Le Monde de L'Écriture – Forum d'entraide littéraire

07 février 2023 à 03:49:49
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.


Le Monde de L'Écriture » Salon littéraire » L'Atelier » Où écrire ?

Auteur Sujet: Où écrire ?  (Lu 1021 fois)

Hors ligne Safrande

  • Aède
  • Messages: 246
Où écrire ?
« le: 08 novembre 2022 à 18:33:37 »
Bonjour tout le monde !

J'aurais besoin de vos expériences, vos astuces. Je cherche un endroit pour écrire, mais un endroit où l'on pourrait rester des heures, non pas pour faire un premier jet, mais pour fignoler longuement, en boule de concentration. Mon T2 un peu lugubre me déprime : les murs sont tout blancs (pas le droit de repeindre, réticence du proprio à faire des trous, pour d'éventuels tableaux), et quand je regarde par la fenêtre je vois un parking - c'est où pour vous un parking sur l'échelle de la tristesse ?

J'avais pensé à la bibliothèque de ma ville, mais elle ferme à 18h, et je débauche à 17h - à peine le temps de se mettre dans le bain, puis on dirait un hôpital la biblio, sauf la moquette qui donne du feutre aux sons, comme la neige. J'avais pensé à un bar, mais y'a rien de satisfaisant dans ma ville - peut-être qu'il faut changer de ville ?

L'idéal serait - mais je pense que c'est l'idéal de tout le monde - un bureau prêt d'une fenêtre verte de campagne - y'a plein de campagnes autour de ma ville, des vertes et des boueuse et des feuillues.

Faut au moins que ça capte (pour la co de l'odi, j'ai besoin de l'internet), et que ça ne soit pas dehors - j'avais pensé à une église mais d'un pas sûr qu'on ait le droit, et de deux dans l'église fait un froid de cailloux (dommage trop cool l'église).

J'avais pensé à louer des machins pour la nuit mais ça va faire cher d'écrire, ou alors faut rentabiliser sa nuit et la faire blanche mais le lendemain y'a boulot !

Si vous avez des idées j'suis preneur  ;D
Il regardait le verre non à sa portée d'une façon de reproche.

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 456
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
Re : Où écrire ?
« Réponse #1 le: 08 novembre 2022 à 19:01:15 »
yup, en vrai j'ai aucune réponse incarnable pour orienter tes préférences contextuelles de spatialisation de ton toi au meilleur conditionnement pour l'aise à l'écriture, mais je serais curieux de lire les idées les plus contre-spontanées qui creuseraient ta réflexion par ajout de lieux hypothétiques ; par contre j'ai une histoire de fiction qui peut au mieux je crois, influencer le stoïcisme caché en chacun (je vais pas mettre les rôles, ici ça sonnerait trop anti-laïc, juste raconter comme je peux l'idée profonde à propos de quiétude personnelle intérieure en y faisant en une sauce)

un bonzhum avait la phobie des monstres sous son lit, et ses parents avaient beau le rassurer, quand il fut adulte cela devenait autrement normal ; on lui conseilla les rituels métaphsyiques, les thérapies psychologiques, le mal par le mal, rien, du tout, n'y fit jamais rien, jusqu'à ce que ce dernier de la liste le fut bel et bien en ne repoussant plus le problème à autre, lui suggérant de couper les pieds du lit...

je suis sûr qu'un irréductible comme tout un chacun du nous pourrait persévérer dans sa crainte en cette situation, oui ou non, mais la sagesse que j'ai l'impression de remarquer à cet humour, n'a qu'à gagner, même si difficilement, à persévérer dans le distingo parfois complexe entre les morceaux incidents à notre problème ; moi j'suis enfermé dans ma tête depuis tout petit, j'y fais à outrance je crois, lâcher prise et s'imperméabiliser de toute pluie qu'on a pas commandée à météofrance... d'où que je suis curieux qmm des autres idées que celle qui marche bien pour moi : le chez-moi, j'avoue difficilement moi qui ne lui vois que des inconvénients, quoi que soit la misère de ma situation d'européen précaire, est le meilleur lieu pour écrire sereinement, coupé d'un bon combo de parasites, j'ai qmm besoin d'un petit confort, mais à force de tenter de sortir là où là et voir que j'ai pas du tout le cerveau pour écrire, bin je rentre toujours content au chez-moi, qui je l'avoue pourtant aussi set moins déprimant que ce que je m'identifie dans ton cas comme à ma dernière adresse...

