Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 février 2023 à 03:08:41
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'antichambre de l'édition » Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk

Auteur Sujet: Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk  (Lu 1308 fois)

Hors ligne Basic

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 445
    • Dits de l 'aube.
Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« le: 13 novembre 2022 à 14:45:32 »
Bonjour,

Bon, on peut avoir de nombreux avis sur les maisons d'édition, leur métier, leur engagement, la façon d'entrer en contact avec elle, leur courtoisie, leur mission... ( on pourrait inventer une sorte d'éditomètre pour mesurer l'énergie dépensée pour ce fameux contact : de la lettre, au déplacement au salon, du pied dans la porte au déguisement, du speed Editing à l'auto édition...)... y a pas mal de sujets qui en parlent, on s'y frise et s'y engueule presque parce que les expériences de chacun sont très différentes.
Mais je ne vais pas en parler. Je vais parler de panoplie.
La panoplie de l'écrivailleur : un savoir faire ( doit on parler de talent ? parfois ça hérisse), du boulot, l'éditomètre (pour mesurer sa niaque et sa façon d'avoir la niaque), le blog, la chaine youtube, les réseaux sociaux, une page sur babelio... ça fait beaucoup.
Je vais m'arrêter sur un.
J'ai un blog, en avez vous un ?
A quoi vous sert-il ?
Perso, c'est une façon de poursuivre l'aventure du roman parce que je n'y traite que de lui, des personnages etc... Mon éditeur m'avait demandé d'en créer un ( un tout petit, petit éditeur... c'est quasi la même mesure que l'auto édition: peu de distribution, bod et vente par correspondance). Quelle était l'idée de mon éditeur ? certainement une idée de promo, de valorisation, d'extension du réseau. Evidemment, ça ne marche pas. C'est l'histoire de la poule et l'œuf : pour que ton blog marche, il faut que ton roman marche/pour que ton roman marche il faut que ton blog marche. Ah non ! En fait pour que ton roman marche il faut qu'il y ait du buzz ( que tous les accessoires technologiques de la panoplie fassent du bruit), que les gens le voient ( quand ils entrent chez un libraire, soit ils ont une idée en tête, soit ils fouillent pendant des heures, soit le truc qui est sur la table avec le panneau "coup de coeur" et paf... (gros pourcentage le dernier, non ?). Pour les non-distribués, il n'y a que le buzz( celui de la panoplie sans oublier la présence dans les autres panoplies, celles des influenceurs - je viens de découvrir : étonnant. On avait les articles de critiques dans les revues, là aussi un vrai défi, maintenant il y a les interviews par les influenceurs)
Avez- vous des trucs dans votre panoplie ? Qu'en pensez-vous ? Est ce que vos accessoires fonctionnent sans avoir recours au SAV ? Avez-vous des conseils pour :
les fracturés numériques - les allergiques aux réseaux - les timides - les hasbeen - les écrivains qui écrivent encore avec une plume d'oie - ceuses qui ont bien la panoplie mais des statistiques à 0...

Vous m'aurez compris, ce fil est à moitié sérieux et ce n'est surtout pas une discussion. Juste un sujet ouvert sur les blogs ou autres, qui désormais nous occupent, ou du moins quelques uns d'entre nous.

En vous priant de m'excuser pour les parenthèses

B
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Dits de l'aube. Textes dits. Hellian - Basic et d'autres.

https://www.youtube.com/channel/UCtSh7Ir1_tg0rf8WhZBunLQ

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Cendres

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 3 210
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #1 le: 13 novembre 2022 à 20:01:28 »
Bonjour Basic,

Je n'ai pas de blog pour mes écrits. Je les partages ici. Je n'ai jamais pensé être édité. Je ne vois pas qui serait intéressé par ma vie (c'est surtout cela mes textes.).

Je pense que de nombreux livres sont connu, non pas pour leur qualité, mais du que leurs auteurs sont des personnes d'un certain milieu.
On m'avait dit que dans le monde de l'édition il y a aussi des modes. Donc si ton roman est bon, mais un autre est moyen mais parle d'un sujet à la mode, il aura plus de chance d'être publié que le tien.

Je n'ai pas de "panoplie" ou de blog. Donc je ne vais pas te conseiller. Pour moi l'écriture c'est comme une forme de liberté.

