwan, j'aime bien l'idée que le roi envoie son fils stupide pour la négociation, je n'ai pas du tout trouvé ça autocratique, ça m'a vraiment fait penser à un modèle de monarchie dans lequel la famille royale serait au cœur de toutes les intrigues. En revanche, je trouve que son fils aurait dû être accompagné d'un conseiller royal, une sorte de diplomate qui lui dise quoi faire et comment (comme pour le coacher).
Je suis contente que tu ais apprécié cette décision ou que tu l’ais comprise. ^^ Effectivement, il aura pu être moins caricatural d’avoir un conseiller à ses côtés, mais vu la longueur du texte, j’ai préféré réduire le nombre de personnages importants. Mais je note ^^
Citer
Au final, le roi avait plusieurs raisons plus ou moins intelligentes d'envoyer son fils :
•   il est sûr qu'il ne le trahira pas car il est lui est lié par le sang ;
•   il peut vouloir déstabiliser son adversaire en le mettant face à un épouvantail débile et bloquer ainsi les négociations ;
•   il peut vouloir que son fils soit partie prenante de cette affaire, et l'envoyer lui permet d'encourager celui-ci à s'investir personnellement dans la guerre ;
•   il peut compter sur les lenteurs de son fils pour retarder le moment de lancer les hostilités ;
•   il peut en faire exprès juste pour ennuyer la sorcière, la frustrer, mais bon, dans ce cas, ça fait penser à des gamineries et ce n'est pas très valorisant pour le roi.
Je suis d'accord avec toi, surtout sur les trois premières. Mais j’en rajouterais une qui est peut-être moins perceptible : le roi n’a pas vraiment envie de négocier. Ce qu’il veut, c’est la reddition totale sans combattre. Un autre que son fils aurait pu céder du terrain, ce que Regnault ne souhaite pas.


Citer
Bon, voilà, je m'attendais à un imbécile, et il arrive et à faire perdre son sang-froid au marchand et à révéler un secret bien gardé, ce qui fait de lui un fin négociateur...

Citer
J'aurais largement préféré que le fils se fasse arnaquer par le marchand, un vrai marchand, quoi... Le genre de négociateur qui te vend tout et n'importe quoi. Exemple de situation cocasse que cela aurait pu donner : le fils se fait rouler par le marchand, il revient vers son père avec une proposition complètement ahurissante, son père lui fiche une tarte et refuse illico la proposition. Et finalement le fils revient bredouille dans les jupons d'une tutrice ou d'un tuteur.
Hahaha j’aime bien ta proposition. Cependant, contrairement à la perception d’Erwan, Ulric n’est pas si stupide que ça. Il n’est juste pas particulièrement futé, mais pas idiot non plus. Je trouve ça amusant qu’il réussisse à faire perdre son sang froid au prince, goûte aux subtilités du pouvoir par le langage sans pour autant réussir sa mission. Il aurait été étrange qu'il parvienne à ses fins, car ce n'est pas un ambassadeur digne de ce nom. Cependant, avec ses gros sabots, et la découverte sur le tard des possibilités offertes par la parole, il parvint tout de même à déstabiliser son adversaire. J'ai l'impression que peu de gens ont compris cela. Je crois que j'ai encore du mal à faire passer un message subtilement xD
Mais effectivement, ce que tu suggères aurait tout aussi bien pu advenir si Ulric avait été encore moins intelligent et le prince plus confiant.

Citer
Une lecture qui stimule l'imagination, donne envie d'en savoir plus et de s'attacher aux personnages. Un grand merci pour cette lecture, et bravo à toi pour cette nouvelle pierre à l'édifice d'Erakis.
Merci beaucoup Alan 😊 J’espère que ça n’a pas été trop difficile ou décevant à lire en tout cas :D Bonne lecture d’Erakis !

Rémi

Citer
Bon, ben c'est bien cool  Les persos se mettent en place, y a une ambiance bien typée (vous vous êtes mis d'accord avec Krap pour que les dialogues soient dans un style fleuri et contemporain ?)
On a aussi du détail sur le royaume, c'est chouette.
Me manque peut-être un peu de visuel (sur la carte et les pions au début, sur la table, les chaises, le pichet, la coupe...)
Merci beaucoup Rémi <3 Ca me fait plaisir de te voir passer sur l’un de mes textes <3
J’ai repris certaines expressions de Krap (« Petit frère ») mais j’ai aussi récupéré le ton un poil vulgaire que j’aime bien mettre dans mes dialogues >.> Je sais que ce n’est pas agréable pour tout le monde, mais bon… on va dire que c’est ma période « crise d’ado » xD
Merci pour tes corrections orthographiques, je note :D (Et j’édite dès que possible).