et puis grosse nuance qui nou distingue, des heures et des heures, j'ai fait, sans vraiment y être préparé, je tiens pas mais ça c'est mes incapacités d'attention

comme ça pour presque rire ça me pope :

"coincé dans un téléphérique avec toutes les conditions préalables ?"
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Safrande

  • Aède
  • Messages: 246
Re : Où écrire ?
« Réponse #2 le: 08 novembre 2022 à 22:54:18 »
Oui j'ai déjà "coupé les pieds du lit", fait du stoïcisme, pendant 1 ans, à raison de minimum deux heures par jour, mais ça me pourri l'intérieur, j'ai déjà trop de chose à gérer stoïquement pour que l'écriture en fasse partie, même si elle serait plus simple à mettre en œuvre de fait - le stoïcisme est une solution facile pourvu qu'on arrive à le supporter.

Je remarque bien que ce que j'écris dépend grandement de l'endroit où je l'écrit, et que l'environnement joue un rôle (surement trop) déterminant - je le vois pour mes premiers jet qui n'ont pas la même teneur selon que je suis dans une salle d'attente ou en plein milieu d'une prairie. D'y rester pendant des heures tous les jours, elle m'est rentrée dans la tête ma chambre et ses murs blancs crépis (et le crépi ronge tout dans mes neurones), j'en ai plein les yeux c'est dégelasse à force. Je crois que j'ai besoin d'être en contact avec quelque chose d'esthétiquement rassurant, dans lequel je peux me réfugier quand mes yeux doutent de tous les mots - un bel arbre suffirait en somme, une moquette silencieuse, une pierre apparente, même simplement une ambiance, qui ne soit pas celle de mon appart immaculé.

Le téléphérique ça pourrait être bien cool effectivement  ;)
Il regardait le verre non à sa portée d'une façon de reproche.

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 456
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
Re : Où écrire ?
« Réponse #3 le: 08 novembre 2022 à 23:00:28 »
bèh grav j'avoue '_'
le stoïcisme ne fonctionne que jusqu'à l'un de nos seuils

mince je me reconnais dans un truc qui pointe la difficulté ou son abord : l'arbre, le rocher, le confort d'esprit loin des matières brutes humaines, d'une, respire la réclusion comme je m'imagine cette fracture entre les mots d'orateurs et les mots d'écrivains, c'est tout un profil je pense, et y'a un dèl autour qu'il veut fuir, au moins le blabla des autres, en ce qu'il s'imagine ses propres scènes ; un café, le cliché d'une époque au stylo, si loin si proche du blabla, ajd et pour toi, pluss de nature non ? on s'éloigne différement mais tjrs ce, de deux : c'est fragile l'écrit, on est comme les ancêtres au creuset de braise, l'hiver il faut qmm garder le feu sous la neige la pluie le vent le froid le bois humide l'absence de pailles de mêche... parler ça va dans plein de situations physiques, écrire c'plus restreint, j'ai un élan pour poursuivre ta réflexion il faut un abris tjrs, une sécurité pour l'écran ou le papier, une aise à y mettre tout ceci, et ce contre l'envie de fuir la société ou l'humain ou le truc qui demande souvent à parler mais permet peu d'écrire, il tait les écrivains mais leur apporte ladite sécurité, un gite traditionnellement entretenu, une auberge, le café, hmmm... et si... (c'était une idée pour moi mais j'ai pas les moyens x'))... tu te faisais un système de clavier directement dans des gants ? tu déambules là où ton intuition te guide, et t'es large moins freiné par la question de où je m'installe ? où je déplie le barda ? où je respire un peu avant histoire de m'approprier ma quiétude et le lieu ? où il pleut ou pas, ou y'a lui ou l'autre, personne ou dès que le paysage te retient pour une accointance si facilement renversable autrement ?