Hors ligne Rémi

  • ex RémiDeLille
  • Modo
  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 9 408
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #2 le: 13 novembre 2022 à 22:42:18 »
Salut Basic,
Je fais pas grand chose pour qu'on parle de mes bouquins : Je fais deux trois salons par an, une ou deux interventions dans des écoles, et la gazette de ma commune parle de mes sorties de temps en temps, tout comme La Voix du Nord qui a déjà fait deux trois articles. Je fais aussi des dédicaces dans ma librairie de quartier quand je sors un nouveau livre et des ateliers d'écriture une ou deux fois par an.
Pour l'instant, mes bouquins sont édités par une petite maison régionale, et mon éditeur passe une bonne partie de son temps à faire le tour des librairies et autres points de vente. Il est connu et apprécié, la collection aussi est un peu connue.
Il sort environ une vingtaine de polars par an (moitié jeunesse et moitié adulte) et il réussit à gagner sa vie. Il sous-traite le boulot de relecture à quelqu'un de bien, c'est sympa. La composition et l'impression sont aussi faites dans le Nord, bref, du circuit court ^^ Je suis plutôt content de participer à l'aventure.

Bref, moi ce que j'aime, c'est écrire, pas faire du commerce (comme toi, non ?) et j'avoue que quand je vois les auteurs en promo, ça fait pas rêver...

A++
Le paysage de mes jours semble se composer, comme les régions de montagne, de matériaux divers entassés pêle-mêle. J'y rencontre ma nature, déjà composite, formée en parties égales d'instinct et de culture. Çà et là, affleurent les granits de l'inévitable ; partout les éboulements du hasard. M.Your.

Hors ligne Basic

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 445
    • Dits de l 'aube.
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #3 le: 14 novembre 2022 à 18:15:55 »
Complétement Rémi,
ce que j'aime c'est écrire

mais ( il y a toujours un mais) , un livre devrait avoir des lecteurs. Une fois qu'il est sorti du disque dur... Les écrivailleurs comme moi qui n'ont généralement pas de distributeurs ( pas de type qui passe dans les librairies, ni de réseau de distribution) avec un éditeur qui n'a que deux bras, pas trop de pognons et qui fait deux trois salons, place à deux trois endroits, dépose aussi mais quoi, à tout casser une quinzaine de lieux où les bouquins sont visibles, le reste, c'est le buzz... donc, faire le buzz. Et là, nous sommes dans une sorte de révolution paradigmatique, qui nous fait basculer dans l'étrange. Nous voici plus ou moins revêtus de nos panoplies ( en l'occurrence l'éditeur doit faire la même chose, agiter la trame)... peu, pas grand chose. Ce n'est pas si grave, ni important d'ailleurs, mais ça m'intéresse " cette révolution paradigmatique". J'aimerais bien avoir le retour d'expérience des camarades qui vivent plus ou moins la même aventure avec leur bouquin.
Perso, il y a des trucs que je ne mes sens pas de faire... mais j'aimerais bien l'avis des autres.

En fait, le forum est un lieu ou on bosse le livre... mais une fois celui ci accompli, comment ça se passe ?
Une vraie question.

B
« Modifié: 15 novembre 2022 à 12:40:55 par Basic »
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Dits de l'aube. Textes dits. Hellian - Basic et d'autres.

https://www.youtube.com/channel/UCtSh7Ir1_tg0rf8WhZBunLQ

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 061
  • Linotte éparpillée
    • mon site
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #4 le: 15 novembre 2022 à 14:54:05 »
yop !

Perso, je suis trop irrégulière dans le temps que je consacre à la comm pour avoir un blog, et puis j'aime pas ce format où les articles se font enterrer par le temps qui passe. Du coup, j'ai préféré me faire un site internet (basique, avec wordpress) où je peux bidouiller mes menus à ma guise.
Pour de la comm + direct j'utilise facebook et instagram qui sont reliés l'un à l'autre, donc normalement quand tu fais un post d'un côté il apparaît des deux. Je pense que c'est bien pour se donner un peu de visibilité, notamment auprès de libraires, bibliothécaires et passionnés de livres, mais ça reste en vérité un microcosme où beaucoup sont d'autres auteurs, illustrateurs ou éditeurs. C'est un peu en circuit fermé, quoi...
J'envoie un ptit mail aux libraires avec qui je suis en lien pour leur dire que j'ai une nouvelle sortie aussi.
Bref, je fais un peu de comm pour le principe, mais clairement, je compte surtout sur les diffuseurs de mes maisons d'édition.

Hors ligne Basic

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 445
    • Dits de l 'aube.
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #5 le: 15 novembre 2022 à 18:52:35 »
Voilà Milla merci de nous faire part de ton expérience.

Je pense qu'il y a une vraie fracture dans les fonctionnements, du moins dans les us et coutumes des écrivailleurs.
Pourtant, on retrouve toujours ce fameux microcosme.

Après il y a l'histoire du serpent et de sa queue. Effectivement, si le livre n'est pas lu, le blog ou le truc de la panoplie ne marche pas non plus, j'imagine.

