Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

08 décembre 2021 à 10:42:52
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Cuisiner la langue : ustensiles et méthodes » Diversifier les communautés [fantasy]

Auteur Sujet: Diversifier les communautés [fantasy]  (Lu 586 fois)

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 530
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Diversifier les communautés [fantasy]
« le: 01 septembre 2021 à 12:48:43 »
Bonjour,


Je suis en train de dessiner le récit d'une bataille entre les Elfes, les Graouriattes, les Mizambottes et les Astréens, avec l'apparition surprise des Trobaulèzes qui ouvrent la voie à des négociations diplomatiques.

Autant pendant les combats les différences communautaires se font voir à la méthode (ou stratégie, ou tactique) employée, autant les négociations diplomatiques donnent lieu à de sérieux soucis de narration afin de montrer les enjeux qui différencient chacun des acteurs selon sa culture, son modèle politique, son aspiration fondamentale, etc.


Difficile de bien détailler les contrastes majeurs qui exposent des communautés fort nombreuses tout en gardant un fil de conducteur simple et enthousiasmant.

Avez-vous des idées ? des techniques d'écriture ? des astuces intelligentes pour différencier des communautés entre elles ?

Vous arrive-t-il dans une histoire de décrire au moins deux peuples voisins pour en montrer les nuances ? les contradictions ? les singularités ?


Toutes des questions qui se posent à moi actuellement. ^^
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

En ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 732
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Diversifier les communautés [fantasy]
« Réponse #1 le: 01 septembre 2021 à 16:55:37 »
Dans ton cas, même si c'est un peu cliché, je pense que tu peux montrer des différences d'éducation flagrantes. Les elfes réservés, les nains qui rotent à tout va, ce genre de truc. Insister sur les différences entre les armures et habits (les hommes complètement enfermés dans leur armure de fer, au contraire les elfes en tenue légère parce que le temps des combats est révolu, etc.). Tu peux aussi introduire de la religion là-dedans. Un peuple qui cesse les hostilités parce que je sais pas, la fête de la lune approche et qu'ils n'ont pas le droit de se battre. Tu peux aussi montrer des contradictions au sein d'un même peuple, voire même carrément de la discorde entre leurs négociateurs : le général Bidule veut poursuivre le combat parce qu'il n'est intéressé que par les intérêts que la bataille procure (nouveau territoire, nouvelle route commerciale) et au contraire le prêtre Truc veut une trêve (je sais c'est cliché mais en creusant un peu ça peut donner quelque chose de chouette).

Au niveau des astuces, je pense qu'un bon moyen est de distiller ces différences tout au long de ton histoire. Si tout cela débarque juste le temps des négociations, ça risque de paraître artificiel. Si tu as un peuple bourrin, il doit l'être dès le début, si un peuple belliqueux aime se pavaner en armure, ils devraient aussi le faire en temps de paix et si deux peuples voisins sont complètement différents alors soit ils devraient se mettre sur la gueule à peu près tout le temps soit au contraire partager énormément de choses et avoir une certaine mixité, une sorte de complémentarité, mais pas d'indifférence.

Edit : J'ajoute aussi qu'il ne faut pas négliger les ressemblances et que même des ennemis que tout (presque tout du coup) oppose peuvent trouver un terrain d'entente grâce à un truc qu'ils ont en commun (ne fut-ce qu'un ennemi commun par exemple).
« Modifié: 01 septembre 2021 à 16:58:41 par Krapoutchniek »
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 530
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Diversifier les communautés [fantasy]
« Réponse #2 le: 01 septembre 2021 à 17:47:55 »
Bonjour Krapoutchniek,

Merci beaucoup pour les idées, je crois que tu me proposes d'intéressantes pistes à explorer !


Citer
Dans ton cas, même si c'est un peu cliché, je pense que tu peux montrer des différences d'éducation flagrantes. Dans ton cas, même si c'est un peu cliché, je pense que tu peux montrer des différences d'éducation flagrantes.