en plus sérieux de creusage alternatif halluciné : en igloo ou en océan, en mongolfière, pour des tests sur du plus ponctuel qu'habituel ; au bureau ? tu racontes ta fraude pour l'art, ça peut être lol même si drôlement illégal ; en voiture, mais là t'as besoin du vocal si tu veux rester secure, et c'est une to-tale autre manière d'écrire je crois ! un timer ? jusqu'à ce que le train arrive ! pis sinon sur la carte, en vrai, sur le mur avec du scotch, une fléchette, un minimum d'adresse à doser selon liberté, et hop ! si tu tombes au pied d'un arc-en-ciel, ramène-nous le trésor !

incongru de dernière goutte : dans le placard ! sous le lit scié ! sur ta place de parking en tailleur ! sur un matelas de piscine (ouiouoi en hiver) attation lvl sans sauvegarde si débordement chaviré ! dans le couloir de l'étage, ou ptetr celui d'un autre voisinage pour pas trop passer pour une plinthe ! cellule de dégrisement, faut un peu du préparatif pour ça x')

heu...

à la prochaine ? :p
« Modifié: 08 novembre 2022 à 23:20:31 par Dot Quote »
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Krapoutchniek

  • Palimpseste Astral
  • Messages: 2 855
  • Génération de l'univers en cours, patientez svp...
Re : Où écrire ?
« Réponse #4 le: 09 novembre 2022 à 08:46:21 »
Tu as essayé d'écrire dans un café ? Il y a sûrement moyen de trouver des trucs cosys et inspirants (il faut juste payer des consommations de temps en temps).
It will reveal its meaning when it lives in victory...

Hors ligne chmike

  • Plumelette
  • Messages: 8
Re : Où écrire ?
« Réponse #5 le: 09 novembre 2022 à 10:43:29 »
Ce qui importe pour moi est d'être dans un lieu où ma concentration n'est pas troublée.

Lorsque j'écris, je suis immergé dans l'univers du livre. La réalité qui m'entoure n'existe plus. Dans les meilleurs moments, je suis comme dans une transe hypnotique. Ma conscience est déconnectée, et c'est mon subconscient qui guide mon écriture. Je n'ai alors plus conscience de l'endroit où je me trouve et du temps qui passe.

Mais je comprends qu'on puisse vouloir séparer le lieu de vie et le lieu de travail. Hemingway écrivait dans un cabanon dans son jardin.

Hors ligne Aponiwa

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 362
Re : Où écrire ?
« Réponse #6 le: 09 novembre 2022 à 11:05:30 »
Hello Safrande,

Ton appart te sort par les yeux et tu veux écrire ailleurs, c'est bien ça?
Si tu n'as pas de jardin, et que tu souhaite un cadre esthétique et naturel, pourquoi ne pas essayer les parcs? Il y a parfois des petits kiosques où l'on peut y être à l'abri de la pluie (mais pas du froid, certes!).
Après cela dépend de ta tolérance climatique. Perso, j'adore fumer quand j'écris (ouais je sais, c'est mal) et ma maison est non fumeur, donc... j'ai pris l'habitude d'écrire dehors le soir dans mon jardin. Quand il fait froid, c'est chiant, ça engourdit les doigts mais ça ne m'a jamais empêchée de sortir écrire. Depuis que j'ai déménagé, j'ai installé mon coin écriture dans un cabane de jardin (je ne savais pas qu'Hemingway écrivait aussi dans son cabanon!) et c'est trop top! C'est magique ce petit enclos rien qu'à moi, cette bulle. Après, je n'ai pas besoin de connexion ou d'électricité : j'écris à la plume et à la bougie (je sais pas, ça donne une ambiance mortelle!)
Sinon, je ne sais pas si tu possède une voiture, ça peut faire aussi cet effet. Ou bien, décore ton appart : ton proprio ne peut pas être contre quelques plantes, des posters collés à la patafix, que sais-je.
Bref, j'espère que tu trouveras vite ton nid! :)