B
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Dits de l'aube. Textes dits. Hellian - Basic et d'autres.

https://www.youtube.com/channel/UCtSh7Ir1_tg0rf8WhZBunLQ

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 061
  • Linotte éparpillée
    • mon site
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #6 le: 16 novembre 2022 à 09:47:18 »
On peut pas trop savoir si un livre marchera ou passera inaperçu, y a pas de recette miracle. Il faut un titre et une couverture qui accroche les lecteurs mais surtout les distributeurs en fait (les libraires, les grosses enseignes) parce que c'est eux qui vont le commander et le mettre en avant ou pas. Mais pour savoir ce qui fera l'étincelle, pfiouuu, pas simple ! Et puis on écrit pas POUR chercher à créer cette étincelle aux dépends de ce qu'on a en nous qui veut sortir de toute façon, donc bon... Mais clairement, quand ça tombe en face, c'est la joie ^^

Hors ligne Basic

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 445
    • Dits de l 'aube.
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #7 le: 19 novembre 2022 à 05:34:32 »
Je suis assez d'accord avec toi Milla concernant les librairies, c'est bien le meilleur vecteur. En l'occurrence, je suis d'une génération qui a grandi avec ce coffre à trésor au coin de la rue, pas de téléphone ni d'écran pour s'égarer. Toutefois, je pense que désormais, une grande partie des livres ne sortent plus en librairie ( souvent l'éditeur, ou l'auteur, avec son petit carton et sa petite voiture, se  déplace et fait un dépôt - peut être une dizaine de librairies - il est ensuite complétement claqué et il a cramé tout son réservoir), pas en volume bien sûr mais en titre.
Je crois que parmi nous, il y a une grande partie des gens qui sont publiés de cette façon. C'est alors l'extrême contradiction qu'il peut y avoir entre un engagement artistique et une activité d'influenceur : arriver à créer un buzz autour d'un livre par la force des nouvelles approches. C'était le sujet de cette émission de radio sur france cult que j'ai ratée... (je vais essayer de la podcaster) et c'est bien le sujet de ce fil. Comment on se débrouille avec cette contradiction : déjà techniquement ( pas simple) et ensuite éthiquement ou moralement, ou tout simplement avec notre pauvre égo martyrisé par ce déchirement contradictoire.
Toi Milla, apparemment tu as déjà un réseau, des libraires, des bibliothécaires... comment as tu construit ce réseau ? Est il circonscrit à ta localité ? c'est à dire est il purement issu d'une certaine notoriété locale ou dépasse t-il ? Ce réseau est il dû à ta seule action ou à celle de revues, de ME, de différents trucs auxquels tu as participé, en temps que personne ou juste tes écrits?

je reprends un bout d'un fil que j'ai posté au mauvais endroit, par erreur : ce que je trouve étrange c'est la place prise par "l'idée", le "concept" auteur, par rapport à l'objet principal : le texte.
Avec blogs, réseaux sociaux, salons, cite... j'ai l'impression qu'il y a propulsion en avant-scène d'une image, d'une force de persuasion qui passe avant l'œuvre. Ainsi, si je suis actif ( et c'est en gros ce que j'ai pu comprendre de certains éditeurs qui mettaient en avant les blogs d'auteurs par exemple), le livre se vendra mieux, il sera mieux diffusé, il fera mieux le buzz ( d'ailleurs les pages critiques de babelio par exem, sont elles vraiment des pages critiques ou le résultat d'une campagne de persuasion - de proximité- pour poster des commentaires... comme les like). Il s'agit alors d'être dans la bonne formule, de donner la bonne image, de maitriser les outils, d'être bankable voire sexy pourquoi pas.

On constate bien sûr au salon du livre à paris, la queue dans les listes d'attente derrière les photos de Houellebecq ou autre... mais ce sont des stars. Parfois, je regarde des trucs sur internet, tiens par exemple le site des vagabonds du rêve ( très chouette  ME d'ailleurs, ils te répondent, te parlent de ton texte, te font des suggestions et des propositions d'améliorations) , pourquoi une chaine d'interview, pourquoi un entretien avec un auteur qui va essayer de parler de son livre, de sa carrière, de sa façon d'écrire, de lui... est ce là l'important ? N'est ce pas du bouquin dont il faudrait parler. N'est ce pas la force de persuasion, le charme, la capacité à répondre, l'image, enfin... des tas de trucs extérieurs à l'œuvre qui vont pousser ou amener le visionneur à acheter le livre ? Bref, ça me perturbe


B
« Modifié: 20 novembre 2022 à 10:54:04 par Basic »
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Dits de l'aube. Textes dits. Hellian - Basic et d'autres.

https://www.youtube.com/channel/UCtSh7Ir1_tg0rf8WhZBunLQ

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Basic

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 445
    • Dits de l 'aube.
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #8 le: 26 novembre 2022 à 17:12:11 »
Bonjour,

tiens une aventure qui m'est arrivé aujourd'hui.