Je n'y avais pas encore pensé ; pourtant j'ai déjà, dans d'autres récits liés à cet univers, suffisamment de matière pour insister sur les principes éducatifs contrastés des communautés se confrontant (qui font même parfois l'objet d'incompréhensions inter-communautaires). C'est une piste que je vais donc explorer à coup sûr, merci !


Citer
Insister sur les différences entre les armures et habits (les hommes complètement enfermés dans leur armure de fer, au contraire les elfes en tenue légère parce que le temps des combats est révolu, etc.).

Là-dessus, j'ai des choses en préparation, je vais notamment insister sur les minerais disponibles ou les matières exploitées pour tissus et cuirs en vue de confectionner des vêtements. C'est un point que je risque de retarder le plus possible afin d'explorer d'autres pistes imprévues avant enfin d'aborder ce thème important que je glisserai dans les paragraphes les moins convaincants. (J'ai placé le thème regroupé des armes/armures/étendards à la toute fin de mes étapes de création pour leur donner un sens particulier.)


Citer
Tu peux aussi introduire de la religion là-dedans. Un peuple qui cesse les hostilités parce que je sais pas, la fête de la lune approche et qu'ils n'ont pas le droit de se battre.

Le thème de la religion est déjà central dans ce chapitre dès l'instant où les Trobaulèzes arrivent pour éviter le conflit, car ce peuple fait reposer sa propre autorité sur sa puissance religieuse, c'est de ça que les prêtres (panthiss) se servent pour imposer une diplomatie régionale, et donc des négociations à l'issue de la bataille. Une piste que j'explore déjà, en effet, mais que je vais essayer de contourner un temps pour montrer que d'autres enjeux se trouvent mélangés à cela (dont l'intérêt économique et géostratégique).


Citer
Tu peux aussi montrer des contradictions au sein d'un même peuple, voire même carrément de la discorde entre leurs négociateurs : le général Bidule veut poursuivre le combat parce qu'il n'est intéressé que par les intérêts que la bataille procure (nouveau territoire, nouvelle route commerciale) et au contraire le prêtre Truc veut une trêve (je sais c'est cliché mais en creusant un peu ça peut donner quelque chose de chouette).

Montrer les différences extérieures en insistant sur les différences intérieures (j'imagine alors une communauté du premier camp qui décide en fonction d'un seul chef tandis que l'autre communauté du second camp laisse plus naturellement s'exprimer les contradictions en son sein), encore une piste que je vais explorer. Il me semble qu'il y a quelque chose à faire de ce côté-ci, merci également.


Enfin, pour les astuces, tu évoques très bien la problématique des artifices, la nécessité que lectrice ou lecteur comprenne les enjeux, qu'ils aient été annoncés en amont, qu'ils ne semblent pas arriver de nulle part.

J'ai principalement le problème avec la cité d'Astrée Héliotrope (cité défendue par les Astréens contre le siège qui leur est fait) : ayant peu d'occasions de la citer au début de la chronologie des faits, cette ville risque d'apparaître un peu tardivement dans l'histoire. Comme elle apparaitra après une grosse moitié des chapitres, il vaut mieux que je l'ai introduite un peu plus tôt dans les précédents récits.

Je crois qu'il faudrait que je parle des échanges commerciaux des Astréens avec les autres communautés, parler d'en quoi ils concurrencent d'autres peuples dans les domaines du luxe, de l'habillement ou des transports fluviaux... De cette façon, j'aurais probablement l'occasion d'évoquer les motivations de la guerre avant d'aborder directement l'arrivée de cette bataille.


Bref, voici qui me fait déjà avancer un peu dans l'écriture d'une base de négociations en vue de la signature d'un éventuel armistice.

