Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

19 avril 2021 à 10:35:52
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » Salle de lecture » Romans, nouvelles » [auteur] Georges Perec

Auteur Sujet: [auteur] Georges Perec  (Lu 336 fois)

En ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 4 717
  • 💡
    • mordelang
[auteur] Georges Perec
« le: 15 janvier 2021 à 08:10:02 »
yoyo heu qmm, je crois je réponds ici à une nécessité fondamentale, et c'est dommage c'est au nom d'une petite anecdote personnelle qui ne saurait vraiment rendre hommage à cet auteur qui selon moi est le fleuron de la folittéraisonnée, la folie littéraire de raison...

donc du coup je fais un rapide résumé du bonhomme, mais je m'étale pas trop, déjà parce que je le connais pas trop surtout dans ce que je me permets d'imaginer de complexe chez lui, pis après je dis mon anecdote qui m'apparait bien nulle pour justifier ce sujet qui pourtant n'a pas besoin de justification pour figurer ici...


Georges Perec - auteur
#il faut de la bibli #technicien #écrivain #oulipo

on connait, je crois, ce monsieur, parce qu'il a fait des scores littéraires relativement recordesques ! membre de l'OUvroir de LIttérature POtentielle, il a donc, pour ses hauts faits d'armes, effectué notamment un roman lipogramme en E, c'est ambitieux, et perso je l'ai lu en grande partie, c'est bien foutu, vraiment ! mais il ne s'est pas arrêté à là dans ses recherches et tests de la maléabilité de la langue à fins sensées... il a par exemple écrit la suite du suscité 'La disparition', en inversant le processus devenu alors monovocalisme en E, le roman 'Les revenentes' ; ou encore La vie mode d'emploi, qui est un peu chiant à lire mais pourtant insoupçonnable de complexité, dans sa construction ultra-méthodique empruntant au plateau d'échec, le jeu du cavalier qui consiste à déplacer la pièce sur l'intégralité du terrain sans jamais repasser au même endroit ; mais, et c'est ce qui va m'arrêter là dans le listing de ses méfaits littéraires, il a écrit le court texte Le grand palindrome, qui est déjà bien assez long pour la contrainte éponyme et qu'on retrouve ici est-ce légal je ne sais si jamais il faudra supprimer le lien ; http://www.arretetonchar.fr/wp-content/uploads/2013/IMG/pdf_Georges_Perec_le_grand_palindrome.pdf

et c'est dans ce texte que je puise mon anecdote un peu moisarde que je tiens qmm à divulguer... puisque je n'y ai pu puiser ce que je cherchais : j'ai cru un instant qu'en renversant le mot GALINACÉ, on pouvait lire le mot CALIN, et que ça a l'air assez rare pour qu'en trouvant ceci, je me suis dit mèboudiou si ça se trouve Perec a trouvé un moyen de l'intégrer !

et en fait non (_(

j'suis con hein ? x,)

(j'ajoute pour la fluidité meudesque et culturelle, le sujet par Champdefaye à propos du texte Ellis Island, par Perec)

(et pour l'info d'autorité, j'ajoute également que La Pléiade de Gallimard le compte dans ses rangs, ma petite découverte du jour !)
"ça va ou quoi mon suisse ?"
- Brulux

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.17 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.023 secondes avec 20 requêtes.