Vous allez dire : revoilà l'aigri, il se plaint des éditeurs, des lecteurs, et maintenant des libraires.
Ce n'est pas une loi générale mais une expérience personnelle, contingentée à mon biotope.

je me suis dit : " t'es nul en panoplie moderne, va faire un tour dans les librairies de ta ville, tu feras un dépôt. "  Ma ville est une ville moyenne avec une grande librairie qui fait tout un tas de com autour de son ancrage local, partenariat avec la scène nationale, partenariat avec les grands événements culturels, accueil d'artistes pour des show-case, des lectures etc...
J'y suis allé, naïvement, avec mon sac en plastique. Au bout, de quelques rebonds de personne en personne, me voilà devant un gentil libraire un peu fatigué ( c'est bientôt noël).
- Ah mais non, on n'en fait plus trop, des dépôts !
J'étais dépité, il a essayé de me consoler. IL ne m'a même pas parlé des difficultés comptables liées au dépot de dizaine d'écrivains assez mauvais pour ne pas avoir de distributeur.
- Mais venez avec vos bouquins, on vous installe sur une table et vous les vendez au chaud. On vous trouvera un petit coin.
C'est pas tellement ça que je cherchais, pas non plus un tapis rouge et une tête de gondole, de toute façon j'en avais que cinq dans mon sac. J'attendais une sorte de solidarité, de compagnie... pas non plus une reconnaissance mais un accueil. On n'a jamais parlé du bouquin, on a parlé de le vendre. Bon, c'est pas deux ou trois dépôts qui auraient créé le buzz, mais juste une sorte de marque d'intérêt de la part des professionnels, ça aurait été pas mal. Histoire que mon cousin puisse aller aux rayons imaginaires et se la péter.
Cette librairie est une scop, elle a été rachetée par quelques uns de ses employés. Quand ça s'est cassé la gueule, le tissu local s'est bien bougé, les artistes ont mouillé la chemise pour défendre le morceau. Bon... Il ne s'agit pas non plus de renvoyer l'ascenseur mais de rester cohérent avec son discours, se mouiller pour accueillir les écrivailleurs locaux, c'est bien non ?

B
« Modifié: 27 novembre 2022 à 18:32:03 par Basic »
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Dits de l'aube. Textes dits. Hellian - Basic et d'autres.

https://www.youtube.com/channel/UCtSh7Ir1_tg0rf8WhZBunLQ

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Milla

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 061
  • Linotte éparpillée
    • mon site
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #9 le: 28 novembre 2022 à 10:04:43 »
Mais quand tu as voulu parler du contenu de ton livre, le libraire ne t'a pas laissé lui présenter ?
Après, je pense que s'il les avait pris en dépôt, les livres auraient été coincés dans une étagère et n'auraient peut-être pas trouvé preneur, vu la grande librairie que tu décris où il doit y avoir masse de propositions de livres, notamment plus connus et qui vont interpeler le passant avant le tien. C'est sans doute aussi pour ça que le libraire te propose de faire une dédicace qui te donnera plus de chance de parler directement aux lecteurs de ton livres et d'attirer leur attention dessus. (même si ça ne veut pas dire en vendre des tonnes non plus hein) Qu'est-ce qui te rebute ?

Hors ligne Basic

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 445
    • Dits de l 'aube.
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #10 le: 28 novembre 2022 à 13:16:13 »
Bonjour Mila, bien évidemment je pense que un libraire dans le système actuel et de surcroît employé par une assez grosse boîte,doit chercher assez loin en lui la passion du métier.
Je ne suis pas rebuté non plus par les dédicaces, je pense juste que dans le cas d un ecrivailleur comme moi, ce sont des moments qui font plaisir mais qui pour le livre ne servent pas à grand chose.
Au sujet de la librairie c est de leur engagement au côté des artistes locaux que je critiquais...
 Répondre à un cahier des charges n est pas pour moi, un signe d engagement.
B
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Dits de l'aube. Textes dits. Hellian - Basic et d'autres.

https://www.youtube.com/channel/UCtSh7Ir1_tg0rf8WhZBunLQ

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #11 le: 28 novembre 2022 à 13:46:42 »
Bonjour Basic,


Je suis extrêmement troublé par tes critiques contre les librairies qui seraient, à t'entendre, corrompues et globalisées.