Merci beaucoup pour les idées, ça me fait bien progresser dans ma réflexion actuelle. ^^
« Modifié: 01 septembre 2021 à 17:50:14 par Alan Tréard »
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

En ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 732
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Diversifier les communautés [fantasy]
« Réponse #3 le: 02 septembre 2021 à 08:35:01 »
Avec plaisir, content d'avoir pu t'aider  :)
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne Isys

  • Scribe
  • Messages: 85
Re : Diversifier les communautés [fantasy]
« Réponse #4 le: 09 novembre 2021 à 21:02:38 »
Bonjour Alan,

J’arrive peut-être un peu tard mais en vous lisant j’ai songé aux langues : les peuples peuvent avoir la même langue et avoir des subtilités qui leur sont propres (par exemple un peuple très réservé qui méprise les émotions aura un langage très factuel et peu émotionnel, là où un autre avancerait des arguments de ressentis, d’émotions pour expliquer son point de vue et faire entendre sa voix dans les négociations ; ou un peuple accordera un sens différent à certains mots car ils n’ont pas les mêmes croyances / la même culture / la même façon de penser), soit avoir une langue ou des expressions qui leur sont propres. Dans les deux cas, les différences de langues, d’expressions, de manière de raisonner et donc de s’exprimer pourraient amener des situations intéressantes de débat : les peuples ne se comprendraient pas dans un premier temps parce qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils ne parlent pas la même langue (au sens propre ou au sens figuré) et il faudrait du temps aux négociateurs pour saisir les subtilités et nuances de chacun. À mon sens, il pourrait y avoir matière à s’amuser sur le sujet ! :)

Enfin voilà ce n’est qu’une petite idée en passant ;) tu l’as d’ailleurs sûrement déjà eue !

Bon courage !
« Modifié: 09 novembre 2021 à 21:04:23 par Isys »

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 6 530
  • Mer, je suis comme toi, plein de voix machinées
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Diversifier les communautés [fantasy]
« Réponse #5 le: 12 novembre 2021 à 12:56:51 »
Bonjour Isys,


Eh ! bien, à vrai dire, étant donné le rythme sur lequel je suis, je pense que j'y serai encore d'ici une dizaine de mois encore, voire le double si je continue à faire grossir mes objectifs d'écriture vers un copieux roman.

Ce sujet est donc toujours à jour à l'heure d'aujourd'hui. :)


Pour les langues, j'ai commencé à faire quelques petites choses, notamment sur les questions de toponymie ou de régionalisme.

Cependant, il est vrai que je m'éloigne pas mal de l'idée d'inventer de nouvelles langues ou de trop contraster les modèles de langage simplement parce que ce n'est pas le cœur de ce que je veux raconter.


Sinon, j'ai commencé à faire quelques ajouts sur la mode et les styles vestimentaires des communautés ; mais c'est vrai que ça ne m'aide pas beaucoup en vue d'écrire cette scène de négociations diplomatiques qui est encore au stade de la préparation.


Il est donc vrai que j'ai plutôt tendance à passer le sujet des langues sous silence, du moins actuellement, et que je cherche à explorer d'autres voies de diversification des communautés. ^^
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

En ligne Aponiwa

  • Calliopéen
  • Messages: 526
Re : Diversifier les communautés [fantasy]
« Réponse #6 le: 15 novembre 2021 à 10:13:39 »
Bonjour Alan,

Je ne suis pas une grosse fan de fantasy, mais ton sujet est intéressant et j'avoue que j'aime bien ramener ma fraise partout!  :D

Je ne suis pas fan des distinction d'"éducation" comme c'est souvent fait et comme il a été mentionné. Dans la vie, ce n'est pas vrai, ni pour les humains, ni pour les loups, ni pour les ours, ni pour les elfes.
Je suis plutôt pour les distinctions culturelles, voire religieuses, sur lesquelles tu peux jouer tout en nuance. Un peuple peut très bien partager la même culture, sans que leurs individus soient tous uniformes (sinon on s'ennuie, quoi...)
Pourquoi ne pas faire comme beaucoup d'auteurs ont déjà fait, s'inspirer tout simplement du réel, de peuples voire de tribus existantes? Avec chacun sa culture, sa gastronomie, sa religion (ou pas justement)?
Et plus drôle, des nuances culturelles au sein d'un même peuple (comme en Égypte antique où on ne vénérait pas les mêmes dieux selon la ville où l'on résidait?)

Bon courage à toi, pas facile de créer un monde vivant! :)
 

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.18 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.02 secondes avec 18 requêtes.