Hors ligne Mardi

  • Aède
  • Messages: 180
  • A bas le lundi
    • Page perso
Re : Où écrire ?
« Réponse #7 le: 09 novembre 2022 à 11:42:59 »
Comme le dit Aponiwa, si ton T2 ne te plaît pas des masses ainsi mais qu'il est compliqué de trouver LE bon endroit, pourquoi ne pas juste jouer sur la déco et l'ambiance chez toi ? Par exemple, selon tes préférences, jouer sur la déco, les plantes, l'éclairage, ajouter des tissus colorés sur le mobilier, t'aménager un petit coin exclusivement dédié à l'écriture, te rouler dans un plaid, allumer des bougies parfumées ou diffuser des huiles essentielles, jouer une musique ou un bruit de fond d'ambiance sur YouTube (genre, des bruit de forêt, ou de bois qui craque dans la cheminée). Si tu veux ajouter des trucs aux murs sans faire de trous, il est facile d'accrocher des posters sans abîmer la peinture avec de la bande de masquage et de la patafix. La vue sur le parking te déprime ? Mets un rideau. Pourquoi pas un tissu imprimé campagne, si c'est ça qui te plaît ? ^^
Bref, il n'y a pas forcément besoin d'aller ailleurs pour se sentir ailleurs :)
:ewoke:

Hors ligne Safrande

  • Aède
  • Messages: 246
Re : Où écrire ?
« Réponse #8 le: 09 novembre 2022 à 23:31:08 »
Bon les gens, j'ai ma solution grâce à vous, grâce à Dot et Aponiwa : la voiture ! Mais oui la voiture, c'est tellement évident que je n'y avais pas pensé ! Comme ça : je me pose où je veux (à une distance raisonnable de mon cocon blanc, je vais pas faire 30 minutes de route pour écrire, y'a tout ce qui faut à 10 minutes de chez moi) dans la cambrouse, et je peux bénéficier d'une vue, d'un panorama boisé ou de prairie (que même des gens aisées n'ont pas chez eux, et en plus moi je peux le changer quand il ne me plaît plus le panorama, parce que rien ne m'appartient, et qu'en quelque sorte tout m'appartient!) et même je peux me payer le luxe de surplomber un village (avec une petite église qui pointe tout bas) qui me servira de veilleuse dans la nuit profonde ! Oui super !

En plus ma tuture elle est bien isolée j'aurai pas froid, puis si j'ai chaud j'ouvre la fenêtre, et si j'ai peur je ferme les portes ! Puis les siège c'est exprès des bons sièges, pour y rester des heures comme dans mon projet, mais sans les vibrations de la route mon projet. En plus j'ai pleins de coins supers, dans les tunnels d'arbres noirs, aux feuilles (plus pour longtemps) d'un vert violent, des point de vue où l'on voit l'horizon plein de boue et de villages, puis dans le ciel changeant et vaste ici, peut-être plus qu'ailleurs, préparant semble-t-il de vastes tragédies, qui se terminent en petites averses !

Faut juste que je vois pour me fabriquer une espèce de plateau (en bois j'imagine, dans lequel tient le poids d'un ordi portable) accrochable au tableau de bord côté passager dans l'idéal, et si pas possible sur le siège passager, et moi sur la banquette arrière, gérant la distance non plus avec le siège où je suis assis, mais avec celui sur lequel repose le plateau - mais sur la banquette pas possible de régler la hauteur du siège ou l'inclination du dossier, puis moins de place pour mes jambes gourdes. Il me faut aussi sans doute une petite lampe, mais ça ne doit pas être dur à trouver - avec un peu de chance je vais finir par m'y endormir puis y vivre dans ma voiture, sans faire exprès !