Hors ligne Samarcande

  • Calliopéen
  • Messages: 409
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #28 le: 16 août 2020 à 15:45:43 »
Salut Quaedam,

j'arrive en retard mais j'ai lu ton texte dès sa pubblication.
J'ai beaucoup aimé le fait que tu le lies directement à celui de Krapoutchniek.
Tu as su l'intégrer de manière ingénieuse au sien en développant des éléments et des personnages qui éclairent le sien.

Ce que j'aime beaucoup dans ton texte :
- la manière dont tu nous plonges immédiatement dans l'action.
- le deuxième point de vue : non les attaquants ne sont pas les grands méchants qui attaquent les gentils marchants.
- l'ironie et le recul que tu prends par rapport à tes personnages.
- comment tu développes et affines les personnages d'Irden et d'Irda.

Ce que j'ai moins aimé :
J'aurais préféré qu'Ulric soit un peu plus nuancé, que ses qualités ne soient pas uniquement athlétiques, qu'il soit un peu moins obtus.
Un peu plus comme les personnages de Martin dans Game of Thrones si tu vois ce que je veux dire, où finalement tous les personnages ont de bonnes raisons d'agir comme ils le font et que le lecteur est curieux de voir évoluer. Ulric a, à mon avis, le potentiel d'être un opposant à Irda/Irden vraiment intéressant.

Citer
— Vous ne devez rien au Hadvast ? Et tout votre or ? D’où vient-il ? De mines dissimulées peut-être ? »

Réflexion faite, Ulric se demanda s’il ne venait pas de mettre à jour le secret le mieux gardé de la Cité Marchande.

Ce passage m'avait fait bien rire, mais je vois que d'autres lecteurs l'ont interprêté différemment.
Je n'y avais vu que le renforcement de la bêtise d'Ulric qui se croit fin stratège à négocier et qui sort des énormités (pour moi il était clair que la richesse des marchants vient de leur habileté à acheminer les marchandises et à les vendre ), mais selon d'autres lecteurs ce serait le signe qu'Ulric n'est si obtus qu'on croit.
Du coup je suis curieuse de savoir tes intentions réelles.


« Modifié: 20 août 2020 à 13:33:33 par Samarcande »
Sait-on jamais, nos chemins pourraient se croiser ! (Amin Maalouf )

Hors ligne Quaedam

  • Calliopéen
  • Messages: 441
  • Viens sur Erakis, on est biiiiiiiien(s)
Re : [Erakis] Le négociateur
« Réponse #29 le: 20 août 2020 à 12:39:41 »
Merci beaucoup pour ton passage Samarcande 😊
Merci de m’avoir lu et désolée pour cette réponse un peu tardive (j’étais repartie en vacances).

Tes compliments me vont droit au cœur. Quant à tes critiques à proprement dites, elles rejoignent beaucoup les commentaires précédents, réclamant un Ulric plus nuancé. Ce personnage a l’air de déchainer les passions alors que je ne voulais qu’un chevalier un peu caricatural, un simple antagoniste vaguement ridicule pour un texte. Je ne pensais pas qu’il allait se mettre à apparaitre régulièrement dans d’autres récits haha.
Je suis d’accord avec toi, qu’on doit proposer des personnages nuancés, mais je rappelle qu’il s’agit d’un texte court, une seule situation, ou les qualités d’Ulric n’ont pas vraiment l’occasion d’apparaitre. Pour moi, le fait qu’il soit archétypal ou caricatural dans un passage aussi court n’est pas un problème, mais je comprends ton opinion. Je tâcherais de m’en rappeler pour mes futurs textes.
Quant au passage que tu cites, effectivement, ce n’est pas un moment où Ulric se montre particulièrement perspicace. ^^ Par contre, le fait qu’il commence à sentir le pouvoir de la parole en est un. Un début de glissement, sans doute pas assez flagrant pour les lecteurs (peut-être aurais-je du insister d’avantage ?).
En tout cas merci beaucoup de ton passage et de ta lecture. Je tiendrais compte de tes remarques à l’avenir 😊

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.023 secondes avec 19 requêtes.