Chaque librairie fait ses propres choix et pratique ses propres usages, il n'y a donc pas de fonctionnement systématique qui soit imposé ou commun à toutes les structures. Si tu prolonges tes recherches solitaires, tu finiras par trouver des librairies spécialisées dans toute sorte de genres, du polar à la bande dessinée en passant par toutes les nuances de la fiction, sans compter les librairies spécialisées dans les ouvrages scientifiques ou universitaires ou dans les écrits ésotériques.

De quelle librairie parles-tu véritablement ? Es-tu bien sûr et certain que tu connaisses précisément son mode de fonctionnement ?

Les discours anti-système sont monnaie courante sur internet, et cette histoire de buzz médiatique, d'artistes locaux délaissés au profit d'artistes mondialisés, de manque de solidarité réelle envers les anonymes, tout cela crée un climat anxiogène qui nuit à la réputation de ces entreprises modestes et courageuses.

C'est sûr que c'est rassurant de se dire qu'il n'existerait qu'un seul modèle unique, imposé par les pouvoirs financiers, auxquels les artistes se soumettraient pour atteindre une notoriété mondiale... Cependant ce n'est pas la réalité concrète des librairies au quotidien qui sont amenées à faire des choix difficiles, coûteux, à prendre des risques, et qui défendent leur vision du monde courageusement.

Que tu critiques un choix d'une librairie en particulier que tu déprécierais, c'est une chose ; mais que tu mettes ce fait en lien avec le pseudo-concept d'un modèle unique de blog d'auteurs de luxe ou la pseudo-accusation de système mondialisé auquel les librairies seraient soumises, c'est une toute autre chose.

Non, la librairie n'est pas soumise à ce type d'impératif mondialisé, car elle défend un modèle d'entreprise local original où les artistes locaux comptent de façon très importante dans les choix de vente. Et les écrivains eux aussi participent à la défense de ce modèle créatif. C'est ce qu'on attend d'eux, en effet.


Si tu souhaites déplorer ce genre de modèle indépendant, ce sera sans moi, et j'exprime mon désaccord à ce propos.

Et le débat sur les librairies mérite d'être mené, abandonner ce modèle unique serait une immense perte pour la littérature !
« Modifié: 28 novembre 2022 à 13:51:28 par Alan Tréard »
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Basic

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 445
    • Dits de l 'aube.
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #12 le: 28 novembre 2022 à 13:58:51 »
Comme souvent... Tu interviens à côté du propos Alan.
Tu projettes dans mon message tout autre chose que ce que j y ai mis

Porte toi bien
B
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Dits de l'aube. Textes dits. Hellian - Basic et d'autres.

https://www.youtube.com/channel/UCtSh7Ir1_tg0rf8WhZBunLQ

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

Hors ligne Alan Tréard

  • Vortex Intertextuel
  • Messages: 7 031
  • Optimiste, je vais chaud devant.
    • Alan Tréard, c'est moi !
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #13 le: 28 novembre 2022 à 15:12:15 »
Évidemment,

Ma parole n'est pas la bienvenue car je suis hors-sujet en parlant de tes généralités sur le fait que « Pour les non-distribués, il n'y a que le buzz » qui marcherait... Non, les librairies ne sont pas des buzzeurs sur lesquels il faudrait appuyer pour se faire entendre, c'est bien plus compliqué que ça.
Mon carnet de bord avec un projet de fantasy.

Hors ligne Basic

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 445
    • Dits de l 'aube.
Re : Blog ou pas blog, beurk ou pas beurk
« Réponse #14 le: 28 novembre 2022 à 15:27:01 »
J ai bien précisé Alan, qu il s agissait de ma propre expérience. J ai bien précisé aussi que dans mon cas, la non distribution impliquait le media internet et toute sa panoplie (ce en quoi je me juge incompétent.) J ai bien précisé encore comment j envisageais le rôle de cette librairie dans ma ville et encore une fois donc pas une généralité... Un rôle non pas de vendeur mais une action solidaire envers le maillage artistique local. Donc ton propos et effectivement hors sujet, ou du moins dans un sujet qui n est pas contenu dans mes propos.
Sur ce je te salue, et comme le veut l usage, je ferme le fil en ce qui me concerne.
B
Tout a déjà été raconté, alors recommençons.

Dits de l'aube. Textes dits. Hellian - Basic et d'autres.

https://www.youtube.com/channel/UCtSh7Ir1_tg0rf8WhZBunLQ

blog d'écriture : https://terredegorve.blogspot.com/

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.02 secondes avec 18 requêtes.