C'est clair Dot que l'écrit c'est fragile, et le choix de la voiture (depuis laquelle on entend tous les bruits comme s'ils étaient loin, comme si on était dans un rêve et les bruits dans la réalité) me semble satisfaisant : c'est une bulle déplaçable depuis laquelle on voit tout, mais rien ne passe dedans, rien ne nous touche on reste isolé, plus solide qu'une bulle, une bulle moderne.

Citer
en igloo ou en océan, en mongolfière, pour des tests sur du plus ponctuel qu'habituel ; au bureau ? tu racontes ta fraude pour l'art, ça peut être lol même si drôlement illégal ; en voiture, mais là t'as besoin du vocal si tu veux rester secure, et c'est une to-tale autre manière d'écrire je crois ! un timer ? jusqu'à ce que le train arrive ! pis sinon sur la carte, en vrai, sur le mur avec du scotch, une fléchette, un minimum d'adresse à doser selon liberté, et hop ! si tu tombes au pied d'un arc-en-ciel, ramène-nous le trésor !

incongru de dernière goutte : dans le placard ! sous le lit scié ! sur ta place de parking en tailleur ! sur un matelas de piscine (ouiouoi en hiver) attation lvl sans sauvegarde si débordement chaviré ! dans le couloir de l'étage, ou ptetr celui d'un autre voisinage pour pas trop passer pour une plinthe ! cellule de dégrisement, faut un peu du préparatif pour ça x')
Génial tout ça, je garde les idées pour les premiers jets surtout, les situations sont chaotiques pour une écriture posée, genre sous le lit scié :D

Citer
Lorsque j'écris, je suis immergé dans l'univers du livre. La réalité qui m'entoure n'existe plus. Dans les meilleurs moments, je suis comme dans une transe hypnotique. Ma conscience est déconnectée, et c'est mon subconscient qui guide mon écriture. Je n'ai alors plus conscience de l'endroit où je me trouve et du temps qui passe.
Je suis d'accord ouais, mais c'est vrai chez moi surtout lors du premier jet - qui m'arrive n'importe quand... Pour ce qui est d'un travail long et minutieux de relecture, d'ajustement, de modelage, la transe n'existe plus - elle n'existe que dans le jaillissement de la matière brute, le travail d'horloger ensuite demande surtout de la concentration, la transe ferait tout chambouler, y'a un vrai travail d'ingénieur, pour faire d'un jaillissement une œuvre, en tout cas chez moi !

Citer
Quand il fait froid, c'est chiant, ça engourdit les doigts mais ça ne m'a jamais empêchée de sortir écrire.
T'es sacrément balèze contre le froid ! C'est des conditions d'écriture trop austères pour ma petite peau !

Citer
pourquoi ne pas juste jouer sur la déco et l'ambiance chez toi ?
Pas assez d'énergie et d'enthousiasme pour le faire tout seul et pour moi même... Nan en vrai y'a une autre raison pour laquelle je veux fuir l'appart c'est d'un le certain confort - je peux me jeter dans le lit à tout moment - et de deux les trop nombreuses distractions - le piano, la batterie, les enceintes, la play, la bouffe polluent mes séances d'écriture, presque sans que je vienne à eux, c'est eux qui viennent à moi !
En tout cas Mardi t'as l'air d'avoir l'art de prendre soin de toi, c'est touchant - déjà essayé les bruits de forêt, de grillons, les bougies, la verveines, mais ces artifices ne prennent pas sur moi, sachant que c'est moi-même qui les met en œuvre, pas con la bête !

Citer
Bref, il n'y a pas forcément besoin d'aller ailleurs pour se sentir ailleurs :)
C'est vrai, je dit plutôt ça d'habitude, toujours le premier à dire que je n'ai besoin de rien pour rêver, qu'une prairie suffit à me dépayser comme le feraient des montagnes, mais dans le cadre de l'écriture c'est différent... Y'a quelque chose de douloureux et d'addictif à écrire, de solennel et chaotique, de jubilatoire tout seul dans le silence, et ce mélange de sentiment est plutôt inconfortable, parce qu'on s'y sent bien vivant dans les recoins, on a pas souvent l'habitude de l'être, et autant quand je m'oubli en me divertissant je me fiche des murs blancs qui m'enclosent, autant quand je me sens vivant jusqu'au bout de mes poils, il est bon de s'entourer de paysages de rêve !

Merci tout le monde pour votre aide c'est super, j'ai de grands projets - un plateau en bois sur le tableau de bord, et du coup ranger la voiture ;D

Il regardait le verre non à sa portée d'une façon de reproche.

Hors ligne Dot Quote

  • Comète Versifiante
  • Messages: 5 456
  • 💡 - "j'ai pas l'temps d'te mentir" - ?
    • frreee
Re : Où écrire ?
« Réponse #9 le: 10 novembre 2022 à 18:27:02 »
ahah yé cool Safrande si l'émulsion cérébrale partagée si spécifique du meud te rend à ce nouvel élan ! pis t'sais quoi, y'en a que tu soulages surement à oser cette question qmm fondamentale ici, mwa j'ai réfléchi par toi sur l'occas', mais un peu pour moi qmm aussi...
"crois pas qu'un diplôme va rattraper ta vie d'môme
t'as qu'à chercher mon coeur si tu trouves ça facile
this is your last warning a courtesy call
mes pelures sont plus belles que vos fruits"

Hors ligne Safrande

  • Aède
  • Messages: 246
Re : Où écrire ?
« Réponse #10 le: 22 novembre 2022 à 19:33:04 »
Bon les gars, ça a quand même une autre gueule comme ça l'écriture  ;D



Et là petite installation du pc...



Edit : faut imaginer les images, bon, parce que là j'y arrive pas, après 30 minutes à suivre la FAQ dédiée, j'abandonne :D
« Modifié: 22 novembre 2022 à 20:26:39 par Safrande »
Il regardait le verre non à sa portée d'une façon de reproche.

Hors ligne Aponiwa

  • Grand Encrier Cosmique
  • Messages: 1 362
Re : Où écrire ?
« Réponse #11 le: 22 novembre 2022 à 20:32:22 »
 :D

J'attendais que les images chargent, pour voir ce que tu avais bricolé... Et j'ai lu la dernière phrase...  ::)

Hors ligne Safrande

  • Aède
  • Messages: 246
Re : Où écrire ?
« Réponse #12 le: 22 novembre 2022 à 20:46:10 »
Lol, c'est chiant parce qu'il me semble que je fais tout bien !

Genre ça ressemble à ça mon lien...
Citer
[ img height=300]https://ibb.co/q5HKJjM[/img]
...sans l'espace au premier croché, normalement ça doit être bon, mais ça me fait disparaitre le code, sans faire apparaitre l'image à la place, grrr
Il regardait le verre non à sa portée d'une façon de reproche.

Hors ligne Opercule

  • Modo
  • Calame Supersonique
  • Messages: 1 557
  • Nécroposteur aux mains froides
Re : Où écrire ?
« Réponse #13 le: 23 novembre 2022 à 05:51:34 »
hello safrande, le lien entre balises doit être spécifiquement le lien "pur" de l'image qui doit finir par .jpg (ou .png ou quelque soit l'extension) et pas le lien qui mène à l'image dans le site de l'hébergeur
en particulier l'url de l'image est
https://i.ibb.co/q5HKJjM/312622234-470855788481773-62175308139960467-n.jpg
et c'est ça que tu dois mettre entre balise.
tu peux aussi copier ce que imgbb appelle BBCode, c'est ce qu'on utilise

Hors ligne Mardi

  • Aède
  • Messages: 180
  • A bas le lundi
    • Page perso
Re : Où écrire ?
« Réponse #14 le: 23 novembre 2022 à 11:16:19 »
... moi aussi j'attendais que les images chargent, je croyais avoir encore un problème de box :D
:ewoke:

 


Écrivez-nous :
Ou retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Les textes postés sur le forum sont publiés sous licence Creative Commons BY-NC-ND. Merci de la respecter :)

SMF 2.0.19 | SMF © 2017, Simple Machines | Terms and Policies
Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.021 secondes avec 17 requêtes.